A la une L'affaire des Algériens bloqués à Roissy devient une véritable...

L’affaire des Algériens bloqués à Roissy devient une véritable humiliation pour la diaspora algérienne à l’étranger

-

La diaspora algérienne n’a aucune valeur aux yeux des autorités de l’Etat algérien. Et l’affaire des Algériens bloqués à la zone internationale de l’aéroport de Roissy en est une parfaite illustration. Cette affaire est devenue un véritable casse-tête juridique pour les autorités françaises. La justice française vient une nouvelle fois de réagir en expliquant que c’est un problème qui dépasse les compétences de l’Etat français puisque c’est leur propre pays, l’Algérie, qui leur avait refusé l’accès au territoire national. 

Le 22 avril dernier, le tribunal administratif de Paris a rendu une nouvelle décision dans laquelle il explique que les autorités françaises ne sont aucunement responsables du dénouement malheureux de ces ressortissants algériens abandonnés à leur triste sort dans une zone de transit de l’aéroport de Roissy. Pour rappel, un groupe de 25 Algériens, en provenance de Grande-Bretagne, s’était retrouvé bloqué le 26 février dans la zone internationale de Roissy. Les autorités algériennes avaient refusé de les laisser embarquer sur un vol d’Air Algérie en raison de la suspension, depuis mars 2020, de toute liaison aérienne ou maritime avec le reste du monde en raison de la pandémie de Covid-19.

La majorité de ce groupe d’Algériens a depuis quitté le territoire français. Seuls 5 Algériens sont toujours à Roissy, ont indiqué les autorités aéroportuaires françaises.  « Les cinq ressortissants algériens venus de Grande Bretagne n’étaient pas maintenus en zone d’attente ​puisqu’il n’y avait aucune décision de placement ou de maintien (dans cette zone) prise à leur encontre​ », a indiqué à ce propos le dernier référé du tribunal administratif de Paris.

« Ils n’ont pas sollicité leur entrée sur le territoire français, ont refusé la proposition faite par la compagnie Air Algérie de les acheminer vers un nouveau pays de destination et restent, selon les écritures du préfet de police, de leur plein gré dans la zone de transit international dans le but de faire pression sur les autorités algériennes afin de pouvoir se rendre en Algérie »​, ajoute encore ce référé du tribunal dont un extrait a été publié lundi dans un tweet de la préfecture de police de Paris.

En clair, ce sont les autorités algériennes qui sont pleinement responsables du malheureux sort qui a été réservé à ces ressortissants algériens dont les souffrances et les dramatiques conditions de vie à l’aéroport de Roissy ont soulevé l’indignation de nombreux députés français et plusieurs titres de la presse française. « Leur quotidien est un enfer​ », a dénoncé récemment le député du Val-d’Oise Aurélien Taché dans une lettre adressée le 14 avril à Emmanuel Macron et consultée par l’AFP. « Ils dorment à même le sol, souffrent de carences alimentaires, d’absence de soins médicaux essentiels​ », a écrit Aurélien Taché, appelant le chef de l’État à entamer un processus bilatéral actif et concret pour permettre le rapatriement de ces personnes​.

De cette histoire, c’est la diaspora algérienne qui en sort totalement humiliée car l’Etat algérien a démontré au vu et au su du monde entier qu’il traite ses ressortissants établis à l’étranger comme de vulgaires malfrats. Rejetés, méprisés, coincés dans des pays étrangers à la merci de la générosité des autorités étrangères, les ressortissants algériens ont été clochardisés à cause de cette fermeture bête et méchante des frontières du pays. Aucun autre pays n’a traité ses propres ressortissants avec autant de dégoût. Aucun autre pays n’a fermé ses portes au nez de ses ressortissants bloqués ou établis à l’étranger.

L’Article 49 de la nouvelle Constitution Algérienne approuvée en 2020 indique clairement que tout citoyen a le droit de choisir librement le lieu de sa résidence et de circuler
librement sur le territoire national. Le droit d’entrée et de sortie du territoire national lui est garanti. Toute restriction à ces droits ne peut être ordonnée que pour une durée déterminée par une décision motivée de l’autorité judiciaire ».

La liberté de circulation est également garantie par l’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme depuis 1948. Ces lois fondamentales sont quotidiennement violées par le régime algérien qui a instrumentalisé la crise sanitaire pour transformer les frontières du pays en un bien personnel relevant seulement de son domaine privé.

 

 

 

13 COMMENTS

  1. Il est temps pour les Algériens d’arrêter le baise mains quand le « système » leur jette des miettes de la colossale
    « Rente pétrolière et gazière » qu’ils accaparent indument. Voilà, à quoi conduit le « béni-oui-oui…isme » !
    Réveillez-vous bon sang !!!

  2. Fermer c’est fermer, matefhmech ,Go back in GB .La justice francaise a tranché en faveur d’air Algérie.Honte a vous de tjs rabaisser votre bled a l’étranger

  3. Le berzidan Tebboune vient de dire que les frontières vont rester fermées jusqu’à nouvel ordre !!!
    Donc nos frères ne sont pas près de rentrer.
    Que dire de plus à part qu’il font tout pour que le peuple part en vrille.
    Saha ftour les frères Algeriens Libres.
    Quant au zwewechs de la junte, par respect pour les frères je me tais.

  4. La diaspora n’a que mobiliser massivement et partout comme le font les Algeriens les vendredis … Aujourd’hui 99% des Algériens sont perdants avec ce régime agonisant qu’il faudra achever rapidement !

  5. Et pendant ce temps là, nos valeureux harkas voyagent tranquillement avec leurs familles pour venir s’acheter leurs pâtisseries favorites dans les beaux quartiers de Paris.
    Race maudite de cafards en rangers à scratch.

