A la une "Il y en a assez de voir la France...

« Il y en a assez de voir la France comme le bouc émissaire des fautes et des erreurs du gouvernement algérien »

-

« La France est un ennemi traditionnel et éternel ». Cette phrase haineuse et maladroite du ministre Hachemi Djaâboub, ministre du Travail et de la Sécurité sociale, a suscité un énorme tollé médiatique et politique en France alors que le Président Emmanuel Macron avait entrepris de nombreux efforts pour tenter de relancer les relations algéro-françaises. 

Après les réactions médiatiques, c’est au tour des personnalités politiques françaises de monter au créneau pour réclamer à l’Etat français une réaction ferme et sévère face à cette agression qualifiée de « honteuse » perpétrée par un ministre algérien en exercice au gouvernement. La réaction la plus virulente nous est parvenue de la part de Nicolas Dupont-Aignan, officiellement candidat à l’élection présidentielle de 2022. Le président de Debout la France, qui avait obtenu moins de 5 % à l’élection présidentielle de 2017, a diffusé une vidéo sur Twitter dans laquelle il s’en prend très vigoureusement au régime algérien.

En effet, le 10 avril dernier, le président de Debout la France qui se présente pour la troisième fois à l’élection présidentielle française, a dénoncé avec véhémence les propos de  Hachemi Djaâboub en demandant officiellement à Emmanuel Macron de « rappeler notre Ambassadeur en Algérie sur le champ ! »

« Il y en a assez de voir la France comme le bouc émissaire des fautes et des erreurs du gouvernement algérien », a analysé encore Nicolas Dupont-Aignan d’après lequel le régime Algérien « se serve des plaies passé pour se maintenir au pouvoir ».

L’actuel candidat aux élections présidentielles françaises a condamné aussi l’attitude de Macron face au régime algérien. Il accuse Emmanuel Macron de « démagogie pro-Algérienne » qui « reçoit comme un boomerang sa politique » de rapprochement avec le Président algérien Abdelmadjid Tebboune. « On ne gagne jamais à se coucher à s’abaisser, on doit se dire les choses franchement entre la France et l’Algérie. On ne peut pas accepter ce qui se passe », a dit enfin Nicolas Dupont-Aignan. Les propos du ministre Hachemi Djaâboub ont suscité une véritable controverse en France. Ce « dérapage » risque de susciter de graves malentendus entre les deux pays.

12 COMMENTS

  1. Oui, il dit tout haut ce que beaucoup pense tout bas !
    Le système exerce une forme de chantage sur la France, « dite, pourtant des Droits de l’homme »
    pour cautionner un certain nombre de dérives vis-à-vis du peuple algérien en général et du Hirak en particulier !
    On ne l’entend pas, elle est aux abonnés absents, sans doute pour sauver ses parts de marché en Algérie !
    Dupont Aignan se permet d’enfoncer les portes ouvertes en tant qu’opposant, ce que Macron aux commandes de
    la France ne peut se permettre.

  2. « Il y en a assez de voir la France comme le bouc émissaire des fautes et des erreurs du gouvernement algérien ».
    Bravo. Il a fallu que « la France ennemie » nous le jette à la figure. C’est les plus justes paroles qu’un politique français n’ait jamais osé prononcé. Bravo encore. Cette phrase résume et explique notre drame depuis l’indépendance que nos parents ont chèrement payé. Le système criminel reposant sur l’idéologie militaro-islamique, raciste, régionaliste, usurpateur des héros authentiques, a détruit l’Algérie, sa culture, briser les rêves de sa jeunesse …. Basta. La France doit joindre le geste à la parole : Pour commencer déclarer caduques et annuler les accords d’Évian. En un mot couper le « cordon ombilical » et devenir des partenaires comme tous les autres états. Retirer tous les permis de séjours à toute la racaille politique algérienne venue s’installer en France pour vivre leur retraite dorée, avec l’argent volé en Algérie, loin de leur « populace » du bled.
    Oui remettre les choses à plat. Avec tout mon respect pour le brave peuple français. J’espère que ces paroles ne sont pas des paroles en l’air.

