A la une En pleine crise financière, l'Algérie va dépenser l'équivalent de...

En pleine crise financière, l’Algérie va dépenser l’équivalent de plus de 500 millions de dollars pour les élections du 12 juin prochain

-

Les élections législatives anticipées du 12 juin prochain coûteront cher, très cher à l’Algérie alors que le pays traverse l’une de ses pires crises financières de son histoire contemporaine. L’organisation de ce scrutin électoral nécessite un budget qui dépassera les 70 milliards de Da, soit l’équivalent de 520 millions de dollars, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. Ce budget a été d’ores et déjà validé par la Présidence algérienne qui tient absolument à l’organisation de ces élections législatives anticipées alors que chaque semaine, des milliers, pour ne pas dire des millions, d’Algériennes et d’Algériens manifestent dans les rues pour exprimer leur rejet de ces élections qualifiées de « superflues » et de « non-essentielles » au regard des problèmes politiques et économiques qui paralysent actuellement l’Algérie. 

Les élections législatives anticipées du 12 juin seront, certainement, les élections les plus couteuses de ces 20 dernières années. Le budget de 70 milliards de Da sera puisé des dépenses communes du budget du fonctionnement de l’Etat algérien. Ce budget couvrira toutes les dépenses inhérentes à la révision des listes électorales, la confection des cartes d’électeurs ainsi que les dépenses résultat de l’organisation des élections sans oublier les aménagements des bureaux de vote et la mobilisation de plusieurs milliers de travailleurs rémunérés pour la réussite de ce scrutin électoral.

Mais en 2021, ces élections vont coûter plus cher en raison de plusieurs nouvelles dépenses liées essentiellement à l’importance du nombre des candidats qui vont se disputer les 407 sièges du futur parlement algérien. Selon nos investigations, plus de 30 mille candidats à travers le territoire national ont déposé leurs dossiers de candidatures dans l’espoir de devenir… l’un des futurs heureux 407 députés du nouveau parlement de la Nouvelle Algérie.

Jusqu’à aujourd’hui, les candidats indépendants ont déposé pas moins de 1220 listes de candidature auprès de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), contre 1180 listes de partis politiques traditionnels. Cela nous fait ainsi presque 3000 listes de candidature, au moins 2400 listes de candidature plus exactement, un record dans l’histoire de l’Algérie.

Face à ce nombre élevé de listes électorales, l’organisation du scrutin du 12 juin nécessitera une logistique impressionnante et très coûteuse pour garantir l’impression de toutes les listes, leur agencement, leur présentation dans les bureaux de vote sans oublier les frais de la campagne électorale dont une grande partie de ses financements sera assurée…. par de l’argent public.

En effet, pour ces nouvelles élections législatives, l’Etat algérien a prévu de « subventionner » les candidats indépendants jeunes âgés de moins de 40 ans. Tous leurs frais de campagne seront remboursés par l’Etat, à savoir les locations des salles pour les meetings, l’impression des affiches ou les divers frais concernant la location de véhicules ou de locaux pour servir de QG de campagne. Pour chaque liste de candidats indépendants, ces frais remboursés par l’Etat algérien ont été fixés autour des 2,5 millions de Da.

L’Etat rembourse également une partie des frais consentis par les partis politiques traditionnels à hauteur de 50 millions de Da pour chaque formation politique qui bénéficie de plus de 4 % des voix des 24,5 millions d’électeurs algériens.

La réduction très légère du nombre total des sièges composant le futur parlement algérien n’a pas du tout influé sur les dépenses élevées de ces élections législatives anticipées. En passant de 462 à 407 sièges suite à un décret présidentiel modifiant la clé de répartition en fonction de la population, le parlement algérien demeure coûteux et cher au regard de la situation financière complexe et compliquée en Algérie. Il faut savoir que les précédentes élections étaient en effet organisées avec un siège par tranche de 80 000 habitants, plus un siège pour une éventuelle tranche restante de 40 000 habitants, pour un minimum de quatre sièges par circonscriptions.

En 2021, les 407 députés algériens vont coûter encore plus cher que les 462 anciens députés de 2017, les précédentes élections législatives anticipées. La création de nouvelles wilayas, les dotations budgétaires nécessaires au bon fonctionnement de l’ANIE, l’étendue du territoire algérien avec la mise en place de 59 circonscriptions électorales correspondants aux 58 wilayas (préfectures) du pays plus une circonscription représentant la diaspora, nécessite une énorme logistique et des budgets conséquents pour garantir la bonne organisation d’un scrutin controversé et massivement rejeté par le Hirak et plusieurs partis de l’opposition algérienne.

