A la une Exclusif. L'ex Beau-fils du général Smail Lamari réclame 190...

Exclusif. L’ex Beau-fils du général Smail Lamari réclame 190 millions de dollars à trois sociétés chinoises en Algérie

-

C’est une affaire rocambolesque qui a été traitée dans la discrétion la plus intrigante à Alger. Kheir  Allab, l’ex beau-fils du défunt général Smail Lamari, l’ancien patron emblématique de la Direction du contre-espionnage décédé en août 2007, a poursuivi trois grandes sociétés chinoises devant le tribunal de Bir Mourad Rais à Alger. Parmi ces sociétés, nous retrouvons la grande compagnie la China State Construction Engineering Corporation (CSCEC), l’entreprise chinoise qui a réalisé de nombreux grandes ouvrages en Algérie comme la Grande Mosquée d’Alger ou la nouvelle ville de Sidi Abdellah. 

Il y a aussi China Telecom Construction 3RD Engineering Co qui avait obtenu de nombreux marchés de fourniture de la fibre optique notamment à Sonatrach. L’ex beau-fils du défunt général Smail Lamari a signé avec ces grosses  sociétés chinoises un contrat de commission en 2012. Les sociétés chinoises ont promis à El Kheir Allab une commission de 2 % sur tous les marchés qu’il peut leur obtenir en Algérie.

Or, les deux parties avaient convenu de créer une société commune pour travailler ensemble sur la conclusion de contrats juteux en Algérie. Sauf que la création de cette société n’a jamais été finalisée. Entre-temps, les trois sociétés chinoises liées à Kheir Allab ont soumissionné dans plusieurs projets et ont décroché plusieurs grands marchés. L’ex beau-fils du général Smail Lamari réclame, dés lors, son argent. Mais les trois sociétés chinoises dont la CSCEC ont dit non prétextant que ces marchés ont été obtenus à la régulière en répondant  à des appels d’offres sans que la moindre participation ou intervention de Kheir Allab.

L’affaire tourne au conflit judiciaire et l’ex beau-fils du général Smail Lamari traine les trois sociétés chinoises devant le tribunal de Bir Mourad Rais pour leur réclamer le versement de ses commissions dont le montant a été évalué par ses soins à….190 millions de dollars. Et là, à la surprise générale, le 9 juillet 2019, ce tribunal algérois rend un verdict qui donne raison à Kheir Allab et désavoue les sociétés chinoises. Le juge du tribunal de Bir Mourad Rais désigne un expert qui a été instruit d’évaluer les préjudices dont fut victime Kheir Allab afin que la justice algérienne puisse fixer le montant réel des réparations.

Les trois sociétés chinoises font appel de cette décision et le dossier est transmis à la Cour d’Alger. En attendant, les chinois ne savent plus à quel saint se vouer et crient au scandale. Il est à rappeler enfin que l’ex beau-fils du général Smail Lamari est cité dans plusieurs anciens scandales financiers ayant ébranlé l’Etat algérien. A titre d’exemple, en mars 2015, il figurait sur la liste des douze  mis en cause, poursuivis tout en étant libres, dans le scandale de l’autoroute est-ouest. A cette époque-là, Kheir Allab était à côté de Mohamed Bouchama (secrétaire général du ministère des Travaux publics), Sid Ahmed Addou (homme d’affaires et cousin de Tadj Eddine), Naim et Madani Bouznacha (qui font dans les transactions de change de devises), Belkacem Ferrachi (directeur de cabinet de Amar Ghoul, ancien ministre des Travaux publics), Ahmed Rafik Ghazali (directeur de l’Agence de gestion des autoroutes), Widad Ghrieb épouse de Salim Hamdane (fille du sénateur et ancien ambassadeur d’Algérie au Mali), mais aussi ses deux sœurs Fella et Radia, Mohamed Ouezzane dit colonel Khaled (officier du DRS, conseiller de l’ex-ministre de la Justice, Tayeb Belaïz).

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

COVID-19. Une importante autorité sanitaire américaine classe l’Algérie dans une « zone inconnue »

L'Algérie a été classée par une importante autorité sanitaire américaine dans une "zone inconnue" concernant sa gestion de la...

« Notre liberté et un Président légitime » : le Hirak imperturbable malgré l’agressivité du régime algérien

Le Hirak confirme une nouvelle fois sa solidité ce vendredi 16 avril. Le premier vendredi du mois sacré du...

Vendredi 16 avril : les manifestants du Hirak lancent un appel au renforcement de la protestation citoyenne

De nombreux manifestants du Hirak ont lancé ce vendredi 16 avril des appels successifs à la nécessité de renforcer...

Tribune. Détenus politiques en Algérie : lettre à Michelle Bachelet, Présidente du HCDH

Permettez-nous de vous alerter encore une fois sur les exactions du régime en Algérie qui continue de maltraiter et...

Le soutien américain aux revendications du Hirak trouve un large écho auprès des manifestants algériens

Les manifestants algériens ont beaucoup apprécié le soutien affiché publiquement par les Etats-Unis d'Amérique aux revendications pacifiques et démocratiques...

Vnedredi 16 avril : Le malheureux sort des détenus politiques au coeur de la colère du Hirak

Ce vendredi 16 avril, la libération des détenus politiques a été au coeur des slogans et pancartes brandis par...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you