A la une Révélations. Après la chute du général-major Mohamed Bouzit, plusieurs...

Révélations. Après la chute du général-major Mohamed Bouzit, plusieurs autres anciens généraux dans le collimateur

-

Le général-major Mohamed Bouzit, l’ex-très discret conseiller d’Abdelmadjid Tebboune sur le dossier libyen, et ancien patron la Direction de la documentation et de la sécurité extérieure (DDSE), arrêté depuis vendredi dernier pour son implication dans un méga-scandale de corruption, de trafic d’influence et de diffusion de fausses informations pour déstabiliser l’Etat, a été officiellement transféré depuis hier dimanche 12 septembre à la prison militaire où il a été incarcéré en compagnie de deux ses anciens collaborateurs, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. 

Il s’agit, selon nos informations, du lieutenant-colonel Ziad Boughaba, fils du général-major Rabah Boughaba, ancien patron de la 1er région militaire à la fin des années 90, décédé le 25 janvier 2021, ainsi que du lieutenant colonel Chérif Takurabth. Ces deux anciens officiers ont occupé des fonctions très sensibles au sein de la DDSE de 2014 jusqu’à 2020. Le lieutenant-colonel Ziad Boughaba était le chef du bureau de sécurité, à savoir le responsable du bureau de de la DDSE au sein du consulat d’Algérie à Bobigny dans la région parisienne de fin 2014 jusqu’à 2016. Ensuite, il avait été promu premier responsable du bureau de sécurité de l’Ambassade d’Algérie en France, à savoir le premier représentant des services secrets algériens à Paris, de 2016 jusqu’à 2018. Le lieutenant-colonel Chérif Takurabth a dirigé, quant à lui, le bureau de sécurité du consulat général d’Algérie à Paris de 2016 jusqu’à 2020.

Ces deux officiers supérieurs du renseignement extérieur sont cités parmi les principaux accusés dans le dossier du général-major Mohamed Bouzit dit Youcef. Le lieutenant-colonel Ziad Boughaba est même accusé d’avoir fait fuité des informations sensibles et classées secret Défense pour les transmettre à des Youtubeurs ou des influençeurs sur les réseaux sociaux établis à Londres dans le but de torpiller d’autres hauts responsables militaires ou civils de l’Etat algérien. Des complots et intrigues qui risquent de valoir à l’ex-collaborateur du général-major Mohamed Bouzit dit Youcef de très sévères peines de prison ferme.

Cependant, il s’avère que la purge au sein de l’institution militaire algérienne ne va pas s’arrêter-là et d’autres anciens généraux sont également dans le collimateur. Leurs arrestations ou incarcérations devraient intervenir dans les jours ou semaines à venir, certifient nos sources.

Il s’agit notamment du général Boura Rezigue, alias Abdelkader, l’homme qui a dirigé la puissante Direction générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) depuis le mois d’août 2015 jusqu’à fin mars 2019. Considéré comme l’un des plus fidèles anciens alliés de Said Bouteflika, le général Abdelkader fait l’objet d’une enquête judiciaire menée discrètement par le tribunal militaire de Blida. L’homme a, d’ailleurs, été récemment interdit de quitter le territoire national lorsqu’il s’est présenté à l’aéroport international d’Alger. Selon nos sources, il pourrait être prochainement convoqué par le Centre principal militaire d’investigation (CPMI) de Ben Aknoun pour qu’il soit auditionné avant d’être présenté devant des juges du tribunal militaire de Blida.

Le général-major Ammar Amrani, commandant des Forces de défense aérienne du territoire, considéré comme l’un des anciens fidèles collaborateurs du défunt Ahmed Gaid Salah, ex-patron de l’institution militaire de 2004 jusqu’à décembre 2019, est également dans le viseur d’une enquête menée par la justice militaire, a pu confirmer Algérie Part auprès de plusieurs sources concordantes. Ammar Amrani risque d’être bientôt relevé de ses fonctions pour subir le même sort que celui du général-major Abdelhamid Ghriss, l’ancien secrétaire général du ministère de la Défense nationale, incarcéré le 13 juillet dernier.

