L’Algérie n’est toujours pas préparée face à la fin prochaine de l’ère des hydrocarbures : la terrible erreur des décideurs algériens

15
2218

Oui, c’est une terrible erreur ! Les décideurs algériens qu’ils soient civils ou militaires n’ont toujours pas préparé le pays à la la fin prochaine de l’ère des hydrocarbures. En effet, l’Algérie ne pourra plus survivre aux crises économiques et financières qui la paralysent parce que les ressources en devises que lui procurent les hydrocarbures sont en baisse significative et ce depuis des années. Les études et les expertises les plus sérieuses avaient alerté le régime algérien : la fin des hydrocarbures est pour bientôt. Mais rien n’a été fait pour amorcer ce virage dangereux pour le pays. Explications. 

En Algérie, Le modèle énergique, focalisé quasi exclusivement sur les ressources fossiles, connaît ses limites depuis 2014. Depuis cette date-là, le pays est devant une double obligation :  Changer de mode d’accumulation en agissant sur d’autres moteurs de croissance et d’opérer une transition énergétique en restructurant son bouquet énergétique.

Concernant le premier point, il a été déjà mis en évidence que les hydrocarbures impactent la croissance par leur propre croissance et par le financement qu’ils apportent via la demande publique. De ce point de vue, les hydrocarbures, malgré le déclin de la production et des exportations, restent le moteur essentiel de la croissance.

En chiffres, entre 2006 et 2013, le déclin a été de -25% pour la production et de -29% pour l’exportation de pétrole. Pour le gaz, il a été de -14,5% pour la production et de -22,5% pour l’exportation. Le boom de la consommation nationale (plus de 7% de croissance moyenne depuis 5 années), conjugué à la baisse de la production, aura pour effet de diminuer davantage le surplus exportable à moins de compter sur d’importantes découvertes. Nombreux sont les experts qui estiment qu’aux rythmes actuels de la consommation nationale et des découvertes, le pays aura épuisé d’ici 2035 ses capacités d’exportations d’hydrocarbures.

Ces vérités, les autorités les connaissent depuis 2014 année pendant laquelle le monde a connu un terrible choc pétrolier avec une chute des prix du pétrole qui a été vertigineuse et surtout rapide: Elle avait atteint presque 50% en un seul semestre !

Début 2014, les Etats-Unis deviennent premier producteur mondial de pétrole avec une production d’environ 11,7 millions de barils de pétrole par jour. Une production dopée par un boom historique de la production de pétrole de schiste. Au même moment, la production russe atteint 10,8 millions de barils de pétrole par jour. Dans ce contexte de concurrence et de surproduction qui n’arrange pas ses comptes, l’Arabie Saoudite, alors deuxième plus grand producteur mondial de brut avec 11,5 millions de pétrole extrait par jour, décide de réagir. Fort d’un potentiel pétrolier impressionnant, le royaume wahhabite, dans un esprit de compétition, inonde le marché pour faire descendre les prix. Mais les intentions de l’Arabie Saoudite ne se limitent pas à meurtrir la concurrence, il s’agit aussi d’affaiblir l’économie de son éternel rival, l’Iran, qui brandit la menace d’un expansionnisme pétrolier après la levée de l’embargo sur l’exportation de son brut

La production saoudienne connaît rapidement une augmentation de 600 000 barils de pétrole par jour. Sur les principaux marchés, les prix dégringolent… Entre novembre 2014 et janvier 2016, les prix du pétrole qui s’établissaient à une moyenne de 100 $ le baril recule de plus de 60%, atteignant en janvier 2016, leur plus bas niveau depuis de nombreuses années, 27 $.

De cette mésaventure, l’Algérie n’a retenu aucune leçon et l’immobilisme de son régime politique l’a totalement paralysée l’obligeant ainsi de vivre encore et toujours avec son esprit rentier.

Malgré ce signal d’alerte en 2014, l’Algérie a continué à gaspiller son énergie sans la transformer en produits industriels à forte valeur ajoutée.  Le bilan énergétique pour l’année 2014 fait état, à titre d’exemple, de la répartition de l’utilisation finale de l’énergie :   ménages et autres (42%), transport (37%) et industrie et BTP (21%).Cette répartition traduit à la fois la faiblesse de la part du groupe industrie/BTP et le gonflement de celles des ménages et du transport.

