A la une L'Office central de répression de la corruption : une...

L’Office central de répression de la corruption : une institution fantomatique qui coûte l’équivalent de 9 millions d’euros à l’Algérie

-

L’Algérie va dépenser en 2021 plus de 141 millions de Da, soit l’équivalent de presque 9 millions d’euros, pour financer le fonctionnement et les services de l’Office central de répression de la corruption. Or, cette institution est totalement fantomatique et n’a jamais joué son pleinement son rôle pour endiguer le fléau de la corruption en Algérie. 

La majorité des Algériens n’entendent jamais parler de cet Office central de corruption de la corruption qui relève officiellement du ministère de la Justice. Officiellement, ses missions sont de procéder à des investigations et des enquêtes sur les infractions de corruption et toute autre infraction connexe et traduire les auteurs devant les juridictions compétentes.  A ce titre, cet office dispose au sein de ses services des officiers et agents de police judiciaire qui peuvent sous la direction du parquet de la république compétent, recourir à tous les moyens légaux prévus par la législation en vigueur (perquisition, saisie, auditions des prévenus, arrestation, exécution des commissions rogatoires etc.), moyens ordinaires soient-t-ils ou à caractère spécial. Ils peuvent agir seuls dans les enquêtes ou coordonnent leurs opérations avec la police judiciaire des autres services.

Théoriquement, cet office peut aussi, dans des cas de nécessité, solliciter l’assistance des officiers et des agents de police judiciaire des autres services de sécurité. Mais, dans la pratique, depuis sa création en février 2006 et le renforcement de ses pouvoirs et organisation en août 2010, cet office n’a absolument apporté aucune contribution concrète à la lutte contre la corruption ou à la réduction de ses pratiques aux plus hautes sphères de l’Etat. L’Algérie a attendu le Hirak du 22 février 2019 pour procéder à une véritable guerre contre la corruption. Et ce n’est que la justice qui passe régulièrement à l’action en dépit de ses insuffisances et déficiences. La participation de l’Office central de répression de la corruption dans les enquêtes judiciaires menées contre les gros scandales de dilapidations financières en Algérie est encore dérisoire, minime et insignifiante.

Et pourtant, chaque année, cette institution fantomatique continue de consommer des budgets conséquents comme en 2021 où l’équivalent de 9 millions d’euros seront dépensés sans garantir la moindre efficacité ou retour sur investissement. Il s’agit d’un service public qui n’est guère rigoureux ou incontournable pour en finir avec le fléau de la corruption en Algérie. Encore de l’argent public gaspillé dans des dépenses totalement inutiles.

 

9 COMMENTS

  1. @nif et @hassen. Les marocains. Personne ne vous calculé. Allez plus tôt chez votre maître adulé le Faraon. N’oubliez pas le baiser main ! 😂 LOL.

  2. Je pense que c’est plus une agence pour la corruption , que contre la corruption et les 9 millions d’euros pour qu’ils restent assis. Sinon ont aurait entendu parler d’eux, car la corruption ce n’est pas ce qu’il manque chez nous malheureusement.

  3. Cette coquille vide est au ordres. Elle attend juste les directives par …téléphone .
    Exactement comme la cour des comptes quoi qui a les mêmes fonctions.
    Le salut de l’Algérie ne peut venir que de l’extérieur tant c’est pourrit de l’intérieur.
    Il faut attaquer, demander des comptes à partir de la CPI , de l’Union Européenne….
    Brefs, prendre à leurs propres jeux toutes ces institutions néo coloniales.
    On est comme des chèvres depuis 1830 qui attendons leurs tours devant l’abattoir.
    Les juristes, reveillez-vous svp. C’est à vous d’être les chefs de fil !!!!

  4. Vous lisez la loi des finances et vous balancez des chiffres sur nos tronches , vous avez passer en revu tout les rubriques de la loi des finances: présidence, intérieur, recherche,justice ….etc, ça coûte ceux-ci, ça coûte cela!
    On gère un état pas une épicerie, la loi des finance elle est essentielle pour son fonctionnement, à votre avis on la jette à la poubelle et on navigue à vue , et dire que vous êtes un pseudo spécialiste en économie !!
    Vous êtes plus dans la forme que dans le fond,même pour de simples chiffres vous avez une lecture malhonnête !!

  5. Bonjour
    Je partage le commentaire de Daya69
    L’établissement d’un budget pour une nation est tout simplement indispensable comme pour une entreprise. Sinon cela s’appelle Navigation à vue que vous serez le premier à dénoncer
    Pourquoi balancer tous les chiffres de la LF? Quel est l’objectif? Éclairer les lecteurs? Valeur ajoutée=Zéro
    La quasi majorité des algériens et de vos lecteurs ne savent pas décrypter la LF – même vous êtes incapable d’en faire une lecture juste pour éclairer les lecteurs
    Nous savons tous ou va l’argent de l’Algérie : budget militaire, anciens moudjahidines, etc…
    On dirait que vous êtes guidés par l’urgence de publier des articles qui dénoncent le pouvoir
    informer justement ce n’est pas ça…. nous ne sommes pas des moutons.
    Je ne suis pas là pour défendre ce pouvoir mafieux mais je dénonce aussi ces opportunistes qui prennent les algériens pour des imbéciles.
    En l’absence d’un article qui éclairerait vos lecteurs sur le financement de votre journal, Tout indique que roulez pour des ex…revanchards qui vous financent et vous alimentent en petites nouvelles chaque jour
    Je ne dis pas que ce que vous écrivez est faux (je ne sais pas) , c’est très orienté…
    Bonne année à tous les algériens

  6. Oui superbe commentaires de certains, oui c’est vrai la plupart d’entre nous , nous ne savons pas décrypter la LF et blaaa blaaaa et que nos dirigeants gère un état et non une épicerie et blaaa .. blaaa , mais juste une question cruciale, cette fameuse agence anti corruption existe depuis 2010, pourquoi elle n’a pas mis hors-jeu toute cette pourriture ? Nous sommes impatient nous peuple inculte de vos éclaircissements à ce sujet. Pas de blaaa blaa , cars ceux que vous défendez savent le faire autant que vous.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Le déclin des hydrocarbures illustré par la chute de l’activité de l’exploration et forage pétrolier en Algérie

L'activité de l'exploration de nouveaux gisements et du forage pétrolier pour améliorer le rendement des champs en activité est...

6,5 millions de travailleurs algériens ne peuvent pas se nourrir correctement et payer un loyer à chaque fin de mois

Récemment le président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, a fait savoir que l'exonération des salaires inférieurs à 30.000 de...

Ghaleb Bencheikh est-il Crédible Pour Parler Au Nom de l’Islam?

Victor Ghaleb Bencheikh est un Franco-Saoudien qui s’annonce Islamologue réformiste et se dit attaché à la séparation du religieux...

Le dinar algérien recule face au dollar au moment où les prix des matières premières agricoles flambent

Le dinar algérien a reculé dangereusement face au dollar américain depuis le début de cette  semaine marquant une nouvelle...

Tribune. Le Hirak ne peut pas être un parti !

Dans le sens où on comprend qu’un parti est une organisation d’un courant politique et parfois idéologique plus ou...

Tribune. « La dernière sortie de notre Président suggère que les portes du dialogue sont définitivement closes en Algérie »

Est-il encore utile d’acculer le régime Algérien d’une quelconque forme que ce soit ? Et bien je ne le...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you