La crise politique perdure et plonge l’Algérie dans l’incertitude

13
1679

Depuis la chute du régime Bouteflika le 2 avril 2019, l’Algérie peine à retrouver une stabilité politique. Le mouvement de contestation populaire le Hirak a repris toute sa vigueur depuis le 22 février 2021. La pause observée depuis la mi-mars 2020 n’a nullement profité au régime algérien qui a multiplié les bourses, les maladresses et les dérives au point de nourrir un véritable ressentiment national à son encontre. 

Pendant près d’une année où les marches du Hirak étaient suspendues pour des raisons sanitaires, le régime algérien n’a fourni aucun gage de stabilité. Et au lieu de procéder à une réconciliation nationale pour mettre fin aux divisions qui minent l’unité du pays, le pouvoir algérien a plongé le pays dans un climat de répression, de dérives autoritaires aggravant ainsi le fossé qui séparait le peuple algérien de ses dirigeants. La conséquence fut terrible pour l’Algérie car les pratiques totalitaires du régime ont aggravé la crise politique née au lendemain de l’annonce d’un 5e mandat brigué par Abdelaziz Bouteflika.

Depuis le début de l’année 2021, le régime algérien a enfoncé le pays dans une crise économique, financière et sociale sans précédent à cause de l’incompétence de ses dirigeants incapables d’imaginer  des plans de relance économique face aux conséquences désastreuses de la pandémie de la COVID-19.

3 ans après la chute d’Abdelaziz Bouteflika, l’Algérie a retrouvé les symptômes de l’appauvrissement massif et de la misère sociale : effondrement du pouvoir d’achat, de la valeur du dinar algérien, crise de liquidités, pénuries de certains produits de large consommation, chômage de masse, entreprises publiques et privées au bord de la faillite, cherté excessive de la vie et augmentations vertigineuses de tous les prix des produits sur les marchés nationaux, bref, l’Algérie de 2021 ressemble étrangement à l’Algérie des années 90 au niveau social et politique.

Sur le plan politique, l’après-Bouteflika est finalement un désastre absolu : le nouveau régime est encore plus autoritaire et les prisons sont remplies de détenus d’opinion et de détenus politiques. La presse a perdu tout le peu de liberté qui lui a été légué depuis l’ère Bouteflika. Les libertés publiques et civiles sont réprimées. La liberté d’expression entièrement muselée et la justice algérienne est encore plus arbitraire et obéissante au diktat politique par rapport aux années Bouteflika.

En résumé, la « Nouvelle Algérie » post-Bouteflika est tout simplement pire que l’Algérie de Bouteflika. Le nier est faire preuve d’une profonde mauvaise foi. Et faute de stabilité politique, l’Algérie est plongée dans l’incertitude. Une situation qui inquiète les Algériennes et les Algériens ainsi que tous les acteurs économiques lesquels assistent impuissants à une détérioration accélérée de tous les indicateurs du pays sans qu’il y ait le moindre sursaut de la part des décideurs du pouvoir.

Certes, le Hirak est encore là. Il a retrouvé sa force, sa régularité et il continue de mobiliser des milliers, voire des millions de manifestants. Mais pour quel résultat ? Le pouvoir s’entête et il ne cède. Pis encore, sa férocité redouble et son totalitarisme s’aggrave de jour en jour comme le prouvent les arrestations récentes opérées dans les rangs des activistes du Hirak. Le pouvoir algérien refuse toute perspective de dialogue ou de reconnaissance des revendications du Hirak. Les marches hebdomadaires du vendredi ne lui font pas peur. Et la fracture nationale qui s’est instaurée en Algérie entre le pouvoir d’un côté et le peuple du Hirak de l’autre est en train de devenir une banalité aux yeux des décideurs de l’Etat algérien.

En conclusion, l’Algérie est dans l’impasse. Le Hirak se poursuit et se renforce. Le pouvoir maintient encore et toujours le statu-quo. Et pendant ce temps-là, les Algériens s’appauvrissent, sombrent dans le désespoir, les Harragas reviennent en force, les fléaux sociaux s’aggravent et la situation financière du pays prend chaque mois une dimension alarmante. La situation actuelle de l’Algérie fait vraiment peur.

 

13 COMMENTS

  1. Quel article de merde encore une fois…Du grand grand n’importe quoi…hahahaha…
    Bon ça fera toujours l’affaire pour notre petite secte de sangliers et de porcs autour de Toutoune le Néo Harki assumé…

    Mais quelle nullité affligeante ce torchon…. hahahaha…On dirait un type en panne d’inspirations et au bord du suicide qui écrit…. hahahaha….Il est désabusé que le Algérie n’ait pas exploser dans un chaos généralisé…. hahahaha….

    Et tout ça pour quoi ? Pour assouvir une soif de vengeance personnelle..

