A la une Document exclusif. Algérie Part répond au député RND Tayeb...

Document exclusif. Algérie Part répond au député RND Tayeb Mokadem

-

Dans un post publié sur sa page Facebook, le député RND de la wilaya de Tizi-Ouzou Tayeb Mokeddem, l’un des plus puissants députés du RND et du parlement algérien, a réagi officiellement dans une mise au point au contenu de notre enquête intitulée : Exclusif. La justice algérienne a protégé un Député RND impliqué dans un scandale de viols incestueux sur mineur de moins de 15 ans. 

Dans sa réponse à notre article qui raconte les dessous d’un incroyable scandale de moeurs qui a brisé la vie d’un enfant âgé de moins de 15 ans, le député enchaîne les insultes et les calomnies à l’égard de notre Rédacteur en Chef, Abdou Semmar, tout en prétendant qu’il est totalement innocent en niant toute relation directe ou indirecte avec les faits gravissimes révélés par notre enquête documentée par des faits vérifiables. Le député RND de la wilaya de Tizi-Ouzou a poussé l’outrecuidance de nous comparer à des scénaristes d’Hollywood qui usent de leur « imaginaire fertile » pour inventer des faits extravagants.

Conscient de notre responsabilité morale en tant que média engagé et spécialisé dans le journalisme d’investigation, nous avons tenu à répondre aux propos irresponsables de ce député RND en publiant une partie des documents exclusifs obtenus par nos soins au cours de notre enquête sur ce crime abominable. Nous publions, à titre d’exemple, un document officiel du ministère algérien des Affaires Etrangères dans lequel il reconnaît ouvertement le 15 juillet 2018 qu’il avait bel et bien reçu officiellement le dossier judiciaire qui porte sur une dénonciation officielle de viols incestueux sur mineur de moins de 15 ans. Cette dénonciation officielle vise clairement, comme le dit ce document, Tayeb Mokeddem.

La diplomatie algérienne a même demandé dans ce document que nous mettons à la disposition de nos lectrices et lecteurs des informations supplémentaires sur le mis en cause et son adresse complète en Algérie afin de donner suite à la demande d’entraide pénale internationale introduite par les autorités judiciaires françaises depuis le 30 mai 2018. Ce document officiel du ministère algérien des Affaires Etrangères reconnaît donc l’existence de poursuites judiciaires enclenchées en France contre Tayeb Mokeddem sur lequel les autorités algériennes prétendent ne rien connaître alors qu’il est officiellement… Député RND et l’un des cadres influents de ce parti affilié au pouvoir algérien.

Ce document n’est qu’une pièce parmi de nombreuses autres pièces que nous détenons et que nous avons pu obtenir au cours de nos investigations. Ces pièces résument parfaitement le déroulement de l’enquête judiciaire en France dans laquelle le député Tayeb Mokeddem est clairement identifié. Nous avons même des correspondances officielles entre les autorités françaises et algériennes dans lesquelles les magistrats français fournissent tous les détails sur la fonction politique de Tayeb Mokeddem.

La Rédaction d’Algérie Part est naturellement disposée à fournir à la justice algérienne tous ces documents qui pointent du doigt un député du Parlement algérien pour des faits graves d’agression sexuelle perpétrée sur un enfant mineur. Comme il a été précisé et souligné dans notre précédente enquête, les autorités judiciaires algériennes avaient reçu toutes les pièces justificatives et éléments factuels de cette dénonciation officielle pour faits criminels relatifs à des pratiques immondes de viol sur mineur. Quant au document rédigé par la maman de la victime et mis en exergue par le député Tayeb Mokeddem dans sa mise au point, nous informons nos lectrices et lecteurs que ce procédé est, malheureusement, classique en Algérie : abuser de la fragilité des victimes pour les manipuler et effacer les traces du crime ! Un procédé dont usent volontiers les « présumés coupables » dans les scandales de moeurs et d’inceste qui ne sont jamais résolus ni traités sérieusement par la justice algérienne au regard du caractère sacré qui entoure le tabou de la sexualité en Algérie surtout lorsque ces pratiques surviennent au sein du cercle familial.

C’est pour cette raison que la maman de la victime de ce scandale sexuel n’a jamais été citée dans notre enquête.

Sur ce point, la rédaction d’Algérie Part assure qu’elle détient toutes les preuves et les documents judiciaires retraçant le témoignage de la maman de la victime auditionnée par les services de la police française à propos des sévices sexuels subis par son enfant en Algérie de la part de son « oncle paternel ». Les documents en notre possession démontrent que cette sinistre affaire n’est nullement le fruit de « notre imagination fertile ». Et lorsqu’un député du Parlement Algérien réduit ce scandale à un simple « scénario d’Hollywood », on ne peut que prendre à témoin l’opinion publique pour mesurer l’ampleur de cette « ignominie morale ».

Nous ne porterons pas des jugements de valeur sur une personnalité publique. Ce n’est pas notre mission ni notre rôle. Nous n’avons aucune animosité personnelle à l’égard de monsieur Tayeb Mokkedem.

Nous rapportons uniquement des faits appuyés par des documents et des preuves matérielles. Aux calomnies de monsieur Tayeb Mokaddem, nous répondons par le professionnalisme de notre enquête et les éléments factuels que nous sommes prêts, rappelons-le encore une fois, à mettre à la disposition de la justice algérienne. Même si cette dernière le protège et refuse de lui demander des comptes depuis 2018 alors qu’elle avait été saisie à plusieurs reprises par les autorités judiciaires françaises.

