A la une Révélations. Nièce du Premier-ministre, voisin du ministre, frère et...

Révélations. Nièce du Premier-ministre, voisin du ministre, frère et cousin du DG : comment le favoritisme a entièrement défiguré MOBILIS

-

Le favoritisme et les recrutements de complaisances rongent profondément l’opérateur de téléphonie mobile Mobilis, filiale stratégique du groupe Algérie Télécom, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. 

Au cours de nos recherches, nous avons pu vérifier effectivement que Mobilis connait actuellement une décadence très avancée et sans précédent et ce, depuis la nomination le 01/09/2020 à la tête de son Top Management d’Adel DEKALI en qualité de Directeur Général (DG). Adel DEKALI  s’est retrouvé à la tête du premier opérateur de téléphonie mobile en Algérie alors qu’il avait été limogé de Djezzy pour conflit d’intérêt et octroi de marchés douteux. Mais les anomalies ne s’arrêtent nullement à cette histoire au sein de Mobilis.

Et pour cause, force est de constater que le sieur Adel DEKALI gère Mobilis comme un « bien personnel » en recrutant uniquement ses connaissances les plus proches. En effet, il a recruté des personnes limogées de Djezzy et Ooredoo pour diverses infractions liées à des magouilles inquiétantes. Il s’agit notamment de Walid Kara qui a été limogé de Djezzy suite à la prise en charge par un fournisseur étranger de son voyage aux Iles Maldives, et Hakim Draa, lui aussi renvoyé de Djezzy pour octroi de marchés douteux.

Algérie Part a pu confirmer au cours de ses investigations que Hakim Draa profite de sa proximité avec Adel DEKALI pour terroriser et menacer les employés de la direction des achats. Ces deux personnes au passé douteux négocient seuls avec les fournisseurs, des contrats estimés à plusieurs millions de dollars alors que cela se faisait auparavant par une commission constituée de plusieurs membres de la direction générale de Mobilis.

Adel DEKALI a aussi recruté une certaine Samira Bourayou, en qualité de responsable  divisionnaire des achats. Cette  dame qui est ingénieur en agronomie  qui n’a travaillé qu’au parc zoologique de Ben Aknoun et à Médifrogo, une entreprise spécialisée dans le stockage des légumes pour le compte du ministère algérien de l’Agriculture ! Avec un profil totalement déconnecté des enjeux des télécoms en Algérie, cette dame  se retrouve directrice de division à Mobilis pour gérer un budget annuel avoisinant les 200 millions de dollars !

Cette bonne dame a transformé son bureau en salon de thé pour discuter avec certains de ses collègues à longueur de journée. Les employés de Mobilis entendent, d’ailleurs ses rires à des centaines de mètres à la ronde. Par ailleurs, elle se vante également d’être la nièce du Premier Ministre Abdelaziz Djerrad, et raconte à tout vent qu’elle est intouchable grâce à cette relation de parenté avec Djerad.

Plusieurs sources ont attesté à Algérie Part que madame Samira Bourayou ne signe aucun document, s’il n’est pas contrôlé par ces deux assistants, messieurs Draa et Kara chargés par Adel Dekali de superviser et encadrer le travail de Samira Bourayou qui ne connaît aucune notion au secteur des télécoms.  En ces temps d’austérité prônée sans cesse par le gouvernement, le travail d’un seul cadre dirigeant se fait par trois dirigeants grassement rémunérés par Mobilis !

Adel DEKALI a aussi recruté un certain M. Ait Tahar, ancien voisin de l’actuel ministre des Télécoms et de la Poste, Brahim Boumzar, à Bordj Menaiel, wilaya de Boumerdès. Ce recrutement soulève de nombreuses interrogations au sein de la direction générale de Mobilis car plusieurs cadres dirigeants se posent des questions  sur l’utilité de ce monsieur, chambré au quotidien par ses collègues qui l’appellent « l’herboriste » car il ne parle à longueur de journées que de tisanes et de plantes médicinales. Il a été au début placé en tant que chef de projet à la direction de la communication où il s’est, selon ses dires, ennuyé, puis à la tête du département sensible du transit et dédouanement, avec l’octroi d’un véhicule de fonction alors que des employés plus anciens et plus gradés n’ont pas eu droit à cet avantage. Décidément, à Mobilis, être le voisin du ministre est un atout plus important que les compétences techniques que nécessite réellement le management d’un opérateur de téléphonie mobile.

Soulignons également que le fils du DG de Mobilis, Adel DEKALI roule en permanence avec une Passat 2019 appartenant… à l’entreprise ! Pour Adel DEKALI et son fils, à chacun sa Passat !  Le fils du DG de Mobiis a aussi été à l’origine de la sanction déguisée en mutation au magasin de Rouïba de deux agents qui étaient chargés du lavage des véhicules de fonction de la direction générale.  Ces deux agents ont été sanctionnés parce qu’ils ont refusé de lui laver son véhicule personnel.

