Non, il n’y a encore aucun vol « officiel » et « confirmé » d’Air France vers l’Algérie au mois de juin

0
7566

Contrairement à ce qui a été propagé par certains médias algériens, aucun vol reliant la France à l’Algérie n’a été encore officiellement programmé et confirmé par Air France. C’est du moins ce que nous avons appris ce dimanche après avoir contacté les conseillers d’Air France qui gèrent la plateforme des réservations et de ventes en ligne des billets de la compagnie aérienne française.

« Air France n’a encore aucune information sur l’ouverture de l’espace Schengen. Sans une consigne officielle des autorités françaises, nous ne pouvons annoncer que des vols vont se tenir officiellement entre l’Algérie et la France au cours du mois de juin prochain », explique à Algérie Part un conseiller de la compagnie française. Selon notre interlocuteur, le programme des vols en vente actuellement disponible sur le site internet d’Air France a été élaboré l’année dernière. « Nous actualisons les informations sur nos vols à la fin du mois pour s’adapter aux consignes sanitaires des autorités », explique le conseiller d’Air France à la rédaction d’Algérie Part. Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

« Si quelqu’un achète sur internet ou sur notre plateforme un billet d’Air France Paris-Alger pour le mois de juin, il doit suivre les informations sur son vol. Si l’espace Schengen est encore fermé, nous sommes obligés d’annuler le vol et de proposer à nos clients une modification sans frais des dates du billet. Le client a aussi la possibilité de se faire rembourser », indique encore le conseiller de la compagnie française.

Cette dernière a fait savoir sur son site internet que « la crise du coronavirus Covid-19 en cours, nous contraint à supprimer jusqu’à 90 % de nos capacités de vol. Cette réduction de notre offre est actuellement programmée jusqu’à fin mai ». « Nous travaillons avec les autorités françaises et internationales pour adapter notre programme de vols en temps réel, au regard de l’évolution de la situation et des restrictions auxquelles sont soumises les compagnies aériennes », explique encore Air France.

Pour l’heure, Air France se contente d’assurer le rapatriement de ses clients en effectuant des vols réguliers à des fréquences réduites vers plusieurs destinations. Air France « a mis en place 1800 vols supplémentaires destinés aux citoyens et résidents français et européens qui souhaitaient rentrer en France », explique enfin la compagnie française sur son site web.