A la une Situation économique en Algérie : les chiffres étranges et...

Situation économique en Algérie : les chiffres étranges et douteux du ministère des Finances

-

Le ministère algérien des Finances a communiqué des chiffres très douteux sur la situation économique et financière actuelle de l’Algérie. Des chiffres qui contredisent la réalité vécue et subie par les acteurs économiques et les citoyens algériens. Explications. 

Hier mercredi 9 juin, les autorités algériennes ont communiqué des chiffres totalement étranges concernant la situation économique du pays. Le ministère des Finances a fait paraître un communiqué dans lequel il rassure et relativise les impacts de l’actuelle crise financière sur les équilibres et indicateurs du pays. Ainsi, à en croire le ministère des Finances, « l’année 2021 devra être consacrée à la stabilisation des fondamentaux de notre économie, à travers un retour progressif de l’activité économique à des niveaux permettant le rattrapage des pertes subies en 2020 et une atténuation des déséquilibres internes et externes des comptes de l’Etat », a avancé le ministère dans son document qui fait le bilan de la situation économique et sociale du pays durant les 5 premiers mois de l’année.

Les principaux indicateurs macroéconomiques et budgétaires de l’Algérie confirment, selon le ministère « une certaine reprise de l’activité économique » et « montrent une prise en charge des besoins des citoyens en matière de revenus et de couverture sociale et sanitaire.

« Durant les 5 premiers mois de l’année en cours, le déficit de la balance commerciale a déjà enregistré une baisse de 68%, passant à -1,3 milliard de dollars, aves des importations de 15,2 mds USD, des exportations d’hydrocarbures en hausse de +32,7% et des exportations hors hydrocarbures en progression de +81,71% », a expliqué ainsi de manière très succincte le ministère algérien des Finances. Et pourtant, ces chiffres « officiels » soulèvent des interrogations. Et pour cause, le ministère algérien des Finances ne donne pas le montant exact des exportations des hydrocarbures alors qu’il affirme qu’elles ont augmenté de plus de 32 % ! Comment est-ce possible alors que la production pétrolière quotidienne algérienne est toujours en recul et en baisse depuis 2020 avec un pic d’à peine 870 mille barils de pétrole par jour ?

Avec quasiment la même production qu’en 2020, avec une moyenne de 800 jusqu’à 840 mille barils de pétrole par jour, l’Algérie a pu, selon le ministère des Finances, gagner une croissance de ses exportations de plus de 32 % ? C’est tout simplement impossible d’autant plus que le dernier bilan de la Direction générale des Douanes (DGD), l’organisme officiel qui valide les statistiques du commerce international du pays, a affirmé au mois de mars dernier que durant les deux premiers mois de l’année 2021 la valeur des exportations s’est élevée (en en janvier et février 2021) à 4,32 milliards USD. Sachant qu’au moins 96 % des exportations algériennes sont composées des hydrocarbures, cela signifie que l’Algérie a exporté en janvier et février 2021 pour près de 4 milliards de dollars de pétrole et de gaz.

Or, le ministère des Finances nous apprend que jusqu’à mai 2021, soit les 5 premiers mois de l’année en cours, l’Algérie a pu exporter pour près de 13,9 milliards de dollars avec une augmentation de 32 % pour les exportations des hydrocarbures. Selon les chiffres du ministère des Finances, on peut dire que l’Algérie a exporter pour au moins 12,5, voire près de 13 milliards de dollars.

A en croire le ministère des Finances, l’Algérie a triplé ses exportations en pétrole et gaz en trois mois seulement en conservant le même niveau de production qu’en 2020. C’est tout simplement impossible. En vérité, le ministère des Finances ment et manipule l’opinion publique nationale et c’est pour cette raison qu’il a pris le soin d’éviter de donner le véritable chiffre des exportations algériennes notamment celles des hydrocarbures. En aucun cas, l’Algérie peut exporter pour 13 milliards de dollars de pétrole et de gaz en 5 mois en 2021. Et l’augmentation des exportations hors hydrocarbures qui aurait atteint presque 82 % ne peut en aucun masquer la chute des revenus pétroliers et gaziers du pays.

Selon le dernier bilan du ministère du Commerce, les exportations de l’Algérie hors hydrocarbures ont enregistré une hausse de 64,56% durant les 4 premiers mois de 2021 par rapport à la même période de l’année écoulée, s’établissant à 1,14 milliards USD. Ainsi de janvier jusqu’à avril 2021, l’Algérie a vendu divers biens à l’étranger pour cette somme. En clair, ses exportations ne peuvent en aucun cas justifier une augmentation globale des revenus en devises du pays à plus de 13 milliards de dollars, comme le prétend le ministère des Finances. Et pour cause, si l’on se base sur les chiffres du ministère du Commerce, qui paraissent beaucoup plus fiables que les données du ministère des Finances, on peut conclure que les exportations en hydrocarbures du pays n’ont passé les pendant les 5 premiers de 2021 les 12 milliards de dollars. L’augmentation dont parle le ministère des Finances est donc une chimère.

