A la une Tahar Allache, l’Homme Qui Défie la Justice, Demeura-t-il Au...

Tahar Allache, l’Homme Qui Défie la Justice, Demeura-t-il Au Dessus des Lois Algériennes ?

-

Le sort des différents protagonistes impliqués dans l’extraordinaire affaire de l’extension du nouvel aéroport international de Houari Boumediene à Alger est déjà scellé, avons-nous appris de sources sures.

En effet, Tahar Allache, le PDG de la Société de Gestion des Systèmes et Infrastructures Aéroportuaires (SGSIA), ainsi que plusieurs employés et cadres de ladite entreprise, mais également des sous-traitants et fournisseurs, dont l’entreprise algérienne Condor ou d’autres compagnies anglaises de renommée internationale, auraient été convoqués pour une audience ce lundi 14 Décembre 2020, au tribunal de Sidi M’hamed, par le juge d’instruction de la 8éme chambre, en charge de ce très lourd dossier !

Tahar Allache, et près d’une douzaine de ses acolytes qui ont reçu leurs convocations le 10 Décembre 2020 par les services de la Brigade économique et financière (BEF) de la Sureté de Wilaya d’Alger, sont poursuivis pour de graves chefs d’inculpation que sont la surfacturation, dilapidation de deniers publiques, corruption, attribution d’indus avantages au titre de l’octroi de marchés publics et de contrats, de trafic d’influence, de favoritisme, de passation de marchés en violation des dispositions législatives et réglementaires, blanchiment d’argent, abus de fonction…

Le PDG de la SGSIA, Tahar Allache, ainsi que plusieurs de ses proches collaborateurs, sont cités dans des affaires de rétro-commissions qui ont atterri sur le bureau d’une agence gouvernementale étrangère qui a enclenché une profonde enquête, avant de transmettre ses conclusions à ses homologues algériens.

En Algérie, l’Inspection Générale des Finances (IGF) du Ministère des Finances avait également mené des investigations, et avait conclu son rapport par un constat alarmant sur la gestion de l’aéroport d’Alger.

Si vous avez raté les incroyables histoires de corruption, de harcèlement et d’intimidations du Président Directeur Général (PDG) de la Société de Gestion des Systèmes et des Infrastructures Aéroportuaires (SGSIA), Tahar Allache, nous vous recommandons préalablement de prendre connaissances de tous nos articles sur le sujet.

C’est donc après des mois d’enquêtes et de révélations, que la justice algérienne a pu enfin mener à terme le traitement de l’affaire dite de la SGSIA, malgré toutes les difficultés rencontrées, telle l’intervention de Khelifa Ounissi, le Directeur de la Sûreté Nationale (DGSN), qui est personnellement intervenu dans l’enquête des services de police, pour tenter de sauver la tête de son Ami Tahar Allache !

Alors que l’Interdiction de Sortie du Territoire Nationale (ISTN) vient de lui être renouvelée, M. Allache ne pourra cette fois-ci guère échapper, selon nos sources, au mandat de dépôt, et ce malgré toute la pression que subit actuellement le juge, par quelques-uns de ses protecteurs conscients qu’ils risquent d’être eux-mêmes cités, et que les services de renseignements ont déjà identifiés.

Une des nombreuses ISTN de Tahar Allache 

Ce sont ces mêmes personnes, faisant partie de l’appareil politique et sécuritaire algérien, qui auraient fait en sorte de maintenir le sulfureux PDG de la SGSIA à son poste, alors qu’il avait été relevé de ses fonctions, le 24 Septembre 2019, et remplacé par Mustapha Sabbahi, l’ex directeur général adjoint de l’Établissement de gestion des services aéroportuaires d’Alger (EGSA) et cadre à l’Établissement national de la navigation aérienne (ENNA).

Rappelons qu’une ordonnance de justice avait remise au Ministère des transports, suite à l’enquête menée par la Brigade économique et financière (BEF) de la sureté de la Wilaya d’Alger, qui avait relevé plusieurs cas de malversations, détournement et corruption.

Le tribunal de Dar El Beida, avait alors ordonné au Ministère des Transports « de tenir un Conseil d’administration extraordinaire » afin de suspendre le PDG de la SGSIA et de le soumettre à une enquête », ce qui fut fait.

