A la une Tragique accident en France : des harragas algériens allongés...

Tragique accident en France : des harragas algériens allongés sur les voies ferrées percutés et écrasés par un train

-

Des Harragas algériens sont au coeur d’une véritable tragédie qui a soulevé une émotion nationale en France. Dans une localité près de Saint-Jean-de-Luz, une ville portuaire et une station balnéaire des Pyrénées-Atlantiques dans le Sud-Ouest de la France (le pays Basque) tout près des frontières espagnoles, un train a percuté et écrasé des harragas algériens allongés sur les voies ferrées.

Il s’agit d’un train TER qui a percuté ce mardi 12 octobre quatre personnes à Saint-Jean-de-Luz. L’accident a fait trois morts, deux victimes ont été identifiées. Selon plusieurs sources médiatiques françaises, parmi les trois personnes décédées deux sont des migrants (Harragas) d’origine algérienne, ils étaient âgés de 28 et 36 ans. La quatrième victime est gravement blessée et a été transportée au Centre Hospitalier de la Côte Basque en urgence absolue. L’homme, un migrant de 28 ans souffre d’une fracture du bassin.

Le conducteur du train n’a rien pu faire lors de l’accident. Il n’aurait pas vu les quatre personnes allongées sur les voies. Les victimes auraient tenté de s’échapper avant d’être percutées. D’après les premiers éléments le choc serait accidentel, a précisé le parquet, mais une enquête de flagrance est toujours en cours. Sur place, les enquêteurs de la police judiciaire poursuivent leurs investigations.

Le drame s’est produit sur la voie ferrée située entre Saint Jean de Luz et Ciboure. Peu après 5h, ces 4 Harragas ont été percutées par le TER866460, tout près de la gare. Le train était parti à l’aube de la gare d’Hendaye en direction de Bordeaux, l’une des plus grandes villes françaises.

Selon le parquet de Bayonne, cité ce mardi 12 octobre par le journal régional français Sud Ouest, les enquêteurs ont fait savoir que le victimes, allongées sur les voies, pourraient être des migrants, ce que Marie Surzur, responsable de la communication de Ciboure, a confirmé à l’AFP « sont effectivement des migrants », selon TV5Monde. Leurs identités n’ont pas été encore communiquées, mais selon les informations du média local, elles sont toutes majeures. Eneko Aldana-Douat, maire de Ciboure, a précisé sur France3 que « deux corps ont été identifiés pour l’instant. Il s’agit de deux personnes de nationalité algérienne, âgées de 28 et 36 ans. Les premières informations laissaient penser qu’il s’agissait de migrants qui venaient de passer la frontière mais il s’avère qu’il s’agirait de migrants déjà présents sur le territoire. » Le survivant de l’accident, âgé de 28 ans, est grièvement blessé : gravement touché aux membres inférieurs et à l’abdomen, il souffre également d’une fracture du bassin. Les policiers lui ont prodigué les premiers soins, stoppant son hémorragie. Son pronostic vital est toujours engagé, selon Sud Ouest.

Ce drame relance encore une fois la question délicate de la harga qui attire depuis le début du mois de septembre dernier des milliers de jeunes, et de moins jeunes, à savoir des enfants mineurs, algériens en quête de l’Eldorado européen. Ces Harragas s’ils ne périssent pas en haute mer, ils finissent par exposer leur vie au danger en tentant de quitter le territoire espagnol pour rallier la France, la destination finale qui attire la majorité écrasante des migrants illégaux algériens en Europe.

 

21 COMMENTS

  1. La dignité de l’Algérie, c’est aujourd’hui ; ce n’est pas hier, comme l’a si bien dit l’ancien ministre Aït Ali.
    Les responsables algériens n’ont pas honte de voir chaque jour des jeunes périr en mer ou sur les routes de l’exil ?
    Tous les algériens du monde se sentent humiliés par cette tragédie !

