A la une De nombreux ressortissants algériens refoulés... de leur propre pays...

De nombreux ressortissants algériens refoulés… de leur propre pays depuis l’aéroport d’Alger

-

C’est une situation totalement inédite dans l’histoire du transport aérien et de l’aviation civile. C’est la première fois qu’un pays refoule ses propres citoyens pour les contraindre de revenir à l’étranger et d’y rester bloqués alors qu’ils disposent de tous les documents, passeports, carte d’identité nationale ou certificats de nationalité, prouvant leur appartenance à la patrie. C’est exactement le scénario qui est en train de se produire en ce moment à l’aéroport d’Alger depuis maintenant deux semaines. 

Algérie Part a pu confirmer au cours de ses investigations que plusieurs ressortissants algériens ont été refoulés depuis… le territoire national ! A leur arrivée à l’aéroport international d’Alger en provenance de Paris, à bord d’un vol Air France, des voyageurs algériens ont été refoulés par la Police aux Frontières (PAF) prétextant que leurs autorisations d’entrée sur le territoire national ne sont plus valides ni valables. Et pourtant, il s’agit bel et bien d’autorisations délivrées par des instances officielles de l’Etat algérien à l’image du cabinet du ministère de l’Intérieur ou des Services du Premier-ministre ainsi que des services diplomatiques algériens déployés à l’étranger.

Aucune négociation n’a été possible pour ces ressortissants algériens qui ont été contraints manu militari à reprendre leurs bagages et à repartir à bord du même vol d’Air France vers Paris. Selon nos investigations, une douzaine de ressortissants algériens ont été victimes de ce traitement inédit et totalement extravagant ces deux dernières semaines du mois d’avril.

Au niveau de la PAF, ces voyageurs ont reçu des explications ahurissantes : une nouvelle circulaire annule tout bonnement toutes les précédentes autorisations d’entrée, à titre exceptionnel, sur le territoire national. Les autorisations spéciales d’entrée en Algérie délivrées par des instances gouvernementales bien avant le 6 avril dernier ne sont plus reconnues par la PAF qui refuse ainsi catégoriquement l’accès au territoire national aux ressortissants algériens qui ont pu rejoindre le territoire national par les compagnies étrangères grâce justement à la délivrance de ces autorisations d’entrée au profit des Algériens bloqués à l’étranger.

Cette nouvelle circulaire communiquée par le ministère de l’Intérieur à la DGSN et la PAF ne reconnait plus aucune légitimité aux précédentes autorisations ou attestations de déplacement exceptionnel permettant l’accès au territoire national via les compagnies aériennes étrangères. A la surprise générale, Air France a été contrainte de « rapatrier » ainsi des ressortissants algériens qui ont tous les documents démontrant leur identité, leur résidence en Algérie sans oublier que ces voyageurs étaient munis d’un test PCR négatif au COVID-19.

Des ressortissants algériens « rapatriés » depuis leur propre pays vers la France, un scénario inouï qui commence à susciter de véritable inquiétudes au sein de la compagnie française Air France qui est contrainte régulièrement à reprendre ses voyageurs dans l’incapacité de payer un billet retour depuis Alger parce qu’ils ont été refoulés brusquement par les autorités algériennes.

Il est à souligner enfin que la délivrance des autorisations d’accès au territoire national via les compagnies aériennes étrangères a été suspendue officiellement depuis le 6 Avril dernier. « L’ambassade d’Algérie à Paris porte à la connaissance des membres de la communauté nationale en France que les vols de rapatriement assurés par la compagnie nationale Air Algérie demeurent toujours suspendus », peut-on lire dans le communiqué de l’Ambassade d’Algérie en France. Il a été également décidé de surseoir, jusqu’à nouvel ordre, à la délivrance des autorisations d’accès au territoire national via les compagnies aériennes étrangères », avait affirmé ce jour-là un communiqué officiel de l’ambassade d’Algérie en France.

Cependant, cette mesure n’était pas censée produire un effet rétroactif puisque de nombreux voyageurs algériens avaient pu bénéficier d’une autorisation de sortie et d’entrée sur le territoire national bien avant le 6 avril dernier. Ces Algériennes et Algériens sont aujourd’hui interdits d’entrée en Algérie.