Plusieurs autres anciens collaborateurs du défunt Ahmed Gaid Salah devront subir aussi une terrible déchéance et rejoindre leurs anciens collègues à la prison militaire de Blida. C’est le cas notamment de l’ex-directeur de la communication, de l’information, de l’orientation au MDN, le général-major Boualem Madi, limogé la semaine passée, qui fait l’objet lui-aussi d’une profonde enquête.

Mais c’est au sein de la Gendarmerie nationale que cette purge risque de provoquer beaucoup de dégâts. En effet, deux anciens patrons de la gendarmerie nationale sont dans le collimateur des enquêteurs de la Direction Centrale de la Sécurité de l’Armée (DCSA). Il s’agit du général Noureddine Gouasmia qui avait été nommé à la tête de la gendarmerie nationale en août 2020 en remplacement du général-major Abderrahmane Arrar. Au lendemain de son limogeage le 3 août 2021, Nourreddine Gouasmia été placé sous Interdiction de quitter le territoire national (ISTN) et fait, d’ores et déjà, l’objet d’une profonde enquête sur des soupçons de corruption et de trafic d’influence au profit de plusieurs barons de la contrebande à la frontière tunisienne dans la wilaya de Tébessa. Son prédécesseur, le général-major Abderrahmane Arrar est également soumis à une ISTN depuis son limogeage début août 2020. Les deux anciens commandants de la gendarmerie nationale devront prochainement comparaître devant des juges d’instruction près le tribunal militaire de Blida qui  décideront enfin de leur sort. C’est dire que les incarcérations d’anciens hauts responsables militaires connaîtront de nouveaux rebondissements dans les mois à venir.

 

8 COMMENTS

  1. Ya frère loco
    Des hommes intègres au sein du régime est une
    Une denrée tellement rare … que ça serait plus facile de trouver une aiguille dans une meule de foin.

  2. La marabunta mafieuse rides again and always. Deux autres journalistes placés sous mandats de dépôt : Hassan Bouras d’El Bayadh et Mohamed Mouloudj (du journal Liberté).
    Pendant ce temps les descendants de Bakhta mènent la belle vie. Le fils cocaine libre comme un papillon dans les prés pendant que peuple courre le jerricane d’eau, la baguette et le litre d’huile.
    La fête sera grandiose quand la CPI vous rattrapera bande de heggarines lâches et sans principes.
    Près de 250 victimes des incendies criminels qu’on insulte sans aucune honte, on parle des fausses élections d’un autres bourrage des urnes comme d’hab. On prend les mêmes pillards et on recommence.
    One…Tfooouuhh … Trick di ziliksyou en Anjiri !

  3. Vous prenez votre indépendance quand mes sangliers ? l’Algérie khatikoum… Pensez plutôt à vous détacher de l’Algérie…Makiste la nuit et pseudo opposant subventionnés le jour ça marche plus…

    D’ailleurs des nouvelles de la marabunta des sangliers ? Celle qui a saigné l’économie de l’Algérie depuis 62?
    Ils sont tous au Canada ou en France ? Doit encore en rester en Algérie ?
    Il y a même des Makistes fonctionnaires de l’état algérien… comme quoi plus ridicules cupides et la lâches que zeri3tkoum y a pas…

    Balouuuu mon porcinet…. t’assumes plus ta personnalité profondément makiste et islamophobe arabophobe ? Pourtant t’es derrière un écran… Espèce de sous homme…Le symbole de cette putain de race Maudite…

  4. Y’a El Hadj la mouche ils t’ont relâché ?
    Comment ça… tu n’a toujours pas trouvé de mac
    Pour ta femme ?et le boucher kabyle alors ça ne lui suffit pas ? Oui mais là je ne peux rien faire pour toi à ya El Hadj la fiote ta femme est une gourmande hein ? Sinon entre nous …la viande qu’elle te ramène chaque soir elle bonne hein ?
    tu mange bien en ce moment et ça te change du cachir périmé hein ? On dit merci qui ? Merci Mr le boucher. Ah oui tu veut savoir ce que dit une race maudîtes a une sale race ? demande à ta femme elle le sait.
    Ya El Hadj la fiote du Dey assieds-toi plus fort sur la barre.

