A la une DOCUMENTS EXCLUSIFS - Pourquoi le Retour de l'Ambassadeur sous...

DOCUMENTS EXCLUSIFS – Pourquoi le Retour de l’Ambassadeur sous Influence est une Grave Erreur Pour L’Algérie !

-

Il y a quelques jours, un polémiste installé au Royaume-Uni a jugé utile d’affirmer que l’Ambassadeur algérien en France, Antar Daoud, faisait l’objet d’une campagne de dénigrement parce qu’il aurait dérangé certains cercles influents après qu’il se soit attaqué à leurs privilèges.

Si le délire de notre propagandiste démontre une totale méconnaissance du dossier, il n’en demeure pas moins que celui-ci est manipulé par des zélés qui veulent redorer le blason d’un diplomate dépassé, dont le comportement est dangereux pour l’Etat algérien à cause des incohérences et faiblesses que nous avons exposées.

En effet, le bloggeur de Londres a évoqué une liste d’appartements qui, soi-disant, avaient été récupérés à leurs indus occupants. Erreur de débutants… Qu’on en juge !

Première erreur, Mr Bedjaoui n’occupait pas d’appartement appartenant à l’Etat algérien, la seule chose qui lui a été demandé de restituer était la carte de ce vétéran de la diplomatie algérienne.

Deuxième erreur, l’appartement mis à la disposition de Affaf Belhouchet, journaliste représentant l’ENTV en France, appartient à la Safex et n’est pas un bien qui a été récupéré par l’actuel ambassadeur…

Concernant Mohamed Arezki Ait Ouazzou, ce moudjahid a été président de l’Amicale des Algériens en Europe et à ce titre a tout le privilège d’occuper un appartement dans le cadre de ses nombreuses missions.

Pour rappel, Ait Ouazzou occupe un studio appartenant à son ancienne organisation, mais « c’était en échange de la rétrocession de la résidence qu’occupe l’ambassadeur » déclarera-t-il publiquement en 2004. Voilà qui change la donne n’est-ce pas ?

Si notre populo-propagandiste installé de l’autre côté de la Manche avait fait preuve de sérieux et avait poussé ses recherches sans faire aveuglément confiance à ses sources malintentionnées, il aurait su que c’est en 1991 que l’ex-Amicale des Algériens en Europe (AAE) – devenue Union des Algériens en France et en Europe (Uafe) – a commencé à transférer ses biens à l’Etat algérien.

Cette opération s’est achevée le 4 avril 1994, jour de la signature du procès-verbal entre le président de l’AAE, Arezki Aït Ouazzou, et des représentants de l’Etat, dont le directeur général du Domaine national… Antar Daoud n’a rien fait de révolutionnaire !

L’Ambassadeur algérien, aurait pu s’attaquer à des dossiers qui coûtent à l’Algérie des dizaines de millions d’euros comme l’Elco, l’Ecole Internationale Algérienne en France ou encore le Centre Culturel Algérien.

Mieux encore, il aurait pu aller prendre possession de l’immense domaine de Julhans, quasiment abandonné, situé à Roquefort-la-Bédoule, dans le sud-est de la France, composé d’un château et de dépendances, dont la superficie dépasse les 317 hectares avec une surface habitable de quasi 7000 m2 !

Ou encore rénover le château de Lapeyrouse qui s’étend sur 12 hectares situés dans la Drôme, après une procédure de récupération entamée en 2017…

Cette piètre opération de communication, soutenue par certains conseillers de la présidence, dont Abdelhafid Alahoum, qui veulent maintenir Antar Daoud en France, ne serait-elle pas une vaine tentative du régime de faire oublier les centaines de propriétés achetées, et toujours pas récupérées, avec l’argent détourné au trésor et celui issu de la corruption de ministres, militaires et hommes d’affaires de la Issaba ? Probablement !

Au lieu de cela, l’Ambassadeur Antar Daoud préfère s’appuyer sur les conseils de ses proches, qui tentent désespérément de manipuler l’opinion publique à travers notre polémiste de Londres, dans le seul but de l’imposer à la Rue de Lisbonne, siège de notre ambassade à Paris.

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, un des soutiens de notre représentant diplomatique algérien à Paris n’est autre que Abdallah Zekri, un membre du Conseil français du culte musulman, association proche des autorités marocaines ! Pour sûr, notre polémiste exilé à Londres et beaucoup d’algériens, ne savent rien de ce sulfureux personnage.

