A la une En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l'équivalent...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

-

L’année 2021 sera, comme l’année 2020, une année de disette financière pour l’Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales que percevront les caisses du Trésor Public marqueront une nouvelle fois une baisse drastique, voire vertigineuse. Cette chute des recettes s’explique, surtout, par la baisse significative pour la deuxième année consécutive de la fiscalité pétrolière. 

En 2021, la fiscalité pétrolière ne rapportera même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes aux caisses de l’Etat algérien, nous apprend ainsi le Rapport de présentation de l’Avant-Projet de la Loi de Finances Complémentaire (APLFC) pour 2021 dont Algérie Part a obtenu une copie au cours de ses investigations. Ce rapport indique clairement que la fiscalité pétrolière budgétisée dans l’APLFC 2021 s’élèverait à 1927,05 Da, soit l’équivalent d’à peine 14,47 milliards de dollars. Un seuil historiquement bas et qui ne suffit pas pour renflouer les caisses de l’Etat algérien lequel doit faire face à de nombreuses dépenses vitales pour le pays comme l’acquisition des produits alimentaires de base, céréales, laits, etc., depuis l’étranger faute de production nationale, ou le financement des salaires des fonctionnaires ou des retraités algériens au nombre de 3,3 millions de personnes.

Pour comprendre la chute vertigineuse des recettes fiscales en Algérie provenant de l’exportation des hydrocarbures, il suffit de se rappeler que -la fiscalité pétrolière a atteint 2.667 milliards de DA en 2019, soit l’équivalent de plus de 20 milliards de dollars. Deux ans plus tard, l’Algérie a perdu près de 6 milliards de dollars de recettes fiscales en raison de la chute des prix du baril du pétrole, mais surtout de l’effondrement progressif de la production nationale du pétrole notamment avec une capacité d’exportation de plus en plus faible qui empêche l’Algérie de profiter de l’actuelle remontée des prix du baril du pétrole.

En 2021, l’Etat algérien espère, d’après le rapport sur l’APLFC 2021, que les exportations d’hydrocarbures devraient atteindre 23,63 Milliards de dollars US contre à peine 20 milliards de dollars et quelques poussières en 2020. Il est bien loin le temps où l’Algérie exportait pour plus de 33 milliards de dollars de pétrole et de gaz en 2019. Les actuels dysfonctionnements qui paralysent Sonatrach et minent profondément sa rentabilité, sans oublier les fortes perturbations du marché mondial à cause des effets de la crise sanitaire, sont en train de « tuer » toute possibilité de redressement de la production nationale des hydrocarbures.

Il faut savoir enfin que le pétrole et le gaz génèrent d’importantes ressources financière en Algérie, à travers une législation fiscale particulière à travers ses principales phases d’activités qui sont : l’exploration, la production, le transport, le raffinage et la distribution.
L’activité de l’exploration regroupe les opérations de prospection et de recherche. On entend par prospection, l’opération qui consiste à faire des investigations superficielles avec l’utilisation des méthodes géophysiques en vue de la découverte d’indices de substances minérales concessibles.

Quant à la recherche, elle correspond à tout ensemble de travaux superficiels ou profonds exécutés en vue d’établir la continuité d’indices découverts par la prospection. L’exploration est constituée de l’ensemble des forages dépassant une certaine profondeur3, elle a l’avantage de mettre en exergue les réserves mondiales. La production consiste en le développement des forages d’exploration et la production effective, l’évolution de la production mondiale est quasi proportionnelle à celle des réserves.

 

23 COMMENTS

  1. EL HASSI
    Je suis d’accord avec vous, sans ces hydrocarbures de malheurs, tous ces vautours, charognards et leurs valets cachiristes ne serait pas la a nous empoisonné l’existence.

  2. Faux.
    Ils rapportent beaucoup à condition qu’ils nous appartiennent un jour .
    Le pays peut très vite faire un bond en avant si elle les récupère en souveraineté.
    Suffit juste d’arrêter de crier aux loups le jour et courir dormir avec eux la nuit…

