Plusieurs dizaines de mercenaires russes du groupe Wagner ont rejoint le Mali en transitant par l’Algérie depuis la Libye

4
2040

Plusieurs dizaines de mercenaires russes du groupe Wagner, la fameuse société militaire privée russe, ont transité par l’Algérie pour rejoindre le Mali, a pu confirmer Algérie Part auprès de plusieurs sources sécuritaires algériennes. Il s’agit de paramilitaires russes qui étaient déployés sur le territoire libyen. Et avec l’accord des autorités algériennes, les services secrets russes ont organisé leur transfert vers le Mali en transitant par l’Algérie. 

Nos sources sont unanimes : il s’agit de plusieurs dizaines de paramilitaires russes travaillent pour le groupe Wagner et affectés à des missions d’intervention sur le sol malien. Le transfert des paramilitaires russes a commencé au compte-gouttes depuis le mois d’octobre 2021. Certains des soldats de cette armée fantôme ont séjourné plusieurs jours en Algérie avant de rejoindre le Mali dans le sillage d’opérations aériennes menées en toute discrétion en concertation avec les autorités maliennes et les services secrets russes, certifient nos sources.

Le rôle d’intermédiaire de l’Algérie entre la Russie et le Mali est donc clairement assumé même s’il demeure secret et confidentielle. Les autorités algériennes font absolument tout pour éviter la moindre fuite d’informations compromettantes dans ce dossier. Les autorités militaires supervisent ce dossier sensible et surveillent particulièrement les agissements de celles et ceux qui ont été directement ou indirectement associés à ces opérations de transfert vers le Mali des paramilitaires russes.

Il est à signaler, en outre, que plusieurs avions militaires russes ont survolé récemment le territoire algérien pour rejoindre ensuite Bamako au Mali. A titre d’exemple, le 19 décembre 2021, un Tupolev TU-154M appartenant à la flotte militaire de l’Armée de l’Air Russe a traversé le ciel algérien pour rejoindre Bamako. Or, cet appareil avait décollé depuis la Syrie avant d’observer une halte en Libye pour ensuite rallier le Mali. Selon plusieurs observateurs avertis de l’actualité militaire, il s’agit tout simplement d’un transfert vers le territoire malien des « troupes » des soldats de Wagner organisé par les autorités russes avec l’accord et la bénédiction des autorités algériennes qui délivrent rapidement des autorisations aux avions militaires russes pour traverser le ciel national.

Plusieurs rotations aériennes ont été détectées et repérées au Mali au cours du mois de décembre 2021. Ces rotations empruntent toujours le même trajet : Moscou-Syrie ensuite une halte en Libye avant de traverser l’Algérie et d’atterrir à Bamako.

La participation de l’Algérie à ce déploiement des formes paramilitaires russes au Mali est donc un acquis pour le groupe Wagner. Soulignons que plusieurs médias français dont le quotidien Le Monde ont révélé depuis hier jeudi 6 janvier que « plus de 300 paramilitaires et soldats russes seraient désormais déployés au nord de Bamako ».

« Il n’y a désormais plus aucun doute. Les mercenaires russes affiliés à la société privée Wagner sont en train de se déployer au Mali, et plus particulièrement dans le centre du pays. Alors qu’à la veille de Noël ils étaient évalués à seulement une quarantaine d’individus cantonnés sur une base aérienne adossée à l’aéroport de la capitale, Bamako, leurs effectifs atteindraient désormais entre 300 et 350 hommes, qui ont progressé jusqu’à Tombouctou », révèle à ce propos Le Monde en citant plusieurs sources françaises et locales.

Soulignons enfin que les autorités algériennes n’ont toujours pas affiché leur position officielle au sujet du déploiement au Mali des mercenaires russes de Wagner. Elles  entretiennent le doute et le mystère pour ne rien dévoiler sur les opérations menées secrètement dans les coulisses afin de soutenir le rapprochement de la junte malienne avec Moscou.

 

 

4 COMMENTS

  1. oui semmar sait tout!! mdr ! les terres sont formés et subventionnés par les marocains ! c’est l’évidence
    tout cela pour créer un front sud et affaiblir l’armée algérienne
    a l’Est la lybie est en ébullition nos amis les marocains mettent le feu au poudre et veulent empêcher toute négociations entres les 2 fratries opposées pour cela ils s’appuient sur le quatar et l’égypte pour laisser planer la menace
    voilà la politique de perturbateurs des marocains ! depuis l’appui des sionistes ils pensent qu’ils sont invulnérables
    l’heure est venue y’a chawatines vous allez le payer très cher
    en plus ils entretiennent sur internet un climat de haine anti algérienne sur tous les plans économique sportif social etc…,
    leur jalousie est maladive! ils s’inventent une histoire qu’ils n’ont pas! leur pays est devenu celui de la luxure de la débauche de la pederastie et de la drogue qu’ils acheminent vers l’europe et ils osent s’en prendre à nous! batards !

  2. On dirait plutôt que L’Afrique est mal partie pour, peut-être, de longues années, sinon pour un siècle.

    Comment vont donc réagir nos compatriotes qui critiquaient vertement cette France coloniale et raciste de Hollande/ Macron qui était venue combattre le terrorisme en soutien au gouvernement malien. A noter que c’était dans le cadre d’accords gouvernementaux signés officiellement entre les deux états. Or nous avons là une junte de militaires qui a pris le pouvoir. Pourquoi ? Parce que ce sont de grands patriotes, comme tous militaires bien entendu, mais c’est surtout parce que quand on est au pouvoir au Mali, on devient riche !

