A la une La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

-

En 2021, l’Etat algérien sera obligé d’augmenter encore son budget de fonctionnement d’au moins 2,6 milliards de dollars en raison principalement des dépenses nécessaires à la lutte contre la pandémie de la COVID-19 et l’ajustement financier indispensable face à la dévaluation du dinar algérien, voire la chute brutale de sa valeur face au Dollar et à l’Euro. 

Le Rapport de présentation de l’Avant-Projet de la Loi de Finances Complémentaire (APLFC) pour 2021 dont Algérie Part a obtenu une copie au cours de ses investigations, indique à ce propos qu’une rallonge budgétaire de 350,0 Milliards de DA, soit l’équivalent de 2,6 milliards de dollars, est nécessaire pour que l’Etat algérien puisse faire face en 2021 à des dépenses stratégiques comme, par exemple, la prise en charge des indemnités exceptionnelles au profit des personnels de la santé (03 derniers mois) et de l’intérieur (06 mois) qui devra coûter à l’Etat algérien pas moins de 35 Mrds DA, soit l’équivalent de 260 millions de dollars.

D’autre part, la couverture des opérations d’acquisition des vaccins anti-COVID-19 nécessitera de nouvelles dépenses de l’Etat algérien estimées à  8,25 Mrds DA, soit l’équivalent de 62 millions de dollars. L’Etat algérien devra aussi dépenser en 2021 l’équivalent de 21 Mrds DA, soit l’équivalent de 160 millions de dollars, pour soutenir financièrement les opérateurs publics de l’eau (ADE, ONID, ONA et ANBT) qui doivent multiplier les investissements pour mobiliser des nouvelles ressources en eau afin de répondre à la demande nationale de plus en plus croissante.

Enfin, la dévaluation du dinar algérien, ou la chute de sa valeur, oblige l’Etat algérien à sortir de ses caisses 60 milliards de Da, soit l’équivalent de 450 millions de dollars, pour rembourser les créances justifiées de l’Office Algérienne Interprofessionnel des Céréales (OAIC) au titre du dispositif de soutien des prix des céréales fortement perturbés par la chute de la valeur monnaie algérienne face au dollar et à l’Euro.

L’Etat algérien doit dépenser aussi 8 milliards de Da, soit l’équivalent de 60 millions de dollars, pour financer une contribution supplémentaire au profit de l’ONIL pour la couverture de l’incidence financière induite par les effets conjugués de l’augmentation des cours mondiaux de la poudre de lait et de la chute de la valeur dinar algérien.

 

9 COMMENTS

  1. Pourquoi devaluer le dinar, alors que les gisements fiscaux existent…..il suffit d’avoir le courage politique pour y piocher…. Finalement le pauvre citoyen qui va subir une TVA généralisée….

  2. Certains algériens s’en orgueillissent que l’Algérie n’a pas de dettes à l’étranger !
    La planche à billets et la dévaluation, n’est pas une meilleure solution pour faire face au déficit public de l’État !
    Le problème c’est que l’Algérie dépend énormément des importations. Tout se paye en € ou en $.
    En conséquences, le pays s appauvrit et surtout les classes sociales les moins favorisées !
    1 – L’inflation sur les prix les touche en premier lieu !
    2 – une forte inflation : c’est compliqué de l’arrêter, le pouvoir joue avec le feu 🔥.

  3. Le problème reste toujours le même, quand tu dépend uniquement des importations, tu reste constamment exposé et ce , encore plus quand ta devise est « une monnaie de singe ».
    Malgré un racisme continental assumé par Bruxelles, la Turquie s’en sort en étant un pays de production et d’exportation.
    Sa monnaie, bien que faible s’en sort systématiquement malgré les attaques.
    Le secret: la production et un régime fiscal favorable qui fait que même les fachos vont fabriquer chez eux.
    Les turcs sont travailleurs et inventifs en plus d’être éduqués.
    De très loin, the place to be.
    J’espère m’y installer définitivement dans quelques mois inch’Allah.

