A la une La BBC publie une tribune très sévère et dure...

La BBC publie une tribune très sévère et dure à l’encontre du pouvoir algérien

-

La célèbre télévision britannique BBC, l’une des chaînes de télévision les plus influentes et regardées du monde avec 76 millions de téléspectateurs par semaine et plus de 300 millions de foyers à travers plus de 200 pays, a publié hier jeudi 2 septembre sur son site internet une tribune très dure et sévère qui condamne le régime algérien et le critique vivement pour ses dérives complotistes à la suite des incendies de forêt qui ont ravagé plusieurs wilayas du nord du pays notamment la Kabylie. 

Cette tribune a été signée par Magdi Abdelhadi, journaliste indépendant d’origine égyptienne et ancien analyste des affaires arabes pour la BBC qui collabore également régulièrement avec The Guardian. Et pour le moins que l’on puisse dire, cet analyste n’a pas été du tout tendre avec les hauts responsables du régime algérien.

Selon Magdi Abdelhadi, l’Algérie de 2021 ressemble de plus en plus à la… Corée du Nord. Qualifiant le régime algérien de pouvoir tenu par une clique de dirigeants qui se remplissent les poches grâce à la rente pétrolière, le même analyste a mis en relief l’illégitimité flagrante de ce pouvoir qu’il accuse de multiplier les impostures pour manipuler l’opinion publique.

L’auteur de cette tribune incendiaire publiée par la BBC est revenu également sur la gestion des autorités algériennes des dramatiques feux de forêt en Kabylie et plusieurs autres wilayas du pays. Magdi Abdelhadi n’a pas caché son grand étonnement face aux théories complotistes du régime algérien qui avait rapidement adopté son traditionnel discours sur la « main étrangère » pour gérer cette catastrophe naturelle.

L’auteur s’est penché aussi sur le crime barbare et abject de Djamel Bensmail le 11 août à Larbaâ Nath Irathen. Il n’a pas manqué de relever le rôle troublant de la Police qui a laissé faire sous son « oeil vigilant » un crime d’une rare barbarie. Magdi Abdelhadi a analysé longuement encore les contradictions et les fantasmes absurdes véhiculés par le régime algérien autour des dramatiques feux de forêt en Kabylie et du meurtre horrible de Djamel Bensmail. De l’instrumentalisation excessive du MAK jusqu’à la diabolisation du Maroc considéré par l’auteur de cette analyse au vitriol comme le « bouc émissaire » du pouvoir algérien, rien n’a échappé à la vigilance critique de Magdi Abdelhadi.

Ce dernier n’a pas hésité à rappeler que « le fait de désigner le Maroc comme bouc émissaire et les groupes d’opposition nationaux est une vieille tactique pour détourner l’attention de l’échec spectaculaire du régime à faire face aux problèmes intérieurs tels que les incendies de forêt, la pandémie de Covid-19 et le chômage ».

Pour Magdi Abdelhadi, cette technique est directement sortie du « manuel des États totalitaires » qui blâment toujours les autres, les médias, les opposants ou les étrangers, pour masquer leurs échecs successifs.

 

 

 

28 COMMENTS

  1. https://www.bbc.com/news ………..;c est anglais , une fois a la page, a votre droite de la page il y a mot search et mettez le Magdi Abdelhadi : elle est égyptienne voici une petite dose de son article

    Si le nom officiel d’un État comporte les mots « démocratique » et « populaire », ce n’est sans doute ni l’un ni l’autre.
    Prenez la République populaire démocratique de Corée, également connue sous le nom de Corée du Nord, qui est un État totalitaire à parti unique.
    Ensuite, il y a l’Algérie, dont le nom officiel est remarquablement similaire à celui de la Corée du Nord – la République algérienne démocratique et populaire.
    Bien qu’il ne soit pas dans la même ligue qu’à Pyongyang, ………………..Ils diraient que leur pays est dirigé par une clique depuis des décennies, les militaires tenant les rênes du pouvoir derrière une façade civile et utilisant la richesse pétrolière du pays pour se remplir les poches…………………………………………….