    Poutine, en programmant cette intervention russe, il s’agit évidemment de vrais soldats russes ou assimilés qu’on habille sous l’appellation de milice wagner pour faire oublier qu’elle est sa main, aurait donc pour buts de combattre le terrorisme et rendre le pouvoir à un gouvernement malien civil ou militaire en remettant de l’ordre dans ce pays.

    Allez, parlons plutôt du Mali et je pose une petite question: Quel est le troisième producteur d’or du monde? Réponse : Troisième producteur mondiale d’or, après l’Afrique du Sud et le Ghana, c’est le Mali. Et paradoxe, le Mali est l’un des pays les plus pauvres au monde ! Ce pays a la caractéristique de présenter un niveau de vie socio-économique extrêmement bas: l’éducation, la formation, la création d’emplois complètement sinistrés, la réalisation d’infrastructures ne sont pas effectuées. Des régions entières sont désertées par les services publics de l’état malien. A cela s’ajoutait une désertification que subissent des populations dépourvues d’aide. La mosaïque de peuples aux coutumes et système économique différents qui compose ce pays a toujours posé de difficiles problèmes de gouvernance.

    Et puis un jour, est apparu dans ce pays le djihadisme. Certains de nos médias n’ont pas hésité, relayé en cela par des internautes de sites web bien connu dans la désinformation, que la France finançait le terrorisme afin de protéger Areva. Or l’histoire est bien plus compliquée.

    L’Arabie saoudite a joué et joue encore un rôle particulier dans ce qui se produit au Sahel mais pas exactement d’un point de vue pécuniaire.

    En effet, dans les années 1975/2000 l’Arabie saoudite offrait de très généreuses bourses aux étudiants en théologie de tous ces états du Sahel et même du Nigéria. C’est ainsi que se sont répandue les thèses des fondamentalistes avec à la clé la construction de mosquées avec des fonds accordés généreusement par l’Arabie. Car il a toujours été notoire que l’Islam de ces régions de l’Afrique était à une certaine époque très tolérant. La naissance du djihadisme provient de là.

    Pour prospérer ce mouvement religieux s’appuie essentiellement au Mali sur la prise d’otages, trafic de cigarettes, de migrants, d’armes, de voitures volées, de l’essence, de bétail… et de rançonner des villages d’où les massacres de villageois qui ne veulent pas payer ou qui ne peuvent pas payer. Les journaux locaux font d’excellentes analyses de ce qui se passe au Sahel.

    Mais aussi et surtout sur le commerce de la drogue. Il faut savoir que le cheminement de toutes les drogues qui proviennent d’Amérique du Sud et qui sont débarquées dans les ports des pays du sud Sahel tout le long du golfe de Guinée en particulier en Guinée Bissau, au Cap Vert et au Sénégal transitent par le Mali.
    En novembre 2009 un Boeing 727 est retrouvé, calciné au nord de Gao. L’avion venait vraisemblablement du Venezuela. Il était chargé de plusieurs tonnes de cocaïne. Chérif Ould Attaher membre du mouvement arabe Azawad. Ce monsieur très croyant est un arabe Lemhar de Tilemsi, la région la plus proche du Niger, il a été impliqué dans le trafic de drogue avant, pendant et après avoir été numéro deux de MUJAO. Tous les spécialistes ont la preuve que l’Afrique de l’Ouest est devenue depuis de nombreuses années une plaque tournante du trafic de drogue en direction del’Europe et du Moyen-Orient. Et le Mali en est la plaque tournante.

    Conclusion naïve et idiote : Sachant que la milice privée wagner se rétribue en détournant une partie de la production aurifère comme elle le pratique en Centre Afrique, les Maliens ne sont pas près de voir leur condition de vie améliorées. En effet, wagner n’a pas intérêt à éradiquer la rébellion djihadiste trop vite. Tant qu’ils seront au Mali, ils gagneront des « sous » tout comme leurs compères de la junte. Et ce pays se retrouve dans la main de Poutine (comme nous le sommes et c’est pour cela qu’on ferme les yeux).
    La gouvernance française a depuis longtemps compris le problème. Il semble, tout comme l’UE qui verse des sommes considérables pour éviter au Mali de sombrer, qu’elle va lâcher ce pays complètement corrompu depuis des décennies. Mais on peut être rassurés il va y avoir une foule de candidats à son remplacement et… de plus en plus d’enfants sahéliens dans les rues d’Alger en train de mendier.

  3. ce qui est grave est le comportement du maroc qui perturbe les relations entre les pays qui n’adhèrent pas au projet de colonisation du sahara !
    le maroc entretient les rebelles au sahel en afrique ce pays cherche à créer le trouble permanent pour éviter la confrontation ! le maroc encouragé par israel et certains pays occidentaux à qui la pagaye en afrique leur permet d’assoir leur mainmise sur les richesses minières
    le maroc sert de valoir faire en échange de la reconnaissance de la soi-disante marocaine du sahara
    ce pouvoir féodal et barbare règne sans partage sur une population qui crève de faim la faillite est générale la mendicité et la famine et le nombre de mendiants sont une calamité
    le monde fait semblant de ne rien voir en échange de quelques faveurs généreusement accordées par un roi aux mœurs bizarre !