A la une Une association demande à Tebboune davantage de députés pour...

Une association demande à Tebboune davantage de députés pour la diaspora algérienne en France

-

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a été officiellement saisi par l’association DARE, Diaspora des Algériens résidant à l’étranger, pour lui demander de procéder à une réforme de la composition du parlement algérien afin de permettre à la diaspora algérienne en France d’être représentée par un nombre de députés qui reflète réellement son important poids humain stratégique.  

L’association DARE a réclamé plus exactement  une nouvelle loi pour une meilleure représentativité des Algériens de l’étranger au Parlement, a-t-on appris de plusieurs sources proches de cette association basée à Paris. Cette association estime que le nombre actuel des parlementaires algériens en France est loin de refléter la réalité « car une bonne partie de citoyennes et citoyens algériens, notamment les nouvelles générations, sont absents du processus électoral », indique l’association DARE dans sa lettre adressée à Tebboune.

« Le nombre de députés en France est resté figé au texte législatif de 1977.
A cette époque, la France comptait 1 million d’Algériens en France pour 4 députés », explique encore la même source. Aujourd’hui, le nombre des ressortissants Algériens en France est beaucoup plus important et « il est donc évident que le nombre d’élus et de circonscriptions n’est pas adapté à l’évolution démographique de notre population », analysent les initiateurs et militants de l’associations DARE.

D’après cette source, pour représenter dignement et efficacement la communauté algérienne en France, il est nécessaire de lui réserver un quota de 30 députés au sein du parlement. Pour l’association DARE, il s’agit d’appliquer une nouvelle règle de proportionnalité qui devrait « permettre l’élection d’un parlementaire pour 100 000 citoyens et citoyennes inscrits sur les listes électorales pour les consulats d’Algérie en France, en respectant la parité homme/femme ».

Il est à signaler que le nombre exact des Algériens en France est difficile encore à déterminer. Il y a plus de 807 500 résidents Algériens en France qui ont été recensés par l’Institut national de statistiques (Insee) français. Cependant, il y a plus de 2,4 millions d’immigrés ayant acquis la nationalité française. Et parmi ces binationaux, nous retrouvons énormément d’Algériens.

Un autre chiffre a été dévoilé également par les chercheurs de l’Institut national d’études démographiques (INED) qui ont mené une étude sur le terrain dont les résultats ont prouvé que les binationaux représentent 3,3 millions de personnes en France. Les Algériens représentent la plus grosse part de ces binationaux. Cela signifie que le chiffre le plus proche de la réalité de la présence algérienne en France est de plus de 2,5 millions de personnes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Révélations. Comment le milliardaire Abderrahmane Kherchouche a profité de la crise de l’oxygène médical pour s’enrichir immoralement

Lors du précédent pic épidémique du mois de novembre et décembre 2020, des centaines, voire des milliers, de cas...

Une Crise Majeure et des Algériens Toujours pas Vaccinés !

Le lancement de la campagne de vaccination contre la Covid19 ne pourra pas avoir lieu au mois de Janvier...

Un rapport international révèle que les liquidités ont baissé de 24 % en Algérie provoquant une crise sans précédent

Les autorités algériennes ont encore une fois menti dans la gestion d'un dossier stratégique et névralgique pour le pays....

Près de 50 % des salariés algériens touchent un salaire de moins de… 233 dollars par mois

L'appauvrissement en Algérie est en train de s'accélérer dangereusement en raison de la très mauvaise situation économique et financière...

Algérie : attention, le secteur privé est dans une grave crise depuis 2019

Le secteur privé algérien est ébranlé depuis 2019 par une profonde crise qui menace son existence. Ce n'est pas...

Infiltration des mosquées, négociations secrètes avec des opposants : les services de sécurité en Algérie préparent l’étouffement des prochaines manifestations du 22 février...

Le régime algérien a déployé un plan d'action machiavélique et bien détaillé pour étouffer les prochaines manifestations populaires qui...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you