  3. @[email protected]…si un jour « le gouvernement », « la junte » ou « le pouvoir » …décide de faire appel aux financements internationaux, FMI, Banque Mondiale ou BERD…ils vont exiger que l’état arrêté les subventions…toutes
    L’huile, le pain, le SMide, le sucre, le lait…comme l’eau , l’eletricté, le gaz, le Gasoil , le transport, les bourses, les salaires
    Ce n’est pas moi qui le dit mais la Banque Mondiale, l’Algérie consacre 16 milliards d’euros en subventions « pour acheter la paix sociale »
    Il faut oublier le pétrole à 100 $ ou plus des années 2010-2014 qui ont permis à l’Algérie d’accumuler une réserve de change et aux différents « décideurs de gaspiller sans compter » parfois dans des projets « structurants » parfois dans des projets foireux …aux importateurs d’exceller dans les fausses factures, la fuite des capitaux, aux investisseurs de sortir des capitaux par centaines de millions de dollars en même temps que de bénéficiers de prêt faramineux de l’état
    Le FMI ou la Banque mondiale finance des projets dans une centaine de pays mais en contrepartie ils exigent une rigueur budgétaire qui va toucher surtout les classes moyennes et pauvres …pas les riches
    Le FMI assiste et finance le Royaume du cannabis depuis 30 ans, comme la BERD , la France et les pays du Golf…
    C’est le FMI qui décide ou va l’argent et il va dans les projets créateurs de richesses , vers le secteur privé donc pas aux subventions …
    Ce pays s’en sort grâce aux revenus du cannabis ( comme dans les banlieues françaises), aux virements des émigrés ( c’est la première communauté installée en Europe et au moyen orient) , aux aides , aux dons de l’unions européenne et aux dons, pays du Golf etc
    Dès le début de pandémie, l’unions européenne a loué un don de 450 millions d’euros à ce pays en 2020 …et nous? wallou
    Le FMI a débloqué un prêt d’urgence de 3,5 milliards d’euros et nous ? zéro
    Un moment donné notre pays devra réintégrer le sytème financier mondiale…mais cela ne se fera pas sans concessions sur notre politique intérieur et surtout extérieur…
    2 X 15 millards de dollars cela ne couvre pas nos importations alimentaires , d’équipements , de médicaments, de voitures etc
    Pour avoir des devises, il faut encourager les exportations hors pétrole et Gaz…
    Notre seul salut s’est les entreprises privé comme EL Kindi en Pharmacie, Tosyali, (sidérurgie), Condor ( électronique , électroménager) , Cevital ( agroalimentaire), Calgaz ( oxygène), Orascom ( pétrochimie), LafargeHolcimL GICA( Ciment)
    Je peu citer une centaine d’entreprises privés que si on les laisse travailler peuvent exporter rapidement jusqu’à 5 milliards de dollars …
    Libérer l’exploration , l’exploitation et l’exportation des minerais comme le fer, le phosphate le plomb , le lithium ( batteries pour les voitures et les smartphon)e, le magnésium, le manganèse, le nickel, la potasse, les terres rares REO, l’étain, le titane, le tungstène, le vanadium, l’yttrium (REO) et le zinc.
    Nos dirigeants voleurs voulaient « garder la main sur la manne pétrolière avec Sonatrach  » et ont bloqué les investisseurs locaux ou étrangers
    Des algériens ont réussi à créer des sociétés florissantes en France et ailleurs, d’autres algériens seront capables de concurrencer El Hadjar , Saidal, Sonelgaz, Air Algérie, SNTF, Sonacom, ENIEM, ou SONACON …des sociétés qui ont engloutis des milliards de dollars
    L’état doit veiller à réguler le marché, à récolter l’impôt ou à assurer la sécurité des biens et des personnes pas à vendre du pain , du Gasoil ou à transporter des voyageurs
    Notre marché noir ( ou le business de la CHKRARA) représente entre 40 % à 60 % de notre PIB…il faut récupérer tout ou parti de cet argent en investissement dans notre économie …
    Je rêve , mais moi j’aime mon pays, et je lui souhaite de s’en sortir

  4. @Zakaria75
    Tout ça, les entre guillemets « Décideurs » par procuration le savaient durant ces 60 dernières années de gabegie. La corruption a été érigée en système de gestion. Dans tous les pays du monde qui se respectent, on ne paye pas des responsables pour chauffer les sièges.
    Il y’a obligation de résultat, sinon on le dégage. Mais, chez-nous, comme on est les plus intelligents du monde, on est tous des premiers de la classe, donc en conséquence de quoi, tous responsables mais pas de coupables !
    Aujourd’hui, on se retrouve gros gens par devant, avec notre inconsciente duperie collective avant le purgatoire que nous nous sommes forgé de nos propres mains.
    Alors, on ne l’a pas volé !

  5. Et je rajoute que les mêmes harkas qui ont cautionné et cautionnent toujours l’absence de stratégies économiques d’hier et d’aujourd’hui viennent nous dresser des tableaux «  fallait, faut qu’on… »
    Ces fils de chiens n’ont honte de rien et seul le cachot à l’isolement peut nous débarrasser d’eux.
    Qu’ils commence par rendre ce que leurs maîtres ont accepté de leur octroyer en contrepartie des pertes qu’ils ont infligé au pays.
    Et ça ose venir retourner une fois de plus sa veste en jouant maintenant aux économistes.
    Ils nous tue depuis plus d’un demi siècle aux commandes et osent nous trouver à la fin malpoli ou arrogant….

    Ces fils de putes ne s’arrêtent jamais.

