A la une Rassemblement de la diaspora algérienne à Marseille pour rendre...

Rassemblement de la diaspora algérienne à Marseille pour rendre hommage aux victimes du « printemps noir »

-

La diaspora algérienne va organiser le 18 Avril prochain à Marseille un rassemblement pour commémorer le triste souvenir du Printemps Noir de Kabylie d’avril 2001. Un rassemblement public sera effectivement organisé le 18 avril  à 15 H au niveau de la Porte d’Aix, l’un des monuments emblématiques de la ville de Marseille au sud de la France. 

« 20 ans après, le pouvoir demeure toujours le même. Mais un soulèvement populaire sur tout le territoire algérien ébranle la citadelle de ce pouvoir que nous croyons invincible. Les revendications du mouvement populaire en cours en Algérie furent déjà consignées dans la plate forme élaborée à l’époque par le mouvement citoyen de Kabylie. Notre désir est l’aboutissement du soulèvement populaire en cours pour enfin rendre justice aux victimes du printemps noir », précise dans l’appel au rassemblement lancé par le Collectif pour une Alternative Démocratique en Algérie (Cadsa-Marseille).

Ce collectif de la diaspora algérienne à Marseille souligne également dans son appel que les responsables des sinistres évènements du printemps noir d’avril 2001  « ne furent nullement inquiétés ». « Le Sinistre de l’Intérieur, Mohamed Lyazid Zerhouni et le commandant en chef de la Gendarmerie Nationale Le Genéral – Major Ahmed Boustila ont quitté ce bas monde plusieurs années après la répression de ce qui est convenu d’appeler le printemps noir. Ils furent enterrés avec les honneurs de la République », déplore le CADSA qui dénonce un déni et un mépris caractérisé à l’égard de la mémoire des 127 personnes tuées et officiellement recensés à la fin de cette révolte populaire qui avait secoué la Kabylie du 18 avril jusqu’au 14 juin 2001.

Pour rappel, tout a commencé le  18 avril 200, il y a de cela 20 ans, lorsque le jeune GUERMAH Massinissa est tué d’une rafale de Kalashnikov dans les locaux de la brigade de la gendarmerie nationale à Beni Douala en Kabylie. Au lieu de prendre immédiatement les mesures qui s’imposent (suspension des éléments de cette brigade, ouverture d’une enquête, ..) Le pouvoir algérien déclara le lendemain de ce crime que le jeune Massinissa était un voyou qu’on venait d’arrêter, alors que la victime était un élève d’une classe de Terminale qui préparait assidûment son examen de baccalauréat. Cette provocation avait déclenché une vague de manifestations à travers toute la Kabylie. Et la réponse du pouvoir fut la mitrailleuse lourde et les balles explosives.

17 COMMENTS

  1. La France a joué sur la rivalité des nationalistes avec les islamistes-badissistes partisans d’une indépendance-association avec l’occupant. C’est naturellement par l’intermédiaire de leur progéniture formée dans leurs écoles militaires, appelés pompeusement, « les DAF » qu’elle passe le relais pour le pouvoir futur de l’Algérie « dite indépendante » !
    Depuis, le peuple autochtone subit le contre coup d’une trahison qui ne dit pas son nom !

  2. Ils sont morts en martyrs inch’Allah.
    Paix à leurs âmes.
    Pouvoir assassin rendra des comptes tôt ou tard….
    Ce sont eux les véritables algériens!

  3. Vous cherchez à tout prix de faire une gère en algerie et vous cherchez a faire un gouvernement provisoire pour que chaque un de vous prend ça part zaitout assoul bouchachi et qu’elle et votre programme pour le payer quelle homme politique qui va prendre le commandement amir DZ ou bien sait toi abdou

  4. C’est vrai c’est le sombre passé du pays, quand je pense qu’on demande avec assistance à la France des comptes sur ce qui s’est passé pendant la guerre d’indépendance ce qui est c’est tout à fait normal, et en même temps , nous ne savons toujours pas qui a commis ce nettoyage ethnique, ni l’assassinat de l’opposant et chanteur Matoub, c’est tout simplement honteux de la part de ces dirigeants qui ont les mains entachées de sang de ces martyrs.paix à leurs âmes.

  5. Le commandement militaire doit présenter des excuses officielles pour les crimes que l’armée a commis contre « son » peuple, supposé le protéger lui et ses biens. Aujourd’hui, 20 ans après, le même commandement militaire imbu de son pouvoir « divin » de nationaliste de « comptes bancaires offshore », inventa l’opération ZÉRO KABYLE pour parachever son œuvre d’épuration ethnique, sans compter les marées d’insultes racistes quotidiennes. Ceci dit, sans oublier les torturés Chaoui de Tkout de la même époque, violés et humiliés. Et d’autres et d’autres.
    NB : Nous ne voulons pas des excuses de la France ex coloniale de ses exactions. Elle était dans son rôle car, elle défendait « son » territoire. Nous voulons des excuses des « notres » issus de notre propre chair et de notre sang qui sont devenus les bons élèves colons tortionnaires.
    Pour anecdote, durant les 90, un ancien moudjahid, arrêté et torturés par les « notres » dans les tristes locaux de Ben Aknoun, un tortionnaire lui posa la question « qui de nous torturent bien, les para de Bigeard ou nous ? »

