A la une Le soutien américain aux revendications du Hirak trouve un...

Le soutien américain aux revendications du Hirak trouve un large écho auprès des manifestants algériens

-

Les manifestants algériens ont beaucoup apprécié le soutien affiché publiquement par les Etats-Unis d’Amérique aux revendications pacifiques et démocratiques du Hirak. Ce vendredi 16 avril, plusieurs banderoles brandies par des hirakistes rendent hommage au  chargé d’affaires à l’ambassade des Etats-Unis en Algérie, Gautam Rana, qui s’est exprimé récemment en faveur du droit des Algériens de manifester et de s’exprimer librement dans leur propre pays. 

Contrairement d’autres puissances étrangères comme la France qui est régulièrement diabolisée et épinglée pour sa supposée proximité troublante avec le régime algérien, les Etats-Unis ont de nombreux fans au sein du Hirak. Il faut dire que depuis le début des manifestations du mouvement populaire algérien le 22 février 2019, la Maison Blanche ou les diplomates américains ont affiché un soutien franc et sincère au combat pacifique mené en Algérie pour le changement démocratique. Et cette position américaine a toujours ravi les militants et activistes du Hirak.

Le 7 avril dernier, le chargé d’affaires à l’ambassade des Etats-Unis en Algérie, Gautam Rana, a suscité un véritable buzz en Algérie lorsqu’il a fait des déclarations élogieuses sur la chaîne Al Hurra TV à l’égard du retour des manifestations du mouvement populaire  « Hirak »

Invité à commenter le retour des marches du Hirak, Gautam Rana avait effectivement indiqué que « Les Etats-Unis promeuvent la démocratie et les institutions démocratiques à travers le monde. C’est l’une de nos principales valeurs dans la politique étrangère. Promouvoir les droits humains, la souveraineté de la loi, le renforcement des institutions, et aussi le besoin d’élections transparentes ».

« Pour ce qui est de l’Algérie, les Etats-Unis soutiennent le droit du peuple algérien à exprimer son opinion, de manifester pacifiquement », avait déclaré encore le chargé d’affaires de l’ambassade américaine, qui a souligné que « cette question concerne l’Algérie et il revient au peuple algérien de développer ses institutions et son gouvernement ». Ce respect de la souveraineté populaire en Algérie font fait preuve l’administration américaine n’a pas manqué de susciter l’enthousiasme des manifestants algériens qui se sentaient oubliés et méprisés par la communauté internationale qui accorde, malheureusement, très peu de considération à la lutte pacifique pour le changement démocratique en Algérie.

 

6 COMMENTS

  1. Ce serait encore mieux, s’ils condamnaient les arrestations arbitraires, les sévices et autres violations gratuites subis par le peuple algérien. Le peuple algérien ne demande que le respect de la loi pour tous et l’arrêt de la « HOGGRA » !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    !!!!!!
    !!!
    !

  2. Ben voyons
    Ils ont bien soutenu la démocratie en Irak Libye Syrie Somalie Afghanistan et j’en oublie encore
    Faut être vraiment debile pour croire que les américains veulent notre bien
    Ce qui les intéresse c’est les richesses du pays et affaiblir le pays pour ne plus représenter une menace pour Israël
    Un point c’est tout

  3. AEK sache pour ta gouverne, que les américains ont même les moyens d’imposer à tes maîtres majorettes des sanctions économiques comme au Venezuela et je suis persuadé s’ils continue à malmener les opposants politiques et hirakistes, cela va arriver tôt ou tard.

  4. A la différence des pays comme l’Irak, la Lybie, la Syrie, etc…, les Algériens ne sont pas des soumis qu’on mène à l’abattoir les yeux fermés. Ils savent faire la différence entre une dictature de 60 ans qui ne demande qu’à rempiler, sans rendre de comptes et la Démocratie à l’Algérienne que le peuple veut construire pour mettre fin au clanisme d’un autre âge !!!
    C’est bien pour les gens du clan de se soigner en occident, d’envoyer leurs enfants dans les meilleures universités du monde pour leur succéder ad vitam ! Qu’en est-il des hôpitaux en Algérie, des universités et des jeunes qui, par désespoir préfèrent mourir en Harragas que d’étouffer dans votre dictature-prison, spécialement conçue pour le petit peuple ?

  5. Boussad
    Mon frère, c’est leurs faire trop d’honneur que de dire que leurs enfants vont dans les meilleures universités.
    J’ai encore jamais vu un âne avec un cartable…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Crise financière : l’Etat algérien prépare la fin progressive des subventions sociales à partir du deuxième semestre de 2021

Les prix soutenus du pain, de l'huile, du sucre, des carburants ou de l'électricité, c'est bientôt un souvenir en...

Révélations. L’affaire Petroceltic : comment le PDG de Sonatrach va causer à l’Algérie des pertes de plusieurs centaines millions de dollars

C'est un autre affaire qui va causer un énorme préjudice financier à l'Algérie au moment où elle traverse l'une...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

En 2021, l'Etat algérien sera obligé d'augmenter encore son budget de fonctionnement d'au moins 2,6 milliards de dollars en...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

L'année 2021 sera, comme l'année 2020, une année de disette financière pour l'Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales...

En 2020, face à la crise, l’Etat algérien a sacrifié l’Education, la production nationale et l’Agriculture

En 2020, face à la crise financière qui s'est aggravée en Algérie à cause des effets désastreux de la...

Urgent. L’ONU se dit « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie et dénonce les violences du pouvoir algérien

L’ONU est « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie où plusieurs droits fondamentaux, comme...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you