Le ministre des Finances met en garde les Algériens...
Array

Le ministre des Finances met en garde les Algériens : « l’année 2018 s’annonce plus complexe que 2017 »

-

« Le gouvernement n’a pas d’autre solution ». Lors de son passage, mardi matin sur les ondes de la radio nationale, le ministre des Finances a tenu un discours de vérité.

Abderrahmane Raouiya a une nouvelle fois tenté de jouer au pédagogue. Il a expliqué que si le gouvernement a fait recours à la planche à billets, c’est faute de solution alternative. «Le Financement non conventionnel, ou le recours à la planche à billets, décidé par l’amendement de la loi sur la monnaie et le crédit, était l’option la plus difficile à prendre », a reconnu le ministre des Finances. «Le gouvernement ne peut pas choisir une solution dont il ne maîtrise pas la politique et dont il n’a pas assez de données », a insisté Abderrahmane Raouiya.

Le ministre des Finances a reconnu que la situation financière du pays est délicate. « La situation demeure extrêmement tendue pour le budget de l’État : dans la situation actuelle, l’année 2017 sera clôturée avec des difficultés réelles, alors que l’année 2018 s’annonce plus complexe », a-t-il dit.

En revanche, Abderrahmane Raouiya minimise l’impact du recours à la planche à billet. Il indique que le taux d’inflation sera de 5,5%. Il a rappelé que le taux d’inflation était « fixé à 5,5% et que le taux du niveau de croissance devrait se situer à 4% ». Il rappelle, en outre, que la nouvelle loi de Finances a inclut une « assez forte augmentation » du budget d’équipement par rapport à celui du fonctionnement, en « légère baisse ». Une mesure, selon lui, qui devrait permettre d’augmenter les investissements dans les infrastructures de base et, dans les « deux à trois prochaines années », obtenir un taux de croissance « encore plus élevé et un déficit moindre ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

A la suite de plusieurs révélations d’Algérie Part, le lieutenant-colonel Tarek Amirat dégradé et radié du renseignement extérieur

Impliqué jusqu'au cou dans de nombreux scandales d'abus de pouvoir et de malversations financières ou de corruption comme il...

Le témoignage émouvant d’un jeune algérien au procès des attentats terroristes du 13-Novembre 2015 à Paris

"Moi, je viens d'Algérie. Vous, vous êtes nés en Europe et vous aviez toutes les chances... Au lieu de...

Lorsque l’Algérie était plus riche que la Pologne, Turquie ou Malaisie avant de se faire distancer

Peu d'Algériens le savent : l'Algérie était naguère un pays plus riche que de nombreux actuels pays émergents qui...

Dans un contexte politique et sécuritaire houleux, l’Armée algérienne augmente son budget pour l’année 2022

Dans un contexte politique et sécuritaire régional très houleux, l'Armée algérienne augmente et renforce son budget pour l'année 2022,...

En 2022, Tebboune va faire exploser le budget du Palais Présidentiel d’El-Mouradia et s’offre l’équivalent de 110 millions de dollars

C'est un véritable record. Pour 2022, Abdelmadjid Tebboune a décidé d'accorder au Palais Présidentiel d'El-Mouradia, à savoir la Présidence...

Enquête. La dépendance de l’Algérie vis-à-vis des contrats à long terme l’empêche de profiter de l’embellie des prix du gaz naturel

Faible niveau des inventaires, explosion des prix, détournements de cargos de gaz naturel liquéfié (GNL)… Le marché du gaz...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you