A la une La police de Biskra ne voulait pas arrêter Farès...

La police de Biskra ne voulait pas arrêter Farès Cherfeddine, mais l »Ordre vient d’en haut »

-

Ce n’est pas la police de Biskra qui est à l’origine de l’arrestation du sociologue et enseignant universitaire originaire de Biskra, Farès Cherfeddine Choukri, a appris Algérie Part au cours de ses investigations. Les services de sécurité de Biskra entretenaient des relations très cordiales avec cet objecteur des consciences qui s’est illustré à travers ses multiples vidéos consistant à décrire la situation sanitaire catastrophique dans cette wilaya sud-est de notre pays. 

Malheureusement, c’est une « instruction venue d’en haut » qui a obligé les policiers de Biskra de procéder à son interpellation et placement en garde-à-vue, a-t-on ainsi appris. Hier lundi soir, un policier s’est déplacé jusqu’au domicile familial de Farès Cherfeddine Choukri pour demander à ses proches de lui faire parvenir des vêtements et ses médicaments car il est en état d’arrestation depuis la fin de l’après-midi d’hier lundi.

Les policiers de Biskra n’ont fourni aucun motif pour justifier l’arrestation de ce sociologue qui a gagné l’adhésion populaire dans sa région natale en raison de son militantisme pacifique en faveur de l’amélioration de la situation sanitaire. Des policiers ont même reconnu discrètement à sa famille qu’ils ont reçu « un ordre qui vient d’en haut » pour l’interpeller et le faire taire ! Cela signifie clairement qu’il s’agit d’une autorité politique qui a usé de son pouvoir et influence afin de bâillonner un sociologue instruit qui a commencé à déranger certains hauts responsables en raison de son discours pédagogique sur les réseaux sociaux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Révélations. Comment le milliardaire Abderrahmane Kherchouche a profité de la crise de l’oxygène médical pour s’enrichir immoralement

Lors du précédent pic épidémique du mois de novembre et décembre 2020, des centaines, voire des milliers, de cas...

Une Crise Majeure et des Algériens Toujours pas Vaccinés !

Le lancement de la campagne de vaccination contre la Covid19 ne pourra pas avoir lieu au mois de Janvier...

Un rapport international révèle que les liquidités ont baissé de 24 % en Algérie provoquant une crise sans précédent

Les autorités algériennes ont encore une fois menti dans la gestion d'un dossier stratégique et névralgique pour le pays....

Près de 50 % des salariés algériens touchent un salaire de moins de… 233 dollars par mois

L'appauvrissement en Algérie est en train de s'accélérer dangereusement en raison de la très mauvaise situation économique et financière...

Algérie : attention, le secteur privé est dans une grave crise depuis 2019

Le secteur privé algérien est ébranlé depuis 2019 par une profonde crise qui menace son existence. Ce n'est pas...

Infiltration des mosquées, négociations secrètes avec des opposants : les services de sécurité en Algérie préparent l’étouffement des prochaines manifestations du 22 février...

Le régime algérien a déployé un plan d'action machiavélique et bien détaillé pour étouffer les prochaines manifestations populaires qui...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you