  6. « 20 ans après, le pouvoir demeure toujours le même. Mais un soulèvement populaire sur tout le territoire algérien ébranle la citadelle de ce pouvoir »

    Faux et archi faux stop à la désinformation, ce mouvement na jamais été sur tous le territoire algérien, lorsque les kabyles descendent dans les rues pour manifester, le pouvoir assassine 128 jeunes kabyles et fait 5000 handicapés à vie, au même moment les algériens manifestent pour les frères palestiniens….quand les manifestants arrivent à alger ils sont accueilli par des insultes, on leur jettent de l’eau de javel par les fenêtres….ce jour du 20 avril 2020 nous a montrer a quel point les algériens nous « considèrent » comme leur égal, ce jour du 20 avril est à jamais encrer dans toutes les mémoires kabyles.

    Dans quelle autres régions commémore t’on ce jour? Ne serait ce qu’en solidarité?

    Vous essayer de faire croire que le mouvement des

  7. Vous essayer de faire croire que le mouvement était national….un peut de respect pour toutes les victimes qui étaient kabyles et uniquement kabyles!

  8. Massinissa
    Ce jour là, comme tu dis, les victimes étaient uniquement kabyles.
    Elles ont été torturés , tués..
    Mais ce que tu oublies de dire, c’est que où que tu sois dans le pays, un soulèvement populaire est réprimé par la junte militaire.
    Tu es adeptes de la division et de la victimisation des kabyles en voulant en faire un sujet de discrimination à part mais je t’invite à aller faire un tour en Algérie et tu verras que l situation est la même partout et qu’elle ne se résume pas à ton petit nombril.
    Par contre, une chose est sûre la Kabylie est discriminée parce qu’elle revendique ses droits à la différence des autres.
    Pour preuve, je te renvoi à la répression de la junte chez nos frères Mzabites il y a peu.
    Saches qu’une main seule n’applaudît pas et que l’on existe à travers son Alter Ego…
    Tu te trompes d’adversaire dans un combat pourtant légitime.
    Ressaisis-toi.

  9. CET ARTICLE SERA CENSURE E NE SERA JAMAIS PUBLIE SUR CE SITE ! —( IL EST PUBLIE SUR FACE BOOK SUR DES SITES PLUS SERIEUX )—- S’IL PARAIT C’EST QU IL A ECHAPPE A LA VIGILANCE DE SEMMMAR AND CO !…….PASSONS …. :….. » Article anonyme !…non signé!….Algerie pourra-t-il dire la vérité sur le pourquoi de ces crimes?….pourra t il nous dire comment Zerhouni qui est un des chefs du malg et un extraordinaire maitre du enseignement s’est il trompé ou s’est fait il tromper sur Massinissa ?….Algerie part pourra t il nous eclairer sur la guerre souterraine entre le drs version Kabrane toufik et l’Armée representé par le chef de la gendarmerie Boustila ?….Algerie part aura t- il le courage d’affirmer que le droit d’user des armes est du ressort exclusif du drs ?…sans l’ordre du drs aucun agent qu’il soit militaire , gendarme, politicien , garde, patriote enfin tout Individu armé par l’Etat , ne peut faire usage de son arme ne serait ce que pour une seule cartouche !…Algerie par pourra t il nous confirmer que l’ordre de tirer sur les jeunes kabyles venait du kabrane toufik ou de ses services?….le dire c’est dédouaner l’Armée, la gendarmerie et meme bouteflika que certains kabylistes attaquent sans cesse !….Algerie part est un journal qu ne dit jamais la vérité car c’est contraire a ses principes! ses valeurs! et ne répond pas à la mission pour laquelle il a été cree!….

  10. Patriote : # Le droit d’user des armes est du ressort exclusif du DRS #. Pas une seule cartouche !
    Patriote, arrêter de déresponsabiliser l’armée et la police !
    D’ailleurs, concernant la police, il suffit de lire le code pénal : le policier peut se servir en cas de légitime défense et s’il y a un risque d’appropriation de son arme de service !

    Patriote vous me faites penser à certains Allemands après la seconde guerre mondiale ! Les crimes c’étaient les SS, la Wehrmacht et la police régulière étaient innocentes ! On sait depuis, avec les études historiques, qu’elles ont participé avec les SS aux crimes nazis.

  11. @Toutoune is seek miskin

    Tu me dis que je me trompe d’advesaire, non chére collègue nous kabyles savont quels sont nos adversaires depuis 62, la mafia arabo militaro islamo mafieuse au pouvoir, mais par contre est c’est la réalité pourquoi le cacher les algériens nous on laisser tomber en 2001 c’est ​un faite tu ne peux pas le nier , cela restera graver dans toute les mémoires kabyles jusqu’a la fin des temps.
    ​Je ne suis pas une victime j’ai trop de respect pour les vrai victimes du printemps noire , je suis un adepte de la réalité et je ne me cache pas derrière mon petit doigt, les assassins n’ont jamais étaient juger et cela n’empêche pas les algériens de dormir jusqu’a preuve du contraire, Ce sont des événements que nous devons transmettre de génération en génération cela fait partie de notre hisoire.
    Maintenant cela ne nous empechera pas d’avancer et de construire un avenir, une société démocratique, laïque et de justice social. Nous n’empêchons personne de lutter avec nous pour notre projet de société, le problème c’est qu’il est aux antipodes de ce que veulent nos voisins, d’où leur lâchage en 2001 je pense.