L’hypothèse du gaspillage est largement envisageable sachant que le niveau de vie s’est nettement amélioré depuis le début de la décennie 2000 alors que les prix de l’énergie sont restés quasiment constants du fait du soutien de l’Etat. Le bouquet énergétique est constitué quasi exclusivement d’énergie fossile :

i. Les produits pétroliers (38.1%) ;
ii. Le gaz naturel (28.5%) ;
iii. L’électricité (27.7%) et
iv. Le GPL (5.7%).

A la fin de l’année 2016, un rapport approfondi de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a titré la sonnette d’alarme en prévenant contre les menaces immédiates qui menacent l’avenir économique de l’Algérie.  Dans le court et moyen terme, la nécessité d’intensification de l’effort d’exploration et surtout d’amélioration des taux de récupération sur les gisements de gaz et de pétrole existants s’impose pour rationaliser la production tout comme s’impose la rationalisation de la consommation (système de prix) dans le court et moyen terme. « A plus long terme, l’Algérie est dans l’obligation de changer de modèle énergétique », avait souligné enfin le rapport de la CNUCED.  Malheureusement, aucun dirigeant algérien ne l’a pris au sérieux et jusqu’aujourd’hui, les mêmes erreurs perdurent au plus haut sommet du pouvoir algérien.

 

 

15 COMMENTS

  1. Déjà, décideurs, c’est un terme qui sonnent creux, en Algérie !
    C’est comme qui dirait, tous responsables, mais jamais coupables ! Mais qui sont ils ? Ont ils un visage ?
    Un vrai décideur est identifiable physiquement et reconnu intellectuellement pour ses réalisations.
    Il ne fuit pas son bilan, il rend des comptes publiquement et le cas échéant, il accepte de s’effacer avec fairplay.
    En Algérie, ce mot décideurs, renvoie à une sorte d’assemblée occulte, de l’ombre, ça fait peur !
    On dirait un puis sans fond !

  2. Et a quoi sert l’immigration , et bien le pouvoir algérien enverrait le peuple immigré a travers le monde , c’est comme ça que l’Algérie a été préparée. Pour le moment pouvoir s’enrichi avec la manne pétrolière et demain on verra.

  3. Quand on nomme Ouldkadour de nationalité française pour diriger la seule devise dont vit le peuple algérien ,il n’y a rien a dire . Nos champions a la tête du pouvoir méritent la meilleure médaille française. On nous dit qu’on ne veut plus de harkis en Algérie et pourtant ceux qui sont restés sont plus nombreux, Tebboune avec son bla bla anti français et mandat d’arrêt international contre tel et tel ne sont que de la poudre aux yeux du peuple, ( un français et ancien espion de la CIA a la tête de la Sonatrach bravo Ouldkadour et boutef avec un passeport français je ne sais pas Tebboune si votre mandat d’arrêt va faire quelque chose. Ça va être la même chose que Bouchouareb ,Belksir et autres . Quel est le ou les prochains et quand notre vraie indépendance car la France est toujours en Algérie. Est qu’on nous dit a quand le jugement du marocaca boutef.

  4. Ahmed ,ton pays fait honte au monde arabe ,si j’étais marocain j’aurais honte de dire que je suis marocaca , je ne sais pas si tu es aveugle ou sourd, tu ne vois pas ce qui se dit sur ton pays ou quoi , même les gens du moyen qui disent que lorsque on veut marier un de notre enfant ,nous le marions avec une marocaca pour 1 mois ou 2 et puis on renvois la marocaca chez afin que notre fils a appris qu’est ce que ce sait une femme ,voilà ce que votre Roitelet homosexuels vous a rendu , vous êtes devenus des sujets bon a tout faire, vous acceptez tout d’humiliation a humiliation vous ne sortez jamais et ça c’est une punition du Bon Dieu , les touristes font de vous ce qu’ils veulent , vous n’avez aucune dignité ,au lieu de jouer les hommes regardez vous devant un miroir, les algériens vous ont montré le courage , alors que vous acceptez la souffrance en étant imbéciles qui n’ont rien compris , alors crache sur ta gueule et tais toi.