  5. @u Dey Rey Rey,
    Tiens le Tkatki de Brossette est réapparu après une éclipse, celle des lécheurs de rangers. Maintenant, installé dans ton HLM miteux subventionné, tu ouvres ta trappe puante , cet égout nauséabond comme oued El Harrach. Après avoir vomi tes insanités tu te drapes avec ton combo gandoura -chéchia-claquettes, après une journée d’arnaque au marché aux puces de Montreuil et plus tard une séance de tarawettes hard core, on passe au hobby favori , la continuation des recherches de Buffon, en naturaliste khorti. C’est ainsi que tu as mis en ligne une de tes expériences très halloufophilement prisée et ce, pour le bon plaisir de ceux qui la découvrent.

    https://www.youtube.com/watch?v=-TSSMqV3Sdc

    Parle-nous de la répression fasciste de ta marabunta de mes deux, espèce de lâche, pickpocket recyclé en fourgueur de omrates. Ta marabunta de mes deux ainsi que ses larbins comme les demi sel de bas quartier comme toi, qui traîne la casserole d’un Dey turc lâche et couard comme incrustés dans tes gènes un jour viendra où ce pauvre peuple maltraité et oppressé vous jugera. Des rkhass comme toi vont pleurer comme des madeleines pour implorer pitié. Tu sauras en temps et lieux qu’il n’y aura pas de pitié pour des rkhass madhlouline larbins misérables et infâmes serviteurs de la junte et de ses services d’oppression et d’insécurité.
    Va au diable y’a Tkatki de Brossette et des alentours de l’hôpital Parnet. Tu as juste échangé le sandwich merguez de chez Akak pour un misérable morceau de cachir rance et puant la servilité d’un rkhiss comme toi.

  6. Le bal des ripoux! Comment peut-on encore demandé à l’Algérien lambda qui n’arrive pas à joindre les 2 bouts de faire encore confiance à tous ces voleurs galonnés (militaires, policiers, gendarmes. douaniers, etc.)? Tous pourris jusqu’à la moelle. Et avec tout ça ils ont le culot d’accuser de simples facebookers de porter atteinte au moral de l’armée. Ce n’est pas uniquement au moral de l’armée que ces salopards portent atteinte, mais au fondement même de celle-ci. Un grand nettoyage des écuries d’Augias s’impose . Pour ce faire, il est urgent de trouver un Héraclès à qui confier la tâche.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Des pluies diluviennes sèment la panique à Alger et d’autres villes du nord du pays

Des pluies diluviennes s'abattent depuis ce mardi matin sur la Capitale Alger et plusieurs autres villes du nord du...

Quatrième record à la baisse pour le dinar algérien en moins de deux mois face au dollar américain

La dégringolade du dinar algérien se poursuit sur le marché des changes. La monnaie algérienne vient d'enregistrer hier lundi...

Confidentiel. Gravement malade, le général-major Mahfoud travaille à peine deux heures par jour : le renseignement extérieur algérien pris en otage par l’état de...

C'est une situation totalement inédite qui suscite de très vives inquiétudes au sein du régime algérien. Au moment où...

Des avocats algériens déposent plainte contre Zeghmati pour « Tortures, Tentative d’homicide volontaire et Usurpation de fonction ministérielle »

Des avocats algériens ont déposé auprès de la Cour Suprême une plainte contre l'ex-ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati....

Une étude mondiale démontre l’impact des problèmes politiques et économiques sur la santé émotionnelle des Algériens

Les turbulences politiques et économiques ont un impact important sur la santé émotionnelle et le bien-être de la population...

Emmanuel Macron demande pardon aux Harkis

Le Président français Emmanuel Macron a demandé officiellement ce lundi 20 septembre pardon aux Harkis, ses anciens combattants -ou leurs...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you