  2. Il n’y arien de plus tragique qu’une fin atroce comme celle-ci, tout cela est le résultat des courses de l’incompétence crasse du pouvoir dictatorial assassin mafieux qui squatte le pays depuis 1962. Et ils ont la face assez barrée pour se montrer sur les scènes du monde et pérorer ad libitum des discours creux, aussi creux que le gouffre du Stromboli, sans jamais oser se regarder dans un miroir, de peur de le faire vomir leurs mensonges dans leurs faces patibulaires.
    Ce sont ces vauriens aux commandes qui osent montrer aux Maliens ou aux Nigériens comment mener la gouvernance de leur pays, dans cette zone convoitée du Sahel, qui gesticulent pitoyablement devant leurs maîtres français.
    Honte à vous qui avez ruiné le pays et toutes les espérances d’un peuple. Un jour viendra où vous le payerez chèrement, la flambée des prix, la fin des carottes et de la cagnotte de la rente, le chômage à grande échelle, une démographie galopante dont la seule rescousse est la mosquée, aucune production notable et productivité efficiente, les terres agricoles dévastées, les forêts incendiées, la flore et la faune décimées et une explosion sociale qui couve tranquillement.
    Vous sortirez vos barbouzes en uniformes et en cohortes de légions romaines pour écraser 44 millions de zawaliyas en vous appuyant sur le million de profiteurs qui constitue votre club privé de bénéficiaires de la rente et de la prédation.
    Bon, je cède la place aux frelons électroniques pour venir nous dire que ce n’est pas le soleil qui brille au zénith, mais plutôt les lumières grandioses de la science de gouvernance de l’Anjiri Nouvile.

  3. L’Algérie est encore une nouvelle fois mise à l’index.

    Des migrants il y en a eu de tout temps et de tous pays, sauf que les époques ont changé. Regardez ce qui se passe avec les mexicains dont le pays est beaucoup plus riche que l’Algérie. Voyez tous les ex pays de l’Est qui vivent aux crochets de l’U.E. Même Israêl qui se targue d’être un pays déveoppé et démocratique voit ses citoyens rester là où ils ont immigrés, aux USA, en Europe, etc …

    Il suffit de voir le nombre d’inscrits sur la loterie américaine pour se faire une idée du phénomène qui n’est pas propre à l’Algérie qu’on veut à tout prix exposer à critiques.

    Que le gouvernement n’arrive pas à donner une autre perspective à des haragas qui préfèrent prendre des risques au péril de leur vie, cela est évident mais encore une fois, les problèmes du pays sont immenses pour résoudre celui-ci en priorité.

    Qui plus est ces haragas croient au téléphone arabe et des personnes mal intentionnées qui leur font miroiter des éden et eldorado ailleurs qu’ils n’ont pas chez eux. Ce qui est archi faux ! Qu’espère cette femme qui est partie avec ses 5 enfants dans une barque de fortune ? Elle croit qu’elle va être accueillie les bras ouverts et logées, nourrie et rémunérée gratos. Ce qui est là aussi faux.

    Les gens pensent qu’en convertissant les € ou $ en dinars ils vont faire fortune. Par exemple, ils pensent que si on leur donne dans les 1000 €, convertis en dinars cela leur ferait 1000 * 200 = 200.000 dinars qu’ils auraient chaque mois, soit presque le salaire d’un médecin au bled. Il sont avis et croient à ce mirage. Alors qu’avec ces 1000 €, on ne peut rien faire puisqu’il s’agit même pas du minimum monétaire pour vivre, dans la pauvreté, bien évidemment.

    Pour compléter mon commentaire qui ne plaira pas à certains énergumènes auxquels je n’attache aucune importance, voilà un lien de France-Info où aucune référence à des algériens n’est dite : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/pyrenees-atlantiques-ce-que-l-on-sait-de-l-accident-de-ter-qui-a-fait-trois-morts-et-un-blesse-grave-a-ciboure_4804823.html

    Cela confirme bien que Semar fait dans le fake news à seule fin de plaire à ses pourvoyeurs de fonds et dénigrer le pays associés aux mêmes crétins qui gobent tout sans s’assurer de la véracité de ces prétendues informations.

  4. @Vangelis
    Le malheur c’est que le travail du système se limite à pourchasser les gens, les jeter en prison ou les pousser à l’exil !
    M. l’Evangile, saint des oppresseurs, comment nous justifier que la petite Tunisie, avec tous ses problèmes et à qui on propose de l’aide, a un meilleur PIB que nous en 2020 ? Alors que la superficie de l’Algérie est 15 fois plus grande et les diverses richesses du sol et du sous-sol que ne possède pas la Tunisie ne servent même pas notre peuple, tellement elles sont dilapidées ! Franchement, dites-moi combien vous êtes payé pour assurer le service après-vente de ces pillards ?
    A votre place, n’importe qui raserait les murs pour aller se cacher !