Nous avons également découvert au cours de nos investigations que le DG Adel DEKALI a récemment donné instruction aux employés de Mobilis d’attester sur l’honneur qu’ils ne sont dans aucune situation de conflit d’intérêts. Et pourtant, le DG de Mobilis lui-même a adopté des mesures controversées qui ont donné naissance à de nombreux conflits d’intérêts !

A titre d’exemple, citons le cas d’un certain Abdelhamid Mohammed, un ressortissant égyptien qui occupe actuellement le poste de responsable des opérations logistiques chez la filiale algérienne du géant chinois Huawei. Ce Abdelhamid n’est autre que le beau-frère d’Adel DEKALI et a aussi travaillé avec lui chez Djezzy. Abdelhamid Mohammed a profité largement de cette relation de parenté avec le DG de Mobilis pour exercer une influence malsaine sur le top management de l’opérateur de téléphonie Mobile appartenant à Algérie Télécom.

Un autre cas flagrant de conflit d’intérêt qui choque les cadres de Mobilis : le propre frère d’Adel DEKALI est un distributeur grossiste des produits de… Mobilis à Biskra. Idem pour son cousin qui est lui aussi un autre distributeur grossiste à Batna. Plusieurs témoignages concordants recueillis par Algérie Part attestent que le DG de Mobilis Adel DEKALI « tape » toujours des scandales aux structures commerciales lorsque son frère ou son cousin manque de produits commerciaux de Mobilis.

Le DG de Mobilis est-il donc crédible lorsqu’il parle d’une  attestation sur l’honneur concernant les situations de conflit d’intérêt ? Pas du tout !

Soulignons enfin que le DG de Mobilis est à l’origine de plusieurs limogeages qui ont suscité une véritable controverse au sein de l’opérateur public de téléphonie mobile. Adel DEKALI a mis fin récemment aux fonctions du chef divisionnaire chargé des affaires générales, puis l’a licencié en usant d’artefacts non règlementaires, pour de supposées  fautes professionnelles graves. En réalité, son seul tort était d’avoir osé dire la vérité à Adel DEKALI en critiquant la façon sulfureuse avec laquelle il gérait Mobilis.

Ce divisionnaire, respecté par tous les employés de Mobilis pour sa compétence, son intégrité et son dévouement pour l’entreprise, a été remplacé par Samira Bourayou and Co.

Adel DEKALI a aussi suspendu le directeur régional de Mobilis à Sétif pour un soit disant conflit d’intérêt fabriqué de toute pièce par le DRH et son complice de toujours, l’inspecteur général. La véritable raison n’est autre que son refus de signer des marchés de travaux de génie civil réalisés accordés à Huawei sans aucun suivi et contrôle minutieux des cadres de Mobilis au niveau de la région de Sétif.

Etant le plus ancien directeur régional de Mobilis, et connu aussi pour sa forte personnalité, il a été suspendu de ses fonctions car Adel DEKALI avait peur qu’il influence les 7 autres directeurs régionaux créant ainsi une rébellion générale à l’encontre de la direction de Mobilis.

L’acharnement de DEKALI sur ce directeur régional ne s’est pas arrêté là. Il lui a non seulement bloqué son salaire depuis le mois de décembre 2020, mais il veut aussi le faire sortir de son logement de fonction en engageant au frais de Mobilis des avocats, des huissiers et des notaires afin de modifier le contrat de location, et ester le directeur régional en justice alors que le contrat de location du logement expire au mois de mai 2021.

Adel DEKALI a aussi mis fin aux fonctions du directeur régional de Mobilis à Ouargla, car il voulait lui imposait une personne recommandée d’Alger, lors des entretiens de sélection pour le poste d’un chef de département dans cette ville du sud algérien.  Adel DEKALI a aussi mis fin aux fonctions du divisionnaire principal technique, récemment nommé, car il a refusé de signer des accords établis avec des sous-traitants de déploiement. Un autre divisionnaire principal chargé de la gestion des systèmes d’information a aussi démissionné pour le même problème de refus d’apposer sa signature, car Adel DEKALI ne signe aucun document officiel, à part étrangement les décisions de licenciement, de fin de fonctions ou de sanctions. Une intrigante attitude pour un DG d’une entreprise stratégique comme Mobilis.

