A la une Le bilan annuel de l'OPEP dévoile le profond déclin...

Le bilan annuel de l’OPEP dévoile le profond déclin pétrolier de l’Algérie

-

L’Algérie est un pays pétrolier qui décline dangereusement. C’est la conclusion que l’on peut tirer à la lecture du bilan annuel de l’OPEP, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep en français ou Opec en anglais), qui regroupe les statistiques annuelles de 2021 de l’ensemble des pays membres de cette incontournable organisation dans le marché mondial de l’or noir. 

Le premier constat qui saute yeux concerne la chute de l’activité exploration des nouveaux gisements de pétrole en Algérie. Cette activité est le coeur de l’industrie pétrolière car elle permet de renforcer la production en mettent en exploitation de nouveaux gisements et champs. A ce sujet, les chiffres de l’Algérie sont éloquents : de  52 plateformes de forage pétrolier en activité en 2016, nous sommes passés à 22 appareils et plateformes de forage en activité en… 2020. En 4 ans, l’activité forage et exploration en Algérie a donc chuté de plus de 50 % ! Un véritable effondrement qui en dit long sur le déclin de l’industrie pétrolière. Jusqu’à 2019, 42 plateformes de forage et d’exploration pétrolière étaient en activité. C’est dire que depuis la crise politique de 2019 et l’arrivée d’une nouvelle classe dirigeante, le déclin pétrolier s’est nettement aggravé en Algérie.

Un autre exemple éloquent concerne les puits pétroliers achevés pour permettre le début d’une véritable extraction et production pétrolière. En 2016, le nombre de ces puits était de 292. En 2020, ce nombre a chuté jusqu’à… 160. En 4 ans, l’Algérie a perdu pas moins de 105 puits pétroliers achevés et opérationnels. C’est dire que notre pays souffre d’une véritable impuissance pour renouveler ses réserves pétrolières.

De tous les pays membres de l’OPEP, l’Algérie est le deuxième pays après le Vénézuela concernant la perte des puits pétroliers achevés. Ce pays de l’Amérique latine en grave crise financière depuis 2016 a perdu plus de 376 puits pétroliers achevés. A ce rythme des évènements, l’Algérie est en train de devenir un « Vénézuela-Bis ». C’est tout simplement alarmant pour l’avenir du pays qui vit à 96 % de ses ressources en devises provenant des exportations pétrolières.

Signalons enfin que les statistiques officielles de l’OPEP nous apprennent que la moyenne de production quotidienne du baril de pétrole était de plus de 1,1 million de barils par jour en 2010. Dix ans plus tard, soit en 2020, cette capacité de production nationale a chuté jusqu’à… 898 mille barils par jour. Ces chiffres suffisent pour refléter la chute terrible de la production du pétrole en Algérie. Un déclin que l’actuel régime algérien ne semble pas pouvoir ralentir ni empêcher.

1 COMMENT

  1. L’Algérie est une des 15 grandes puissances mondiales et elle sera prochainement, le 6 ème pays permanant du conseil de sécurité avec droit du véto … inchallah .
    Longue vie aux 6 millions 532 000 chouhadas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

En 2022, les autorités algériennes envisagent d’importer seulement 1,7 milliard de dollars USD de céréales

En 2022, l'Etat algérien ambitionne de réduire drastiquement les importations du blé depuis l'étranger. L'objectif fixé est de limiter...

L’équivalent de 130 millions de dollars USD pour soutenir les catégories les plus fragiles de la société : où ira cet argent public...

En 2022, l'Etat algérien s'est engagé à dépenser l'équivalent de 130 millions de dollars USD pour soutenir et prendre...

Le déclin inquiétant et dangereux de plusieurs secteurs industriels se poursuit en Algérie

Le discours officiel du régime algérien sur la nécessité de développer l'économie nationale en la diversifiant pour renforcer la...

La majorité écrasante des jeunes algériens habitent encore avec leurs parents et peinent à obtenir leur indépendance

La majorité des jeunes algériens habitent encore avec leurs parents et peinent à obtenir leur indépendance en ayant leurs...

Révélations – Le Consul Général à Marseille, le Conseiller de la Présidence Sont-ils Véritablement au Service du Peuple Algérien ?

Nul besoin de le dire. Les Algériens savent que dans ce club très fermé de privilégiés et d’opportunistes composé...

Plus de 8,6 millions d’enfants et 6,8 ans d’adolescents algériens : quel pays va-t-on léguer pour les générations futures ?

L'Algérie compte plus de  8,6 millions d'enfants âgés de moins de 9 ans et plus de 6,8 millions d'adolescents...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you