    Lorsque l’Algérie a été frappée le mois dernier par une vague d’incendies de forêt qui a dévasté des milliers d’hectares d’arbres et de verts pâturages et tué au moins 90 personnes, dont une trentaine de soldats qui avaient été déployés pour éteindre les incendies, la première réponse du gouvernement a été de souligner le doigt aux incendiaires et de jurer de les traquer. ( plus de 210 morts et des centaines de blesses)

    Il n’a fourni aucune preuve. Pas un mot n’a été dit sur le changement climatique ou que des incendies similaires ont fait rage à travers la Méditerranée.

    C’était une réponse similaire lorsque les détails déchirants ont émergé du lynchage et de l’incendie du corps de Djamel Ben Ismail, 37 ans, qui s’était rendu au Kabylie pour aider ses compatriotes algériens à éteindre les incendies.’incident a été capturé sur des téléphones portables et largement diffusé sur les réseaux sociaux. Les Algériens ont été choqués par la sauvagerie des auteurs.

    Gênant pour le gouvernement, cela s’est déroulé sous l’œil vigilant de la police, qui n’a pratiquement rien fait pour arrêter l’assaut. Le gouvernement a défendu les policiers, affirmant qu’ils avaient été attaqués par une foule violente, qui a arraché M. Ismail à un fourgon de police…………………………………………………

    De manière caractéristique, ils ont défilé à la télévision d’État menottés tout en faisant des aveux qui, commodément pour le régime, impliquaient une organisation politique locale que le gouvernement a récemment désignée comme groupe terroriste.
    L’organisation, connue sous l’acronyme MAK, milite pour l’indépendance de la Kabylie, une région majoritairement berbère du nord de l’Algérie, qui a été la plus touchée par les incendies.

    En conséquence, les spéculations allaient bon train quant à savoir qui était réellement derrière la mutilation brutale de M. Ismail.

    Tout se paie ici ou ailleurs

  2. Doit-on croire en la parole d’un égyptien qui comme pratiquement tous ses compatriotes ne veulent pas que du bien à l’Algérie et ce, depuis Oum Dormane sinon plus depuis que Boumediene a refusé de nourrir les gueux de Nasser dès l’indépendance.

    Il ferait mieux de parler de l’impératrice Sissi qui a spolié le peuple égyptien depuis son élection et qui s’est octroyé les pleins pouvoirs interdisant à quiconque de le contester. La place Etahrir se souvient bien de ce bonhomme mais pas le freelance de la BBC  » auteur  » de cet article .

  3. @ Vaginlisse,
    Donc d’après toi l’inteniktuel l’Égypte est une terrible dictature et l’âne jiri une très grande dimoucratie ????
    Trouver toujours quelque chose pour noyer le poisson. Personne n’est sérieux, ni intègre à vos yeux à part vos Giniros grabataires. Quant à Boumediene,toi l’inteniktuel relis ton histoire et tu verras que c’est tout à fait l’inverse de ce tu dis toute honte bue.
    A force de continuer à défendre ces voyous au pouvoir vous devenez plus que ridicule, vous êtes devenus des larbins esclaves pire que les Marocains.

  4. Qu’il fasse un article sur le régime d’EL Sissi s’il des cou….
    Un général qui fait un putsch , massacres ses opposants ,y compris le premier président élu de l’histoire de l’Egypte
    mais il n’en en pas se kharabe …l’Algérie doit quitter cette organisation de pays du kharrabes
    On a vu leurs comportement avec l’équipe national et leurs insultes qui ont suivi

  5. La vérité va éclater pour bientôt. Le régime Algérien, ses médias aux ordres des caporaux mafieux et ignorants, ainsi que les Chiates qui pilulent sur la sphère médiatique, vont prendre pour leurs grades.
    Si la BBC qui est connue par son sérieux dans le monde ( à ne pas confendre avec l’APS Algérienne), a comparé l’Algèrie à la Corée du Nord, c’est qu’elle a raison. Car en effet, il y a beaucoup de similitudes entre les deux régimes. Donc, ça sert à rien de s’acharner sur les voisins pour cacher ses tares et ses défauts, car la vérité éclatera tôt ou tard. Le monde entier laisse brailler Kadboune et sa clique, mais ça va pas durer longtemps.

