A la une Taleb Ibrahimi et Hamrouche ont insisté sur la libération...

Taleb Ibrahimi et Hamrouche ont insisté sur la libération des détenus politiques et critiquent l’actuel gouvernement

-

Lors de leurs entrevues avec le Président Abdelmadjid Tebboune, Mouloud Hamrouche et Ahmed Taleb Ibhraimi, les deux personnalités nationales réputées pour leurs critiques véhémentes à l’égard de l’actuel pouvoir algérien, ont beaucoup insisté sur la libération de tous les détenus politiques qui croupissent encore dans les cellules des prisons algériennes, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. 

Contrairement à ce que laissent croire les autres médias algériens proches du pouvoir, les rencontres de Tebboune avec Hamrouche et Taleb Ibrahimi n’ont pas été de simples prises de contact pour amorcer des pourparlers dont l’objectif est d’obtenir un soutien politique à Tebboune. Hamrouche, reçu le premier hier lundi matin au Palais présidentiel d’El-Mouradia, a concentré ses échanges avec Tebboune sur la nécessité urgente de procéder à la libération de tous les détenus politiques comme préalable pour amorcer le dialogue avec le Hirak.

En sa qualité d’ex-chef de gouvernement, Mouloud Harmouche a mis en garde Tebboune contre les dangers de « l’exclusion » d’une quelconque frange de la société dans ce processus de dialogue que le nouveau Président veut mettre en place. L’après-midi, lors de son déplacement au domicile de Taleb Ibrahimi, Tebboune a été également interpellé sur la question des détenus politiques et d’opinion qui sont toujours maintenus en détention. Taleb Ibrahimi a appelé Tebboune à corriger cette injustice dans les plus brefs délais estimant qu’aucun retour à la stabilité ne peut se réaliser dans le pays tant que ce problème des détenus d’opinion n’a pas été définitivement résolu.

Signalons enfin que les deux hommes, à savoir Hamrouche et Taleb Ibrahimi, ont formulé des critiques à l’égard de ce nouveau gouvernement mis en place par Tebboune. Un gouvernement qui pêche par plusieurs incohérences. Tebboune a pris note de ces remarques tout en promettant des rectificatifs et de nouvelles orientations dans les semaines à venir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Après deux ans de retard, Djerad publie un plan de relance économique truffé d’erreurs et de contre-vérités

L'Algérie attendait ce fameux Plan de Relance Economique depuis janvier 2020, date à laquelle le premier gouvernement d'Abdelaziz Djerad...

Après les activistes du Hirak, les autorités algériennes s’attaquent aux défenseurs des détenus d’opinion

La répression continue de s'aggraver en Algérie. Et cette fois-ci, les services de sécurité ont lancé une campagne d'arrestations...

Polémique sur l’Emir Abdelkader : une grossière manipulation pour éclipser la vraie actualité en Algérie

Ce n'est pas la première fois que cette stratégie machiavélique est utilisée. Mais cette fois-ci, elle a fonctionné merveilleusement...

Urbanisation, chômage, pauvreté et inégalités : ce qui attend l’Algérie d’ici 2040

La trajectoire actuelle empruntée par l'Algérie l'expose à des défis majeurs qu'elle risque de ne pas pouvoir les soulever...

L’Algérie est devenue le 2e marché africain pour les systèmes d’armement et de sécurité

Depuis 2020, l’Algérie est considéré officiellement comme le 1er marché maghrébin et le 2e marché africain pour les systèmes...

Internet considéré comme une « menace » et « un danger » par le régime algérien : cette perception aggrave le sous-développement du pays

Il est 18 H 00 passées. Les Algériennes et Algériens peuvent, enfin, se connecter à internet puisque les autorités...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you