A la une Exclusif. Le pouvoir algérien veut organiser des élections législatives...

Exclusif. Le pouvoir algérien veut organiser des élections législatives anticipées avant le printemps 2020

-

Le pouvoir algérien algérien envisage d’organiser des élections législatives anticipées pour justifier la dissolution de l’actuel parlement hérité de l’ère Bouteflika, a-t-on appris au cours de nos investigations. Une feuille de route politique a été tracée pour changer le visage de toutes les institutions politiques du pays afin de donner aux algériens et algériennes une véritable impression que le réel changement politique est en cours dans le pays. 

Et pour ce faire, les autorités algériennes n’attendront pas jusqu’à mai 2022 pour changer de parlement. Dés la désignation d’un nouveau Président de la République à la suite du scrutin présidentiel du 12 décembre prochain, il sera procédé à la dissolution de l’actuel parlement qui cristallise toute l’illégitimité du système politique algérien.

Ainsi, la feuille de route qui a été dessinée par les officines du régime algérien prévoit la possibilité que le nouveau Chef d’Etat puisse prendre une décision stratégique dés le mois de février 2020. C’est, effectivement, à ce moment-là que le futur Président de la République dissoudra l’actuel parlement et convoquera de nouveau le corps électoral pour organiser des élections législatives anticipées au cours du printemps, à savoir le mois de mars ou avril 2020. L’objectif est de se doter d’un nouveau parlement entièrement remodelé pour permettre l’émergence de nouvelles forces politiques et de nouvelles personnalités dans l’optique d’opérer une rupture symbolique avec les anciennes institutions du régime Bouteflika.

Le futur Président de la République lancera un processus de dialogue avec les partis et les leaders de l’opposition algérienne pour les convaincre de participer à ce processus consistant à se doter d’un nouveau parlement totalement remanié pour créer une nouvelle vie politique dans le pays. Cependant, la tâche s’annonce ardue et le futur Président de la République souffrira d’un énorme déficit de légitimité en raison du rejet massif de la population algérienne de ces élections présidentielles du 12 décembre. Il sera donc très difficile et complexe de mettre un nouveau parlement « légitime » et « représentatif » qui regroupera des figures crédibles de l’opposition algérienne ou du hirak, le mouvement populaire du 22 février. La feuille de route du régime algérien s’avère ainsi « excentrique ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Confidentiel. Le ministre algérien des Moudjahidine absent depuis plusieurs mois pour des soins à l’étranger

Au moment où la France a bouclé officiellement ses propositions pour une réconciliation mémorielle et historique avec le peuple...

Passé colonial en Algérie : Emmanuel Macron promet des « actes symboliques » pour la réconciliation entre la France et l’Algérie

Le célèbre historien français Benjamin Stora a remis officiellement ce mercredi 20 janvier à Emmanuel Macron son rapport sur...

Lancement d’une campagne de soutien international en faveur du détenu algérien Nourredine Tounsi

"Nous appelons l’Algérie à libérer immédiatement Noureddine Tounsi. #FreeTounsi". C'est avec ces mots que débute la nouvelle campagne internationale...

COVID-19. M’sila, Batna, Skikda, Guelma et Annaba : ces wilayas qui subissent une augmentation inquiétante des cas hospitalisés

Attention, plusieurs wilayas de l'est algérien assistent depuis le 3 janvier de cette nouvelle année 2021 à une augmentation...

COVID-19. Inquiétante augmentation des nouveaux cas confirmés à Tebessa, Annaba, Guelma, El Tarf et de Souk Ahras

Le nombre des cas contaminés et infectés par la COVID-19 repart à la hausse dans les wilayas de  Tebessa,...

Tribune. Affaire Dalila Touat : lettre à Madame Michelle BACHELET, Haut-Commissaire aux Droits Humains

A son Excellence Madame Michelle BACHELET Haut-Commissaire aux Droits Humains,Votre Excellence,Aujourd'hui encore une simple citoyenne Madame Dalila Touati vient...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you