  6. @Vangelis3 septembre 2021 At 13 h 50 min
    Mais cher monsieur ce journaliste égyptien n’a fait que répéter (à travers la BBC, cependant) ce que tous les Algériens et au-delà ont vu de leurs propres yeux tout ce qu’a enduré l’Algérie au cours de ce funeste mois d’août 2021 qui restera dans les annales comme la preuve indéniable de la totale décrépitude d’un régime aux abois dont le seul argument éculé consiste à accuser un ennemi fantomatique et insaisissable qu’il exhibe ridiculement comme un épouvantail qui n’impressionne plus personne. Ne pouvant (ne voulant???) protéger les habitants d’une région ravagée par des incendies d’une rare violence, certes, mais néanmoins prévisibles, ce régime et à sa tête son président n’a pas trouvé mieux que d’accuser, sans aucune preuve autre que des déclarations « dahdouhiennes » certainement arrachées sous la torture, Ferhat Mhenni et son mouvement (MAK) d’avoir mis à feu et à sang la Kabylie dont il revendique l’autodétermination. Au-delà de son caractère on ne peut plus absurde, une telle accusation démontre on ne peut mieux l’incapacité criarde de ce régime à gérer l’Algérie du 21e siècle. Crise de l’eau potable, de l’huile de table, de la farine, de l’oxygène, de la semoule, métro à l’arrêt, etc. Même pas fichus d’entretenir la pelouse d’un terrain de foot pourtant dédié à l’EN, seul rayon de soleil qui égaie encore le ciel algérien mais qui n’échappe pas aussi aux tentatives de sabotage. Aussi, même venant d’un Égyptien cet article n’est pas de refus face à la cécité, la surdité et le silence assourdissant des médias algériens aux ordres.

  7. Maintenant un fils de pute de journaliste travaillant pour la BBC, égyptien de surcroît se prend pour le Sherlock Holmes des années de l’empire du mal, pour nous dire à partir de sa misérable existence que ce qu’il dit sur l’Algerie est vraie.

    Le fils de pute a oublier la fabrication des preuves fausses et non de « théorie » du complot pour détruire l’Iraq, l’Afghanistan, la Syrie…
    Un fils de pute reste un fils de pute même journaliste à la BBC.

  8. La Kabylie est montrée du doigt. C’est l’occasion, n’est-ce pas, de concocter quelque sournoiserie assassine pour en finir avec ces territoires perturbateurs / Par Mohamed Benchicou

    Par Mohamed Benchicou

    Assez maintenant ! Le pays brûle. Le pays titube. L’épisode tragique du jeune Bensmaïl rappelle que le point de saturation est atteint.

    La Kabylie est montrée du doigt. C’est l’occasion, n’est-ce pas, de concocter quelque sournoiserie assassine pour en finir avec ces territoires perturbateurs. Pendant ce temps, que fait la Présidence de la République ? Elle organise des pitreries, des rencontres guignolesques avec des pseudo-journalistes qui gazouillent devant le regard des Algériens désabusés, offrant au monde le spectacle affligeant d’une République minaudière où l’on joue à faire les charlots, à défaut d’édifier une nation moderne.

    Le pouvoir algérien n’était préparé à rien : pas de respirateurs pour les personnes contaminées et qu’on a vues mourir en masse ; pas de dispositif contre les incendies ; aucune organisation pour la distribution de l’eau… Mais c’est cela, rien que cela, le pouvoir issu de la comédie électorale du 12 décembre 2019 et auquel on avait cru subtil d’ajouter, en juin 2021, une cohorte d’heureux bouffons chargés, eux, d’occuper le parlement, élus par personne et parmi lesquels on compte ce que la politique des copains et des coquins crée de pire pour un pays. C’est avec cette escadrille de simplets ahuris, de fripons attendant leur heure, que M. Tebboune entend édifier « une nouvelle Algérie » et solutionner les incommensurables problèmes qui se dressent devant le pays ?