Au final, les futurs 407 députés algériens vont nous coûter l’équivalent de… 520 millions de dollars. Cela signifie que chaque siège de député va coûter au Trésor Public plus de 1,2 million de dollars ! Pour un pays en grande crise financière, c’est tout simplement du gaspillage surtout lorsqu’on sait que le Parlement algérien a un poids symbolique, pour ne pas ridicule, dans un système politique monopolisé entièrement par les pouvoirs illimités du Chef de l’Etat et les pouvoirs occultes de l’Institution militaire, le véritable pouvoir parallèle en Algérie.

Il faut savoir que le futur parlement va coûter aussi à l’Algérie chaque année un budget de fonctionnement qui est estimé entre 6,5 et 7 milliards de Da, soit l’équivalent d’une cinquantaine de millions de dollars par an. Ce budget englobe essentiellement les dépenses nécessaires pour couvrir la masse salariale, les indemnités et les primes des députés algériens. Les élections législatives anticipées sont bel et bien une énorme dépense publique pour un retour sur investissement quasi-nul…

 

14 COMMENTS

  1. 520 Millions de dollars pourquoi faire?
    Ah oui , c’est le prix a payer pour que cette caste supérieure puisse nous représente » nous petit peuple » inculte est inferieur.
    Sinon le peuple dans sa majorité, sauf les cachiristes et autres vendus bien sur : vous disent , OULACH LVOT OULACH.
    Donc les 520 millions pas touche .

  2. « Cela nous fait ainsi presque 3000 listes de candidature, au moins 2400 listes de candidature plus exactement, un record dans l’histoire de l’Algérie. »

    C’est des chomeurs opportunistes qui essayent de decrocher un travaille dont le salaire de base est de 300 000 da. En plus d’un logements, voiture et une pension a vie avec le meme salaire. Ca m’a etonne’ de voir que 3000 opportunistes depose’ leurs candidature pour un job ou ils/elles ne doivent meme etre presents au boulot pour percevoire un salaire de 2 chirurgiens.

  3. Pour les élections, la propagande et ses mercenaires, les députés, les zaouïas, le ministère des Anciens moudjahids, etc. il y a et il y aura toujours de l’argent à dépenser et à jeter par les fenêtres. Mais pour nos malades et nos hôpitaux rien.

  4. Aider des candidats libres à organiser leurs campagnes électoral au lieu que ce soit par l’argent sale des oligarques ou de ses « voleurs » du FLN, RND etc va permettre l’émergence de sans neuf , des citoyens libres et des élus libres et indépendants : ce ne seront pas des béni oui oui comme la totalité de leurs prédécesseurs…ils obéissaient à leurs maitres, ceux qui les ont choisi et placé…

    Payer correctement des députés c’est leur assurer un niveau décent et les mettre à l’abris de la corruption …
    Un élu indépendant bien payé, pensera uniquement à servir son pays et respecter ses engagements vis à vis de ses électeurs car il ne doit son strapontin qu’à ces électeurs
    SI on les payent mal…certains vont être tenter par les chants des corrupteurs de tout bords qui sont légions chez nous

  5. Zoukakhra75
    Sauf, qu’encore fois, tu oublies une petite chose; les fameux députés que tu veux grassement arrosés sont déjà en place avec comme spécificité le fait qu’il soient «fessedines ».
    Ont ils déjà laisser leurs places depuis 62 en disant « c’est bon, j’ai assez volé « 
    Plus on te lis plus on comprend d’où vient la corruption.
    Le mec qui soutient la junte et qui vient nous donner des leçons de probité…
    Retourne à ton cachir.

  6. Leçons de probité de la part de Néo Harki et de suppôts de Mhenni et BHL??
    C’est une blague ??

    Mais comment fait Semmar pour nous sortir un chiffre pareil ?

    Il ment comme d’habitude…Et ça marche toujours auprès des sangliers… c’est une constante nationale !

  7. Pourquoi Tebboune veut aller jusqu’au bout des élections législatives ?
    1) Financièrement, c’est rentable !
    Les 500 millions de dollars représentent le coût de revient de l’opération pour les propriétaires de l’état.
    Les charges de députés, oligarques et autres ch’karra, s’arrachent à n’importe quel prix, vue qu’à terme il
    y’aurait, quoi qu’il en coûte, un retour sur investissement !
    2) Ces députés du 3è type, en plus de payer le prix fort, acceptent d’être à la botte des « décideurs ».
    3) Au total, bénéfices pour tous le monde, c’est le jackpot ! …………..Sauf !……..Sauf ! « L’ALGERIE ET SON PEUPLE »
    qui sont saignés à blanc comme d’habitudes !!!!!!!!!!
    Alors, pour sauver l’Algérié « Wlach l’Vot, Wlach » !!!

  8. Quand le peuple demande un peu de considérations, de justice , de dignités et de pouvoir d’achat.
    Le pouvoir répond ceci: les organisateurs sont tenus de faire une déclaration avec les noms des responsables de l’organisation de la marche, l’heure de son début et de sa fin, son itinéraire et les slogans brandis, exige le ministère de l’Intérieur.
    Incroyable non, mêmes les slogans , chose qu’on a jamais vu nulle part ailleurs .

