A la une L'Espagne s'attend à la pire vague d'immigration clandestine de...

L’Espagne s’attend à la pire vague d’immigration clandestine de ces 10 dernières années qui va déferler depuis l’Algérie

-

L’Espagne sera confrontée au cours de cette année 2021 à la « pire vague d’immigration clandestine de ces 10 dernières années » qui va déferler essentiellement sur les plages espagnoles depuis les… côtes algériennes. C’est du moins ce qu’affirme tout haut l’expert en politique migratoire, Ruben Pulido, qui s’est exprimé le 8 mai dernier dans les colonnes du quotidien espagnol Ok Diario.

Ce média espagnol a révélé que Dimanche 9 mai, en à peine 48 heures, plus de 30 embarcations d’immigrants illégaux sont arrivées sur les côtes d’Almeria. Le nombre de personnes arrivées à bord de ces embarcations n’a pas été précisé, mais la majorité de ces migrants sont des Algériens et ces embarcations ont pris la mer depuis les localités algériennes des wilayas de l’ouest comme Mostaganem ou Ghazaouat, dans la wilaya de Tlemcen.

Ces chiffres font très peur se selon Ruben Pulido car il s’agit d’une « hausse assez notable par rapport aux données des dernières années », a expliqué le même expert espagnol d’après lequel « les prévisions pour les mois à venir sont sombres et pourraient nous mettre face à la pire vague d’immigration illégale des dix dernières années « . Le même expert a indiqué qu’il faut également comptabiliser les embarcations qui n’ont pas été interceptées par les gardes côtes espagnols ce qui augmenterait le chiffre des arrivées depuis les côtes du Maghreb notamment les côtes algériennes.

D’après Ruben Pulido, la situation s’aggrave en Algérie à cause de l’entrée en jeu de réseaux tunisiens qui proposent aussi d’organiser des traversées depuis le sol algérien. « Selon des sources algériennes, la situation à la source est assez incontrôlée après que des trafiquants tunisiens aient également pris part aux départs depuis le sol algérien », a affirmé ainsi cet expert espagnol pour mettre en garde les autorités de son pays qui sera pris d’assaut par une vague déferlante de Harragas Algériens.

Il est à souligner que depuis 2020, la harga des Algériens vers l’Espagne a pris une dimension totalement dramatique. En 2020, 231 harragas algériens sont morts noyés en tentant de travers la Mer Méditerranée pour rejoindre l’Espagne, selon le rapport annuel de l’ONG espagnole « Caminando Fronteras », publié récemment. L’ONG, qui surveille les flux migratoires, a recensé 23 naufrages sur la route menant des côtes algériennes vers les côtes des îles Baléares et d’Almeria. Selon la même source, au total, 2170 migrants sont morts en tentant la traversée vers l’Espagne contre 893 en 2019, soit une hausse de 143 %.

L’Espagne a enregistré l’arrivée sur son sol de 41 000 migrants en 2020, ce qui la place en tête des pays européens, loin devant l’Italie et la Grèce, qui ont enregistré respectivement le débarquement de 34 100 et 15 000 migrants. Selon les chiffres de la police espagnole, sur les 41 000 migrants arrivés en Espagne, 11 200 sont de nationalité Algérienne.

Ainsi, des milliers d’algériens ont tenté de rejoindre, l’année écoulée, les côtes européennes, particulièrement, espagnoles. Entre ceux qui ont réussi à rallier la rive Nord de la Méditerranée, et ceux qui sont morts noyés. Plus de 8000 d’entre eux ont été arrêtés par les gardes côtes algériennes, selon le bilan opérationnel de l’armée nationale populaire (ANP) pour l’année 2020, publié samedi dernier sur le site web du ministère de la Défense nationale.

 

 

7 COMMENTS

  1. Les médias espagnols en parlent beaucoup.
    Ceux qui sont sérieux, Venus pour travailler réussiront c’est certain, par contre ceux qui veulent faire les couillons vont vite déchanter.
    Depuis les attentats de Barcelone,et de Cambrils les Espagnols en général sont devenus beaucoup plus méfiant.
    En 2021 la junte au pouvoir à créer les nouveaux damnés de la terre.
    Quoiqu’il en soit mes frères si vous rencontrez des gens sérieux, un petit coup de mains ne coûte rien, après tout ce sont nos frères.
    Saha ftourkoum.

  2. Moi, j’en appelle au peuple Algérien en général, et au Hirak en particulier !
    Cette fois-ci, c’est les joueurs de poker qui nous mangent la laine sur le dos depuis 60 ans qu’il faut prendre par la peau des f….. et les mettre sur un rafiot de fortune sans boussole, en lieu et place des pauvres Harragas qui ont déjà donnés !
    Chers compatriotes Harragas, c ‘est noble et valorisant de résister aux Haggarines usurpateurs des droits du peuple !!!