    Pareilles inconsciences n’auraient pas soulevé tant d’inquiétudes si elles n’aggravaient l’irresponsabilité du pouvoir et sa démission. Le jeune Bensmaïl n’aurait jamais été arraché des mains de la police si cette dernière avait conservé la respectabilité rattachée aux institutions de l’État. Mais l’État est absent, absent comme il ne l’avait jamais été, absent au point d’être affolé devant la pandémie puis devant les feux de forêts. Affolé et impuissant. Sans la mobilisation des enfants de ce pays, de ses travailleurs de la santé (ceux-là que M. Zerhouni faisait tabasser joyeusement dans les rues d’Alger), du mouvement associatif national et international, sans le concours bénévole et soutenu, le bilan des pertes humaines aurait approché l’impensable.

    Les Algériens ont pallié à la faiblesse de leur État ! Un pouvoir élu démocratiquement, un pouvoir reflétant la volonté du peuple, se serait appuyé sur cette richesse humaine pour sortir l’Algérie de l’ornière. Mais non ! Depuis trois ans, le régime algérien avait multiplié les attaques à l’encontre de ces hommes et ces femmes qu’on avait vus secourir, réconforter, organiser la solidarité, le gouvernement avait envoyé sa police et réservé des places en prison.

    Le plus grand tort de Tebboune et de son entourage, est de vouloir « faire comme si… » ; leur plus grand crime est de faire payer des innocents, leur obstination à s’accrocher au pouvoir. L’Algérie ne peut plus supporter une telle gouvernance. Assez ! Ce pays n’en peut plus. Chaque jour que cette coterie passera à la tête du pays nous rapprochera de l’apocalypse.

  9. Un égyptien qui parle de l’Algérie….Hahaahhaahah.. Mais alors j’attends avec impatience son analyse de grand journaliste avec toute la déontologie de la profession pour nous parler du Maroc et surtout de son pays l’Égypte avec à sa tête peut être le pire dictature brutal de tout le monde musulman….

    Mais cela n’arrivera pas…Pas fou le type…Il veut profiter de vacances chez lui ou au Maroc…

    Seul Zemmar le Harki pouvait nous publier un tel torchon…

  10. Karim 70…la mouche à khra marocaine du pauvre…. hahahahahaha….Niveau zbel et qi d’huître…
    Il fait de la peine ce Karim… Obliger de dénigrer l’Algérie pour mieux cacher la misère noire qui sévit dans son royaume féodal et arriéré…

    Quelle triste destin d’esclave consentant….

  11. Preuve que même des journalistes anglo-égyptien
    savent comment fonctionne le régime comme la majorité des algériens.. comprenait par la ..tous les malheurs qui frappe le pays.. c’est de la faute des autres ( marocains.. israéliens..kabyles .. martiens etc … etc… ) ils chargent leurs escadrilles d’esclaves et mouches à merdes payer en rondelles de cachir pour colporter leurs dirent.. et pendant ce temps là leurs rejetons s’offrent des appartements un peu partout en Europe.
    Le monde entier est au courant des magouilles du régime depuis soixante deux a aujourd’hui
    Mais comme celui-ci continue à irriguer tous ces états en pétrole et gaz quasiment gratuit.. alors comment voulez-vous ces derniers puissent s’intéresser aux malheurs qui frappe l’Algérie et les algériens ?
    Pauvre Algérie et pauvre algériens.

  12. Maintenant un fils de pute de journaliste travaillant pour la BBC, égyptien de surcroît se prend pour le Sherlock Holmes des années de l’empire du mal, pour nous dire à partir de sa misérable existence que ce qu’il dit sur l’Algerie est vraie.

    Le fils de pute a oublier la fabrication des preuves fausses et non de « théorie » du complot pour détruire l’Iraq, l’Afghanistan, la Syrie…
    Un fils de pute reste un fils de pute même journaliste à la BBC qui doit travailler pour les chiens sionistes, les racistes et colonialistes français ou avoir reçu des infra-humains Esclaves mâles et femelles appartenant au maitre homosexuel du Maroc pour être baisé ou qu’il/elle soit baisé.

  13. ce journaliste va passer à présent ses congés au Maroc et sera grassement payé pour son torchon sur l’Algérie, qu’il s’intéresse plus tôt au Maroc ou à son pays l’Egypte où il y a tellement de choses à dire………………..

  14. C’est vrai dès que quelqu’un révèle la vérité.. c’est soit un traître soit c’est un pays ennemi qui l’a engagé.
    Telle est la devise des larves esclaves.