  9. Dey l’kelb
    Oui, vous êtes mal venus pour nous faire les leçons sur l’honnêteté et votre bilan parle pour nous.
    Un fils de pute enfant de harki comme toi qui ose encore se montrer en dit long sur l’état de délinquance et déliquescence du pays.
    Mais saches que jusqu’à mon dernier souffle vous m’aurez sur le dos à vous insulter et vous maudire.Enfants de putins!

  10. J’ai oublié de conclure que les chômeurs opportuniste, qui se mettent en files d’attente, devant les bureaux des généraux génocidaires pour être accepter à changer de statut de chômeurs opportuniste à celui de parasites mortels (député pour les généraux génocidaires).

  11. Erratum: chaque siège de député va coûter au Trésor Public plus de 1,2 millions de dollars (520/407 = 1,28) et non 12 millions de dollars. Cela demeure une somme énorme qui aurait pu être utilisée plus judicieusement. Mias bon! Pour l’avènement de l’Algérie Nouvelle on peut se permettre des folies … sur le dos du contribuable.
    Le seuil de 4% garantissant le remboursement des frais est-il calculé par rapport au nombre d’électeurs inscrits (24.5 millions) ou par rapport aux votes exprimés (5 millions par exemple)? Selon le cas, le nombre magique nécessaire pour obtenir un remboursement serait donc 200.000 ou 980.000. Une sacrée différence. Néanmoins, je parie que tous les partis ayant répondu présent seront automatiquement remboursés (d’une façon ou d’une autre) quel que soit le pourcentage de voix obtenu. L’essentiel n’est-il pas de participer? Surtout pour les rejetons, nombreux à se lancer dans le bain des élections, en attendant mieux.

  12. c’est que ce gouvernement de MERDE
    Premièrement il faut dissoudre TOUS les partis ayant obtenus l’agrément avant le 22/02/2019
    Deuxièmement nommer une instance technocratique pour gérer les affaires courantes une année sachant qu’aucun membre de cette instance n a le droit d’occuper un poste étatique ou électif après sa mission.
    laisser le peuple s’organiser et créer ses partis
    PAS DE PARTIS RELIGIEUX NI IDENTITAIRE NI REGIONAL
    ON organise les élections legislatives
    Tous les partis doivent avoir des candidat dans toutes les wilaya
    Tous les candidats doivent savoir lire et écrire

  13. Tebboune soigne un chef du Polisario clandestinement comme un voleur ou un harraga. le Maroc devoile l’affaire. Scandale en Espagne qui ne pourra pas garantr son immunité comme elle a promis à Tebboune. D’où sa fureur anti marocaine et sa enième réaction ridicule où il s’ingère dans la gestion de sociétés… privées car soit disant inflitrées par des start up marocaines!!! De quoi effrayer les investisseurs etrangers qui deja rechignent à investir chez les fous.
    Le Polisario est un hub de trafic de drogue. C’est le Figaro et les autorités maliennes et nigeriennes qui l’affirment. Tous les mensonges et calomnies du pouvoir algérien s’ecroulent.
    Lire ci-dessous:
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/12/20/97001-20101220FILWWW00336-sahara-un-reseau-de-drogue-demantele.php

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

COVID-19. Pas moins de 5500 patients gravement atteints en une journée : Alger et ses environs battent le record des hospitalisations

Les chiffres de la 3e vague de l'épidémie de la COVID-19 font froid dans le dos. Les hospitalisations ont...

Confidentiel. Les véritables raisons du limogeage du général-major Noureddine Gouasmia

Nouveau coup de théâtre au sein du sérail algérien.  Noureddine Gouasmia qui dirigeait   le commandement de la Gendarmerie Nationale...

COVID-19. Depuis le 23 juillet dernier, l’Algérie a dépassé le nombre d’hospitalisations record de novembre 2020

Depuis le 23 juillet dernier, l'Algérie a enregistré un alarmant pic des hospitalisations liées aux formes les plus graves...

Exclusif. Les images qui prouvent l’implication d’un haut responsable du renseignement algérien dans le financement occulte du 5e mandat de Bouteflika

Algérie Part a obtenu au cours de ses investigations une vidéo authentique exclusive qui démontre clairement l'implication d'un haut...

Algérie – Ces Militaires Devenus Propagandistes et leurs Relais Devenus Journalistes Complotistes !

Depuis que nous avons révélé au grand jour l’incompétence notoire et les graves dérives du Lieutenant-Colonel Tarik à la...

Révélations. 2e Partie : comment les officiers du général-major Mahfoud ont voulu récupérer le dossier médical de Tebboune pour lui faire du chantage

Algérie Part a entamé, le lundi 26 juillet 2021, la publication d’une enquête d’envergure dans laquelle il est fait...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you