A la une Exclusif. Le COVID-19 a provoqué de sérieux problèmes...

Exclusif. Le COVID-19 a provoqué de sérieux problèmes cérébraux chez Tebboune

-

Contrairement à ce que la Présidence algérienne a affirmé dans son dernier communiqué, les premières indications sur l’état de santé du Président Abdelmadjid Tebboune sont alarmantes et l’homme risque malheureusement de ne pas pouvoir reprendre ses fonctions avec l’ensemble de ses facultés physiques et mentales. Et pour cause, le COVID-19 a provoqué de sérieux problèmes cérébraux chez Abdelmadjid Tebboune, a appris Algérie Part auprès de plusieurs sources très proches du staff médical ayant accompagné le président algérien à l’hôpital militaire d’Ain Naadja. 

Ce n’est pas uniquement les insuffisances respiratoires qui ont fragilisé dangereusement l’état de santé d’Abdelmadjid Tebboune. Le président algérien a subi des complications au niveau du cerveau à cause des symptômes du COVID-19, soulignent nos sources. C’est pour cette raison que son transfert à l’étranger vers un établissement beaucoup plus sophistiqué et développé était devenu une urgence vitale pour sa survie. Les médecins du staff médical de l’hôpital d’Ain Naadja ont diagnostiqué mardi 27 octobre dernier les symptômes d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Pris de panique, les médecins algériens ont réclamé en urgence un transfert vers l’étranger pour une meilleure prise en charge car le COVID-19 ne cessait de provoquer des complications incontrôlables.

Abdelmadjid Tebboune risque, malheureusement, de se retrouver dans la même situation désastreuse que celle d’Abdelaziz Bouteflika, à savoir survivre une longue maladie harassante, mais avec des troubles neurologiques qui laisseront des séquelles indélébiles. C’est le scénario le plus catastrophique qui est redouté par le staff médical du président algérien. Et c’est pour cette raison qu’il a été dirigé vers un hôpital allemand spécialisé afin de le prendre convenablement en charge dans l’espoir de pouvoir le guérir des séquelles terrifiantes du COVID-19.

Il est à souligner enfin que les complications neurologiques peuvent apparaître chez des personnes présentant des infections sévères du Covid-19. Plusieurs récentes études scientifiques ont confirmé que le Covid-19 pourrait également entraîner de sérieux problèmes cérébraux, comme un accident vasculaire cérébral, des hallucinations ou des lésions nerveuses. Des conséquences graves qui sembleraient être plus courantes que les chercheurs ne le pensaient auparavant.

D’autres études scientifiques ont montré que les patients COVID-19 présentaient un risque plus élevé d’invalidité grave après un AVC. En Allemagne, Abdelmadjid Tebboune subira des soins intensifs afin de limiter les conséquences de l’infection au COVID-19 sur son cerveau. L’objectif est qu’il puisse guérir tout en retrouvant l’essentiel de ses facultés mentales. Faute de quoi, il ne pourra plus continuer d’assumer ses fonctions présidentielles à la tête de l’Etat algérien.

 

14 COMMENTS

  1. Monsieur Abdou, c’est ce que Amir DZ a affirmé dans son live d’hier soir, chose que malheureusement tu as dissimulé dans ton live en noyant cette infos capitale dans des considérations techniques qui n’apportaient rien au lecteur, mais au contraire qui l’éloignaient de la vérité.

  2. Bsr les alges…riens….( pauvre nation que nous sommes )…
    La peur a venir est de voir le spectre de l’explosion sociale suite au chamboulement dû à Mr korona ( la création est maître réparatrice de l’univers ….donc merci le devin )…
    Donc attention au 05 octobre bis repitita …
    Et à la stylisation du pays.
    Chacun doit assumé les choix infligés au peuple Algé ROIS .