  15. O Balouuuu….tu es de plus en plus à court d’arguments face à des faits objectifs…Notre ami tawat comme beaucoup d’autres te l’a mise profond… une fois de plus…et tu utilises le même disque rayé sale fils de pute de Zouave.

    Par contre toujours pas de courage pour déclarer ton appartenance au Mak et pour l’indépendance des chiottes qui te servent de douar ?

    Allons allons fils de pute…. un peu de courage !
    T’es derrière un écran… lâche toi bon sang !
    Au lieu de te servir des torchons de Semmar l’ancien caniche des Bouteflika et du clan de zouaves qui lui léchait le fion pour ramasser des milliards….

    Allez petite tapette clame nous haut et fort ce que tu as dans le cœur : crache sur l Islam les arabes les musulmans et l’identité de l’Algérie…
    Clame ton rêve d’indépendance !!

    On est patient….on attend que tu assumes ce que tu écris tous les jours…

    Sale porc.

    😉

  16. Loco, balou vous avez entièrement raison notre pays est vraiment en très bas de l’échelle par rapport à d’autres nations je vous assure si ça continue a cette allure on devra mettre la main à la poche, il ne reste que dalle c’est la vraie misère d’après une de mes connaissances de retour en France .therwi theberwi .

  17. La parole d un journaleux égyptien ne vaut pas plus que celle d une mouche virtuel maroukiste !!!
    Que du parti pris, pourquoi pas le même reportage sur son pays où sur le babouchistan de l ouest !?
    Mais il est vrai que les articles à charge contre l Algérie sont payer plus de 6000 euros par des cabinets conseil financer par le mourouk !
    D ou les articles prolifique de Mr semmar

  18. Avec tout l’argent volé par les Zouaves sous le règne de Bouteflika il y a de quoi se payer une indépendance… Qu’attendent ils?
    Ah j’oubliais..Ils partagent pas..

  19. Maintenant un fils de pute de journaliste travaillant pour la BBC, égyptien de surcroît se prend pour le Sherlock Holmes des années de l’empire du mal, pour nous dire à partir de sa misérable existence que ce qu’il dit sur l’Algerie est vraie.

    Le fils de pute a oublier la fabrication des preuves fausses et non de « théorie » du complot pour détruire l’Iraq, l’Afghanistan, la Syrie…
    Un fils de pute reste un fils de pute même journaliste à la BBC qui doit travailler pour les chiens sionistes, les racistes et colonialistes français ou avoir reçu des infra-humains Esclaves mâles et femelles appartenant au maitre homosexuel du Maroc pour être baisé ou qu’il/elle soit baisé

  20. @u Dey Rey Rey du Turc-kissedétan
    Le dey soumis, le dherrab el djelda de Brossette, sans gêne ose parler de l’identité de la pôvre Anjiri mizermane des ouane tfouhh triiii des bien soumis à la mafia des 3assakri.
    Ce néandertalien haineux, rass qarnouna sans consistance n’a d’arguments que la bêtise de ses insultes qui révèlent son état psychotique avec paranoïa aiguë. Comment un cerveau garantita comme celui-ci puisse être crédible en évoquant le volet identitaire de l’Anjiri écartelée, quand tu vois un crétin pareil traîner la relique d’un dey turc assassin et couard, qui s’est taillé dare dare à Naples avec son harem après avoir remis les clés d’Alger aux français.
    Faut dire que le crétininisme ne tue pas.

  21. Nous on partage tout sauf le mensonge car le mensonge est exclu de nos gènes , c’est une maladie chez certains mais peut être soigner il suffit d’aller voir un psy.

  22. Maintenant un fils de pute de journaliste travaillant pour la BBC, égyptien de surcroît se prend pour le Sherlock Holmes des années de l’empire du mal, pour nous dire à partir de sa misérable existence que ce qu’il dit sur l’Algerie est vraie.

    Le fils de pute a oublier la fabrication des preuves fausses et non de « théorie » du complot pour détruire l’Iraq, l’Afghanistan, la Syrie…
    Un fils de pute reste un fils de pute même journaliste à la BBC qui doit travailler pour les chiens sionistes, les racistes et colonialistes français ou avoir reçu des infra-humains Esclaves mâles et femelles appartenant au maitre homosexuel du Maroc pour être baisé ou qu’il/elle soit baisé.