Zekri est né le 13 Juillet 1940 à Annaba, dans l’est algérien. Il est un ancien membre de la légion mixte de gendarmerie prévôtale de l’armée française déployée en Algérie. Ce service de la gendarmerie a été institué auprès des forces armées françaises, hors de France, pour l’exercice des missions de police générale et de police judiciaire militaire !

Un document officiel du groupement prévôtal autonome de la 2ème division, signé par le chef d’escadron Artieres, affirme que Abdallah Zekri, a « l’estime et la satisfaction de ses chefs pour la conduite régulière, la bonne manière de servir, le zèle et le dévouement par lesquels il s’est fait remarquer pendant le temps où il a été employé sous leurs yeux ».

Par ailleurs, un diplôme de la médaille commémorative a été décerné à l’actuel Président de l’Observatoire de lutte contre l’islamophobie, pour sa participation aux opérations de sécurité et de maintien de l’ordre en Afrique du Nord…

Après avoir opté pour la nationalité algérienne à l’indépendance, il s’installe en 1975 dans la ville de Nîmes, et redevient français par mariage.

Notre activiste virtuel basé dans la capitale du Royaume-Uni, ou le journal en ligne proche du pouvoir algérien qui le soutient, ne savent-ils pas que Abdallah Zekri, responsable un temps des algériens en Europe et membre du conseil supérieur des mosquées en France, avait été mis en examen et placé sous mandat de dépôt à la fin du mois d’Octobre 1995, avant d’être libéré et mis sous contrôle judiciaire le 14 décembre 1995.

A l’époque, l’arrêt de la cour d’appel de Nîmes l’avait condamné à 2 ans d’emprisonnement dont 18 Mois avec sursis et 100.000 Francs d’amende, tout en prononçant une interdiction de ses droits civiques, civils et de famille pendant 5 années !  Un arrêt confirmé par la chambre criminelle de la Cour de cassation de Paris le 11 Mai 1999.

En contrepartie, Zekri devait obligatoirement payer « une caution de 35.000 Francs », remettre son passeport aux autorités françaises, ne pouvait pas se rendre à la « Préfecture du Gard, Mosquée de Nîmes, Mairie de Nîmes », et été privé de « toute participation à l’Amicale des algériens, à l’association Franco-Musulmane, et toute activité auprès d’associations culturelles ».

Jugé et condamné en 1997 par le tribunal correctionnel de Nîmes, Zekri avait alors écopé de 18 mois de prison, dont 6 avec sursis, pour trafic d’influence et faux usage de faux ainsi que d’une amende de 50.000 Francs français et de l’interdiction de ses droits de vote et d’éligibilité pour une durée de trois ans !

La justice avait démontré que ce personnage demandait de l’argent à des algériens, profitant de leur faiblesse et de leur manque d’instruction, contre promesse de régulariser leur situation en France.

Lors du jugement, il a été affirmé que Zekri avait l’habitude de dénoncer certains faits à l’autorité préfectorale en contrepartie des interventions qu’il faisait. Ces faits avaient, selon le tribunal, déjà été commis en 1970 dans la ville de Castres… En d’autres termes la justice a désigné Zekri comme dénonciateur ou délateur !

L’Ambassadeur d’Algérie en France, Mohamed Antar Daoud, a manifestement préféré s’approcher d’un personnage qui a trahi ses coreligionnaires, qui a été condamné par la justice, espérant tromper l’opinion publique sur des fanfaronnades relayées à travers un simple bloggeur basé à Londres. On est tombé bien bas.

On se demande comment l’Algérie espère se faire respecter en France alors même que son représentant diplomatique Antar Daoud, qui vient de recevoir l’aval d’Abdelmadjid Tebboune pour un retour dans la capitale française demain 6 Janvier 2022, est le premier à manquer de respect au Pays !

