A la une Le ministre des Transports et le PDG d'Air Algérie...

Le ministre des Transports et le PDG d’Air Algérie officiellement limogés

-

Le ministre des Transports, Lazhar Hani, et le PDG, d’Air Algérie, Bakouche Allèche, ont été officiellement démis de leurs fonctions ce samedi 9 janvier, a appris Algérie Part de plusieurs sources gouvernementales. Les deux hommes ont été limogés à la suite de plusieurs mauvaises décisions concernant la gestion chaotique du secteur aérien en pleine pandémie de la COVID-19. Ces décisions sont liées aux opérations de rapatriement des ressortissants algériens établis à l’étranger qui se sont déroulées dans une grande anarchie marquée par de nombreuses pratiques de favoritisme et de népotisme. Il est également question de l’engagement de plusieurs importantes opérations financières par Air Algérie dans un contexte de crise financière provoquant des pertes colossales au Trésor Public. 

Selon nos sources, Air Algérie a engagé également des deniers publics dans une opération d’importation de fournitures liée à l’activité de Catering. Une décision qui a soulevé l’ire de la Présidence de la République qui avait insisté sur la nécessité de rationaliser les dépenses en devises en pleine crise financière à cause des conséquences malheureuses de la pandémie de la COVID-19.

Un communiqué officiel du Palais Présidentiel d’El-Mouradia a confirmé officiellement ces limogeages. Ce communiqué dénonce aussi des mauvaises décisions prises « sans tenir compte du contexte économique national et des orientations financières visant la gestion rationnelle des devises et la priorité à accorder à la production nationale », précise la même source.

En plus du PDG d’Air Algérie, la Présidence algérienne a également limogé le responsable du catering au sein de la compagnie.  Farouk Chiali, ministre des Travaux Publics a été chargé de l’intérim du ministère des Transports, selon la même source. Pour l’heure, aucun nouveau PDG n’a été désigné à la tête d’Air Algérie. La compagnie aérienne nationale traverse de graves turbulences financières depuis le début de la pandémie de la COVID-19 au mois de mars 2020.

8 COMMENTS

  1. Abdou Semmar dénonce la gabegie et la corruption de ce PDG preuve à l’appui depuis plusieurs années !!!!
    Il faut attendre que les caisses soient complètement vide pour le limoger!!!!
    Prochaine étape les syndicats mafieux de cette compagnie,qui au passage à été classée parmi les dernières au Monde.
    Bravo Mr Semmar de continuer à dénoncer toute cette chienlit.

  2. Les carottes sont cuites pour la junte qui est complètement fauchée. Ce régime doit 90% des recettes hydrocarbures à l’achat d’armes et de camelote de la Russie, France, Espagne, Italie, Chine,… pour acheter sa protection a l’international et ne lui reste que 10% pour le peuple qui a besoin de vaccin, de médicaments, de ble, d’électricité, de gaz, d’eau potable, d’avion, de bus,… le régime est en euthanasie !!!

  3. @karim70
    Si on manque de tout en Algérie, pourquoi somme nous mieux classé que le maroc au niveau développement humain ???
    La propagande sur le net a ces limites ( le réel)

  4. Tu ne peux pas t’empêcher de citer tes « sources bien informées » à tous tes articles glanés ici et là sur le web, rabibochés et frappés du saut « EXCLUSIVE ».
    Or, il se trouve que tu n’as rien dit de plus que ce qu’à écrit l’APS ou celui de la télévision algérienne.

  5. @ Nass
    Pour compléter ta réponse et répondre à la mouche @karim70, si l’Algérie est l’enfer décrit par le makhzen, pourquoi alors les marocains par dizaines de milliers viennent chez nous pour travailler et vivre dignement, qu’ils restent dans leur paradis alors !

  6. @karim70

    Je préfère être israélien plutôt que de vivre comme un esclave consentant dans un pays devenu un bordel miséreux à ciel ouvert.
    Un.pays géré par un PD qui sert de serpillière aux sionistes…Non vraiment vive la junte algérienne et vivement l’explosion du Maroc et de son makhnaz rempli de drogues, de gueux et de prostitution…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Les véritables dessous du budget ridicule consacré par l’Algérie à la recherche scientifique

Au moment où le monde entier est tourné en faveur du développement de la recherche scientifique afin de trouver...

A Laghouat, des citoyens et citoyennes doivent quitter leur wilaya pour aller chercher des… liquidités

La crise de liquidités continue de martyriser la population algérienne. Dans plusieurs wilayas à travers le territoire national, des...

Confidentiel. Le ministre algérien des Moudjahidine absent depuis plusieurs mois pour des soins à l’étranger

Au moment où la France a bouclé officiellement ses propositions pour une réconciliation mémorielle et historique avec le peuple...

Passé colonial en Algérie : Emmanuel Macron promet des « actes symboliques » pour la réconciliation entre la France et l’Algérie

Le célèbre historien français Benjamin Stora a remis officiellement ce mercredi 20 janvier à Emmanuel Macron son rapport sur...

Lancement d’une campagne de soutien international en faveur du détenu algérien Nourredine Tounsi

"Nous appelons l’Algérie à libérer immédiatement Noureddine Tounsi. #FreeTounsi". C'est avec ces mots que débute la nouvelle campagne internationale...

COVID-19. M’sila, Batna, Skikda, Guelma et Annaba : ces wilayas qui subissent une augmentation inquiétante des cas hospitalisés

Attention, plusieurs wilayas de l'est algérien assistent depuis le 3 janvier de cette nouvelle année 2021 à une augmentation...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you