Sonatrach Perd l’Equivalent du Budget Alloué Aux Militaires en 2020 !

4
1098

Les cours du pétrole continuent leur tendance haussière pour retrouver le niveau de prix du mois de Mars 2020, entrainés par la prometteuse campagne de vaccination et les perspectives de relance de la demande mondiale.

En ce 16 Décembre 2020, alors que les observateurs sont dans l’attente de la publication de l’état des stocks de pétrole américain, le baril de Brent de la mer du Nord s’établissait à 50,68 dollars à 13 Heures 30 heure algérienne.

Plusieurs médias avaient expliqué que cette hausse des prix venait en réaction à une explosion ayant touché un pétrolier au large de la ville saoudienne de Jeddah, dont l’origine serait probablement liée à une série d’attaques menées par les rebelles yéménites Houthis.

Selon l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), les cours du Sahara Blend, le brut de référence algérien, auraient progressé de plus de 7% en novembre dernier, pour atteindre 56,59 dollars le baril, conservant ainsi sa troisième place de brut le plus cher au monde parmi 13 références que compte l’OPEP !

En effet, les raffineurs européens ou américains se tournent de plus en plus vers des bruts légers et non sulfurés pour respecter le plafond inférieur de soufre de l‘Organisation Maritime Internationale 2020. La demande en pétrole algérien, dont la qualité est idéale pour se mélanger avec des barils plus lourds et plus acides, devrait profiter de ses mesures et son prix continuer à augmenter.

Toutefois, il est fondamental de rester prudent face à une reprise de la demande de pétrole mondiale, compte tenu de la résurgence de la pandémie de Covid19 et des récentes mesures de confinement qui en résultent en Europe et aux États-Unis.

Le Groupe public d’hydrocarbures algérien, Sonatrach, va clôturer l’année 2020 avec un chiffre d’affaires en baisse de 11 Milliards de Dollars par rapport à 2019, pour s’établir à 20 milliards de dollars.

C’est autant que le budget annuel du Ministère de la Défense Nationale…

4 COMMENTS

  1. En même temps ya si Semmar toutes les compagnies pétrolières mondiales ont perdu des milliards..l’économie mondiale a perdu des milliards et va en perdre…Quel information à part tirer une fois de plus gratuitement sur la Sonatracht, tu apportes ici?
    De la déontologie ? De l’objectivité impartiale ? Surement pas….Pauvre Algérie…

  2. L’économie mondiale est en récession. Tous les pays du monde souffrent d’une crise financière sans précédant.
    Le PIB de la France a reculé de 13,8%, soit 335 milliards d’euros. Pourquoi s’acharner sur l’Algérie ! Je pose une question.

  3. @tahar

    Rajal ou lâche qui bosse pour des escrocs qui ont perdu tous leurs privilèges ?
    Rajel de cracher des articles bidons sur l’Algérie ? On dirait Ferhat Mhenni qui lui dicte les sujets….Et toi tu défends Semmar par intérêt regionaliste….Il est de chez toi.
    Hada makane…on vous connait.