A la une Le commentaire déplacé de Tebboune sur le gouvernement d'Abdelaziz...

Le commentaire déplacé de Tebboune sur le gouvernement d’Abdelaziz Djerad

-

« Houkouma Fiha ou Alliha » (le gouvernement, comme on l’a dit, il y a du bon et du moins bon). C’est avec ces mots que le président algérien Abdelmadjid Tebboune a commenté les prestations actuelles du gouvernement d’Abdelaziz Djerad. Un commentaire totalement étonnant de la part d’un Chef de l’Etat dont il est censé être le premier responsable sur les bilans et réalisations des ministres du gouvernement qu’il avait lui-même installé dans ses fonctions le 4 janvier 2020 et légèrement modifié le 23 juin 2020. 

Abdelmadjid Tebboune a lâché ce commentaire depuis l’aéroport militaire de Boufarik où il a prononcé une petite allocution avant d’embarquer dans l’avion présidentielle qui lui a permis de rallier Berlin, la capitale allemande, où il doit séjourner pour poursuivre son traitement médical consistant, d’après lui, à soigner des complications au niveau de son pied du fait de son infection par le coronavirus Covid-19.

Le commentaire de Tebboune immortalisé par les caméras des télévisions algériennes et diffusées massivement sur les réseaux sociaux n’a pas manqué de nourrir une énorme polémique en Algérie. Et pour cause, si le Président algérien reconnaît ouvertement qu’il y a des dysfonctionnement majeurs au sein de son propre gouvernement, pourquoi ne le change-t-il pas ? C’est la question que se pose la majorité des algériens. C’est la première qu’un Chef d’Etat critique aussi ouvertement son propre gouvernement. Et la méthode employée frise le ridicule. Tebboune s’est tout bonnement moqué de ses ministres. Or, il a oublié justement qu’il s’agit de ses… propres ministres dont il est premier responsable juridiquement, moralement et politiquement.

Lors de son retour à Alger le 29 décembre 2020, les partisans de Tebboune et ses plus proches conseillers ont distillé dans les colonnes de la presse algérienne des informations annonçant des promesses de profonds changements, voire des changements radicaux. Cette propagande médiatique nous faisait croire qu’il y aura jusqu’à 5000 remplacements au plus haut sommet de l’Etat algérien. Au final, ces promesses n’étaient qu’une vaine manipulation. Abdelmadjid Tebboune reparti à l’étranger sans pouvoir mettre en place une nouvelle équipe gouvernementale. Il avoue lui-même avant de monter dans l’avion présidentiel que ce gouvernement d’Abdelaziz Djerad n’est pas efficace ni satisfaisant. Et pourtant, il le maintient en place et quitte le pays pendant une période qui risque, selon plusieurs sources proches de son entourage, de durer jusqu’à un mois. Cela signifie clairement que l’état de l’Algérie ne constitue pas une priorité majeure aux yeux des décideurs algériens. L’état de santé du Président de la République est jugé plus prioritaire que l’état de santé de toute… l’Algérie.

 

6 COMMENTS

  1. Cela signifie que la RADP roule sur des roulettes.
    A partir d’une tablette depuis l’Allemagne, on la dirige.
    Vous savez au 21è siècle avec l’internet on fait des miracles !

  2. C’est tout à fait normal d’entendre ça de la part du président, pourquoi cela étonne encore quelqu’un ? Mais réveillé vous mes compatriotes, c’est la même chose depuis 1962 c’est toujours la faute de l’autre, un coup c’est l’étranger , un coup c’est l’intérieur et comme ça en embrouille les algériens. En tout les cas moi plus rien ne m’étonne venant de la part de nos dirigeants surtout quand ils vendent pour quelques lingots à zéro carrât.