  5. @Vangelis
    Je m’excuse mais il me semble que vous n’avez pas pris la peine de lire l’article de France-Info . Il y a bien référence à des Algériens comme indiqué dans cet extrait: « Malgré quelques précautions, le procureur confirme que l’hypothèse la plus probable est qu’il s’agit de migrants « qui cherchaient à pénétrer irrégulièrement sur le territoire national ». Il affirme que, « manifestement, l’ensemble des victimes serait de nationalité algérienne et que trois d’entre elles auraient fait l’objet d’une procédure au titre de l’irrégularité de leur séjour sur le territoire espagnol ». Vous avez dit fake news?

  6. Des centaines de migrants meurent par jour…il y’a fameuse frontière USA-MEXIQUE, la traversé du Sahel, de la Méditerranée et les centaines d’autres frontières
    Il y’a des mexicains bien sur, un pays pétrolier , et surtout l’usine des usa, 10 fois plus riche que l’Algérie, mais aussi des colombien, brésiliens, argentins, chiliens …que des pays qui ont des PIB largement supérieurs aux notres
    500 africains traversent le désert pour arriver en Algérie chaque jour selon l’OIM…je dis chaque jour
    Pour des millions d’africains, le niveau de vie en Algérie est mille fois meilleurs que chez eux…
    Dans certains pays d’Afrique, les gens crèvent de famine, sont victimes de bandes armés , en plus des exactions des forces de sécurités locales , qui généralement sont pas ou mal payé, et qui raquettent les civils.

    Nos jeunes rêvent de l’eldorado européen , comme les latinos rêvent d’un eldorado américain, en réalité ces deux eldorados n’ont jamais existé, c’est une chimère alimentée par les réseaux sociaux mais qui enrichis les passeurs et les intermédiaires
    En France, même avec nationalité française, ou avec une carte de résidence, des centaines de milliers d’algériens survivent grâce aux aides sociales, je dis bien survivent…il y’a dans certains quartier 30 à 40 % de chômeurs, les immeubles sont insalubres et ou régnent les petits caïds , trafiquants de tout genre ( drogues, recels, et raquette )
    Alors Payer 60 millions pour venir en Europe connaitre une misère plus dure car vous n’avez aucun droit , un sans papier est traité par les services de sécurité comme un moins que rien, pourchassé, parfois tabassé et les conditions de détention sont indignes…voila ce que disent les associations de défenses…les européens traient nos harengs pire que les animaux

    ttps://www.infomigrants.net › Top stories › Features
    L’OIM en Algérie affirme que près de 500 migrants arrivent quotidiennement sur le territoire algérien, rendant les conditions d’accueil plus difficiles.

  7. Alors, M. Le caméléon, si on vous comprend bien, puisque vous, d’après ce que vous dites, vous êtes bi-national, ce sont les algériens dont il faut se débarrasser pour faire revivre de nouveau, l’Algérie de papa ?
    Pour vous, le privilégié, la Harga est un phénomène normal. A quelque chose près, ce langage n’est pas très éloigné de ce qu’aurait dit un pied noir produit du système du 1er et 2e collège. Vous n’êtes que des hypocrites parvenus. C’est ce peuple que vous méprisez qui vous fera la peau.

  8. @TOZ
    C’est un pseudo qui vous va à merveille, si ce n’est l’atmosphère irrespirable que vous provoquez sur se site !
    Allez sur l’autre AP des Nezzar pollueur et manipulateur du pays, vous y prospérerez j’en suis sûr, et surtout, restez-y !

  9. @ Larnaque,

    Moi aussi j’ai le droit de faire des fake news. Ce pq en est bourré.

    Ceci étant dit, je ne défends pas les gouvernants mais l’Algérie qui est salie non seulement par ces drames mais aussi et surtout par ses propres compatriotes qui lui crachent dessus sans apporter de solution. La critique négative c’est tout ce qu’ils savent faire.