  6. @[email protected] un procureur à eu le courage de mettre en prison un inspecteur général OAIC à Gulema et 7 se ses collaborateurs sur suspicions d’enrichissement illicites
    Il ne sont ni ministres , ni députés, ni généraux, de simples fonctionnaires algériens…
    Après enquêtes en France ‘l’inspecteur Général » avait ouvert 3 comptes bancaires pour des avoirs de 6 millions
    Combien de fonctionnaires ou anciens fonctionnaires ont accumulé des biens mobiliers ou immobiliers et des avoirs sans communes mesures avoir leurs revenus?
    Combien de riches « algériens » , qui roulent en 4/4 allemandes, résident dans des villas et dépensent sans compter sans avoir payer un centimes d’impôts à l »état de leurs vies grâce aux fausse factures, faux registres de commerces et la complicités de banquiers et de fonctionnaires corrompus?
    La Justice , la vrai; c’est saisir la totalité des biens mal acquis de tous ses gens sans exceptions , pas juste nous montrer du doigt « le pouvoir » , « la junte » , « les généraux »…ils sont des centaines de milliers de voleurs, de corrompus dans nos administrations et nos banque publiques
    Comme ce procureur de Guelma l’a fait avec ce cadre le OAIC

  7. @ZAKARIA75

    Oui ! Parfaitement, la « Junte » !
    Nous y sommes. C’est les géniteurs de la junte qui ont détruit l’acte de naissance d’une Algérie libre et démocratique en détruisant le congrès de la Soummam et en liquidant tous nos hommes sensés qui ne se regardaient pas le nombril, qui savaient ce que voulait dire « l’intérêt général » !
    Oui, Monsieur, la Junte a inversé les choses. Au lieu de s’occuper de son métier en le maîtrisant, elle se lance dans la mafia du bizness et du coup, elle ne maîtrise rien, rien de chez rien ! L’économie, la politique ce ne sont ses domaines, à
    contre-nature, elle s’impose à tous par la force et la corruption. Et le résultat des courses, aucun contrôle, on a instauré la jungle en permettant à tout un chacun de voler, pour camoufler leurs grands méfaits d’incultes de Haggarines !
    et ainsi de suite… La liste est longue !
    Personne n’aurait accusé l’armée si elle s’était occupée que de son domaine. Un pays, c’est avant tout des Hommes intègres et non pas des bandits et des cachiristes de tous poils !

  8. En Algérie, il faut mettre un contrôleur pour contrôler chaque algérien, mais aussi un contrôleur pour contrôler le contrôleur puis le contrôler à son tour
    En Algérie le Planton d’une administration se prend pour le boss,
    Chaque employé d’air algérie, d’une banque publique, d’une entreprise publique , des domaines , fait sa Loi
    Moi j’ai quitté « mon pays » il y’a 30ans » et chaque fois que j’y reviens je suis confronté à des voyoucraties
    De mon temps ( année 80) c’était pas mieux…à l’aéroport , » ta réservation sautée sans raison » et tu te retrouvait en liste d’attente, ou faut aller voir » Flane » qui connait Flane… le paffiste, te mettait de coté « pour contrôler ton cas » : tu as moins de 30 ans, tu es suspect, …. le douanier ouvrait ta cartouche de cigarette et se servait…le Policier de la circulation t’arêttait sans raison « pour te contrôler comme dans les banlieue française » …il te sort…tu n’as pas ralenti au croisement..;tu roules « trop » vite…et parfois te retires ton permis…à la Mairie, on a pas d’imprimer..revenait plus tard…à la banque on a plus de billet…revenait demain…
    Sauf qu’à l’époque il manquait ni de billets de banques, ni d’imprimer d’état civil, ni de place d’avion…la circulation était plus fluide…

    Un certain, Brarhi ministre de l’enseignement supérieur a décidé de supprimer « les programmes bilingues », arabisé l’enseignement scientifique a renvoyé les enseignants « français » pour les remplacer par des « algériens », russes », pays de l’Est » et « Egyptiens ….le nivellement de l’enseignement pas le bas…
    On fait des grèves, manifesté ( lycées, universités , des jeunes (1982- 1984-1988), puis cela a été le carnage …des centaines de morts, des milliers de blessé, les arrestations arbitraire, le tabassage, la torture …puis le FIS a récupéré la donne…
    On connait nos criminels à notre époque c’était Chadli, qui un militaire avant tout, choisi est nommé par des militaires et ses hommes Kasdi Merbah, Larbi Belkheir Mostefa Beloucif et Rachid Benyelles puis Nezzar, Belayat et Cie
    Qu’Allah le tout puissant leurs fassent payer le mal qu’ils ont fait à notre pays

  9. A zakkaria,
    Un vrai dédoublement de la personnalité ????
    Entre défendre cette junte à longueur de posts et ce dernier il y’a une sacrée différence ?
    Avez vous tous senti un vent mauvais ????
    Car ce que tu décris dans ton post c’est ce que nous combattons tous et ce pas depuis hier où avant hier.
    Donc ce changement de temps me laisse pantois !!!