Pauvre Algérie…

4 COMMENTS

  1. Bravo Samar, c’est juste, un seule chose que tu oublies qu’on a eue un président de la République durant 20 années dont le père était adjudant dans l’armée française avant de rejoindre les tabors marocains, on a eue un autre président Chadli ancien adjudant de Fafa et qui a rejoint l’armée algérienne fin 1961 et 3 mois il y eue le cessé le feu, le général Lamari capitaine qui a rejoint le FLN février 1962, le général Belkhir qui a rejoint le FLN mai1962 et ils y a beaucoup et ça grâce a Boukharouba a tout prix il fallait éliminer le FLN de l’intérieur et crée son FLN avec le groupe de Oujda le fameux FLN de l’extérieur et les harkis ils ont confisqué la révolution et ils ont dit grâce a eux l’Algérie a obtenu son indépendance s’il faut chasser les harkis on commence par la tête du pouvoir , c’est pour cela qu’ils ne se fachent pas avec Fafa par peur que Macron sort leurs dossiers,et c’est pour cela qu’ils refusent de sortir en Algérie et pour cela qu’ils ne veulent pas lâcher le pouvoir.

  2. Le colonialisme intérieur a finalement la même vision et même réflexe devant l’ impératif du choix entre intérêt supérieur du pays et sauvegarder  » les acquis de la famille révolutionnaire « ! Redonnez nous Massue, les criminels installés par De Gaulle qui prient allah.

  3. Zmar se soucie de l’Algérie ! Quel culot !

    Il n’y a pas si longtemps, il nous disait que l’ambassadeur était parti en catimini après être retourné en France en raison du fait qu’il était sous le coup de plusieurs plaintes pour agressions sexuelles. Et partant, cet ambassadeur ne retournerait pas à son poste ou du moins pas avant que les élections présidentielles terminées.

    Là comme un prestidigitateur, il nous sort de son chapeau, une affaire pour éluder ses écarts. Chacun sait que l’Algérie n’a pas fini avec ses harkis et autres traîtres, même si ce Zekri a été une personne infréquentable, il n’en demeure pas moins que l’Algérie saura s’émanciper de ces verrues.

    Au fait Zekri étant né en 1940, donc pendant la colonisation, il n’est pas devenu français par mariage mais tout bonnement par réintégration dans la nationalité française puisque les personnes nées pendant la colonisation étaient françaises et qu’après, à leur demande, ils sont réintégrés dans celle-ci. Encore un survol approximatif qui n’était fait qu’à seule fin de dire que Zekri a floué les autorités françaises par sa demande justifiée par son mariage à une française, bien évidemment.

  4. Sinon y’a vaginplein de pisse,
    peux tu nous donner une astuce pour trouver un litre d’huile, un kilos de farine,et surtout un pain à 7,50 Da?
    Merci d’avance pour ton aide!
    Quant à Zekri, il est Français, n’est ce pas ? donc pourquoi il se méle de ce qui ne le regarde apparemment pas.
    enfin on compte sur toi pour nous aider , pour l’huile et autres, et surtout pour trouver des médicaments contre le cancer, car tous les jours il y’a des enfants qui meurent faute de médicaments. Comme tout le monde sait que toi et ton acolyte Zakamerde vous avez des solutions à tout, alors sivoupli aider nous , aider le peuple. promis on vous fera une statue au rond central du 5 juillet.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

L’équivalent de 130 millions de dollars USD pour soutenir les catégories les plus fragiles de la société : où ira cet argent public...

En 2022, l'Etat algérien s'est engagé à dépenser l'équivalent de 130 millions de dollars USD pour soutenir et prendre...

Le déclin inquiétant et dangereux de plusieurs secteurs industriels se poursuit en Algérie

Le discours officiel du régime algérien sur la nécessité de développer l'économie nationale en la diversifiant pour renforcer la...

La majorité écrasante des jeunes algériens habitent encore avec leurs parents et peinent à obtenir leur indépendance

La majorité des jeunes algériens habitent encore avec leurs parents et peinent à obtenir leur indépendance en ayant leurs...

Révélations – Le Consul Général à Marseille, le Conseiller de la Présidence Sont-ils Véritablement au Service du Peuple Algérien ?

Nul besoin de le dire. Les Algériens savent que dans ce club très fermé de privilégiés et d’opportunistes composé...

Plus de 8,6 millions d’enfants et 6,8 ans d’adolescents algériens : quel pays va-t-on léguer pour les générations futures ?

L'Algérie compte plus de  8,6 millions d'enfants âgés de moins de 9 ans et plus de 6,8 millions d'adolescents...

L’Algérie ne compte que 4,3 millions de personnes âgées

L'Algérie compte seulement 4,3 millions de personnes âgées, nous apprennent les plus récents chiffres sur l’évolution démographique dans notre...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you