  4. A Toutoune, LOCO, AMARA, BALOU, YAMEDENI. ET A CEUX QUI AIME LE PAYS QUI S APPELLE ALGEIRE (SANS HAINE ET SANS DIVISION )

    Aïd Moubarak Saïd Bonne fête de l’aïd La bonne sante a vous et votre famille.proche ou lointaine

    Le bonheur au sein de votre famille et la reussite de vos enfants. Dans cette vie, nous decouvrons de bonnes choses, nous nous debarrassons des mauvaises INCH ALLAH et nous retenons les meilleures. ainsi que la vie continue

    Aussi , si vous partez a l etranger , n oubliez pas le PCR meme si vous avez le vaccin , bonne vacances

  5. Morgane
    Y selmek
    Aïdkoum Moubarak à tous ceux qui aiment l’Algérie et leurs frères sans distinction.
    Une grosse pensée à ceux qui défendent Al Aqsa et subissent l’injustice de l’occupant et de ceux qui cautionnent avec en tête nos amis du désert arabique et notre Bourita « bourricot « qui est parti faire la conversation aux sionistes des US pour lui garantir toute sa soumission.
    Là Tunisie et l’Algérie se contentants de déclarations pour rappeler que «  l’eau ça mouille et le feu ça brûle ».
    Encore une fois seul Erdogan à la hauteur en condamnant à l’orale l’holocauste et renvoyant l’ambassadeur de kippaland.
    Toute la différence entre quelqu’un qui aime son pays et qui est légitime et nos serpillières et leurs cachiristes moisis.
    Pardon aux personnes sincères qui se sentent offensés par mes écrits en subissant mes missives toutes orientées vers ceux qui soutiennent la junte, l’injustice en causant la mort et l’asphyxie de notre nation.
    « Toute âme rendra des comptes »
    Saha ramadankoum à vous et vos proches .

  6. Sinon, j’oubliais, au sujet des Tests PCR.
    J’ai vu que l’inventeur a tenu à démentir ses usages détournés puisqu’il correspond, à l’origine, au test du VIH.
    Il affirme qu’il ne peut pas être fiable sur une autre recherche.
    Il a condamné les agissements des USA et se désolidarise de tout cela en mentionnant, au passage qu’un certain Bill Gates, le « foulantrope» a investi en masse ( juste avant la pandémie) dans tous les laboratoires qui nous vaccinent sauf un, Spoutnik…
    À bon entendeur.

  7. Toutoune : Où sont les sources de votre propos ? Vous balancer que du Complotisme !
    Les sociétés Pfizer, Johnson et Johnson et AstraZeneca, Moderna n’ont pas comme actionnaires majoritaires la Fondation de Bill Gates !
    En conséquences, la Fondation Bill Gates ne peut pas se faire de l’argent avec la montée du cours de bourse ! Elle est pas ou peu investie !
    L’argent de Bill Gates est issu de la croissance de Microsoft ! Il est principal actionnaire !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Document. Répression des Droits de l’Homme : la lettre des 82 ONG algériennes et internationales qui demandent une « action urgente » contre le régime algérien

Mesdames, Messieurs, Nous, organisations non gouvernementales algériennes, régionales et internationales soussignées, exhortons votre gouvernement, individuellement et conjointement avec d'autres...

82 organisations Algériennes et internationales appellent à des sanctions concrètes contre le régime algérien

82 organisations Algériennes et internationales ont lancé des appels pour demander au Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) et...

En Kabylie, un village bannit à vie un partisan du pouvoir algérien et de Tebboune

"Taajemaah", le comité de village, de la localité d'Imzizou, a décidé le 15 juin dernier d'excommunier et de bannir...

COVID-19. Augmentation du nombre des patients hospitalisés dans au moins une quarantaine de wilayas en Algérie

Attention, la situation commence à devenir inquiétante dans les hôpitaux algériens en raison d'une augmentation significative des patients hospitalisés...

COVID-19. Les nouvelles contaminations continuent d’augmenter dans les wilayas du centre et de l’ouest algérien

L'épidémie de la COVID-19 continue de progresser en Algérie et les indicateurs commencent à virer au rouge. Le dernier...

Hôtels saturés et confinement sanitaire compliqué : Transavia contrainte d’embarquer que 189 voyageurs vers Oran

Le confinement sanitaire obligatoire d'une durée de 5 jours est en train de créer de nombreuses complications en Algérie....

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you