A la une Révélations. Consul le jour, colonel des services le soir...

Révélations. Consul le jour, colonel des services le soir et comploteur la nuit avec son frère contre plusieurs dirigeants de l’Etat algérien

-

BENNACER BOUALEM est l’ancien consul d’Algérie à Alicante en Espagne de septembre 2019 jusqu’à début mars 2021.  Derrière cet homme agréable à l’allure de gentleman, se cache l’un des lobbyistes les plus influents des services secrets algériens à l’étranger. En effet, les autorités espagnoles ignoraient que Bennacer Boualem était aussi un colonel des services secrets algériens lorsqu’elles lui ont remis son accréditation en tant que représentant de l’Etat algérien à Alicante.  Bennacer Boualem est aussi officieusement le colonel Hamza, officier supérieur de la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE), le renseignement extérieur algérien. 

Consul le jour et colonel des services le soir. Or, Bennacer Boualem avait également une troisième vie la nuit : comploteur agissant dans l’ombre contre de nombreux hauts responsables de l’Etat algérien notamment des dirigeants issus de l’entourage le plus proche du Président Abdelmadjid Tebboune. En effet, c’est Bennacer Boualem qui communiquait secrètement des informations confidentielles à un influençeur établi à Londres pour l’inciter à s’attaquer à Boualem Boualem, le conseiller le plus proche d’Abdelmadjid Tebboune et le cerveau opérationnel du Palais Présidentiel d’El-Mouradia qui dérange fortement tout un clan « paramilitaire » qui veut s’emparer des institutions les plus névralgiques de l’Etat algérien notamment des postes clés au sein des services de sécurité.

Bennacer Boualem utilisait son frère Toufik Bennacer pour communiquer régulièrement avec cet influenceur à Londres pour lancer les campagnes de dénigrement successives contre Boualem Boualem et d’autres hauts responsables de l’Etat comme l’ex-patron de la DDSE, le général-major Mohamed Bouzit, dit Youcef et un certain nombre des ses plus proches collaborateurs évincés de la DDSE depuis fin janvier 2020.

Bennacer Boualem fait partie de ce clan paramilitaire composé de plusieurs anciens dirigeants du DRS des années 90 et d’anciens collaborateurs du célèbre général-major M’henna Djebbar qui avait occupé le poste de directeur de la DCSA de 1995 jusqu’à fin de l’année 2013. Il était toujours dans les arcanes du pouvoir depuis de longues années. Il avait dirigé en décembre 2013 le Bureau d’organisation, qu’occupait le général-major Lakhdar Tireche, appelé à lui succéder à la tête de la DCSA. M’henna Djebbar était même pressenti en 2014 pour remplacer le général Toufik à la tête du DRS.

Ce nouveau clan a été énormément gêné dans ses ambitions carriéristes par Boualem Boualem, conseiller puissant du Palais Présidentiel d’El-Mouradia, qui avait mis en échec leur tentative de noyauter les services secrets algériens avec la réhabilitation de plusieurs officiers sulfureux de l’ancienne équipe du DRS des années 90 et début des années 2000.

Ce clan paramilitaire sur lequel Algérie Part va faire bientôt de nouvelles révélations a ainsi instrumentalisé Bennacer Boualem pour l’inciter de profiter des relais londoniens de son frère homme d’affaires Toufik afin de torpiller l’entourage d’Abdelmadjid Tebboune et de faire croire à l’opinion publique nationale qu’il y a une véritable lutte de clans opposant l’entourage du Chef d’Etat-Major de l’ANP, Said Chengriha, à celui du Chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune.

Une manipulation dénuée de tout sens, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations car les collaborateurs les plus proches de Said Chengriha ont eux-mêmes bloqué la réhabilitation de plusieurs ex-officiers du DRS affiliés à ce clan paramilitaire mu par sa soif de revanche et son appétit pour le pouvoir. Algérie Part publiera encore de nombreuses révélations sur ces agendas troublants qui minent le fonctionnement de l’Etat algérien.

