A la une Hormis la sécurité, les algériens reconnaissent que leurs dirigeants...

Hormis la sécurité, les algériens reconnaissent que leurs dirigeants ne savent ni créer des emplois, ni contrôler les prix ni limiter les inégalités

-

Les algériennes et les algériens sont conscients que les dirigeants de leur pays ne sont pas capables de créer des emplois, de limiter les inégalités sociales ou de contrôler les augmentations des prix qui provoquent une cherté excessive de la vie. En réalité, les algériennes et les algériens reconnaissent que les dirigeants ou hauts responsables de leur Etat sont uniquement performants lorsqu’il s’agit de veiller sur la sécurité et gérer les troubles à l’ordre public ou déployer un arsenal sécuritaire à travers le territoire national.  

A l’exception de la gestion sécuritaire et de la répression, les dirigeants algériens ne sont pas capables de réaliser des performances notables dans la gestion des affaires économiques ou sociales du pays.  C’est effectivement ce que nous apprend un rapport approfondi et bien détaillé qui dresse un portrait méticuleux de la profonde déception exprimée par les Algériens à l’égard des dirigeants de leur pays. Ce rapport a été établi par des experts internationaux lors d’une vaste enquête d’opinion menée auprès de la population algérienne en 2019. Cette enquête qui prospecte minutieusement les préoccupations et angoisses des Algériennes et Algériens a été réalisée par Arab Barometer, un organisme indépendant partenaire de l’Université de Princeton aux États-Unis, qui interroge régulièrement plus de 25 000 habitants dans 7 pays – le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, le Liban, la Jordanie et l’Irak, pour sonder l’opinion des pays arabes sur divers évènements de l’actualité régionale ou internationale.

Il s’agit d’explorer l’attitude des opinions arabes à propos de plusieurs thématiques politiques, économiques ou sociales alimentant fortement l’actualité régionale. Cet organisme mène des enquêtes d’opinion publique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord depuis 2006. Il est réputé pour être un réseau de recherche non partisan qui donne un aperçu des attitudes et des valeurs sociales, politiques et économiques des citoyens ordinaires à travers le monde arabe.

Arab Barometer est piloté essentiellement par des chercheurs affiliés au Centre d’études stratégiques de l’Université de Jordanie à Amman, le Centre palestinien de recherche sur les politiques et les enquêtes à Ramallah, le Social and Economic Survey Research Institute de l’Université du Qatar à Doha et One to One for Research and Polling à Tunis. De plus, deux des chercheurs principaux du projet, Amaney Jamal de l’Université de Princeton et Mark Tessler de l’Université du Michigan, sont membres du comité directeur. Les opérations quotidiennes sont gérées par le directeur de projet Michael Robbins et une équipe de spécialistes basée aux États-Unis.

Dans ce rapport consacré à l’Algérie qui se base sur des enquêtes d’opinion menées en 2019 auprès de vastes échantillons à travers le pays, nous apprenons que seulement 11 % des Algériens jugent satisfaisants les efforts fournis par les dirigeants de leur gouvernement en faveur de la création de nouveaux emplois. Et uniquement 10 % des algériennes et des algériens qualifient de satisfaisants les efforts de leurs dirigeants en matière de lutte pour endiguer les augmentations des prix et la cherté de la vie.

Ils sont encore 10 % des algériens à saluer les efforts de leur gouvernement concernant la lutte contre les inégalités sociales qui ne cessent de se creuser, notons-le au passage, à travers tout le pays.

En revanche, 53 % des Algériens sont contents et approuvent le bilan de leur gouvernement en matière de lutte contre l’insécurité et la sauvegarde de l’ordre public. Les résultats de cette enquête d’opinion réalisée par les experts de l’ Arab Barometer démontrent enfin que le régime algérien excelle uniquement dans la gestion sécuritaire du pays. Ce qui confirme la nature sécuritocrate de l’Etat algérien. Une sécuritocratie préoccupée uniquement par la répression et la lutte acharnée pour le contrôle strict du pays et de l’espace public. Mais un pays ne peut pas vivre uniquement de « sécurité » et les forces de la Police, de la Gendarmerie ou celles de l’Armée ne peuvent pas soigner, créer des emplois, construire des logements, fournir des salaires, des médicaments ou de la nourriture à toute une population.  Le régime algérien oublie souvent que l’économie, les finances, le développement social et l’épanouissement culture sont essentiels pour la survie d’un pays dans un monde en mutation permanente.

 

 

10 COMMENTS

  1. hormi la sécurité . !! . nous n’avons ete soumis a aucun défi sécuritaire serieux . et la decénie noire nous a montré aussi comment ces barbourbouses se comportent avec les défis sécuritaires . la déferlante qui vient l’Est n’as pas encore atteint l’Algérie . tous le Monde s’attend a une guerre contre le Maroc alors que l’ennemie vient de l’Est . quand t’es capable , tu l’est dans tous , ils sont incompetant dans tous .

  2. Karim l Algerie met KO le Maroc mais le Maroc c est un vassal de la France uSa Angleterre de OTAN c est ta dire l Algérie fera la filière a OTAN ou le marocain sera la chair à canon comme bcp de leur histoire jusqu’à la conquête peul mauritanien qui a donner des gnawa

  3. Celui qui n’arrive pas à gérer le manque de la patate, manque d’eau,manque de l’huile,manque des légumes secs,manque du lait,manque de liquidite, manque d’oxygène dans les hôpitaux, manque de canadaires pour faire face aux feux de forêts et inondations terrible partout à travers le pays et glissements du terrain et les gens meurent à cause de l’effondrement de leurs maisons. Les écoliers sont transportes par tracteurs pour passer la rue ou venir à l’école.