  5. Selon le département américain de l’énergie , l’Algérie détiendrait la 3eme réserve mondiale de Gaz de schiste au Monde et le 7eme de pétrole de Schiste
    On aura toujours « les défenseurs de la planète » qui viennent en majorité de pays qui ont détruit notre planète qui vont nous baratiner avec leurs slogans  » sauvons la planète »
    Combien un occidentale a-t-il produit de déchets? a-t-il consommés de ressources?
    Ils vivent dans l’opulence depuis plusieurs générations mais ils souhaitent nous empêcher nous d’y arriver
    Les USA, le Canada, l’Australie pour ne cité que 3 pays occidentaux exploitent et exportent du pétrole et Gaz de schistes et pas l’Algérie?
    L’Australie est une imense mine , elle exporte des dizaines de minerais partout dans le monde certains plus polluant que d’autres mais nous…on doit absolument respecter « les dernières normes environnementales imposées par le monde occidentale »
    Pour terminer, le problème en Algérie , c’est le gaspillage des ressources car nos concitoyens achètent leurs « énergie » , « leur eau », « leurs produits alimentaires  » beaucoup moins cher que leurs coûts réels de production ou leurs importations
    L’Etat doit aider que les plus démunis d’entre nous et vendre les services, les biens , l’énergie à leurs prix réels
    Maintenant il n’est jamais trop tard pour ouvrir le marché algérien aux investisseurs chinois, indiens, et occidentaux ( Canada, Australie, USA) , du pétrole, du gaz, des minéraux ils vont en découvrir mais à condition de les laisser « gagner » l’argent…rapatrier leurs gains
    Exploiter un champ gazier, pétrolier , une mine demande des années de recherches, d’investissements avec des risques importants pour une société… continuer à leurs imposer cette règle de 51/49 est aberrant…

  6. [email protected]:
    J’interviens seulement si on parle mal de mon cher pays !
    -Au lieu d’écrire cette phrase pleine de fautes : « Est qu’on nous dit a quand le jugement du marocaca boutef. »
    – Il fallait écrire : Et qu’ils nous disent , à quand le jugement de notre président de 20 ans, « Boutef le nain », que le Maroc lui a refusé le poste de policier à cause de sa taille !
    Bravo [email protected]

  7. A zakharia,
    Comme tu vis avec ceux que tu décris n’y’a t’il pas un peu de mauvaise foi?
    Et voilà après avoir bouffé plus de 1000 milliards ils veulent s’attaquer au futur de nos enfants.
    Taklou lghella outsebou lmella.

  8. Avant de m’adresser au dénommé saber, j’aimerais avoir des nouvelles de notre spécialiste bashir outaghi qui ne donne pas signe de vie à moins qu’il ne soit en attente de recevoir son prochain texte du CDA (Centre Documnentaire Abla)
    Pour revenir à saber, vous devez consulter un psychologue pour essayer de guérir votre marocophobie. Je ne vais pas insulter tous les algériens à cause de vous et dire des vérités trop déplaisantes mais véridiques et non des mensonges comme vous le faites,
    Alors tout simplement je vais dire que vous me rappelez l’histoire d’un élevé qui n’aime parler que des avions. Un jour l’instituteur a demandé à la classe de rédiger un sujet sur la compagne et notre élève commence à décrire les bêtes les fleures et les champs pour terminer par la phrase ET SOUDAIN L’AVION EST TOMBÉ DANS LE CHAMP

  9. @zakaria75
    C’est vous qu’on a envoyé à la place des cachiristes insulteurs et vulgaires pour relever le niveau ?
    J’ai le regret de vous dire que c’est raté. Vous croyez convaincre avec vos longs commentaires mais, hélas, sur le fond, ils sont d’une indigence pathétique. Vous avez sûrement un train de retard, car le département de l’énergie américain auquel vous faites référence, correspond sans doute à l’ère Trump qui voulait déformer le monde, et les arabes avec, en leur forçant la main pour signer la capitulation avec Netanyahou.
    Tous les pays qui font travailler leurs têtes renoncent de plus en plus aux énergies fossiles, à fortiori, lorsqu’il s’agit du pétrole et gaz de schiste. A titre d’exemple, la France dont le taux d’ensoleillement est loin d’égaler celui de l’Algérie, subventionne à tour de bras les propriétaires immobiliers pour se doter de panneaux solaires pour atteindre une autonomie énergétique, qui est d’ores et déjà une réalité. Pendant ce temps là, elle envoie Total, sa multinationale, pour transformer le Sahara en gruyère, que tous les économistes déconseillent, eu égard au coût de production du schiste, directement concurrencé par le schiste USA de moindre coût.
    Il faut arrêter de se faire rouler dans farine tout le temps !
    60 ans après, les seuls décideurs que l’Algérie a produit, sont les distributeurs en chef de la rente entourés d’une armée mexicaine de cachiristes, préposés à l’immobilisme et à la stagnation de toute une nation !
    Avez-vous pensé aux générations futures, aux populations du sud, à la contamination des nappes phréatiques à un moment où dans toute l’Algérie la pénurie d’eau fait des ravages !
    Mais, malheureusement, vous faites partie de cette culture clanique qui a pour devise : « Hyini El Yawm Wa Aktalni Ghadwa », en clair, après vous, c’est la fin du monde !