  10. A tous les frères et surtout sœurs,
    Bonne fête de l’Aïd à vous et vos familles.
    Une pensée aussi pour tous les Algeriens au bled qui se battent pour nous tous.
    Une pensée particulière à tous les Algeriens et Algériennes malades qui souffrent en silence,faute de médicaments et d’hôpitaux digne de ce nom.
    Espérons que cette année verra la fin de cette junte et que les Algeriens retrouvent leurs dignités et qu’un jour proche nous puissions pour ceux qui sont dans mon cas retourner dans notre pays.

  11. Toutoune….tu as insulté plusieurs fois ma mère…une Hadja qui ne t’a rien fait…Tu me dis que je sui un fils de P….
    Quelle courage et quelle éducation
    HASBIYA ALLAH WA NI3AMA AL WAKIL…et pas que la nuit du destin les 10 derniers jours du Ramadan
    Je t’ai dit que tu n’est qu’un voyou et je le maintien
    Zemmar autorise qu’on insulte les gens, les gros mots, mes menaces…
    On a surement le même ennemi, mais , NON et Non on défend pas la même cause…
    Moi je défend la liberté de chaque ALGERIEN de s’exprimer librement, d’entreprendre librement, de se déplacer librement…
    Moi j’insulte pas les Algériens qui ne pensent pas comme moi, je ne les menace pas…
    La prison est pour les délinquants, les criminels , les corrompus

  12. Zakaria alhamdoulillah tu change le fusil d’épaule,BRAVO.sur ce Saha aidekoum à tous et que dieu nous débarrasse de tous les saboteurs de notre pays .

  13. Moi aussi, je souhaite à toutes et à tous une heureuse fête de l’Aïd.
    Ne surtout pas oublier qu’un vrai musulman est celui qui sert les autres avant de se servir !

  14. @ Boussad, servir les autres avant de se servir, frère Boussad pour ça il faut attendre !!
    Bonne fête à toi et à ta famille.

  15. Qu’il ne cherche pas le pardon d’un simple citoyen qui l’insulte quand lui légitime les crimes contre l’humanité de nos valeureux harkas.
    Je n’accepte pas qu’une chose, légitimer l’injustice à tout prix.
    C’est comme si on avait une personne à auchwitz , devant les camps entrain de nous dire «  c’est juste un décors »
    C’est marrant comme ces monstres sont tout d’un coup ému quand on parle de leurs ma mamounettes
    A croire que ceux qu’ils acceptent de voire souffrir ou mourir n’ont pas de mère…
    Allahydina ( mais on est bien en guerre).

  16. Aidkoum Moubarak
    Mes frères et sœurs.
    Aujourd’hui, nos bourreaux et leurs suppôts pleurent parce que nous sommes à la fête!!!
    Ils veulent se racheter une virginité à nos côtés mais ne sont capables que de lâcheté et hypocrisie.
    Résolument différents de ces chiens que nous maudissons encore plus en ce jour béni en compagnie de ceux qui nous implorons pour leurs venir en aide.
    Deux mondes parallèles, une Victoire grâce à l’unité…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Document. Répression des Droits de l’Homme : la lettre des 82 ONG algériennes et internationales qui demandent une « action urgente » contre le régime algérien

Mesdames, Messieurs, Nous, organisations non gouvernementales algériennes, régionales et internationales soussignées, exhortons votre gouvernement, individuellement et conjointement avec d'autres...

82 organisations Algériennes et internationales appellent à des sanctions concrètes contre le régime algérien

82 organisations Algériennes et internationales ont lancé des appels pour demander au Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) et...

En Kabylie, un village bannit à vie un partisan du pouvoir algérien et de Tebboune

"Taajemaah", le comité de village, de la localité d'Imzizou, a décidé le 15 juin dernier d'excommunier et de bannir...

COVID-19. Augmentation du nombre des patients hospitalisés dans au moins une quarantaine de wilayas en Algérie

Attention, la situation commence à devenir inquiétante dans les hôpitaux algériens en raison d'une augmentation significative des patients hospitalisés...

COVID-19. Les nouvelles contaminations continuent d’augmenter dans les wilayas du centre et de l’ouest algérien

L'épidémie de la COVID-19 continue de progresser en Algérie et les indicateurs commencent à virer au rouge. Le dernier...

Hôtels saturés et confinement sanitaire compliqué : Transavia contrainte d’embarquer que 189 voyageurs vers Oran

Le confinement sanitaire obligatoire d'une durée de 5 jours est en train de créer de nombreuses complications en Algérie....

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you