A la une L'Algérie est devenue l'un des pays pétroliers les plus...

L’Algérie est devenue l’un des pays pétroliers les plus faibles de l’OPEP

-

La production pétrolière algérienne est devenue depuis le début de cette nouvelle année 2021 l’une des plus faibles productions de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Naguère un pays pétrolier majeur et influent sur la scène internationale, l’Algérie est devenue malheureusement un petit nain par rapport aux autres gros producteurs de pétrole de l’OPEP. 

Preuve en est, depuis le début de cette nouvelle année 2021, l’Algérie peine à produire 850 mille barils de pétrole par jour, nous apprennent les dernières statistiques communiquées officiellement par l’OPEP. Depuis novembre 2020, la production pétrolière en Algérie est limitée à 850 mille barils de pétrole par jour. Cette production est restée limitée à ce seuil très faible depuis plus de trois mois. Or, avec 850 mille barils par jour, l’Algérie est devenue un pays pétrolier mineur au poids très limité au sein de l’OPEP.

Et pour cause, l’Algérie a une production pétrolière totalement ridicule par rapport à celle des autres pays de l’OPEP comme l’Arabie Saoudite et ses 9,1 millions de barils par jour, l’Irak et ses 3,8 millions de barils par jour, l’Iran et ses 2,2 millions de barils par jour, le Koweit et ses 2,3 millions de barils par jour ou les Emirats Arabes-Unis et ses 2,6 millions de barils par jour. En Afrique, la Libye ravagée par l’insécurité a pu produire plus de 1,2 million de barils de pétrole par jour, le Nigeria 1,3 million de barils par jour et l’Angola 1,15 million de barils par jour. Ces pays africains sont devenus beaucoup plus puissants sur le plan pétrolier que l’Algérie.

Notre pays dépasse, désormais, à peine le Congo Brazzaville et ses 300 mille barils par jour ou la Guinée Equatoriale et ses 100 mille barils par jour. Les deux seuls pays qui font pire que l’Algérie au niveau de la production pétrolière. A ce rythme, l’Algérie est en train d’emprunter la voie du Venezuela dont la production pétrolière s’est totalement effondrée en 2020 jusqu’au début 2021 avec moins de 500 mille barils par jour. Mais cette chute a été provoquée par les dures sanctions prises par Washington contre le secteur pétrolier du Venezuela afin de mettre le président socialiste contesté par les Etats-Unis Nicolas Maduro sous pression.

Jusqu’à 2018, le Venezuela envoyait 500.000 b/j de brut aux Etats-Unis et recevait de ce pays 120.000 b/j de pétrole léger et d’additifs nécessaires au raffinage. Mais en avril 2019, l’ancienne administration Trump a mis en place un embargo sur le pétrole vénézuélien particulièrement draconien. En outre, souligne la société S&P Global Platts, Caracas a dû réduire ces dernières semaines sa production de brut en raison de «limitation de stockage» et du «manque de pétrole léger» pour fluidifier le brut extra-lourd et le rendre transportable. L’Algérie devra vraiment méditer l’exemple vénézuélien pour éviter de vivre un sort aussi malheureux en raison des dysfonctionnements de son système de gouvernance.

Il est à rappeler que la chute de la production algérienne s’explique par l’épuisement progressif des réserves nationales en hydrocarbures, mais aussi par les multiples dysfonctionnements qui minent la gestion de l’appareil production de Sonatrach, la compagnie nationale des hydrocarbures, déstabilisée par une profonde crise d’instabilité et de mauvaise gouvernance depuis 2019.

Il est à souligner enfin que la production pétrolière actuelle en Algérie est l’une des plus faibles depuis pratiquement… l’Indépendance du pays ! En 2007, l’Algérie produisait 1,9 million de barils de pétrole par jour. En 2000, la Sonatrach produisait plus de 1,5 million de barils par jour. Même durant la décennie noire, la production pétrolière algérienne n’était pas aussi faible et médiocre. En  1995, l’Algérie pouvait produire jusqu’à 1,3 million de barils de pétrole par jour. Durant toutes les années 90, la Sonatrach avait pu maintenir un seuil de production de 1,3 million de barils par jour jusqu’au début des années 2000 où l’industrie pétrolière algérienne est repartie à la hausse connaissant  ainsi ses années de gloire avec un pic de 1,9 million de barils par jour 2005 jusqu’à 2008. Le déclin pétrolier de l’Algérie est le symbole de la décadence économique et financière actuelle du pays.

 

 

12 COMMENTS

  1. Ce qu’un ignorant comme toi ignore, car tu répète ce que les ayachas du makhzen disent, c’est que l’Algérie n’a jamais été un grand producteur de pétrole. L’Algérie est un pays gazier. Ils sont jaloux de nous car nous avons un peu de pétrole. Ils auraient aimé siphonner notre sous-sol pour nous priver de notre richesse, entre autres.
    La plus grande capacité de production algérienne a été de 1.250.000 (un million deux cents cinquante milles baril/j).
    Comparé à des pays comme l’Iran, l’Irak ou même la Libye c’est rien du tout.
    Maintenant que l’Algérie produise plus ou moins, tu en as rien à cirer, ce n’est pas ton problème car toi ton salaire est toujours versé par ceux qui t’utilisent.