  3. Savez vous pourquoi Le ministre du chômage et du sous développement djâaboub (alias l’intestin grêle) a déclaré que la France est l’ennemi de l’Algérie ? car jean Castex a annulé sa visite en Algérie tout simplement, vous allez voir dans quelques mois, ils vont se réconcilier comme d’habitude.

  4. ….la connexion entre Semmar et la droite française hostile de nature à l’Algérie !….Honte a ceux qui se positionnent en faveur de la france néo-coloniale…..Une france qui veut ressusciter son ancien empire et sa recolonisation par le bais du Caïdat comme c’st le cas du maroc!….

  5. Il n’y a pas plus d’anti algérien que les algériens eux-mêmes. Du moins sur cet espace qui monte en épingle tout ce qui concerne le pays.

    Ces forts en gueule mais faibles en solution, sont des spécialistes de l’invective, de l’insulte et de la grossièreté. Ils ne respectent même pas les lecteurs car ils ne sont pas respectables. Jamais ces gens là ne tolérerons la contradiction. Il ne faut surtout pas avoir un avis contraire sinon, vous recevez une volée de langage de maquerelle.

    Un peu de retenue au moins car ce n’est certainement pas de vous que l’Algérie sortira de l’ornière.

  6. A Vangelis,
    C’est sûr que tu es mieux traité chez ton genenar sanguinaire Nezzar. Où tu peux être dithyrambique pour ta houkouma et surtout traîter les amazighs de tous les noms d’oiseaux et leur faire porter la déliquescence du pays.
    Allez retourne cirer les rangers, car ici c’est le seul site ALGÉRIEN LIBRE.

  7. @ loco

    Vous pouvez parler tout seul dans le vide par supputation et je ne vous répondrai pas le moins du monde car nous n’avons les mêmes valeurs et vous n’avez pas le niveau.

    Voyez-vous, votre langage de rue est celui du caniveau, je ne vous insulte même pas car j’ai trop de respect pour les déchets.

  8. Vangelis
    Vas te pendre .
    Race de harkis .
    On vous insulte, vous nous voler, tuer, violer depuis 62 minimum, cherche l’erreur fils de pute (bien éduqué)…

  9. @ Toutou

    Est-ce que j’ai sonné le concierge de service ?

    Ma mère est dans l’au delà et te salue pour tes insultes.

    Vous êtes l’archétype de l’algérien qui n’a rien dans la caboche sauf l’insulte. Pauvre taré !

    Vous n’êtes que des déchets et détestés partout dans le monde, il suffit de lire vos insanités pour avoir honte d’être parmi vous.

  10. Ventreglisse
    Tu es l.archétype du harki qui joue au singe savant .
    Un mélange d.enfant de putin au service de généraux sanguinaires et sous merde à quatre pattes aux ordres.
    Regarde et surtout écoute chaque semaine la rue nous dire qui de nous ou de vous est détesté.
    Race de cafards
    Enfant de chien galeux

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Crise financière : l’Etat algérien prépare la fin progressive des subventions sociales à partir du deuxième semestre de 2021

Les prix soutenus du pain, de l'huile, du sucre, des carburants ou de l'électricité, c'est bientôt un souvenir en...

Révélations. L’affaire Petroceltic : comment le PDG de Sonatrach va causer à l’Algérie des pertes de plusieurs centaines millions de dollars

C'est un autre affaire qui va causer un énorme préjudice financier à l'Algérie au moment où elle traverse l'une...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

En 2021, l'Etat algérien sera obligé d'augmenter encore son budget de fonctionnement d'au moins 2,6 milliards de dollars en...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

L'année 2021 sera, comme l'année 2020, une année de disette financière pour l'Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales...

En 2020, face à la crise, l’Etat algérien a sacrifié l’Education, la production nationale et l’Agriculture

En 2020, face à la crise financière qui s'est aggravée en Algérie à cause des effets désastreux de la...

Urgent. L’ONU se dit « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie et dénonce les violences du pouvoir algérien

L’ONU est « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie où plusieurs droits fondamentaux, comme...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you