    @Dendani Oulid el Kahba, terroriste du MAK a exterminer comme une vermine.

  23. @u L3ar bin
    Tiens, la ration finie tu ressors de la niche pour aboyer encore ? Pourtant, on a fait un effort et de généreuse façon on t’a livré un commande variée pour satisfaire le plus difficile des molosses, ce que tu n’es quand même pas, ça tout le monde le sait, en commençant par les voisins de ton miteux HLM. Les gens savent que tu n’es qu’un petit cabot de lignée incertaine qu’on calme avec une ration dans l’écuelle et le tour est joué !
    Là, tu reprends à japper, à te trémousser indûment, il semble même que tu as osé montrer tes tout petits crocs inoffensifs à ta voisine de palier, la vieille dame qui n’en pouvait plus d’entendre tes jérémiades.
    Quoi ? Elle t’a enfilé un coup de pied au luc ? Bien mérité ! Ça t’apprendra à jouer les barbots, pauvre petit clebard tapageur, meskine il s’est fait molester. La dame voulait te faire comprendre qu’elle en a vu d’autres, tes petits crocs n’effraient même pas les grelous familiers qui pullulent dans ton miteux HLM et son coup de pied c’est pour te renvoyer à la niche … et coucouche panier, papattes en rond.
    La prochaine livraison est prévue pour mardi le 7 septembre, tu auras du Ralston Purina spécial du Missouri, du Dr Ballard’s canadien, du Blue Wilderness européen ainsi que du Cesar.
    Pas de pourboire au livreur, tout est déjà payé.
    Il faut juste être poli avec le livreur, c’est un père de famille qui travaille dur, contrairement à toi il n’a aucune assistance souciale, rsa, HLM etc. On lui dit merci et bonne journée.
    Alors, tranquille… la niche et pas de haw haw hawing !

  24. Maintenant un fils de pute de journaliste travaillant pour la BBC, égyptien de surcroît se prend pour le Sherlock Holmes des années de l’empire du mal, pour nous dire à partir de sa misérable existence que ce qu’il dit sur l’Algerie est vraie.

    Le fils de pute a oublier la fabrication des preuves fausses et non de « théorie » du complot pour détruire l’Iraq, l’Afghanistan, la Syrie…
    Un fils de pute reste un fils de pute même journaliste à la BBC qui doit travailler pour les chiens sionistes, les racistes et colonialistes français ou avoir reçu des infra-humains Esclaves mâles et femelles appartenant au maitre homosexuel du Maroc pour être baisé ou qu’il/elle soit baisé.

    @Dendani Oulid el Kahba, terroriste du MAK a exterminer comme une vermine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

L’Algérie est-elle réellement capable d’organiser les Jeux Méditerranéens ?

C'est la question que se pose sérieusement le Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM). Cette haute instance dont le...

Nouvelle vague de COVID-19 et nouveau variant dangereux : pourquoi l’Algérie doit cesser de tergiverser et décréter la vaccination obligatoire

Les autorités algériennes sont en train de jouer avec le feu. Et à ce rythme, elles finiront par se...

Confidentiel. Polémique au sein d’Air Algérie : la gratuité des billets d’avion réservée uniquement aux pilotes, stewards ou hôtesses

Une vive polémique a éclaté au sein d'Air Algérie à la suite d'une note émanant le 25 novembre dernier...

L’Etat algérien a enclenché en 2021 le processus d’acquisition de 20 % d’Ooredoo Algérie

Dans la plus grande discrétion et sans faire de bruit ni la moindre annonce aux médias nationaux, l'Etat algérien...

La fraude et l’évasion fiscale ont fait perdre à l’Algérie plus de 467 millions de dollars en 2020

L'Algérie perd un total de 476,57 Millions de dollars US en termes de recettes fiscales et se classe, en...

Tebboune calme le jeu avec la France et s’attend à un « retour à la normale »

Le président Abdelmadjid Tebboune a prédit vendredi "un retour à la normale" des relations avec la France, en pleine...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you