A la une Tribune. Pourquoi le Hirak n'a pas besoin de se...

Tribune. Pourquoi le Hirak n’a pas besoin de se structurer

-

Le Hirak doit-il se structurer ?  Cette recommandation a été souligné dès les premières vagues de ce tsunami en février 2019, plusieurs ont insisté et insistent encore.

Et pourtant rien n’apparait. Il continue inexorablement avec ses slogans, on y retrouve tous les courants qui traversent le peuple algérien. C’est réellement un mouvement populaire et de masse du peuple, à la base. Et donc tout à fait normal que de temps à autre des tentatives de récupération, de toutes parts, émergent pour être visibles par tous. Et il continue à ne pas vouloir se structurer ! Ce n’est pas que les personnes les plus dynamiques ne savent pas comment faire.

A mon avis, c’est UN MESSAGE TRES FORT, que le peuple lance depuis 2 ans aux MEMBRES DIRIGEANTS ET LES MEMBRES LES PLUS OPERANTS DE LA TETE DE TOUT LE SYSTEME. A travers les appels comme « TETNAHAW GA3 ! » c’est une chance qui est encore offerte au Système de se régénérer dans l’intérêt de la Nation et du Peuple ! Dans la paix et pacifiquement.

C’est une preuve d’un grand patriotisme du peuple algérien, qui veut RENFORCER LA NATION et non pas la détruire, on redresse la barre pour ne pas aller contre le mur, on ne veut pas tout raser d’abord pour tout reconstruire après. On ne veut pas reconstruire sur des ruines, des affrontements, des prisonniers en nombre croissant, des malheurs, des traumatismes, des cadavres. On sait ce que ce que cela veut dire à travers les témoignages de celles et ceux, jeunes et vieux, qui ont vécus et vus, ou ce que les plus âgés ont rapporté.

Ce message très fort, est tout simple : NETTOYEZ-VOUS DE LA VERMINE EN VOTRE SEIN ! Ne pas la ressortir dans vos remaniements ridicules. C’est votre responsabilité, soyez-en à la hauteur, ne restez pas observateurs, passifs, soyez dignes de notre Histoire, de la chance que le peuple vous donne encore une fois avec ses manifestations qui marquent le 2ème anniversaire du Hirak.

Or, depuis l’ère de Bouteflika, et les 2 années depuis sa disparition, avec toutes vos solutions Y COMPRIS ce dernier remaniement qui ne fait que renforcer le Système dans la ligne de la dilapidation, de l’incompétence, de la corruption…rien ne change !

Par le Docteur Abdelkader Saadallah, Consultant en Géo-sciences établi en Norvège 

7 COMMENTS

  1. Il y a un Hic !
    C’est le bras de fer de la « Dawla Madania Matchi Aâskaria » qui pose problème !
    Après 60 ans de règne sans partage, croyez-vous que l’armée est prête à composer ?
    Après tout, à présent, il faut mettre le doigt là où ça fait mal pour en sortir, il est temps !
    A quoi bon, continuer à tourner autour du pot !

  2. L’Espagne de Franco est devenu une démocratie, l’Algérie de quelques généraux accrochés à la caisse de la sonatrach et leurs villas au club des lapins ne la deviendra jamais, sauf si les champs pétroliers et gaziers s’assèchent subitement, alors ont verraient un essaim de généraux et leurs sbires prendre leurs envolées vers les contrées lointaines , chez leurs coussins saoudiens et Qataris pour dépenser la fortune amassée depuis ces 60 dernières années.pauvre Algérie.

  3. Le Hirak pacifique et civilise’ est du peuple, par le peuple pour le peuple et l’Algerie. Le Hirak pacifique, civilise’, sociale et politique n’a pas de leaders, n’a pa besoin de leaders, tous le peuple est leader. Les slogans sont les memes partous en Algerie et ils sont clair, net et precis. Il suffit d’ecouter et d’appliquer, c’est ce qui est demander au « systeme ». La rue est la creatrice du changement pacifique, civilise’, sociale et est une universite’ pro-active dans la formation de tout un peuple.

  4. Oui c’est ça, on va te suivre dans ton raisonnement à la con.
    On va dissoudre l’armée et les forces de l’ordre, dégager l’administration et le service public, comme vous dites « qu’ils s’en aillent tous », et puis on se mettra autour d’une table dans un bar en sirotant de la bière et discuter comment diviser l’Algérie : donner l’ouest au royaume du hashish, le sud à fafa, le centre et une partie de l’est ou ferhat mheni va installer un état ami d’Israël, et pour finir l’est on le donne à Haftar et ses copains les égyptiens et les émiratis.
    T’es content comme ça Abdou Semmar! Mais tu est vraiment débile.
    Je vais laisser Zoubida Assoul, Bouchachi et Tabou décider de mon avenir.
    Et tu penses que l’écrasante majorité du peuple Algérien qui est jalouse de sa souveraineté elle va laisser faire des gens comme vous pour foutre notre pays en l’air parce que vous estimez que la situation actuelle ne vous plait pas.

  5. @dzman
    Vous parlez de votre pays comme d’une propriété privée.
    60 ans de bricolage ne vous suffisent pas encore. Vous essayez de faire au gens pour continuer à rempiler.
    Le Hirak ne demande que l’arrêt de Dawla Madania. Les Élections libres feront le reste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Hirak : la foule « brise » le cordon sécuritaire à Alger et fonce vers le coeur de la capitale

Une foule composée de milliers de manifestants a brisé le cordon policier au niveau de la rue Dr Saadane...

Hirak : une importante foule rassemblée devant la Place de l’Emir Abdelkader à Alger

Une importante foule a pu se rassembler ce matin matin à Alger-centre en dépit de l'impressionnant dispositif policier déployé...

Le Nouveau Communiqué de Presse Trompeur d’Ooredoo Algérie !

Le groupe Ooredoo est une entreprise de communication internationale opérant au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie...

Inédit dispositif policier à Alger pour bloquer la marche des étudiants du Hirak

Une seule photo vaut mille mots. Des camions de la police algérienne qui bloque entièrement l'une des plus grandes...

Said Boudour, encore un journaliste algérien en prison

Said Boudour, originaire d'Oran, l'un des journalistes algériens les plus engagés et les plus actifs dans les rangs du...

Tebboune : « Je suis le ministre de la Défense Nationale et le Chef Suprême des forces armées »

Abdelmadjd Tebboune a réfuté catégoriquement toute tension entre lui et l'Institution Militaire en Algérie. "Je suis le ministre de...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you