En attendant, il faut savoir que Boualem Benncer est le fils du général Bennacer Larbi, décédé en 2005 lors d’un tragique accident de la route. Son frère Bennacer Toufik active dans le secteur de la pharmacie et du médicament. Il possède une société basée en Espagne appelée MYSTIC FALLS SL spécialisée dans l’importation et exportation des médicaments. Cette société travaille essentiellement avec une autre de ses sociétés basées à Alger et activant dans le secteur des médicaments. Les multiples facturations entre ces deux entités ont, d’ailleurs, suscité des interrogations et des doutes sur leur légalité. Une enquête pour soupçons de surfacturation et de transferts illicites de devises a été ouverte discrètement par des services compétents. Toufik Bennacer a noué des relations troublantes avec de nombreux lobbyistes paramilitaires qui activent secrètement à Londres, Paris, Barcelone et Genève dans l’objectif de déployer des campagnes médiatiques hostiles aux conseillers de Tebboue et visant à semer la zizanie entre l’Etat-Major de l’ANP et le Palais Présidentiel d’El-Mouradia.

Algérie Part poursuit ses investigations et reviendra sur ce dossier avec de nouvelles révélations.

 

7 COMMENTS

  1. Quelle serpillère ce Zemmar…Il règle les comptes de son clan…Et toujours pas un mot sur Tahkout son ami en prison ou le rétropédalage de RSF…

  2. Les batraciens torpillent le pays pour s’accaparer
    De plus en plus des richesses au détriment du peuple malade qui n’arrive plus à s’oxygéner .
    Quand je vous dit que c’est génétique.. le schéma est bien rodé… prenez des chwawas illettrés ..vous leurs coller quelques boites de schemas en guise de galons et médailles … ..pour équilibrer la balance ils vont chercher un vieux grabataire ..bien souvent ignare et malade .. de préférence originaire de l’ouest…eh hop le tour est joué.. c’est l’éternel recommencement.
    Au pays de ignares les langues de pûtes et autres cachiristes sont rois.

  3. Axis7, t’as pas vu le look de tes compatriotes Marocains avec leur teint gris-noiratre et sa djellaba qu’ils sortent à toutes les occasions pour rappeler au monde qu’ils sont toujours au meme stade de développement intellectuel: ESCLAVES

  4. Les services  » secrets  » algériens sont de toute évidence les seuls au monde à divulguer les photos de leurs agents censés être secrets. Et quelle photo! Un costume…bleu! Sans doute une opération commando anti-schtroumpfs.
    Abdou Semmar a raison…plus grotesque que ces services on meurt.De rire.

  5. Axis7: on voit que t’as aucun gout. C’est vrai, à part la Djellaba et les babouche, tu n’y connais rien. Tu sais en France comment faire la différence entre un Algérien et un Marocain?? Le teint terreux des marocains, leur façon de s’habiller et la courbette quand ils saluent quelqu’un

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Quatrième record à la baisse pour le dinar algérien en moins de deux mois face au dollar américain

La dégringolade du dinar algérien se poursuit sur le marché des changes. La monnaie algérienne vient d'enregistrer hier lundi...

Confidentiel. Gravement malade, le général-major Mahfoud travaille à peine deux heures par jour : le renseignement extérieur algérien pris en otage par l’état de...

C'est une situation totalement inédite qui suscite de très vives inquiétudes au sein du régime algérien. Au moment où...

Des avocats algériens déposent plainte contre Zeghmati pour « Tortures, Tentative d’homicide volontaire et Usurpation de fonction ministérielle »

Des avocats algériens ont déposé auprès de la Cour Suprême une plainte contre l'ex-ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati....

Une étude mondiale démontre l’impact des problèmes politiques et économiques sur la santé émotionnelle des Algériens

Les turbulences politiques et économiques ont un impact important sur la santé émotionnelle et le bien-être de la population...

Emmanuel Macron demande pardon aux Harkis

Le Président français Emmanuel Macron a demandé officiellement ce lundi 20 septembre pardon aux Harkis, ses anciens combattants -ou leurs...

Conséquences économiques de la COVID-19 : En 2020, au moins 60 % des Algériens ont cessé temporairement de travailler et plus de 51 %...

La pandémie de la COVID-19 a produit des conséquences économiques et financières désastreuses en Algérie. Les travailleurs et les...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you