  3. Comme d’habitude fidèle à votre ligne éditoriale !!
    Une simple petite phrase est s’est les portes de l’enfer qui s’ouvrent !
    Peut-être s’il aurait dû dire « y a des hauts et des bas » ça passe mieux ?? , mais ce n’est pas un problème de langage, mais des pervers comme vous c’est vraiment rare !!
    Vous vous avez le droit d’insultez, velipendez, rabaissez, ridiculisez l’ensemble du staff gouvernemental durant toute l’année, mais quand le président lui-même fait une toute petite remarque c’est le scandale !!
    Mais vous vous prenez pour qui ?? , y a que Dieu qui a la vérité absolue, à moins que vous recevez la révélation ?? , même admettons que ce soit le cas, on dit pas: nul n’est prophète dans son pays !!

  4. @Daya69 désolé d’avoir osé critiquer tes dirigeants si bon , si intelligent, les mêmes qui disaient il y’a seulement quelques semaines que nous avons les meilleurs hôpitaux du continent, et aujourd’hui il retourne en Allemagne pour « d’après lui » un petit bobo aux pieds tu trouve ça normal ? Tu trouves ça normal que des milliers de nos compatriotes meurent tout les jours dans nos hôpitaux car même les soignants n’osent pas les approcher par manque de masques , gants, blouses etc etc et tu trouves ça normal quand le président déclare que si il y’a des problèmes dans le pays, c’est à cause du premier ministre ? Je pense que tu devrais pesé tes mots quand tu dis que c’est une simple phrase . Tout les peuples du monde attendent des actions de la part de leurs dirigeants et c’est très loing d’être le cas chez nous, nous avons juste des effets d’annonces dans le vide et pour assurer les bailleurs de fonds de l’Algérie .

  5. @Balou
    Chacun de nous doit être sincère avec lui-même, on a les dirigeants qu’on mérite, c’est trop facile d’accuser les autres et leurs incomber nos malheurs.
    J’ai vécu les années soixante-dix, et je peux vous assurez que ce n’est plus le même peuple, une décadence incommensurable !!
    L’Algérien lit à peine un quart de page par jour, travail une demi-heure par jour (statistique Unesco), un médecin qui vole des draps des hôpitaux, un imam pédophile et j’en passe.
    En France le mouvement associatif basé sur le bénévolat ( dans tout les domaines) booste la société française, il est un des piliers du développement, chez nous même les aides au devoirs d’histoire-geo sont payables !!
    Chez nous l’Algérien n’a que des droits ( logement, travail, école….) et ses devoirs sont où ??
    Le contrat social , la base de citoyenneté cher à Rousseau c’est d’abord vos devoirs ensuite vous réclamez vos droits !
    Nous sommes trop politisés, parceque nous sommes doués pour la parlotte, mais le travail jib rabi !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Le déclin des hydrocarbures illustré par la chute de l’activité de l’exploration et forage pétrolier en Algérie

L'activité de l'exploration de nouveaux gisements et du forage pétrolier pour améliorer le rendement des champs en activité est...

6,5 millions de travailleurs algériens ne peuvent pas se nourrir correctement et payer un loyer à chaque fin de mois

Récemment le président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, a fait savoir que l'exonération des salaires inférieurs à 30.000 de...

Ghaleb Bencheikh est-il Crédible Pour Parler Au Nom de l’Islam?

Victor Ghaleb Bencheikh est un Franco-Saoudien qui s’annonce Islamologue réformiste et se dit attaché à la séparation du religieux...

Le dinar algérien recule face au dollar au moment où les prix des matières premières agricoles flambent

Le dinar algérien a reculé dangereusement face au dollar américain depuis le début de cette  semaine marquant une nouvelle...

Tribune. Le Hirak ne peut pas être un parti !

Dans le sens où on comprend qu’un parti est une organisation d’un courant politique et parfois idéologique plus ou...

Tribune. « La dernière sortie de notre Président suggère que les portes du dialogue sont définitivement closes en Algérie »

Est-il encore utile d’acculer le régime Algérien d’une quelconque forme que ce soit ? Et bien je ne le...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you