A la une Hirak : répression massive dans au moins 17 villes...

Hirak : répression massive dans au moins 17 villes et une journaliste placée en garde-à-vue à Alger

-

Le bilan de la répression policière en Algérie ne cesse d’évoluer négativement d’une heure à une autre ce vendredi 14 mai. Et pour cause, les services de sécurité ont lancé des interventions très musclées dans pas moins de 17 grandes villes du pays. Des arrestations en masse, des violences policières et des brutalités choquantes ont rythmé la journée de ce vendredi dans ces 17 villes du pays, a-t-on pu confirmer auprès de plusieurs sources concordantes. 

Mais la nouvelle plus inquiétante nous parvient depuis Alger-centre où la jeune journaliste Kenza Khatou a été placée en garde-à-vue par la police alors que les images de son arrestation très violente ont été massivement partagées sur les réseaux sociaux suscitant ainsi l’indignation nationale. Ces images ont scandalisé les Algériennes et Algériens car elles relatent le comportement très violent des policiers qui ont ceinturé et brutalisé une jeune journaliste dont le comportement ne constituait aucunement une atteinte à l’ordre public.

Kenza Khatou est l’une des jeunes journalistes algériennes les plus suivies sur les réseaux sociaux. Collaboratrice de plusieurs médias en ligne comme TariqNews, Maghreb Emergent ou Interlignes. Connue auprès des services de sécurité en raison de sa présence quasi-régulière à toutes les marches du Hirak, Kenza Khatou est une jeune journaliste innocente soucieuse uniquement de la qualité professionnelle de son travail. Son placement en détention par la police est un très mauvais signal qui n’augure rien de bon pour la suite des évènements notamment lors de sa présentation devant un Procureur de la République d’un tribunal algérois.

Cet épisode nous rappelle la triste affaire du journaliste Rabah Karèche. Le 18 avril dernier, les autorités algériennes ont arrêté le journaliste Rabah Karèche, peu après la parution, dans le journal Liberté, d’un de ses articles qui portait sur une manifestation organisée par les Touaregs de la région de Tamanrasset (sud de l’Algérie) pour contester le rattachement récent de certaines parties de leur wilaya (préfecture) à des préfectures nouvellement créées. Rabah Karèche est incarcéré dans une prison à Tamanrasset, dans l’attente de son jugement, et encourt jusqu’à 23 ans de réclusion s’il est déclaré coupable.

Signalons enfin que plusieurs manifestants arrêtés ce vendredi 14 mai ont été placés en garde-à-vue et retenus par les services de sécurité dans des geôles à Alger comme ailleurs dans les autres wilayas du pays. Des étudiants, des avocats ou de simples citoyens lambda sont toujours sous le contrôle et la surveillance de la police dans divers commissariats. Pour l’heure, aucune source fiable n’a pu nous fournir des informations pour donner le nombre de ces personnes placées en garde-à-vue.

 

6 COMMENTS

  1. Grève Générale avec occupation de la rue en restant pacifique et soudé.
    Filmer un maximum les visages et actions de nos bourreaux pour que le D Day, ont aillent les cueillir sans qu’ils puissent s’évaporer ( pour mieux revenir) une nouvelle fois.

  2. Hé Abdou pourquoi vous ne parler pas de l’interdiction de la manifestation pro Palestine a paris ?
    Pour aujourd’hui Samedi Hypocrite va vous léchée les fesses de la France maintenant ?!!
    Ou alors pour vous il y a deux poids deux mesures que l’Algérie n’a pas le droit d’interdire
    Une manifestation ?! et en France on exige une déclaration avec des itinéraires précises
    Et pas l’Algérie ? Hypocrite va !! Quand la police tabasse les Gilets jaunes personnes dénonce
    Quoi que se soit c’est tout à fait normal pour vous ?!! Hypocrite va !!
    L’Algérie c’est un état souverain il a ses lois et sa constitution comme touts les autres états
    Et il n’a pas de leçon à réservoir de personne !! Parle nous plutôt de l’état terroriste d’Israël !!
    Qui assassines les enfants palestiniens en pleine fête de aide el fitr !! Hypocrite va !!
    Qu’on applique la loi et que les responsables déclarent la manif avec des itinéraires précis
    Et aussi des heurs du début et de la fin de la manif !! C’est touts ce que il leurs demandent
    Le ministre de l’intérieure comme il fiat Gérald Darmanin en France ! Hypocrite va !!!

  3. Les responsables de la répression, des violences policières et des molestations doivent savoir qu’ils sont pénalement responsables des ordres qu’ils ont donné. Ils seront jugés et condamnés un jour ou l’autre.

  4. Impartial
    Sauf que Moussa Darmanin a été choisi par l’entité sioniste à l’Elysée par ses qualités de traîtrise en plus de celles de violeur…
    Bref, un des vos maîtres harkas qui est aussi légitime que toi pour parler de la souffrance de tout un peuple.
    Ni lui et encore moins toi pour nous dire quoi faire, qui supporter ou qui vomir.
    Vas juste te faire mettre par tes valeureux harkas et oublies nous, on sera revenir vers toi en temps voulu.
    Continue juste à faire le beau et assumer ton statut de harki.

  5. Les parasites sanguinaire qui squattent le pouvoir et les centres de decisions en Algerie veulent faire sortir les Algerien du cercle du pacifisme pour pouvoir utiliser le seul instrument qu’ils/elles metrisent qui est la repressions, la torture, le viol, l’empisonment, le meurtre et le genocide comme les juifs en Palestine occupe’, les sionistes. Comme aussi chez les francais racistes et colonialistes qui sont pour les genraux genocidaires et les parasites sanguinaires en Algerie et sont aussi avec les Juifs qui occupent la Palestine et qui depuis 1948 essayent d’exterminer les Palestiniens. Les generaux genocidaires et parasites sanguinaires en Algerie tous comme les Generaux et policiers francais qui ont un QI inferieur a la moyenne national Francaise et sont des racistes et colonialistes comme les Juifs occupants la Palestine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Le nombre des détenus politiques a dépassé la barre des 260 en Algérie : 54 incarcérations rien que depuis le début du mois de...

Le nombre des détenus politiques est encore monté en flèche.  Jusqu'à ce vendredi 18 juin, l'Algérie compte pas moins...

Document. Répression des Droits de l’Homme : la lettre des 82 ONG algériennes et internationales qui demandent une « action urgente » contre le régime algérien

Mesdames, Messieurs, Nous, organisations non gouvernementales algériennes, régionales et internationales soussignées, exhortons votre gouvernement, individuellement et conjointement avec d'autres...

82 organisations Algériennes et internationales appellent à des sanctions concrètes contre le régime algérien

82 organisations Algériennes et internationales ont lancé des appels pour demander au Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) et...

En Kabylie, un village bannit à vie un partisan du pouvoir algérien et de Tebboune

"Taajemaah", le comité de village, de la localité d'Imzizou, a décidé le 15 juin dernier d'excommunier et de bannir...

COVID-19. Augmentation du nombre des patients hospitalisés dans au moins une quarantaine de wilayas en Algérie

Attention, la situation commence à devenir inquiétante dans les hôpitaux algériens en raison d'une augmentation significative des patients hospitalisés...

COVID-19. Les nouvelles contaminations continuent d’augmenter dans les wilayas du centre et de l’ouest algérien

L'épidémie de la COVID-19 continue de progresser en Algérie et les indicateurs commencent à virer au rouge. Le dernier...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you