    Un peuple sans passé n’a pas d’avenir.

  12. Massinissa
    Sauf que ce que tu prêches pour ta paroisse est valable pour toutes les autres en Algérie.
    On peut toujours se renvoyer la balle en disant où étaient les kabyles et quand d’autres massacres ont eu lieu sur le territoire?
    Mais il est vrai que la haine et la division sont destructeurs.
    Moi, je cherche à construire avec toutes les composantes de la nation.
    Sinon, cherche bien dans les islamo arabo ….ainsi de suite qui composaient ethniquement parlant tous les maux du pays.
    Tu risques d’être surpris, à moins que tu ne veuilles pas voir aveuglé par la… la haine .
    Notre ennemi est commun, il s’appelle la Corruption, Harkas, Junte Militaire, Voleur rien de plus
    Quand tu trébuches , j’espère que tu regardes plus loin que le trottoir…

  13. les martyrs Kabyles du printemps noir ne seront pas oublies. j’espere que un jour ceux qui ont ordonnes ces crimes seront ramenes devant la justice. Ce jour la l’Algerie telle que on l’as connais n’exiteras plus.

  14. @Toutoune is seek miskine

    Il faut arrêter de penser que les gens dont tu parle veulent le même projet de société que nous , en réalité il n’en n’est rien, je n’ai pas de haine contre tous eux, les gens ont le droit de penser différament de nous , c’est cela que tu ne veux pas admettre, les algériens ont le droit d’avoir la société qu’ils souhaitent mais ce n’est pas la notre point à la ligne.
    Ce n’est pourtant pas difficile à comprendre, tu résonne comme les khawa khawa kabytchou qui pour ce faire accepter aux manifestations du hirak scandent leur slogans en arabes et ne brandissent pas de drapeaux amazigh pour ne pas ce faire mal voir des algériens.
    C’est comme ces sois disant partis kabyles le ffs et le rcd qui sont sois disant des partis nationaux algériens mais ne ce présentent aux elections qu’en kabylie….cherchez l’erreur.

    Pour Reconstruire avec les autres composante de ce territoire il faut déjà savoir de quoi on parle, les algériens accepterons t’ils de vivre dans un état laïque, les algériens accepterons t »ils enfin de reconnaître qu’ils y a des gens qui n’ont pas les mêmes croyances , qui n’ont pas de croyances du tous, accepterons t’ils d’abolir le code de la familles qui fait des femmes des mineurs à vie, d’instaurer une vrai égalité femme-homme, les algériens accepterons t’ils que leur « langue sacré » l’arabe ne soit plus la seule langue d’algérie…

    Il est pratique de tous mettre sur le dos de la mafia au pouvoir , ce n’est pas de la corruption passive qu’il y a en algérie, beaucoup y trouve leur compte, la mafia du foncier, la mafia du btp, la mafia pour avoir un papier administratif, la mafia de l »huile de table , la mafia de la pomme de terre….c’est pour cela que Boutef et son clan on pu rester 20 ans au pouvoir , il avait réussi à instituer la corruption de A jusqu’à Z.

    Encore une fois c’est une question de liberté , si tu pense que le projet algérien te convient c’est ton droit le plus stricte et libre à toi de construire avec eux, mais ne critique pas les gens qui ont d’autres façon de voir la société, une façon de vivre différente de la votre.

    « Conscience signifie d’abord mémoire. » Henri Bergson (1859–1941)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Crise financière : l’Etat algérien prépare la fin progressive des subventions sociales à partir du deuxième semestre de 2021

Les prix soutenus du pain, de l'huile, du sucre, des carburants ou de l'électricité, c'est bientôt un souvenir en...

Révélations. L’affaire Petroceltic : comment le PDG de Sonatrach va causer à l’Algérie des pertes de plusieurs centaines millions de dollars

C'est un autre affaire qui va causer un énorme préjudice financier à l'Algérie au moment où elle traverse l'une...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

En 2021, l'Etat algérien sera obligé d'augmenter encore son budget de fonctionnement d'au moins 2,6 milliards de dollars en...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

L'année 2021 sera, comme l'année 2020, une année de disette financière pour l'Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales...

En 2020, face à la crise, l’Etat algérien a sacrifié l’Education, la production nationale et l’Agriculture

En 2020, face à la crise financière qui s'est aggravée en Algérie à cause des effets désastreux de la...

Urgent. L’ONU se dit « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie et dénonce les violences du pouvoir algérien

L’ONU est « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie où plusieurs droits fondamentaux, comme...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you