Politique – Bouteflika assomme Ouyahia
Array

Politique – Bouteflika assomme Ouyahia

-

Six mois à peine après sa nomination à la tête du gouvernement, Ahmed Ouyahia passe plus de temps à compter les coups qu’à travailler ses dossiers.

Après avoir essuyé les tirs croisés du secrétaire général du FLN et des proches du chef de l’Etat, le premier ministre est devenu, désormais, une cible de la présidence de la république. L’attaque et directe et le geste se veut même comme une humiliation pour un homme qui a tenté, depuis son retour au palais du docteur Saadane, de redresser un pays qui fonce vers la dérive.

Dans une note adressée par le secrétaire général de la Présidence, Haba El-Okbi aux « ministres », il est clairement indiqué que le chef de l’Etat est le maître du jeu des privatisations. « (…) j’ai l’honneur de vous faire part de l’instruction présidentielle qui subordonne désormais tout projet d’ouverture de capital ou de cession d’actifs de l’entreprise publique économique à l’accord, préalable, de monsieur le président de la république », note en effet le secrétaire général de la Présidence de la République, dont la note a été rendue publique par le site algérie1. « La décision finale conclue reste également de la seule prérogative décisionnelle de Monsieur le Président de la république », ajoute le document.

La directive fait même abstraction d’une loi qui donne le pouvoir au Premier ministre, président du Conseil des participations de l’Etat, de trancher la question des privatisations des entreprises publiques. Il s’agit de « l’ordonnance n° 01-04 du Aouel Joumada Ethani 1422, correspondant au 20 aout 2001, relative à l’organisation, la gestion et la privatisation des entreprises publiques économiques, modifiée et complétée, notamment ses articles 20, 21, et 22 ».

Cette note est en effet une suite logique des attaques adressées, ces derniers temps par les cadres du FLN qui ne ratent jamais l’occasion de s’en prendre au Premier ministre. Des indiscrétions précisent que ces critiques sont téléguidées à partir de la présidence de la république. Pour quel objectif ? Affaiblir Ouyahia ? L’empêcher de prévoir une candidature à l’élection présidentielle ? Difficile de répondre à ces questions. Mais Ouyahia aura le temps de s’expliquer lors d’une conférence de presse qu’il donnera samedi prochain à Alger.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

COVID-19. Pas moins de 5500 patients gravement atteints en une journée : Alger et ses environs battent le record des hospitalisations

Les chiffres de la 3e vague de l'épidémie de la COVID-19 font froid dans le dos. Les hospitalisations ont...

Confidentiel. Les véritables raisons du limogeage du général-major Noureddine Gouasmia

Nouveau coup de théâtre au sein du sérail algérien.  Noureddine Gouasmia qui dirigeait   le commandement de la Gendarmerie Nationale...

COVID-19. Depuis le 23 juillet dernier, l’Algérie a dépassé le nombre d’hospitalisations record de novembre 2020

Depuis le 23 juillet dernier, l'Algérie a enregistré un alarmant pic des hospitalisations liées aux formes les plus graves...

Exclusif. Les images qui prouvent l’implication d’un haut responsable du renseignement algérien dans le financement occulte du 5e mandat de Bouteflika

Algérie Part a obtenu au cours de ses investigations une vidéo authentique exclusive qui démontre clairement l'implication d'un haut...

Algérie – Ces Militaires Devenus Propagandistes et leurs Relais Devenus Journalistes Complotistes !

Depuis que nous avons révélé au grand jour l’incompétence notoire et les graves dérives du Lieutenant-Colonel Tarik à la...

Révélations. 2e Partie : comment les officiers du général-major Mahfoud ont voulu récupérer le dossier médical de Tebboune pour lui faire du chantage

Algérie Part a entamé, le lundi 26 juillet 2021, la publication d’une enquête d’envergure dans laquelle il est fait...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you