 

16 COMMENTS

  1. C’est quoi la prochaine étape de la folie de ce régime agonisant que la puissance du Hirak et la résilience du Peuple poussent chaque jour à montrer son vrai visage de monstre et de lâche ! Il faudra euthanasier ce régime vite avant qu’il emporte la nation algérienne dans son suicide !

  2. Ils ont hérité du pays et de ses sujets.
    Ils sont devenus les « Rab elMakla » !
    Tant pis pour la France, elle s’en mordra les doigts. C’est comme ça, l’élève a toujours dépassé le Maître !

  3. SEMMAR aimerait une vrai catastrophe sanitaire qu’il nous prédisait depuis l’année dernière avec ses articles mensongers sur le nombre de contaminations, de malades et de morts.
    Des pays ayant des systèmes de santé plus développé que le notre, plus de moyens et surtout dépendants du tourisme ( y compris d’affaires) ont restreint ou carrément fermer leurs frontières
    Il y’avait le variant Anglais, puis Sud Africain, puis Brésilien et depuis peu indien et bientôt d’autres variants plus virulent et plus contagieux.
    Les algériens peuvent circuler librement, travailler, les enfants aller à l’école , les cafés sont ouverts et la Salat a tarawih autorisé
    Mr ZEMMAR combien de km se chez lui , un habitant francais est autorisé à faire? 10 km…tu es bien installé en France?
    Quelles sont les heures de sorties autorisées en France…06H00-19H00….pas de déplacement au de la de 10 km, pas de voyages, pas de cinéma, pas de restaurant, pas de magasin non alimentaires pas de musées, pas concerts….walou rien
    Dans certains pays européens c’est encore pire, les élèves ont été privé d’école des mois
    C’est une catastrophe économique depuis mars 2020
    Si on y rajoute la catastrophe sanitaire : hôpitaux saturés, plus de 300 morts par jour et 35.000 contaminations
    Des opérations chirurgicales ont été reporté faute de lit comme l’année dernière
    Alors désolé, je préfére que nos parents, grands parents soient protégé , que les enfants algériens continuent à fréquenter les écoles et que les gens soient libres de se déplacer , aller au café, à la mosquée ou s’amuser
    Les européens et les américains ont acheté toute la production vaccinale pour cette année, ils ont empêché les laboratoires de livrer d’autres nations que les leurs car ni Pfizer, ni Moderna, ni Astra Zeneca, ni Johson& Johnson n’a le droit de livrer 20 ou 25 millions de doses à un pays comme l’Algérie même au prix fort avant l’année prochaine même si l’Algérie y mettait le prix
    Les russes et les chinois n’ont même pas encore vacciné leurs propres concitoyens pour livrer le reste de la planète
    Alors en attendant que la pandémie, qui est mondiale, soit contenue, que les algériens aient assez de vaccins pour obtenir l’immunité, mais que surtout « ses histoires de variants » soient maitrisés ( ce qui n’est pas le cas) …car selon les scientifiques sud africains, le vaccin Pfizer n’est pas efficace à leurs variants ( en plus des morts par thromboses), mais que même vacciné ont peut transmettre le virus aux autres

  4. E donc zakharia le travelo de porte de Clichy,
    Dis nous où sont les vaccins ?
    Et les vaccins que tes chouakers devaient donner à la Tunisie ?
    Vous êtes des sous hommes,rien de plus,rien de moins.
    Les enfants delà 3issaba ont 2 vols par jours pour CDG, et les Algeriens doivent crever en dehors de leurs pays?
    Et route honte bue, avec ton RSA et ta caf tu viens donner des leçons à tout un peuple. Vous vous dîtes homme,za3ma, que fais-tu en France à faire le travelo, rentre au moins en Algérie, ils te feront tourner dans les casernes. Rkhiss oulid el harki

  5. Zakaria 75 : Il a raison Loco ! Si vous trouvez que la vie est meilleure en Algérie, Faîtes vos bagages !
    Le pays a besoin de gars courageux comme vous pour le relever !

