A la une Une enquête internationale dévoile : 71 % des Algériens...

Une enquête internationale dévoile : 71 % des Algériens en colère contre leur gouvernement à cause de la cherté de la vie

-

Une enquête d’opinion internationale vient  de révéler l’ampleur de la colère des Algériennes et des Algériens contre leurs dirigeants et leurs autorités en raison du fléau de la cherté de la vie qui s’est dangereusement aggravé en Algérie depuis le début de la pandémie de la COVID-19. Cette enquête internationale révèle effectivement que plus de 71 % des algériens sont en colère contre leur gouvernement à cause de son incapacité criante à gérer ou juguler l’augmentation vertigineuse des prix des produits de première nécessité. 

Cette enquête d’opinion a été réalisée par Arab Barometer, un organisme indépendant partenaire de l’Université de Princeton aux États-Unis, qui a interrogé plus de 25 000 habitants dans 7 pays – le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, le Liban, la Jordanie et l’Irak – de mars à avril 2021. Cet organisme mène des enquêtes d’opinion publique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord depuis 2006. Il est réputé pour être un réseau de recherche non partisan qui donne un aperçu des attitudes et des valeurs sociales, politiques et économiques des citoyens ordinaires à travers le monde arabe.

Arab Barometer est piloté essentiellement par des chercheurs affiliés au  Centre d’études stratégiques de l’Université de Jordanie à Amman, le Centre palestinien de recherche sur les politiques et les enquêtes à Ramallah, le Social and Economic Survey Research Institute de l’Université du Qatar à Doha et One to One for Research and Polling à Tunis. De plus, deux des chercheurs principaux du projet, Amaney Jamal de l’Université de Princeton et Mark Tessler de l’Université du Michigan, sont membres du comité directeur. Les opérations quotidiennes sont gérées par le directeur de projet Michael Robbins et une équipe de spécialistes basée aux États-Unis.

Selon les extraits dévoilés de l’enquête d’opinion annuelle menée entre mars et avril 2021, seulement 29 % des Algériens déclarent que leur gouvernement fait du bon travail pour maintenir les prix bas. Cela signifie que 71 % des Algériens dénoncent un échec patent de leur gouvernement en matière de lutte contre l’inflation et la cherté de la vie. Des fléaux qui ont conduit à l’effondrement de leur pouvoir d’achat et à l’appauvrissement progressif de plusieurs pans de la société algérienne.

Les résultats de cette enquête d’opinion menée par Arab Barometer ont été publiés le 24 juin dernier. Et ils dévoilent que depuis octobre 2020, les Algériens ne cessent de clamer leur colère et leur déception face à l’échec de leur gouvernement à les protéger contre la détérioration de leur pouvoir d’achat face à l’augmentation du coût de la vie.

 

2 COMMENTS

  1. Aux dernières élections c’est 85 % qui n’ont pas voté qui sont mécontents de tout !
    Dites à ces enquêteurs de corriger leurs chiffre car la réalité dépasse la fiction !

  2. Ne vous étonnez pas et ne demandez pas pourquoi boutef a été frappé à la tête par une malédiction du Bon Dieu et puis sortie humilier comme un chien. C’est parceque ces gens sont des ignorants ils posent leurs mains sur le saint Coran et jure qu’ils seront correctes avec le peuple , mais ce ne sont que des menteurs, ils croient que le Bon Dieu ne les voit ou bien il oublie, et maintenant Tebboune le menteur lui aussi a fait ça ,le voilà avec une jambe de moins et bientôt il sortira humilier comme son prédécesseur, ces vieux cons s amuse avec le coran comme si on s’amuse avec une personne ,toute leur vie ils l’ont passé avec la drogue et l’alcool et ils ne connaissent rien du Bon Dieu ni du Saint Coran.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

COVID-19. Pas moins de 5500 patients gravement atteints en une journée : Alger et ses environs battent le record des hospitalisations

Les chiffres de la 3e vague de l'épidémie de la COVID-19 font froid dans le dos. Les hospitalisations ont...

Confidentiel. Les véritables raisons du limogeage du général-major Noureddine Gouasmia

Nouveau coup de théâtre au sein du sérail algérien.  Noureddine Gouasmia qui dirigeait   le commandement de la Gendarmerie Nationale...

COVID-19. Depuis le 23 juillet dernier, l’Algérie a dépassé le nombre d’hospitalisations record de novembre 2020

Depuis le 23 juillet dernier, l'Algérie a enregistré un alarmant pic des hospitalisations liées aux formes les plus graves...

Exclusif. Les images qui prouvent l’implication d’un haut responsable du renseignement algérien dans le financement occulte du 5e mandat de Bouteflika

Algérie Part a obtenu au cours de ses investigations une vidéo authentique exclusive qui démontre clairement l'implication d'un haut...

Algérie – Ces Militaires Devenus Propagandistes et leurs Relais Devenus Journalistes Complotistes !

Depuis que nous avons révélé au grand jour l’incompétence notoire et les graves dérives du Lieutenant-Colonel Tarik à la...

Révélations. 2e Partie : comment les officiers du général-major Mahfoud ont voulu récupérer le dossier médical de Tebboune pour lui faire du chantage

Algérie Part a entamé, le lundi 26 juillet 2021, la publication d’une enquête d’envergure dans laquelle il est fait...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you