  6. @kamel

    Allah ynaal dik bouk ya rkhiss ya kelb ya chyate ya chakam nidam toi et ton kedboune kelboune
    Allez brûler en enfer
    Dsl pour les autres personnes respectables qui liront ma réponse a cet énergumène qui nous insulte

  7. @kamel
    De pauvres citoyens mis sur une liste d’attente pour rentrer en Algérie ont été évincés une fois à l’aéroport par des membre de la nomenklotura. Réalité prouvable par les personnes concernées et leurs justificatifs. Alors, arrêtez de justifier l’injustifiable !
    Cette Algérie, elle appartient à tous les Algériens. De voir des Harragas, des voyageurs en perdition ne vous dérange pas !
    Vous sentez-vous dignes des responsabilités dont vous êtes affublés ?
    J’ai honte à votre place !

  8. @[email protected] le makiste traitre à son pays..
    La justice française libre et indépendante a tranché, en faveur d’Air Algérie et de l’état algérien
    Vos amis makiste de la région parisienne ont échoué à manipuler la justice française
    Au fait la manifestation pour l’indépendance de la kabylie a fait un flop…vous étiez combien le 18 avril dernier ?

  9. A zakharia,
    Moi à ta différence je suis un homme libre et je crache sur ton berzidan, mzewer,sur ton gouvernement de baltagias et sur tes généraux corrompus.
    Si j’étais makiste je le revendiquerai haut et fort et ce n’est pas des moh nana comme toi qui me feront peur.
    Quant à l’indépendance de la Kabylie sache une bonne fois pour toute que les Kabyles ont refusé l’indépendance que la France voulait négocier avec nos parents.
    Nos parents ont continué la guerre pour que des morpions comme toi puissent venir nous insulter. Et cela c’est la vraie histoire pas celle de ton père qui as mis une hachia en mars 62.
    Et sache encore que si un jour le peuple kabyle decide de décider de son propre sort, ce n’est pas vos casseroles Russes et des femmelettes comme toi qui pourront nous arrêter. Notre objectif aujourd’hui est de nettoyer le pays de ta secte et de tout ceux qui vivent comme des parasites comme toi.
    Allez va faire un tour au bois de Boulogne, car à part te prostituer tu ne sais rien faire d’autres ya oulid el harki.
    Inoiz garaipenera.
    Hasta la victoria siempre

  10. Je connais ton histoire mieux que toi pauvre mec…parles pas au nom des kabyles ou de la Kabylie
    Il y’a eu 260.000 supplétifs de l’armée françaises à l’indépendance, dont des dizaines de milliers de miliciens kabyles
    Les camps d’internements en Kabylie personne n’en a entendu parlé…l’armée coloniale a vidé les villages kabyles de leurs habitants et ratissé les maquis CM par CM…il n’y’ avait plus rien après les différentes opérations Challe …les rescapés des camps n’avaient le choix: que de rejoindre l’armée française ou mourir de faim ainsi que leurs familles dans les camps
    Les camps dit de regroupements ont acceuilis jusqu’à 2.145.000 selon le rapport de Michel Rocard
    Des dizaines de milliers sont morts de famines ou de maladies surtout des enfants ,des viols etc…
    On attend que la France ouvre les archives pour livrer les noms des internés et surtout des 260.000 supplétifs et leurs faits d’armes
    Le Harki Kabyle Belounis et son armée de 3000 miliciens ont commis tellement de massacres que c’est l’armée française qui a fini par l’éliminé…pas les autres

  11. A Zallabia,
    Ca c’est l’histoire raconté par ton père avec la hachia de 62.
    Quant aux archives demandent à tes chouakers pourquoi ils n’ouvrent pas dèja les archives Algériennes?
    En tout les cas on apprend tout les jours avec les travelos de ton genre.
    Maintenant tous les kabyles sont des harkas.
    Essaye de lire les livres de vrais historiens, pas ceux du fln qui à assassiné, Krim et tous les autres.
    Mais t’inquiéte votre tour viendra.
    Quant à connaitre l’histoire, c’est une autre chose, l’histoire de hdidouene et de didi parachou.
    Yakhi nekch, yakhi.
    Tahane ouferhane outssefegue.

  12. zakaria7528 avril 2021 At 17 h 32 min
    Je connais ton histoire mieux que toi pauvre mec

    TU ES UN FAUSSAIRE
    AP peut te montrer ton poste ou tu m’as remercié de t’avoir initié tu ne savais meme pas qui était JUBA II
    Merci au modérateur de AP de republier les deux postes

    LES TERGUIS N’ONT PAS LA MEMOIRE COURTE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Révélations. L’affaire Petroceltic : comment le PDG de Sonatrach va causer à l’Algérie des pertes de plusieurs centaines millions de dollars

C'est un autre affaire qui va causer un énorme préjudice financier à l'Algérie au moment où elle traverse l'une...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

En 2021, l'Etat algérien sera obligé d'augmenter encore son budget de fonctionnement d'au moins 2,6 milliards de dollars en...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

L'année 2021 sera, comme l'année 2020, une année de disette financière pour l'Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales...

En 2020, face à la crise, l’Etat algérien a sacrifié l’Education, la production nationale et l’Agriculture

En 2020, face à la crise financière qui s'est aggravée en Algérie à cause des effets désastreux de la...

Urgent. L’ONU se dit « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie et dénonce les violences du pouvoir algérien

L’ONU est « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie où plusieurs droits fondamentaux, comme...

L’Algérie a dépensé plus d’argent sur les élections qu’un pays aussi riche comme… la France

En Algérie, on dépense énormément d'argent sur l'organisation des scrutins électoraux. L'Algérie dépense même plus d'argent sur les élections...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you