Du bluff, voila ce que l’on peut conclure à la lecture des chiffres avancés par le ministère algérien des Finances. Du bluff pour tromper encore une fois les algériens en leur faisant croire que le pays va mieux alors que dans la réalité, il n’y a aucun plan de relance économique et financière qui peut justifier les indicateurs optimistes communiqués par le ministère des Finances.

 

6 COMMENTS

  1. Ya Semmar je pense que le ministère a comptabilisé les milliards d’euros détournés par tes parrains sont certains sont en fuite à l’étranger comme toi ..A titre d’exemple ton ami Tahkout a planqué 1 milliard et demi d’euros à l’étranger….lui dort en prison et toi tu essayes de l’en sortir à travers des articles d’une vacuité sans pareil en plus d’être mensongers….

  2. C’est comme pour la vaccination anti-covid que le régime declare en faire mais pour l’OMS et la communauté internationale l’Algérie est l’un des rare où le compteur de vaccination est bloqué à zéro avec quelques petits pays qui sont pour la plupart sont en guerre. Sur le plan de taux de vaccination, La Palestine ou la Libye font mieux que l’Algérie sans parler du Maroc qui a déjà administré près 15 millions doses ou la Tunisie qui a vacciné plus de 5% de sa population avec notamment du Pfizer !
    La junte ne peut plus mentir notamment sur la crise économique qui est désormais visible a l’œil nu pour tous les Algériens !!!

  3. Hélas pour toi Karim70 le Marochien….Ton pays est et restera toujours derrière l’Algérie quelque soit le domaine….. Ton roitelet jette comme de la merde des gueux affamés….Cela resume ce qu’est le Maroc : un lupanar de miséreux à ciel ouvert….

    l’Algérie doit maintenir à vie ses frontières ouest fermées…

  4. Pauvre tête de turc , tu penses jouer a l’idiot mais tu l’es pour de vrai ! Tu penses que 0 est plus grand que 15 millions ! Au fond tu es comme teboune qui confond entre le DA et $ et entre le DA et le centime !!!

  5. On est a 70 $ le baril et on était a 25 $ l’année derniere
    Ce qui est vrai valable pour les pétrole est valable our le gaz
    Pour les autres exportations, cevital , les cimenteries, les aciérie ( pas el hadjar), l’agriculture saharienne et les engra is …..
    Nos importations ont fortement diminué ( il y a mois de fausses factures, de containers vides, et zero voitures

  6. @Karim [email protected] le département américain des drogues estime que les revenus du cannabis génèrent 25 % du pib marocain
    Tu es sujet du roitelet baron du cannabis et tu viens te pavaner avec ta science
    Vous vivez dans la haram et vous la ramenet
    Oui on exporte du gaz et du pétrole et on importe ce qu on veut
    Au fait le parlement européen vient de condamner ta monarchie moyenâgeuse pour chantage aux enfants mineurs
    Ton roitelet a voulu faire chanter les espagnols au sujet d »un leaders Sahraoui…toute l’europe a condamner l’utilisation d’enfants comme moyen de pression

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Document. Répression des Droits de l’Homme : la lettre des 82 ONG algériennes et internationales qui demandent une « action urgente » contre le régime algérien

Mesdames, Messieurs, Nous, organisations non gouvernementales algériennes, régionales et internationales soussignées, exhortons votre gouvernement, individuellement et conjointement avec d'autres...

82 organisations Algériennes et internationales appellent à des sanctions concrètes contre le régime algérien

82 organisations Algériennes et internationales ont lancé des appels pour demander au Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) et...

En Kabylie, un village bannit à vie un partisan du pouvoir algérien et de Tebboune

"Taajemaah", le comité de village, de la localité d'Imzizou, a décidé le 15 juin dernier d'excommunier et de bannir...

COVID-19. Augmentation du nombre des patients hospitalisés dans au moins une quarantaine de wilayas en Algérie

Attention, la situation commence à devenir inquiétante dans les hôpitaux algériens en raison d'une augmentation significative des patients hospitalisés...

COVID-19. Les nouvelles contaminations continuent d’augmenter dans les wilayas du centre et de l’ouest algérien

L'épidémie de la COVID-19 continue de progresser en Algérie et les indicateurs commencent à virer au rouge. Le dernier...

Hôtels saturés et confinement sanitaire compliqué : Transavia contrainte d’embarquer que 189 voyageurs vers Oran

Le confinement sanitaire obligatoire d'une durée de 5 jours est en train de créer de nombreuses complications en Algérie....

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you