    • Apparemment les réfractaires et les détraqués idéologiques et raciaux sont gravement atteints de la maladie de la haine de l’Algérie que la France a planté dans leur subconscient. Vas te soigner

  3. L’argent consacré à construire dernièrement 1 batisse de qques milliards a ALGER au dû servir à doter la nation d’un hôpital digne qui servira et le peuple et son président …
    Covid viens de nous rappeler qui est maître des faits . Vive le créateur de l’univers et des scieux.

    • ALORS DJIBOUNA RASMI AU LIEU D ACCUSER LES GENS DE FAKE NEWS.
      LE PRESIDENT EST SERIEUSEMENT MALADE COMME ONT ETE TRUMP ET BORIS JONHSON.
      DE TOUTE FACON ON N EST PAS SORTI DE L AUBERGE: UN 2eme cas BOUTEFLIKA n est pas a ecarter.
      FERHAT ABBES A RAISON : L ‘ALGERIE EST MAUDITE PAR LE SANG DE SES MARTYRS!!!
      SEULES DES ELECTIONS LIBRES ET HONNETES SAUVERONT LE PAYS: UN PRESIDENT JEUNE, HONNETE ET NATIONALISTE ET LES MILITAIRES RETOURNERONT A LES CASERNES ET LAISSER LA POLITIQUE AUX POLITICIENS

  4. Abdou tu es une crapule et un voleur comme ton ami DZ TA PLACE EST EN PRISON. AVEC DES PERSONNES COMME TOI L’Algérie n’est pas sortie de l’auberge. Vous un un vendu au plus offrant à la veille du 1er novembre les martyrs se retouneraient dans leur tombe.

  5. Quoi qu il puisse lui arrivé ça ne changera en rien au devenir des Algériens !!!
    Hadj Moussa Moussa el hadj
    Ne nous voilons pas la face !!!
    Cette mosquée qu il voulait inaugurer
    Aurait pu être un grand hôpital hélas !!!

  6. Des fois je me demande si la liberté d’expression nous la méritons. Quand je vois les injures de certains qui commantes ici. Qu’on aime ou qu’on aime pas Abdou c’est pas le problème. mais dans un débat il faut apporter des idées des preuves pas de l’injure

  7. On a pas a rire de la maladie, il se peut qu’on soit toucher de la même façon ou pire , personne n’est a l’abri donc de grâce soyons un peu humble devant Dieu et souvent ce qui sont sûrs d’eux , a eux arrive le pire. Que Tebboune est un mauvais politique ou il est magouilleur c’est autre chose , mais ne jamais rire d’un malheur des autres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Confidentiel. Le ministre algérien des Moudjahidine absent depuis plusieurs mois pour des soins à l’étranger

Au moment où la France a bouclé officiellement ses propositions pour une réconciliation mémorielle et historique avec le peuple...

Passé colonial en Algérie : Emmanuel Macron promet des « actes symboliques » pour la réconciliation entre la France et l’Algérie

Le célèbre historien français Benjamin Stora a remis officiellement ce mercredi 20 janvier à Emmanuel Macron son rapport sur...

Lancement d’une campagne de soutien international en faveur du détenu algérien Nourredine Tounsi

"Nous appelons l’Algérie à libérer immédiatement Noureddine Tounsi. #FreeTounsi". C'est avec ces mots que débute la nouvelle campagne internationale...

COVID-19. M’sila, Batna, Skikda, Guelma et Annaba : ces wilayas qui subissent une augmentation inquiétante des cas hospitalisés

Attention, plusieurs wilayas de l'est algérien assistent depuis le 3 janvier de cette nouvelle année 2021 à une augmentation...

COVID-19. Inquiétante augmentation des nouveaux cas confirmés à Tebessa, Annaba, Guelma, El Tarf et de Souk Ahras

Le nombre des cas contaminés et infectés par la COVID-19 repart à la hausse dans les wilayas de  Tebessa,...

Tribune. Affaire Dalila Touat : lettre à Madame Michelle BACHELET, Haut-Commissaire aux Droits Humains

A son Excellence Madame Michelle BACHELET Haut-Commissaire aux Droits Humains,Votre Excellence,Aujourd'hui encore une simple citoyenne Madame Dalila Touati vient...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you