  6. Zoukakhra75
    « Alors désolé, je préfére que nos parents, grands parents soient protégé , que les enfants algériens continuent à fréquenter les écoles et que les gens soient libres de se déplacer , aller au café, à la mosquée ou s’amuser« 
    Merci pour ce grand moment.
    Tu peux postuler sans soucis pour le «  cachir d’or »
    Race maudite de cafards en rangers à scratch.

  7. Dans une prison, les visites sont plus contrôlées qu’ailleurs.
    Il faut demander un parloir au véritable juge d’instruction ( khalti França)…

  8. @Loco

    Nous, exilés dans ce que fût la France des Droits de l’Homme, sommes en train d’apprendre à nos dépens, la triste réalité, que nous ne représentons qu’une monnaie d’échange entre les mains de vieux compères qui nous ont encagés avant de peut-être, nous empailler.
    Cher Loco, nous sommes pris en étau par leurs gardes chiourmes « les cachiristes et les cassoulistes » qui veillent aux grains de cette Algérie meurtrie transformée en garde-manger commun, au détriment comme toujours, des autochtones que nous sommes !

  9. Boussad : vous êtes rigolo les Franco algériens !
    On vous considère comme des double face !
    Algérien en France et Français en Algérie !
    Quand on voit les documentaires sur l’Algérie, ils sont tous réalisés par des Franco algériens ! Ils ne sont jamais neutre !
    Il paraîtrait que la journaliste Franco algerienne Amel Boubakeur France 5 et 24 (porte voix du hirak) serait liée à la DGSE !

    M. Boussad, Expliquez- nous ?

  10. @Lo ji

    Pour commencer, il n’y a pas que des Franco Algériens en France, il y’a aussi des Algériens tout court.
    Mais, peu importe, quelles que soient nos différences, nous avons en commun l’amour pour notre pays, qu’on préfère voir entre de bonnes mains dans un système de liberté et de dignité pour tous. La France s’en lave les mains pour laisser place à l’élève promu qui redouble d’ardeur, comme un nouveau converti, pour nous faire pire que le Maître d’hier !
    Le monde des réalités a ses limites mais la connerie humaine des « sergents garcia » écervelés n’en a pas !
    Ne tournez pas autour du pot, vous avez très bien compris ce que je veux dire à travers mes posts.

  11. A Boussad,
    Malheureusement frère comme on dit, erighass thavlat iwoul.
    Jamais je n’ai pu retourner en Algérie, et tant que cette secte est au pouvoir, je ne pourrai pas.
    Et malheureusement je ne suis pas le seul. Nous sommes les nouveaux damnés de la terre.

  12. @Loco
    Avec patience et conviction, telle l’eau calme, on finira par venir à bout des pires rocs en granit !
    Ceux qui sèment le vent récoltent la tempête !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Une Anomalie algérienne : les salariés paient plus d’impôts que les entreprises, les importateurs ou les commerçants

C'est une anomalie 100 % made in Algérie. En effet, l'Algérie est l'un des rares pays au monde où...

Crise financière : l’Etat algérien prépare la fin progressive des subventions sociales à partir du deuxième semestre de 2021

Les prix soutenus du pain, de l'huile, du sucre, des carburants ou de l'électricité, c'est bientôt un souvenir en...

Révélations. L’affaire Petroceltic : comment le PDG de Sonatrach va causer à l’Algérie des pertes de plusieurs centaines millions de dollars

C'est un autre affaire qui va causer un énorme préjudice financier à l'Algérie au moment où elle traverse l'une...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

En 2021, l'Etat algérien sera obligé d'augmenter encore son budget de fonctionnement d'au moins 2,6 milliards de dollars en...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

L'année 2021 sera, comme l'année 2020, une année de disette financière pour l'Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales...

En 2020, face à la crise, l’Etat algérien a sacrifié l’Education, la production nationale et l’Agriculture

En 2020, face à la crise financière qui s'est aggravée en Algérie à cause des effets désastreux de la...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you