    De toute façon, je n’y vis pas et je pourrais m’en contrefoutre de ce qui s’y passe mais comme natif du pays, je le défends avec mes modestes moyens, c’est-à-dire la parole, sans dénigrer puisque je ne peux rien faire d’autre et surtout sans utiliser de langage ordurier que certains ne peuvent s’en passer.

  10. @Vangelis

    La vérité, c’est que certains théoriciens des banlieues françaises, souvent progéniture de la nomenklotura, qui vivent à cheval sur la France et l’Algérie, voudraient que cette situation perdure ad vitam… Ils ne prennent position que sur des sujets qui ne leur coûtent rien. Vous ne les trouverez jamais derrière un Hirak pour participer au changement dans le pays.
    Ni pour dénoncer les méfaits de la junte sur le pays qui poussent les gens à l’exil. Ces gens là, sont nés avec une cuillère en or dans la bouche. Vous voulez nous prouver depuis vos fauteuils que l’Algérie est un paradis que ne quittent que les damnés pour aller vers l’enfer qui leur est destiné ? Arrêtez de cracher sur les patriotes qui subissent la Hoggra au vu et su du monde entier ! Si vous faites cela par ignorance, arrêtez vite, car vous n’aidez pas les gens qui souffrent de l’exil et de la séparation d’avec leurs familles. De même, vous n’aidez pas non plus le pays à changer. Mais, si vous le faites pour une autre raison, il est grand temps pour vous, de faire votre examen de conscience !

  11. @Vangelis
    Vous aussi, à défaut d’avoir à proposer quelque chose, il vaut mieux se taire, quand le pays est transformé en propriété privée pendant que vous regardez ailleurs… Et qu’en dites-vous de cet article que vous pourrez lire par ailleurs sur ce PQ comme vous l’appelez ?

    « La dissolution de RAJ : dernier acte de la mise au pas de l’opposition algérienne

    C’est définitivement acté. Le régime algérien ne tolère plus la moindre opposition et ce mercredi 13 octobre, il a signifié clairement ses intentions d’en finir une fois pour toute avec toute organisation qui aurait l’intention de militer dans le cadre de l’opposition vis-à-vis du pouvoir aux commandes du pays. C’est une véritable mise au pas de l’opposition algérienne. »

  12. @Zakaria
    Il faut croire que cette catastrophe que vit le peuple Algérien sous la botte de la dictature de la junte mafieuse qui, en réalité n’est que l’autre face de la bande criminelle des Boutef & Co n’est qu’un autre épisode douloureux de la longue suite historique du pays de plus de deux mille ans de malédiction.
    C’est ton droit de défendre la seigneurie régnante gérante d’une oppression tous azimuts et défaillante dans tous les domaines régaliens qui supposent d’assurer la protection et la sécurité des citoyens, d’assurer le développement du pays, de créer de la richesse pour son peuple, donner de l’avenir à ses enfants avec un sytème éducatif avancé , une école moderne débarrassée des fondements religieux archaïques, obscurantistes et d’arriération mentale, assurer un système de santé exemplaire, mettre en perspective prioritaire un programme économique diversifié d’avenir, encourager la recherche scientifique et éradiquer le khorotoisme de roquiates, zaouiates, omrates e tutti quanti, faire revivre la force de production agricole, privilégier le développement durable et la transition écologique, encourager la créativité dans tous les domaines, favoriser l’émergence de talents, encourager le domaine des arts pour cultiver son peuple, s’éloigner des récits mythologiques et des khorayfates de qadim zamane qui ne nourrissent pas son peuple etc. etc. etc.
    Quand un pouvoir échoue dans sa mission et ses prérogatives et ce depuis des décennies bien comptées, en pays libres, on le dégage. En Anjiri mizermane comme tous les pays relevant du syndrome du zaimisme incontinent, le libre choix que pourrait exprimer le peuple est substitué par une oppression dictatoriale aveugle fait ne fait qu’aggraver les choses, c’est aussi l’aveu implacable de ses lamentables échecs répétés. A défaut de prospérité on a recours à la force répressive pour faire taire toute contestation. C’est ce que vit l’Anjiri mizermane, on mate tout opposant, tout discours contestataire, rien, walou, le qazoul comme s’il s’agit d’un troupeau d’animaux à domestiquer, on emprisonne des innocents à la pelletée par l’arbitraire et les dérives judiciaires, on menace, on décrète que tel et tel sont terroristes, traîtres au service des ennemis du pays, on musèle toute voix discordante, on jette l’anathème sur tout ce qui passe à l’esprit, on cherche des poux sur la tête des chauves. Voilà l’Anjiri mizermane réduite à voir sa jeunesse la fuir, quitte à laisser sa peau en mer.
    Non ya Si Zak, ce pays sur cette lancée est voué à son implosion, ce n’est qu’une question de temps. Tu peux défendre ce pouvoir mafieux, en tentant de faire des comparatifs boiteux, comme avec le Mexique qui compte près de 130 millions d’habitants, une capitale qui étouffe avec près de 20 millions d’habitants et toutes les caractéristiques propres à ce pays.
    Contrairement à ce que tu affirmes le Mexique ne dispose pas des richesses minières que compte l’Anjiri, qui peuvent constituer un vecteur de développement extraordinaire, mais avec le nullissime pouvoir régnant, inutile d’insister.
    J’ai eu le plaisir de visiter ce pays, particulièrement le Yucatan et le Chiapas, il y a quelques années déjà, les mexicains sont fiers de leur identité. Ils se disent mexicains pas espagnols, ils valorisent leur patrimoine aztèque, maya, tolteque ou olmeque et l’entretienne, contrairement à ce qui est délaissé en Anjiri ne constituant aucun intérêt. Juste à visiter le mausolée d’Imedghassen et d’autres sites historiques abandonnés pour constater la calamité qui s’est abattue sur le pays.
    Je m’arrête ici.

