A la une Plus aucun vol d'Air Algérie n'est programmé pour le...

Plus aucun vol d’Air Algérie n’est programmé pour le mois de mars : vers la suspension des vols de rapatriement ?

-

Mauvaise nouvelle pour la diaspora algérienne qui peine énormément à retrouver son pays natal depuis la fermeture totale des frontières en Algérie à cause de la pandémie de la COVID-19 au mois de mars 2020. Air Algérie n’a prévu, pour le moment, aucun vol de rapatriement pour le mois de mars prochain. Les derniers vols de rapatriement de la compagnie aérienne nationale organisés depuis Paris s’arrêteront à la fin de ce mois de février, a appris Algérie Part de plusieurs sources concordantes. 

Pour le mois de mars, le programme des vols de rapatriement initié depuis le 23 décembre 2020 n’a pas été reconduit et il a été suspendu. Mais s’agit-il d’une suspension provisoire, momentanée ? Pour l’heure, la direction générale d’Air Algérie entretient un flou total autour de ce dossier qui ne manquera pas de susciter les plus vives réactions au sein de la communauté algérienne en France. Celle-ci se sentira, certainement, une nouvelle fois punie par les autorités algériennes qui n’ont fourni aucune explication convaincante pour justifier ces tensions entourant régulièrement les vols de rapatriement.

Pour l’heure, Air Algérie a suspendu toutes les ventes des billets d’avion et aucune information n’a filtré sur le programme des vols du mois de mars qui demeure gelé. Certaines sources n’écartent pas l’hypothèse d’après laquelle cette suspension brutale aurait une relation avec la reprise des contestations du Hirak sur le territoire national. Le régime algérien souhaiterait visiblement « re-verrouiller » les frontières du pays une nouvelle fois au nom d’un isolationnisme politique afin de gérer les crises internes sans influence externe. Un argument naturellement infondé et irrationnel. Algérie Part poursuit ses investigations et reviendra sur ce dossier avec de nouvelles révélations dans ses prochaines publications.

3 COMMENTS

  1. En tout ces vols pseudo rapatriement n’ont ramené personne car des milliers d’algeriens encore bloqués à l’étranger depuis une année,air couscous a profité pour fixer des billets d’avion de retour pour 500 euros à partir de Paris, l’Algérie est le seul pays au monde qui a fermé ces frontières pendant une année et abandonner ces citoyens résidant en Algérie et bloqués dans plusieurs pays du monde. La honte de ce régime et de ce gouvernement de khorda.

  2. Si ce régime reste aux commandes la diaspora algérienne ne pourra pas rentrer dans son pays d’ici 3 a 4 ans étant donné le niveau de vaccination de l’Algérie qui est quasi nul et pas de perspectives a moyen terme. Donc la diaspora sait ce qu’il faut faire si elle veut rentrer comme les voisins marocain ou tunisien… il faut qu’elle fasse la pression sur Macron qui est le seul soutien de la junte!

  3. partir en algerie d’un dépaysement total, bien loin de la routine quotidienne se ressourcer au sein de la famille que les enfants apprendent la langue

    bientot, gardons l espoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Une Anomalie algérienne : les salariés paient plus d’impôts que les entreprises, les importateurs ou les commerçants

C'est une anomalie 100 % made in Algérie. En effet, l'Algérie est l'un des rares pays au monde où...

Crise financière : l’Etat algérien prépare la fin progressive des subventions sociales à partir du deuxième semestre de 2021

Les prix soutenus du pain, de l'huile, du sucre, des carburants ou de l'électricité, c'est bientôt un souvenir en...

Révélations. L’affaire Petroceltic : comment le PDG de Sonatrach va causer à l’Algérie des pertes de plusieurs centaines millions de dollars

C'est un autre affaire qui va causer un énorme préjudice financier à l'Algérie au moment où elle traverse l'une...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

En 2021, l'Etat algérien sera obligé d'augmenter encore son budget de fonctionnement d'au moins 2,6 milliards de dollars en...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

L'année 2021 sera, comme l'année 2020, une année de disette financière pour l'Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales...

En 2020, face à la crise, l’Etat algérien a sacrifié l’Education, la production nationale et l’Agriculture

En 2020, face à la crise financière qui s'est aggravée en Algérie à cause des effets désastreux de la...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you