  2. Comparez l’Algérie et l’Arabie Saoudite…Tu es d’une malhonnêteté extrême ya Semmar, ex caniche des Bouteflika…
    L Arabie Yehoudite ( marraine de Pedale6) a la plus grande réserve mondiale de pétrole..FORCEMENT qu’ils produisent plus…

    Ah si seulement tu avais été honnête sous le règne des Bouteflika…j’aurais considéré tes articles actuels comme une  » continuité « …

  3. Pour 2021, si on prend comme hypothèses le prix moyen du baril à 60 $ (hypothèse forte vu la non reprise des vols commerciaux), une production de 850 barils/jour et 30% de cout de production à verser aux sociétés pétrolières (BP, Total, Statoil, …) qui produisent le pétrole en Algérie, on arrive à une recette annuelle de pétrole en 2021 de 13 milliards $. Si on considère que les autres ressources hydrocarbures (gaz,…) représentent autour de 25% de la recette totale, pour l’année 2021 l’Algérie aura au mieux 16 milliards de dollars comme entrée en devises dans les caisses. Sachant que l’Algérie a dépensé en moyenne 65 milliards $ par an entre 2015 et 2018, et en 2020 43 milliards $ de dépenses on en déduit qu’il y aura à la fin d’année un déficit de 25 milliards $ (soit 2 milliards $ de déficit par mois)! Les carottes sont cuites pour la junte qui commence à craquer avec la reprise du Hirak à Kherrata et partout où il y a des Algériens qui a poussé le régime à libérer les otages… ses jours sont sérieusement comptés!

  4. Mon petit marochien de Karim70…Ça c’est le scénario qu Azoulay murmure à ta pedale bouffie de roitelet….La junte restera au pouvoir tant que le makhnaz restera debout….Pourquoi ? Parce que l ANP veut nous préserver de ton makhnaz sioniste.

    Tu piges ? On préfère nos généraux à ton roi ignare…Rentre le bien dans ta petite tête.

    Y a pas photo entre un Homo débile et une junte…

  5. @
    Le problème des agents de toufik c’est que vous êtes nuls et incultes, vous êtes incapables de faire une multiplication sinon comprendre les agrégats qui décrivent l’économie de l’Algérie c’est trop vous demander. Le seuls éléments de langage que vous maitrisez c’est : makhzen, sioniste, main étrangère, … et depuis peu abou dahdah !
    Sérieusement vous ne faites pas le poids avec vos aboiements de chiens enragés !
    Essayez de comprendre mes calculs qui montrent clairement que le régime ne pourra plus vous payer!

  6. @ Karim

    Parce que le discours des bouffeurs de sanglier est élaboré ?? Toujours les mêmes thématiques de victimes alors que vous avez manger l’Algérie…Et puis ce mélange dégueulasses entre l’identité la culture lea généraux Boumedienne matoub lounes….c’est à gerber tellement c’est répétitif.

    Votre projet pour l’Algérie ? Vous n’en n’avez rien à foutre. C’est juste vos douars qui vous intéressent et les richesses du pays.

    La démocratie vous connaissez pas tant vous êtes mûr par une soif de revanche…Vous seriez prêts à faire alliance avec le diable pour arriver à vos fins….
    Non mon porcinet, le peuple algérien dans sa majorité ne veut pas de votre projet issu des poubelles de l’histoire.
    Le makhzen te chie dessus que tu ne le vois même plus tellement vous êtes aveuglés de rage…..Étouffez vous de rage….On s’en tape.

  7. @Farsi
    enfants de toufik et nazar vous aboyez comme des chiens enragés… vous faites pitié!
    En fait, vous en pensez quoi de Khenchela aujourd’hui ?!

  8. Un pouvoir algérien qui importe même du carburant, il faut le faire!.. Des minables absolus. Aucune fierté ni compétence. Incapable d’avoir une connexion internet, de l’eau courante, des coupures d’électricité, pas de lait,pas de voitures, pas de masques, pas de vaccins. Des algériens bloqués à l’étranger car leur propre pays leur refuse le retour. Certains son devenus SDF…
    Un président au nom de vagin qui passe 3 mois en Allemagne à se soigner. Il remplace un autre en chaise roulante et muet. Et çà ose encore donner des leçons. Ridicule et honte à tous les étages.Totale faillite.
    Où est le nif?

  9. le minable c’est toi le maroki sujet servir de ton roitelet et tes semblables
    Nous exporte du gaz et du pétrole mais vos jeunes filles et du shit
    Le Maroc est le Premier producteur et exportateur de cannabis au monde et selon le département américain des drogue , 23 % du PIB marocain provient du commerce de la drogue

  10. @zakaria75
    Vous êtes ridicule à bout d’arguments pour defendre vos maîtresles harkas caid salah, bouteflika, toufik, nezar, teboune… vous êtes cuits même Macron votre ami ne peut rien faire pour vous protéger contre 44 millions algériens décidés a mettre fin avoir traîtrise [email protected]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Hirak : la foule « brise » le cordon sécuritaire à Alger et fonce vers le coeur de la capitale

Une foule composée de milliers de manifestants a brisé le cordon policier au niveau de la rue Dr Saadane...

Hirak : une importante foule rassemblée devant la Place de l’Emir Abdelkader à Alger

Une importante foule a pu se rassembler ce matin matin à Alger-centre en dépit de l'impressionnant dispositif policier déployé...

Le Nouveau Communiqué de Presse Trompeur d’Ooredoo Algérie !

Le groupe Ooredoo est une entreprise de communication internationale opérant au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie...

Inédit dispositif policier à Alger pour bloquer la marche des étudiants du Hirak

Une seule photo vaut mille mots. Des camions de la police algérienne qui bloque entièrement l'une des plus grandes...

Said Boudour, encore un journaliste algérien en prison

Said Boudour, originaire d'Oran, l'un des journalistes algériens les plus engagés et les plus actifs dans les rangs du...

Tebboune : « Je suis le ministre de la Défense Nationale et le Chef Suprême des forces armées »

Abdelmadjd Tebboune a réfuté catégoriquement toute tension entre lui et l'Institution Militaire en Algérie. "Je suis le ministre de...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you