La dernière victime de DEKALI n’est autre que le directeur du patrimoine, qui a lui aussi vécu un acharnement sans précèdent. Le DG de Mobilis a commencé par lui enlever son véhicule de fonction, alors qu’il était toujours directeur, puis en demandant au chauffeur qui le déposait chez lui avec une autre collègue, de ne plus le prendre en charge, et de n’accompagner que la collègue qui faisait le même trajet avec lui. En date du 11 mars dernier, Adel DEKALI a mis définitivement fin à ses fonctions, car il a osé critiquer l’intouchable Samira Bourayou, la nièce d’Abdelaziz Djerad.

Au rythme où vont ces irrégularités immorales, les employés de Mobilis ne reconnaissent plus leur entreprise qui se « privatise » sous leurs yeux et au vu comme au su des autorités gouvernementales notamment du ministère des Télécommunications et de la Poste. Mobilis n’a jamais connu une période aussi sombre depuis sa création en 2003.

4 COMMENTS

  1. Voici mon derniercommentaire que semma vient de censurer :…. »………Kabylos …. Chez nous on dit que lorsque l’oiseau de mauvaise augure chante c’est son aile gauche qui lui fait écho !… Les ratons,,,, qui par un hasard son sortis des égout grâce à l’éclatement du collecteur sis a tizi, ville construite en moins de 2 ans par la france pour récompenser les zouaves qui lui ont permis de castrer la résistance algérienne,,,, sont toujours présents et premiers sur l’espace de discussions et ce sur chaque article nauséabond mis en ligne !… ils soutiennent et appuient sans réserves par leurs baves et vomissures tout ce qui s’écrit dans ce site putréfiée ! ….en 1962 …beaucoup de kabyles font leurs caca dans la seule pièce qui leur serve de chaumière où ils dorment, mangent et abritent leurs animaux tout en usant de crottes d’ânes et d’animaux pour se chauffer et cuisiner leurs repas!… Ayant remplis leurs panses frauduleusement au détriment des autres, ils font dans l’ingratitude et se permettent de croire vraiment que c’est le fruit de leur intelligence ou de leur travail !….alors que sans la tolérance et la bienveillance de tous les autres algériens , leur statut n’aurait pas changé d’un iota!…comme c’est le cas pour les rifains du maroc, des kurdes sous les laicards du systeme ataturk , et qu’ils ont changé de statut que lors de l’arrivée des islamistes d’Erdogan! des azaoued et de beaucoup d’autres peuplades minoritaires à travers le monde!…les extrémistes berbéristes-francophiles poussent à la pourriture de la situation qui provoquera une opération identique à celle du Tigrai !…kabyles faites attention! dénoncez vos extrémistes avant qu’il ne soit trop tard !…je ne suis pas anti-kabyle mais anti-kabyliste-berbériste!… les antikabyles sont bien les Balou, kabylos, larbi, personne, nif, toutou et tous ceux qui ont piétiné leur honneur et leur dignité en s’attaquant lâchement à leur pays !… »…

  2. A batrichiotte,
    Elle est belle la nouvelle histoire de l’Algérie.
    N’oublie surtout pas de dire que toi ta mère t’as déféquer car tu es né par derrière.. Tu parles de Tizi, ya ould el kahba. Tizi à été construite en 3 jours pour vous rester en travers de la gorge, et surtout vous rappeler qu’on est prêt à vous en…..r, matin, midi et soir, car c’est la seule chose que vous aimez.
    3etayine ou ferhanine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Pourquoi l’Algérie doit créer un Conseil national de lutte contre la vie chère

Dés le premier jour de ce mois de Ramdhan 2021, les Algériennes et Algériens découvrent avec beaucoup de stupéfaction...

Pourquoi la seule solution qui reste à Algérie Poste est de devenir… Une véritable Banque !

En Algérie, plusieurs bureaux de la Poste sont paralysés pour la 3e journée successive par une grève anarchique que...

Rassemblement de la diaspora algérienne à Marseille pour rendre hommage aux victimes du « printemps noir »

La diaspora algérienne va organiser le 18 Avril prochain à Marseille un rassemblement pour commémorer le triste souvenir du...

Décryptage. Pour se nourrir dignement en Algérie pendant le Ramadhan, il faut prévoir au moins 3178 Da par jour

Le Ramadhan 2021 est parmi les Ramadhan les plus chers et les plus compliqués sur le plan économique et...

Enquête. Les aliments pour bétail, l’autre cause qui explique les prix inaccessibles des viandes en Algérie

C'est une réalité qui n'a jamais suffisamment bien expliquée et racontée aux Algériennes et Algériens. Les prix de toutes...

Confidentiel. Air Algérie : ses avions cloués au sol, mais elle continue de désigner et de payer des représentants à l’étranger

Alors que ses avions sont cloués au sol depuis plusieurs mois, Air Algérie a continué à désigner des nouveaux...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you