  13. @ Toz, vous avez tord de dire qu’il faut être fou pour s’allonger sur des rails.

    Un fou peut-être peut faire cela mais 4 individus en même temps, c’est impossible.

    De plus, personne au monde voulant dormir, ne s’installe sur les voies mais sur le côté, bien loin du passage des trains.

    J’ai répondu à « larnaque » en évoquant un fake news par provocation espérant qu’il pourrait réfléchir sur le pourquoi du comment de cette affaire.

    Je maintiens donc que par certains aspects, cet article est un fake car il ne s’interroge pas également sur ce qui semble être une évidence, un assassinat, mais qui balance cet article à seule fin de dénigrer le pays.

  14. De toutes façons, fake news ou pas sur les circonstances de la mort de ces Harragas, le vrai problème n’est pas là !
    Ce qui interpelle le plus, c’est ce lâché de Harragas en masses en sachant d’avance qu’ils vont vers une mort certaine !
    Les baltaguis et les cachiristes qui ont décroché le marché de l’horreur de leur évacuation en Espagne sont aux anges pendant qu’une autre catégorie « les gardes côtes » regardent ailleurs !
    Et en France, une autre catégorie, assure l’après-vente en justifiant l’injustifiable ! C’est tout simplement macabre !

  15. Vangelis s’interroge sur l’autre AP des Nezzar sur la démission des autorités algériennes sur la problématique des migrants algériens. La question judicieuse qui mérite d’être posée avant tout autre question, est : « Pourquoi fermer les yeux sur leur départ d’Algérie, comme je l’ai rappelé dans mon post ci-dessus » ?

    Vangelis
    13 octobre 2021 – 20 h 11 min
    Je suis dubitatif devant le silence des autorités algériennes.

    Pour qu’un pays soit respecté non seulement il doit faire le possible pour assurer à ses citoyens un bien être minimal et par le biais de ses représentations consulaires et diplomatiques, s’enquérir de la situation de ces mêmes citoyens, surtout lorsque parmi eux, il y a des morts, à fortiori dans ce cas d’espèce, inexpliqués.

    On ne peut pas rester inactif lorsque des citoyens sont malmenés à l’intérieur et à l’extérieur. C’est cela le respect qui précède la respectabilité attendue.

    Encore un petit effort M. Vangelis et vous y serez !