  3. Le nombre de harragas en provenance d’Algérie est proportionnel à la répression qu’exerce la junte militaire sur le Peuple Algérien. Donc Macron et la France doivent se faire des soucis s’ils continuent à soutenir la junte militaire décidée d’accentuer la répression les jours et semaines à venir pour espérer de venir à bout de la mobilisation du Peuple Algérien… Et par conséquent des dizaines de milliers qui vont arriver dans les villes françaises à cause de la complicité de Macron avec les généraux criminels qui risquent de créer un bain de sang et de faire un Rawanda 2!

  4. Karim 70
    C’est vrai, il y a une corrélation directe entre la répression de la junte et l’émigration.
    C’est aux différents responsables de cet état de fait que nous devons ces exodes.
    On ne prends pas la fuite sans raison.
    Les criminels sont ceux qui ont engendrés cela pas ceux qui ont le courage de fuir l’oppression.

  5. Comment une nation, comme la nôtre qui est sortie du fin fond de la nuit coloniale peut-elle laisser partir la fleur de sa jeunesse, femme, homme, sans se poser des questions ?

    Oui, en effet, Macron et compagnie se font du souci. Comme Merkel, comme les espagnols et les italiens. Qui ne se ferait pas de soucis de voir des personnes de plus en plus nombreuses s’installer dans leur pays avec les problèmes qui en découlent comme l’emploi, le logement, la langue, l’intégration à un mode de vie différent de leur éducation originelle. Sans parler du rejet de certains de leurs citoyens face à la venue d’étrangers.

    Aucun pays européen n’accepte actuellement des émigrés. Et même, comme le Danemark, ils revoient ceux auxquels ils avaient donné asile. Qu’a fait et que fait notre propre gouvernement concernant les sud sahariens qui viennent dans notre pays? Il les fait rafler sans autre forme de procès et les revoie manu militari.

    Vague d’immigration qui va déferler depuis l’Algérie, est-il dit ? Quitter son pays, partir à l’étranger… est la résultante d’une et/ou de plusieurs raisons que chaque individu porte en lui et qui lui est personnelle. Ce n’est pas seulement les personnes physiques, en l’occurrence nos jeunes médecins qui partent, mais ce sont surtout des facultés de perception et d’intellection, des concepts, des idées, des initiatives, des inventions, des créations, des énergies, des valeurs, des créateurs…que portent en eux ces migrants. Et aussi quelques bons à rien. Mais tous les espoirs sont permis ils peuvent s’en sortir. Pourquoi pas ?

    Et nos augustes dirigeants, très compétents comme il se doit, ne se font pas de soucis. Depuis le temps que des jeunes femmes comme des jeunes hommes de tous les milieux sociaux algériens fuient leur patrie, aucun responsable ne se pose de questions. Pas plus qu’ils ne se posent de questions concernant le futur proche quand la population atteindra 60 millions d’habitants sur un territoire incapable d’en nourrir actuellement 44 millions. Sans parler de l’emploi, de l’eau, du réchauffement climatique… Pourtant toutes ces questions sont posées et développée au niveau de tous les pays européens depuis près de quatre décennies. Sans pour autant qu’elles fassent partie d’une prise de conscience et d’un débat national dans notre pays alors que nous sommes les premiers concernés. Car il s’agira alors d’une émigration climatique avec son cortège de tragédies, comme celle qui touche le Sahel en ce moment et qu’on fait semblant de ne pas voir.

  6. Quoi qu’il en soit la vieille Europe est et restera pour toujours le phare de l’immigration de tout horizons de par son héritage culturel unique au monde ainsi que la qualité de vie de ses multiples sociétés…. Et l’émergence de nouvelles puissances economiques asiatiques , ou proche orientales n’y changera rien…..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Document. Répression des Droits de l’Homme : la lettre des 82 ONG algériennes et internationales qui demandent une « action urgente » contre le régime algérien

Mesdames, Messieurs, Nous, organisations non gouvernementales algériennes, régionales et internationales soussignées, exhortons votre gouvernement, individuellement et conjointement avec d'autres...

82 organisations Algériennes et internationales appellent à des sanctions concrètes contre le régime algérien

82 organisations Algériennes et internationales ont lancé des appels pour demander au Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) et...

En Kabylie, un village bannit à vie un partisan du pouvoir algérien et de Tebboune

"Taajemaah", le comité de village, de la localité d'Imzizou, a décidé le 15 juin dernier d'excommunier et de bannir...

COVID-19. Augmentation du nombre des patients hospitalisés dans au moins une quarantaine de wilayas en Algérie

Attention, la situation commence à devenir inquiétante dans les hôpitaux algériens en raison d'une augmentation significative des patients hospitalisés...

COVID-19. Les nouvelles contaminations continuent d’augmenter dans les wilayas du centre et de l’ouest algérien

L'épidémie de la COVID-19 continue de progresser en Algérie et les indicateurs commencent à virer au rouge. Le dernier...

Hôtels saturés et confinement sanitaire compliqué : Transavia contrainte d’embarquer que 189 voyageurs vers Oran

Le confinement sanitaire obligatoire d'une durée de 5 jours est en train de créer de nombreuses complications en Algérie....

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you