A la une L'Algérie commence la nouvelle année 2022 avec plus de...

L’Algérie commence la nouvelle année 2022 avec plus de 316 détenus politiques : le long hiver des libertés

-

L’Algérie a commencé la nouvelle année 2022 avec plus de 316 détenus politiques et d’opinion. Et chaque jour que Dieu fait, les autorités algériennes ne cessent de procéder à l’arrestation et l’interpellation des militants des Droits de l’Homme, des activistes et opposants pacifiques. Les placements en détention provisoire, les condamnations à la prison ferme et les détentions arbitraires sont quasi quotidiennes en Algérie. 

Rien que depuis le début du mois de janvier 2022, au moins 3 activistes et citoyens ont été incarcérés par divers tribunaux. Plus de 11 citoyens algériens ont été placés en garde-à-vue par les services de sécurité à travers l’ensemble du pays. Au cours du mois de décembre 2021, plus de 45 activistes, opposants ou simples internautes ayant exprimé pacifiquement sur les réseaux sociaux leur hostilité à l’encontre du régime algérien ont été placés en détention arbitraire. L’Algérie avait également terminé l’année 2022 avec plus de 51 personnes placées en garde-à-vue par les services de sécurité pour des affaires entièrement liées à leurs opinions politiques.

Auparavant, au mois de novembre 2021, au moins 24 autres activistes algériens ont été placés en détention et plus de 44 citoyens et citoyennes ont été placés sous mandat de dépôt. Et si l’on remonte encore plus loins, le bilan devient encore plus lourd, plus sinistre. Et pour cause, plus de 537 algériennes et algériens ont été emprisonnés depuis la reprise des marches populaires du Hirak le 22 février 2021.  Et plus de 7100 algériennes et algériens ont été arrêtés et interpellés par les services de sécurité pour leur participation à des actions militantes inscrites contre le régime algérien.

Et cet hiver long et froid des libertés publiques en Algérie risque d’être encore plus tempétueux en 2022.

4 COMMENTS

  1. C’est, hélas ! La dernière carte qui reste toujours aux régimes en fin de règne :
    La répression ! Le bout du tunnel de la hoggra, c’est pour bientôt !

  2. Non ! Quand on sera au bout du tunnel, le 1er à prendre la place laissé par les 316, ce sera toi !
    Et tu l’auras bien méritée pour ton choix aveugle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

En 2022, les autorités algériennes envisagent d’importer seulement 1,7 milliard de dollars USD de céréales

En 2022, l'Etat algérien ambitionne de réduire drastiquement les importations du blé depuis l'étranger. L'objectif fixé est de limiter...

L’équivalent de 130 millions de dollars USD pour soutenir les catégories les plus fragiles de la société : où ira cet argent public...

En 2022, l'Etat algérien s'est engagé à dépenser l'équivalent de 130 millions de dollars USD pour soutenir et prendre...

Le déclin inquiétant et dangereux de plusieurs secteurs industriels se poursuit en Algérie

Le discours officiel du régime algérien sur la nécessité de développer l'économie nationale en la diversifiant pour renforcer la...

La majorité écrasante des jeunes algériens habitent encore avec leurs parents et peinent à obtenir leur indépendance

La majorité des jeunes algériens habitent encore avec leurs parents et peinent à obtenir leur indépendance en ayant leurs...

Révélations – Le Consul Général à Marseille, le Conseiller de la Présidence Sont-ils Véritablement au Service du Peuple Algérien ?

Nul besoin de le dire. Les Algériens savent que dans ce club très fermé de privilégiés et d’opportunistes composé...

Plus de 8,6 millions d’enfants et 6,8 ans d’adolescents algériens : quel pays va-t-on léguer pour les générations futures ?

L'Algérie compte plus de  8,6 millions d'enfants âgés de moins de 9 ans et plus de 6,8 millions d'adolescents...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you