A la une "Nous sommes des étudiants et pas des terroristes" :...

« Nous sommes des étudiants et pas des terroristes » : des centaines d’étudiants tentent de marcher dans les rues d’Alger

-

Après les grandioses manifestations du Hirak d’hier lundi 22 février, des centaines d’étudiants ont tenté d’organiser une marche ce mardi dans les rues de la capitale Alger pour relancer le Hirak des étudiants qui se déroulait en 2019 chaque mardi. Or, les services de sécurité se sont mobilisés fortement pour bloquer cette marche et empêcher son déroulement, constatent de nombreuses sources oculaires présentes sur place. 

Des policiers ont bousculé fortement les étudiants afin de les empêcher de marcher depuis la Place des Martyrs à Alger jusqu’à la Place Audin. Des centaines d’étudiants ont montré une détermination sans faille pour entamer leur première marche depuis l’avènement de la pandémie de la COVID-19 à la mi-mars 2020. Cependant, les forces de l’ordre ont encerclé les manifestants pour empêcher cette marche. L’encerclement des manifestants a été savamment étudié par les services de sécurité qui ont réussi momentanément à contenir la foule.

« Nous sommes des étudiants et pas des terroristes », ont lancé dés lors les étudiants face au déploiement massif des services de sécurité. Face à la détermination de ces étudiants, des renforts sont venus de plusieurs autres universités et quartiers populaires de la capitale Alger. Et plusieurs groupes de manifestants ont pu rallier ainsi la Place de l’Emir Abdelkader pour se retrouver tout près de la Grande Poste où un déploiement des forces de la Police tente de les ralentir tant bien que mal. Plusieurs arrestations musclées ont été perpétrées et les tensions demeurent encore vives à Alger-centre à l’heure où nous mettons en ligne notre publication.

13 COMMENTS

  1. Je trouve leurs expression: « nous somme des etudiants et pas des terroristes » socialement intelligente et tres interessante. Plus le theme de terrorisme et utiliser, analyser, rapporter, documenter, etudier et combatu au niveau des tribunaux pour les envoyer les criminels qui sont derriere et l’ utilise pour coloniser, dominer et controler par le denis et la peur vont en prison. Garantie! et la majorite’ de ceux qui l’initie, l’utilise sont ceux qui sont paye’ pour le « combattre »

  2. Se pose la question de la pérennité et la continuité du HIRAK
    Effectivement que si nous refusons une représentation ,l’impasse va surgir
    Une des solutions :La grève générale qui fera ébranler toutes les structures avec bien sûr des dégâts collatéraux
    mais je pense que c’est la seule voie qui peut produire des effets actuellement
    Des effets positifs ou négatifs ? mais de toute façon des changements pour éviter ce statu quo
    Qu’est ce que vous pensez ?

  3. Je pense que la grève générale ne devrait pas pas perturber plus que ça les intérêts de khalti frança et autres.
    Par contre, pour nos compatriotes au pays, pas sûr…
    La grève générale a officiellement lieue depuis 1830 avec une accélération depuis 62 , date à laquelle les harkis ont officiellement vendus le pays.
    En 1789, les français ont coupé des têtes.
    Pas de poésie .
    Il faut aller chercher son droit en maîtrisant son destin sans faire de concessions.
    Comment s’asseoir à la table pour négocier avec des traîtres avérés?

  4. La seule solution , la désobéissance civile, et ça sera possible uniquement si au moins 80% d’algériens adhère, mais malheureusement plus de 50% de nos compatriotes sont contre en pensant que le régime changera de lui même juste en implorant Dieu, et le régime compte là-dessus en sachant que beaucoup de nos compatriotes n’ont pas été instruit par ce même régime et donc acquis à sa cause.

  5. …. » les grandioses marches du Hirak »

    Dès la première ligne de cet article j’ai éclaté de rire….

    Vive Zefzafi…Vivement l explosion du Makhnaz d Axis…C’est proche…
    Vive le Polisario et l ANP!

  6. Pas du tout convaincu par une grève générale.
    Je pense qu’elle peut durer longtemps avant que la junte ne plie.
    Ont-ils la moindre compassion pour le peuple depuis 62?
    D’où ma question: comment s’asseoir à la table des négociations avec des illégitimes corrompus jusqu’à l’os au service de l’étranger?
    C’est ce que propose aussi Nekkaz et je pense qu’il a tord d’adopter cette stratégie.
    Quand on s’allie avec le diable, on ne fait pas dans la repentance d’un claquement de doigts…

  7. J’en connais plein d’étudiants comme eux ou toutes les occasions sont bonnes pour ne pas aller en cours.
    De mes années fac, j’en garde un mauvais souvenir. Des pseudos étudiants prompt à se mettre en grève et boycotter les cours pour des motifs inutiles qui n’ont rien à avoir avec la scolarité.
    Je me souviens des grève demandant l’ouverture du resto U pendant le ramadan. Sympa !
    Les étudiants sont manipulés sur toute la ligne. Certes, les conditions ne sont pas optimums mais, delà à manifester tous les mardis et paralyser les facs et les rues, je trouve ça un peu limite.
    Personne ne me fera pas croire que les étudiants ne sont pas manipulés dans cette histoire du hirak.

  8. Ca me fais rire doucement de lire tous les crétins qui ne sont pas Algériens et qui demandent au peuple Algérien de se soulever et de mettre l’Algérie sans-dessus-dessous. Vous êtes vraiment de la racaille, du doubab.
    Vous croyez que les Algériens sont cons à ce point là. Vous êtes loin du compte. Vous tombez des fois sur deux trois pecnots qui sont des traitres comme il y’en a partout et qu’il vous semble que l’Algérie est sur le point de tomber. Malheur vous en a pris. Des hommes dans l’ombre sont là pour mettre en échec tous vos magouilles et manipulations. Vous jouer tout nu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Hirak : la foule « brise » le cordon sécuritaire à Alger et fonce vers le coeur de la capitale

Une foule composée de milliers de manifestants a brisé le cordon policier au niveau de la rue Dr Saadane...

Hirak : une importante foule rassemblée devant la Place de l’Emir Abdelkader à Alger

Une importante foule a pu se rassembler ce matin matin à Alger-centre en dépit de l'impressionnant dispositif policier déployé...

Le Nouveau Communiqué de Presse Trompeur d’Ooredoo Algérie !

Le groupe Ooredoo est une entreprise de communication internationale opérant au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie...

Inédit dispositif policier à Alger pour bloquer la marche des étudiants du Hirak

Une seule photo vaut mille mots. Des camions de la police algérienne qui bloque entièrement l'une des plus grandes...

Said Boudour, encore un journaliste algérien en prison

Said Boudour, originaire d'Oran, l'un des journalistes algériens les plus engagés et les plus actifs dans les rangs du...

Tebboune : « Je suis le ministre de la Défense Nationale et le Chef Suprême des forces armées »

Abdelmadjd Tebboune a réfuté catégoriquement toute tension entre lui et l'Institution Militaire en Algérie. "Je suis le ministre de...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you