  2. La merde c’est toi et tes khabs de sœur et ta mère addicte à la bite ya nekch.
    Toi je me ferai un plaisir de te so……er le jour où l’Algérie retrouvera son lustre. Vous retrouverez votre place aux bordels pour jeunes appelés, ya familiat el3ar.

  3. Les algériens ne sont pas des idiots !
    Ils ne confondent pas « LE SYSTEME » en place depuis 1962 et les fusibles de présidents et 1er ministres derrière lesquels le « SYSTEME » se planque depuis 60 ans !
    LE PEUPLE VEUT METTRE FIN A LA DICTATURE MILITAIRE ET JETER LES BASES D’UNE NOUVELLE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DE DROIT ET DE JUSTICE POUR TOUS ! VOILA L’UNIQUE PROGRAMME RASSEMBLEUR DU PEUPLE
    ALGERIEN !!!

  4. Loco tu es comme ta mère la truie…tu brailles dans le vent et à la fin c’est moi qui la démonte… J’adore les ta7ane Ouled khra qui roulent des épaules et insultent derrière un écran. … Ça fait Pschiiiit … Par contre ki netlaqaw je te ferais comme on faisait aux Harkis.
    Wellah. En plus un Djahil comme toi…fiha khir…
    Continue à te prendre pour un homme derrière ton écran….Tu es à l’image de rassek et rien fais une bonne publicité…. hahahaha…
    Ta femme m impressionne plus que toi…et pourtant elle en a vu d’autres….

  5. A Dey oulid el kelba,
    Je t’emmènerai en Kabylie toi et ta famille te présenter quelques ânes de notre famille.ils vont bien s’occuper de vos rondelles.
    Familiat lekhab, habitué à se prostituer, tfouhhhhhh même les chinois vous sautent ya lekleb . Ta mère à force de prendre des kilomètres de bites, elle ne peut même plus s’assoir mesquina.
    Tfouhhhhhh ya lekleb

  6. Blabla et khourti
    La crise est mondiale et touche tous les pays surtout les plus développés
    On a vu les français vanter leur système de santé , un des meilleurs du monde complètement débordé
    on est a 100000 morts ou plus par pays et ce n’est pas fini
    L’etat français a emprunter 250 milliards d’euros pour faire face a la crise
    Un déficit colossal et une dette jamais égalée depuis la seconde guerre mondiale
    On peut dire de même pour les autres pays de la CEE
    Air France est a son deuxième sauvetage en une année
    Les prix mondiaux des produits alimentaires ont eux augmentés de 20 % l’année dernière et continuent d ‘augmenter cette année
    Pour les matières premières c est pareil
    Les ruptures de stocks dans le BTB , l ‘automobile sont légions fautes de marchandise et pire manque de conteneurs
    Et Zemmar tape sur un seul pays qui selon lui a tout raté
    Ou sont les dizaines de milliers de morts que tu nous prédisait tout au long de l’année derniere
    Ou sont les hopitaux saturaient
    Ou est la faillite , les caisses vides?
    L’Arabie Saoudite qui exporte 10 fois plus de pétrole a emprunté 75 milliards de dollars pour combler le déficit et va encore emprunter cette année
    L’Algérie petit pays exportateur a 0 dettes extérieures et on est en 2021
    Merde alors on ne comprend plus rien?
    Au fait, nos agriculteurs font du tres bon boulot et d’année en année
    Nos industriels en agroalimentaire pareil et pas que Rebrab
    Nos industriels du ciment, sidérurgie, électroménagers, etc commencent a défricher les marchés extérieurs
    Les algériens sont capables de produire des produits de qualités d’exporter si on les laisse faire

  7. A lire les commentaires , je me rend compte que finalement nous n’avons que ce que nous meritons . Ce n’est pas avec des gars comme day que l’Algerie va s’emanciper . Adbou tu devrais faire un menage . Le niveau est rendu tres bas . Je ne me considere pas meilleur que ces gars mais un minimum le bonne sceance n’est pas de refus .

  8. A oulid el kelba,
    Cela fait des mois que tu insultes du matin au soit et tu viens nous parler de niveau ???
    Toi et ta famille vous n’êtes bien que quand vous êtes bien nivelé ya lekleb.
    Aucun respect pour des mouches à merdes comme toi.

  9. @ Loco
    T’as vraiment une névrose
    Tu t’en prends aux femmes (qui n’ont rien à voir dans je débat ) tu parles de sexe et même de sod….
    Tu es un refoulé sexuel, un frustré peut être as tu été victime de violence dans ton enfance ?
    Consultes vite un psy avant de finir à l’asile

  10. A Abdelmessakhra,
    Allez vous soigner vous d’abord violeurs d’enfants.
    Vous êtes la honte de l’humanité.
    Vous glorifié les violeurs et haïssez le pauvre peuple.
    Vous n’avez pas de visages. Vous méritez tous d’être enterré vivant, bande de bâtards.
    Les Algériens, viendra le jour où ils vont vous écarteler ya rkhass.