  4. @[email protected] attention du vas t’étouffer par manque d’oxygène
    Il y’a des manifs depuis une dizaines de jours dans ton royaume du cannabis et de la prostitution
    Il parait que les augmentations sot exponentiels et que la Botta est devenu un produit de luxe
    Mais vous êtes un peuple d’esclaves soumis, vous encaissez et vous la fermer…
    Mais comme tout marouki qui se respecte, il vient sur un site algérien se pavaner…donnes nous le prix la Botta? ou d’huile , ou du Smid, ou de la Baguette ou de l’essence ? tu divises au moins par 7 et tu auras le prix algérien
    En tout cas, à part des tonnes de drogues Haram, rien ne vient de chez vous…vous exporterez du poison mais vous en êtes fiers en plus…

    Maroc: hausse astronomique des prix de certaines denrées …https://www.lesiteinfo.com › maroc › maroc-hausse-astr…
    3 sept. 2021 — Il s’agit, entre autres denrées, de la farine, du riz, de l’huile et du café. La revue en hausse des prix de ces produits n’a pas manqué d’ ..

  5. Il se trouve quand même une espèce d’individus qui, malgré ces réalités criardes, te diront : « S’ils n’ont pas de pain, ils n’ont qu’à manger de la brioche (sic !). Ils poussent même l’analyse fine jusqu’à nous démontrer les différentes subtilités
    qui existent entre « Etat » ; « Nation » ; « Pays » ; « Algérie » ; « Algériens » ; « Junte » ; « Gouvernement » ; « FLN » ; « RND » etc…,
    alors qu’il n’y a, en tout, et pour tout, qu’une institution qui fonctionne, c’est le tout sécuritaire qui réprime !

  6. Sur le fond, ce genrevd’article n’apporte rien au moulin! Aucune force de proposition, ça n’a pas de valeur ajoutée. Critiquer c’est facile mais la pauvreté, le chômage, l’insécurité,… sont des problématiques mondiaux. La vrai question est quelles sont les freins qui empêchent de créer de la richesse et de la valeur ajoutee en Algerie. Les causes sont multi dimensionnelles qui ne peuvent pas être développées en un post!!!

  7. Quand un colon met main basse sur un pays, il veut tout transformer en denrées y compris les autochtones !
    On a vu la France qui transférait d’Algérie les matières premières et les indigènes avec, pour maintenir le pays
    dans un sous -développement durable.
    Si le problème de l’émigration avait été anticipé à l’époque, on aurait peut-être fait autrement !?
    Aujourd’hui, on a l’impression que le peuple algérien continue de vivre la même tragédie. On a fait que lui changer
    d’écurie. Les prédateurs d’aujourd’hui ont transformé l’Algérie en vache à lait depuis 60 ans, ils en arrivent même à oublier parfois, qu’il faut la nourrir pour se renouveler. Leur unique objectif c’est de faire du butin à transférer vite sous
    d’autres cieux, un peu comme hier, quoi ! Ce qui est frappant, c’est de voir l’indifférence avec laquelle on laisse filer nos
    jeunes ailleurs, comme s’ils dérangeaient ! Alors que leur progéniture est envoyée dans les meilleures universités du
    monde pour prendre leur relèves. Un autre exemple frappant, les prédateurs prennent d’assaut les lycées français d’Algérie pendant qu’ils décrètent sur une saute d’humeur, l’arabétisation-fast-food au pauvre peuple qui ne sait plus à quel mauvais saint se vouer ! Hier comme aujourd’hui, on aime l’Algérie sans les algériens !

  8. Kabyle , koi mon ami , on va mettre ko un pays qui a atteint l autosuffisance alimentaire et qui nouri meme l Europe ? quand est ce qu’on va se reveiller et arreter de dire et croire a un reve impossible a réaliser dans l’immediat . et puis merde lmarok . pour moi , tous nos soucis securitaires viendront de l’Est et de toutes les facons , quelque soit leur provenance ,on ne pourra pas les gerer . un feu de foret nous a paniqué , imagine une guerre .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

L’Algérie est-elle réellement capable d’organiser les Jeux Méditerranéens ?

C'est la question que se pose sérieusement le Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM). Cette haute instance dont le...

Nouvelle vague de COVID-19 et nouveau variant dangereux : pourquoi l’Algérie doit cesser de tergiverser et décréter la vaccination obligatoire

Les autorités algériennes sont en train de jouer avec le feu. Et à ce rythme, elles finiront par se...

Confidentiel. Polémique au sein d’Air Algérie : la gratuité des billets d’avion réservée uniquement aux pilotes, stewards ou hôtesses

Une vive polémique a éclaté au sein d'Air Algérie à la suite d'une note émanant le 25 novembre dernier...

L’Etat algérien a enclenché en 2021 le processus d’acquisition de 20 % d’Ooredoo Algérie

Dans la plus grande discrétion et sans faire de bruit ni la moindre annonce aux médias nationaux, l'Etat algérien...

La fraude et l’évasion fiscale ont fait perdre à l’Algérie plus de 467 millions de dollars en 2020

L'Algérie perd un total de 476,57 Millions de dollars US en termes de recettes fiscales et se classe, en...

Tebboune calme le jeu avec la France et s’attend à un « retour à la normale »

Le président Abdelmadjid Tebboune a prédit vendredi "un retour à la normale" des relations avec la France, en pleine...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you