9 COMMENTS

  1. @nif comme dit Kaci Tizi Ouzou, Allah Yarahmou: Tu me cherche tu me trouve, j’ajoute et toujours!
    @nif sans nif: Tu voit qu’il ya des depute’ Algeriens qui aiment rencontre’ ton maitres d’esclaves comme celui dans l’article c-dessus. Mais, maintenant aya dit nous ont est tres interesse’ ici a Abla/Antar (les deux sex dans une meme tete)! Est-ce que le maitres d’esclaves homosexuel au Maroc a juste un rejeton male ou il a aussi une femelle? Si par malheur le rejeton male qui d’apres certaine tres mechante langues arrive a crever, est-ce que la femelle ou celui qui au USA, est un cousin du maitres d’esclaves du Maroc, qui herite les commandes de l’hacienda Marocaine avec tous ces esclaves. J’espere qu’il ne serra pas decouper a l’ambassade du maitres des esclaves du Maroc a Washinghton comme Khashoukdji dans le consulats des maitres d’esclaves de la seoudite a Istanbul. Enfin, passe le bonjour a Zafzafi et surtous ne pas le liquider sinon le maitres d’esclaves du maroc accelerera la revolutions des esclaves au Maroc. Ici a Abla/Antar ont travaille jour et nuit pour initier la revolucion, viva la revolucion au Maroc.

  2. Dans la lettre dont vous publiez la copie, le MAE demande à l’ambassade de France de lui communiquer l’identité exacte du mis en cause. On en déduit que Tayeb MOKEDDEM ne correspond pas à l’identité exacte du député RND homonyme. Est-ce bien le cas? Il y a aussi, selon la lettre du MAE, un manque d’informations qui ne permet pas d’identifier avec certitude le mis en cause. Aussi, je pense que mieux que cette réponse du MAE à l’ambassade de France, la publication d’une copie de la note verbale MDL/2018-1344956 du 31.05.2018 serait, à mon sens, plus informative (au cas, bien sûr, où vous détenez une copie de celle-ci). Cependant, comme on dit: il n’y a pas de fumée sans feu! Après tout si Mr Mokeddem se sent diffamé, il sait très bien ce qui lui reste à faire. Si diffamation il y a et compte tenu de la gravité de l’accusation, je suis très surpris qu’il s’en tienne uniquement à une réponse sur sa page Facebook. Pour un parlementaire et cadre influent d’un soi-disant grand parti algérien, il aurait dû faire beaucoup mieux.
    PS: @Larbi. Désolé mais je n’ai rien compris à votre commentaire. Que vient faire le Maroc et son roi dans cette affaire? Y a-t-il un lien quelconque?

  3. Si les faits se sont avères exactes, il sera puni par la loi , nous avons des enfants et nous devons les protéger, et il faut parler. Tous les enfants ont le droit de vivre en sécurité et d’être protégés contre la violence sexuelle, qu’ils doivent être pris au sérieux. stop a la loi du silence .

  4. Quand je vois que dans ce pays, on incarcère pour un dessin ou des critiques ( justifiées) contre les chiens au pouvoir et qu’on laisse les prédateurs sexuels en liberté ( les 2 Boutef, Nezzar, Gaïd….)
    On a rien à envié au voisin de l’ouest.
    Bled Mickey

  5. Ce qui est frappant dans votre article la phrase : »on ne porte de jugement de valeur sur la personne », alors vos deux articles jugent et condamnent la personne!
    L ‘affaire est au niveau de l’enquête, elle ou la présomption de l’innocence ??
    Vous vous inscrivez dans la mode : met too et balance ton froc, qui est entrain de faire des ravages dans la société française.
    Comme la si bien remarquée @larnaque, le document demande de plus amples informations sur la personne, peut-être c’est un homonyme, les Algeriens en savent quelque chose an niveau de l’état civil et je ne défend pas la personne (tout est possible), mais je défend le principe.
    Appartenir au RND ne fait pas de lui un suspect ( bien que je suis pour l’interdiction des tout les partis qui ont cautionné la politique de Bouteflika pendant 20 ans, surtout le RND crée dans les bureaux du DRS )
    Vous opérez un glissement dangereux, vous n’êtes plus dans l’information, mais la délation !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Le déclin des hydrocarbures illustré par la chute de l’activité de l’exploration et forage pétrolier en Algérie

L'activité de l'exploration de nouveaux gisements et du forage pétrolier pour améliorer le rendement des champs en activité est...

6,5 millions de travailleurs algériens ne peuvent pas se nourrir correctement et payer un loyer à chaque fin de mois

Récemment le président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, a fait savoir que l'exonération des salaires inférieurs à 30.000 de...

Ghaleb Bencheikh est-il Crédible Pour Parler Au Nom de l’Islam?

Victor Ghaleb Bencheikh est un Franco-Saoudien qui s’annonce Islamologue réformiste et se dit attaché à la séparation du religieux...

Le dinar algérien recule face au dollar au moment où les prix des matières premières agricoles flambent

Le dinar algérien a reculé dangereusement face au dollar américain depuis le début de cette  semaine marquant une nouvelle...

Tribune. Le Hirak ne peut pas être un parti !

Dans le sens où on comprend qu’un parti est une organisation d’un courant politique et parfois idéologique plus ou...

Tribune. « La dernière sortie de notre Président suggère que les portes du dialogue sont définitivement closes en Algérie »

Est-il encore utile d’acculer le régime Algérien d’une quelconque forme que ce soit ? Et bien je ne le...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you