A la une Le maintien ou le départ de Djerad a retardé...

Le maintien ou le départ de Djerad a retardé l’annonce de la composition du nouveau gouvernement

-

Depuis plus de 48 heures, l’Algérie retient son souffle et attend impatiemment l’annonce de la composition du nouveau gouvernement promis par le Président Abdelmadjid Tebboune lors de son allocution officielle diffusée le jeudi 18 février dernier. Le Président algérien a promis des changements au sein des secteurs qui ont enregistré des bilans décevants alors que le pays traverse l’une de ses pires crise financières de ces 20 dernières années dans le sillage de la pandémie de la COVID-19. 

Or, ce nouveau gouvernement n’a toujours pas vu le jour et les spéculations vont bon train sur le sort des 40 ministres qui composent l’actuel gouvernement dirigé par Abdelaziz Djerad. Ces spéculations ont provoqué la paralysie totale de l’Etat car depuis l’annonce d’Abdelmadjid Tebboune jeudi dernier, plus aucun ministre ne travaille ou n’organise une quelconque activité protocolaire en attendant que la Présidence algérienne tranche définitivement sur le sort de tous les premiers responsables des départements ministériels.

Mais si cette annonce tarde encore, c’est parce que le maintien ou le départ d’Abdelaziz Djerad a suscité des divisions au plus haut sommet du pouvoir algérien. L’entourage de Tebboune a été profondément miné par des divergences au sujet du maintien de Djerad à la tête du nouveau gouvernement. Plusieurs conseillers de Tebboune ont suggéré fortement de maintenir encore l’actuel Premier-ministre dans ses fonctions prétextant la nécessité de conserver une stabilité au niveau de l’establishment gouvernemental tout en estimant que le bilan de Djerad n’était pas aussi mauvais comme certains l’affirment avec beaucoup de vigueur.

Toutefois, d’autres collaborateurs proches de Tebboune lui conseillent l’exact contraire et appellent à la nomination d’un nouveau Premier-ministre pour insuffler une nouvelle dynamique dont le pays a cruellement besoin. Tiraillé par ses divisions au sein de son propre cabinet, Tebboune tarde à prendre sa décision définitive et a préféré prendre encore un temps de réflexion pour trancher définitivement sur le cas délicat et sensible d’Abdelaziz Djerad d’autant plus que les candidats potentiels à son remplacement ne sont pas… légion. Prévue hier samedi soir, l’annonce du nouveau gouvernement pourrait finalement intervenir ce dimanche à partir de 20 H même si plusieurs autres sources n’écartent pas un prolongement du suspense en raison de ses tiraillement sur le remplacement du Premier-ministre.

 

2 COMMENTS

  1. Djerad a dit à Tebboune que c’est la faute aux ministres…
    Tebboune dira aux militaires que c’est la faute à Djerad…
    Les militaires diront que c’est la faute à Tebboune…
    Le Hirak dira que les militaires sont toujours responsables mais jamais coupables !
    Alors, comme depuis bientôt 60 ans, on prend les mêmes et on recommence ?
    C’est là, toute la question !

  2. Exactement boussad c’est le serpent qui se mord la queue , le peuple algérien est embarqué depuis 62 dans une sphère qui tourne a 300 km/h , tout le monde attend et redoute le jour de l’impact, car ont ne sait pas s’ils y’aura des survivants. Pauvre de nous et pauvre Algérie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Hirak : la foule « brise » le cordon sécuritaire à Alger et fonce vers le coeur de la capitale

Une foule composée de milliers de manifestants a brisé le cordon policier au niveau de la rue Dr Saadane...

Hirak : une importante foule rassemblée devant la Place de l’Emir Abdelkader à Alger

Une importante foule a pu se rassembler ce matin matin à Alger-centre en dépit de l'impressionnant dispositif policier déployé...

Le Nouveau Communiqué de Presse Trompeur d’Ooredoo Algérie !

Le groupe Ooredoo est une entreprise de communication internationale opérant au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie...

Inédit dispositif policier à Alger pour bloquer la marche des étudiants du Hirak

Une seule photo vaut mille mots. Des camions de la police algérienne qui bloque entièrement l'une des plus grandes...

Said Boudour, encore un journaliste algérien en prison

Said Boudour, originaire d'Oran, l'un des journalistes algériens les plus engagés et les plus actifs dans les rangs du...

Tebboune : « Je suis le ministre de la Défense Nationale et le Chef Suprême des forces armées »

Abdelmadjd Tebboune a réfuté catégoriquement toute tension entre lui et l'Institution Militaire en Algérie. "Je suis le ministre de...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you