  10. Ce n’est pas sous l’administration Trump que le rapport du département américain de l’énergie a publié les réserves mondiales de l’énergie pays par pays
    Personne ne détiens le monopole du patriotisme ni toi ni quelq’un d’autres
    Développer l’energie solaire sans l’aide de l’expertise étrangère et surtout sans attirer leurs capitaux est une chimère
    Le projet Desertec a ete abandonné pas parceque nos anciens dirigeants l’ont refusé mais parceque les banques ne voulaient pas le financer
    Pour attirer les multinationales étrangères et les inciter a investir chez nous il faut leurs offrir la possibilité d’investir dans les deux
    Le solaire bien sur mais sans leurs offrir la possibilité de gagner de l’argent avec des investissements dans le gaz et le pétrole de schistes ils ne se basculeront pas
    Et on continuera a gaspiller notre richesse en gaz pour produire de l’électricité et la vendre 10 fois moins cher que son prix de production
    90 % de notre électricité provient de centrale au gaz ou au fioul et notre consommation intérieure n arrete pas d d’augmenter
    C est pas vous qui allait des notions de patriotisme ou de protection a un pays comme le Canada
    Ils n ont pas transformé leurs pays ou l etat de l Alberta ni en gruyères ni en une poubelle a ciel ouvert
    Il y a des techniques plus économes en eaux et plus sur que le farwest américain
    Le problème se posera un jour ou notre consommation intérieure ne nous permettra plus d exporter assez pour payer nos importations
    Les jeunes du sahara veulent travailler et surtout que des regions encore désertique de nos jours puissent se develloper
    Et ce ne sera pas seulement avec des champs de panneaux solaire mais surtout avec une industrie gaziere pétrolière et minières
    Sonatrach doit aussi changer son logiciel de recrutement et donner la priorité a nos comptriotes du sud ce qui n est pas le cas depuis la nationalisation du petrole
    Il y a bien sur le tourisme mais notre pays est entourés de groupes jihadistes au sud a l est et on est classé comme pays dangereux
    Il y a du traffic du cannabis marocain , d armes et d êtres humains ( immigration clandestine)
    Vous ne pouvez pas imaginez les conditions de vies et les sacrifice de nos centaines de milliers de militaires gendarmes douaniers a nos frontières sud
    L armee algerienne ce n est que  » des généraux  » mais des centaines de milliers de patriotes qui consacrent leurs temps a protéger nos 6600 km de frontières et a surveiller les 2millions de km2 de notre sahara

  11. Saboter sûrement car il fallait réunir des investisseurs européens
    Le projet desertec devait mobiliser 450 milliards de dollars
    L algérie seul n’avait pas la capacité de le financer surtout apres 2014 et la chute des prix de l énergie qui dure depuis
    Et la France préfèrera toujours le narco etat de l ouest que notre pays
    C est pour cela que je cite chaque fois la chine
    C est la 2eme puissance économique mondiale, ils peuvent apporter non seulement leur savoir-faire, mais surtout les financements
    Ou se refugient nos dirigeants voleurs en premier ?
    Bien sur en France qui leurs garantie l impunité comme au général belkacir et sa famille
    Le message est clair, trahissait votre pays soyez nos relais , defendez nos intérêts et nous la France on vous protégera

    Mais le projet devait coûter 450 milliards de dollars
    Les banques sollicitaient ont refusées de prendre le risque