Mais à la dernière minute, au lieu de partir et de quitter définitivement ses fonctions, Allache a été maintenu en poste par le Ministère de tutelle, qui a osé ignorer l’injonction de la Justice algérienne !

Tahar Allache.PDG de la SGSIA. Aeroport international d’Alger.(Guidoum Fateh / PPAgency)

Cette fois-ci, les hommes de lois appliqueront-ils à toutes ces personnes un châtiment aussi lourd que le préjudice qu’ils ont impunément fait subir au trésor public et contre l’économie nationale ?

Selon nos sources, c’est un Tahar Allache désespéré qui frappe depuis plus de 4 jours à la porte de ses parrains, le patron de la police Khelifa Lounissi, l’homme de confiance de Tebboune Abdelaziz Medjahed qui est un parent de l’homme de confiance de Allache : Chakib Berrah, le Général Mohamed Saal, Directeur Général de l’Ecole Nationale Préparatoire aux Etudes d’Ingénieur (ENPEI) de Rouiba (Alger), qui n’est autre que le beau-père Tarek Mehdi, cadre à la Direction des Ressources Humaines de la SGSIA, ou encore Hami Ali, que l’on fit le plus controversé Secrétaire Général du Ministère des travaux publics et du Transport…

Tous ce beau monde aurait, selon nos informations, sollicité son portefeuille de connaissance pour toucher le Ministère de la Justice et tenter d’influer sur les décisions de mettre sous mandat de dépôt les principaux responsables de la SGSIA.

Le Juge pourra-t-il aller jusqu’au bout de la sentence et éviter de tomber dans le piège que prépare Tahar Allache, consistant à sacrifier une partie des employés de la SGSIA en leur faisant supporter toutes les actions illégales, pour espérer se maintenir libre ?

Les citoyens algériens, comme beaucoup d’observateurs étrangers, seront attentifs au déroulement du procès, et constaterons en fonction de ses développements, si la République d’Abdelmadjid Tebboune est réellement celle du changement et de l’indépendance de la Justice, ou si nous avons été, en fait, leurrés une fois encore…

Amir Youness

[email protected]

4 COMMENTS

  1. Je connaît une société qui travaillait dignement et d’une manière professionnelle au niveau de l’aéroport international d’Alger mais Tahar Allach PDG et tous les membres de la commission des évaluations presides par Rabie yahya les a écarté.
    Cette société VUPRO ALGÉRIE a toujours su se démarquer sur tout les appel d’offre mais Allach Tahar et Yehya Rabie on toujours trouvé un moyen de les écarter. Je conseil la justice de faire un tour sur tous les appels d’offre de nettoiement dernièrement attribués.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

A Laghouat, des citoyens et citoyennes doivent quitter leur wilaya pour aller chercher des… liquidités

La crise de liquidités continue de martyriser la population algérienne. Dans plusieurs wilayas à travers le territoire national, des...

Confidentiel. Le ministre algérien des Moudjahidine absent depuis plusieurs mois pour des soins à l’étranger

Au moment où la France a bouclé officiellement ses propositions pour une réconciliation mémorielle et historique avec le peuple...

Passé colonial en Algérie : Emmanuel Macron promet des « actes symboliques » pour la réconciliation entre la France et l’Algérie

Le célèbre historien français Benjamin Stora a remis officiellement ce mercredi 20 janvier à Emmanuel Macron son rapport sur...

Lancement d’une campagne de soutien international en faveur du détenu algérien Nourredine Tounsi

"Nous appelons l’Algérie à libérer immédiatement Noureddine Tounsi. #FreeTounsi". C'est avec ces mots que débute la nouvelle campagne internationale...

COVID-19. M’sila, Batna, Skikda, Guelma et Annaba : ces wilayas qui subissent une augmentation inquiétante des cas hospitalisés

Attention, plusieurs wilayas de l'est algérien assistent depuis le 3 janvier de cette nouvelle année 2021 à une augmentation...

COVID-19. Inquiétante augmentation des nouveaux cas confirmés à Tebessa, Annaba, Guelma, El Tarf et de Souk Ahras

Le nombre des cas contaminés et infectés par la COVID-19 repart à la hausse dans les wilayas de  Tebessa,...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you