A la une Inédit dispositif policier à Alger pour bloquer la marche...

Inédit dispositif policier à Alger pour bloquer la marche des étudiants du Hirak

-

Une seule photo vaut mille mots. Des camions de la police algérienne qui bloque entièrement l’une des plus grandes artères de la capitale Alger au niveau de la rue Didouche Mourad. Cette scène inédite s’est produite ce mardi matin à Alger lorsqu’un dispositif policier impressionnant a été déployé par les autorités algériennes pour bloquer la marche des étudiants du Hirak. 

Tout a été orchestré pour que l’espace public soit totalement verrouillé. Les étudiants algériens qui veulent relancer les marches hebdomadaires du Hirak du mardi pour exiger des réformes démocratiques et le départ du pouvoir en place ont été empêchés d’accéder aux rues les plus mythiques et aux placettes les plus névralgiques d’Alger-centre comme la Place Audin. Des centaines d’étudiants ont été ainsi bloqués au niveau de la Place des Martyrs.

D’autres groupes d’étudiants contestataires ont tenté de contourner le dispositif policier pour atteindre la place de la Grande-Poste. Rejoints par des citoyens lambda, une autre manifestation a pu s’ébranler du Square Port-Said. Plusieurs manifestants sillonnent des ruelles de la Casbah d’Alger en scandant des slogans hostiles au régime algérien. Des slogans qui réclament un « Etat civil à la place d’un Etat militaire ». Ce fameux slogan qui a été diabolisé et vivement critiqué par Abdelmadjid Tebboune lors de son entrevue avec des journalistes de la presse nationale. Une entrevue diffusée hier lundi soir par l’ENTV, la chaîne de télévision étatique algérienne.

6 COMMENTS

  1. Manifester est un droit mais il ne faut pas abuser. Dans les pays à partir desquels vous œuvrer à la destabilisation de l’Algérie, pour manifester, il faut demander une autorisation de la préfecture, indiquer le parcours de la marche et le respecter scrupuleusement sous peine de poursuites, donner l’heure de début et de fin, …
    Une manifestation mobilise les forces de l’ordre et nécessite une organisation pour éviter les débordements. Imaginez qu’un ayacha du makhzen lance une grenade sur la foule, ça va être une hécatombe.
    Sans compter que les jours de manifestations, les rues sont bloqués et les passants et automobilistes ne peuvent pas circuler librement.
    Impensable d’organiser une manifestation ou attroupent en temps de Covid en europe ou vous êtes planqués mais, vous poussez les citoyens algériens à sortir pas milliers dans les rues, sans aucune protection. Normal, la vie d’un algérien ne vaut pas grand chose pour vous. Tout le monde jubilent sur le nombre de manifestants mais, personne pour parler des manquements aux règles sanitaires.
    Qu’est ce que vous nous voulez? Voulez-vous que l’Algérie soit comme la Libye ou la Syrie pour que vous soyez tranquille !

  2. La seule chose qui est «  abusée «  n’est pas le droit du peuple à dire STOP mais ceux du régime qui trouvent encore des excuses à la junte militaire en place.
    C’est vous qui n’êtes pas à votre place pas l’inverse.

  3. Pour notre « modérateur » le mal nommé : « dz man » . . . . .

    Je ne m’étendrais pas sur la boucherie dont tu as fait preuve dans ton « commentaire » en massacrant l’orthographe, la grammaire et la syntaxe, ce n’est pas de ta faute mais celle du système de « l’éducation nationale » à la mode Harissa !

    Dans un monde « idéal », « civilisé », apaisé, n’importe quel groupe, association, parti. . . .peut et doit doit déposer une demande de manifester avec itinéraire, date, horaire à l’appui, c’est incontestable.

    Mais. . . .en Algérie, depuis sa fumeuse « indépendance », nous ne sommes et n’avons été que dans une zone de non-droit, hormis le droit « du plus fort » ! Ceci est la NORME, la « normalité » et. . . .malheur à celui qui se tait car il sera broyé !

    Ceux, qui à tes yeux, ne respecteraient pas le minimum « syndical » des déclarations etc. . .etc. . .etc, ce sont ceux qui ont été « élevés », « instruits », « éduqués », « formatés » par cette équipée acculturée et sauvage de prétendus « dirigeants » algériens ! Ce sont leurs. . . « enfants » !

    Suis prêt, en conclusion et pour que l’on ne soit pas irrémédiablement fâchés, dz man et moi, à te donner des cours de rattrapage !

  4. Exact Ben
    Et il le fait dignement.
    Nos valeureux Harkas nous avaient retiré cette VERTUE.
    Elle est en nous, engrammée dans nos gênes et nôtre histoire.
    Le monde entier est entrain de se rendre compte qui nous sommes réellement.
    Résolument Fier et Digne.
    Le monde entier, même nos bourreaux de l’extérieur.
    Quant à ceux de l’intérieur, impossible, c’est la raison pour laquelle ils ont été recrutés et qu’ils obéissent docilement à leurs maîtres.
    Dès chiens de la casse tout au plus….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Pourquoi l’Algérie doit créer un Conseil national de lutte contre la vie chère

Dés le premier jour de ce mois de Ramdhan 2021, les Algériennes et Algériens découvrent avec beaucoup de stupéfaction...

Pourquoi la seule solution qui reste à Algérie Poste est de devenir… Une véritable Banque !

En Algérie, plusieurs bureaux de la Poste sont paralysés pour la 3e journée successive par une grève anarchique que...

Rassemblement de la diaspora algérienne à Marseille pour rendre hommage aux victimes du « printemps noir »

La diaspora algérienne va organiser le 18 Avril prochain à Marseille un rassemblement pour commémorer le triste souvenir du...

Décryptage. Pour se nourrir dignement en Algérie pendant le Ramadhan, il faut prévoir au moins 3178 Da par jour

Le Ramadhan 2021 est parmi les Ramadhan les plus chers et les plus compliqués sur le plan économique et...

Enquête. Les aliments pour bétail, l’autre cause qui explique les prix inaccessibles des viandes en Algérie

C'est une réalité qui n'a jamais suffisamment bien expliquée et racontée aux Algériennes et Algériens. Les prix de toutes...

Confidentiel. Air Algérie : ses avions cloués au sol, mais elle continue de désigner et de payer des représentants à l’étranger

Alors que ses avions sont cloués au sol depuis plusieurs mois, Air Algérie a continué à désigner des nouveaux...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you