    Et puis, une autre question lourde de sens : « Pourquoi ces dirigeant véreux algériens qui pillent le pays pour aller investir dans les pays occidentaux, qu’ils contribuent à rendre miroirs aux alouettes à leurs propres enfants ou leurs concitoyens en général » ? Trouvez-vous après cela, ces pompiers-pyromanes crédibles quand ils accusent les occidentaux pour se défausser de leurs devoirs ? Ayez le courage de dénoncer ce genre de situation, même avec quelques mots seulement…

  16. Je n’ai de compte à rendre à personne et je n’appartiens à aucun cercle. Je commente selon mon opinion et je n’attends ni félicitations ni rétribution. Je suis lucide et constant, contrairement à certains qui croient dur comme fer, et avec des insultes, que les malheurs de l’Algérie incombent à une catégorie plus qu’à une autre. Je n’ai donc aucun effort à faire dans un sens ou dans l’autre. Je remarque que certains énergumènes insultants lisent le journal de  » Nezzar  » tout en critiquant les autres d’en faire autant. Vous êtes non seulement bornés mais qui plus est vous n’accepter des avis contradictoires. Il reste un énorme chemin à faire pour admettre que vous n’êtes pas le contre du monde.

    La responsabilité crue et réelle est du ressort exclusif des algériens eux-mêmes qui ne veulent rien faire pour améliorer leurs conditions de vie. Ils attendent tout des pouvoirs publics et se complaisent dans les subventionnés.

    Si des algériens, je le répète une nouvelle fois, pratiquent la harga, c’est souvent, trop souvent des hittistes qui n’ont aucun niveau et qui veulent aller ailleurs croyant que l’herbe est plus verte. Ils ont une fausse idée de l’Outre Mer qui, de toute façon, ne veut pas d’eux. Pourquoi alors insister. Quant une personne parle d’un prétendu lâcher de harragas, c’est une accusation sans fondement puisque les individus qui prennent des barques de fortune sont responsables de leur vie et personne d’autre.

    Vous êtes pathétiques en trouvant des motifs à seule fin de dénigrer le pays alors que vous êtes des nuls en tout sauf la jelgha.

     » Un peuple de moutons est destiné à avoir un gouvernement de loups.  » Edward R. Murrow

    Un peuple de moutons est destiné à avoir un gouvernement de loups. Edward R. Murrow

  17. Ya vaginlisse,
    C’est vrai qu’un peuple de mouton….
    Mais c’est vrai aussi qu’un fils de catin comme toi, n’es et ne restera qu’une catin.

  18. Tu fais pitié dans ta médiocrité. Tu es né dans la vulgarité, tu y resteras dedans.

    Ma mère t’emmerde espèce de salopard irrespectueux même des absents, car ma mère est morte couillon. Tu le paiera ici bas ou dans l’au-delà pour toutes tes paroles de caniveau dans lequel tu patauge à longueur de jours. Rkhiss !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

A la suite de plusieurs révélations d’Algérie Part, le lieutenant-colonel Tarek Amirat dégradé et radié du renseignement extérieur

Impliqué jusqu'au cou dans de nombreux scandales d'abus de pouvoir et de malversations financières ou de corruption comme il...

Le témoignage émouvant d’un jeune algérien au procès des attentats terroristes du 13-Novembre 2015 à Paris

"Moi, je viens d'Algérie. Vous, vous êtes nés en Europe et vous aviez toutes les chances... Au lieu de...

Lorsque l’Algérie était plus riche que la Pologne, Turquie ou Malaisie avant de se faire distancer

Peu d'Algériens le savent : l'Algérie était naguère un pays plus riche que de nombreux actuels pays émergents qui...

Dans un contexte politique et sécuritaire houleux, l’Armée algérienne augmente son budget pour l’année 2022

Dans un contexte politique et sécuritaire régional très houleux, l'Armée algérienne augmente et renforce son budget pour l'année 2022,...

En 2022, Tebboune va faire exploser le budget du Palais Présidentiel d’El-Mouradia et s’offre l’équivalent de 110 millions de dollars

C'est un véritable record. Pour 2022, Abdelmadjid Tebboune a décidé d'accorder au Palais Présidentiel d'El-Mouradia, à savoir la Présidence...

Enquête. La dépendance de l’Algérie vis-à-vis des contrats à long terme l’empêche de profiter de l’embellie des prix du gaz naturel

Faible niveau des inventaires, explosion des prix, détournements de cargos de gaz naturel liquéfié (GNL)… Le marché du gaz...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you