A la une COVID-19. Tiaret, Mascrara, Sidi Bel Abbès : nouvelle hausse...

COVID-19. Tiaret, Mascrara, Sidi Bel Abbès : nouvelle hausse inquiétante des cas infectés dans l’ouest algérien

-

Plusieurs wilayas de l’ouest algérien continuent d’enregistrer une hausse des nouvelles infections au COVID-19. Cette hausse commence à inquiéter particulièrement les experts de l’Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme scientifique national relevant officiellement du ministère de la Santé et chargé de mener des enquêtes de terrain sur la situation sanitaire qui prévaut sur l’ensemble du territoire national. 

Dans son dernier bulletin épidémiologique, l’INSP prend la peine de souligner que pour les wilayas de Mascara, Sidi Bel Abbès, Mostaganem, Relizane et Saida,  le nombre hebdomadaire de cas confirmés au COVID-19 augmente au cours des semaines et passe
de 157 à 162 avec une augmentation estimée à 3,2 %. Entre le 03 et le 09 et, entre le 10 et le 16 janvier, le même nombre hebdomadaire de cas est déclaré respectivement 156 et 157 cas. Deux wilayas notifient davantage de cas entre le 17 et le 23 janvier par rapport à la semaine précédente. Ce sont Mascara qui a subi une augmentation de 127,3 % des nouveaux cas infectés  et Sidi Bel Abbes avec une augmentation beaucoup plus contrôlée, à savoir 7,9 %.

Ceci dit, Cette dernière wilaya enregistre une augmentation régulière du nombre de nouveaux cas depuis trois semaines, à savoir depuis le début de l’année 2021.

Le dernier rapport de l’INSP nous apprend également que les wilayas de Tiaret et Tissemsilt connaissent également une augmentation des notifications aussi bien des cas confirmés que des cas dépistés par l’imagerie médicale. Pour les cas confirmés officiellement et définitivement par des tests PCR, le nombre de cas s’élève régulièrement depuis la
semaine du 27 décembre au 02 janvier avec 1 – 8 – 10 et 25 cas déclarés. La hausse est estimée à 150 % entre les deux dernières semaines ! Ce qui représente un indicateur très inquiétant qui témoigne d’une forte circulation du virus dans ces deux wilayas importantes de l’ouest algérien.

La wilaya de Tissemsilt a subi une forte augmentation des nouveaux cas confirmés estimés à 120,0 % au 23 janvier dernier. Il faut savoir que Tiaret et Tissemsilt souffrent énormément de la pénurie des tests de dépistage PCR et  utilisent majoritairement l’imagerie médicale, à savoir le scanner thoracique, pour le diagnostic de l’infection Covid-19. Concernant les cas dépistés par l’imagerie médicale, leur nombre passe de 44 cas (entre le 10 et le 16) à 68 cas (entre le 17 et le 23 janvier), soit un accroissement de 54,5 %. Tissemsilt (de 26 à 38 cas ; 46,2 %) et Tiaret (de 18 à 30 as ; 66,7 %) voient également cet indicateur augmenter dangereusement. La situation sanitaire dans l’ouest algérien ne favorise donc pas le relâchement et il faut absolument continuer à sensibiliser la population locale au sujet de l’importance de la prévention pour empêcher l’avènement d’un troisième pic épidémique qui ferait beaucoup de morts en Algérie.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Tebboune : « Je suis le ministre de la Défense Nationale et le Chef Suprême des forces armées »

Abdelmadjd Tebboune a réfuté catégoriquement toute tension entre lui et l'Institution Militaire en Algérie. "Je suis le ministre de...

Tebboune : « Ce ne sont pas des détenus d’opinion, mais des détenus de la calomnie et de l’insulte »

Abdelmadjid Tebboune a refusé de reconnaître qu'il y a des détenus d'opinion et des détenus politiques en Algérie. Et...

Tebboune lance de graves accusations à l’encontre des partisans du slogan  »Etat civil et non militaire »

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a lancé de graves accusations à l'encontre les manifestants du Hirak et partisans du...

L’Algérie, un pays de 45 millions d’habitants et d’à peine… l’équivalent de 4 milliards d’euros de liquidités bancaires !

L'Algérie dispose depuis la fin de l'année 2020 d'un niveau de liquidités bancaires estimé à  632 milliards Da, a...

Près de 35 % de tout l’argent du pays échappe aux banques : l’Algérie, un pays totalement archaïque sur le plan financier

L'Algérie a commencé l'année 2021 en restant un pays totalement archaïque sur le plan financier. Preuve en est, la...

Documents. Plus de 1 milliard de centimes pour une surface de 11m² : comment une seule famille s’est emparée de tous les locaux...

Etrange et intrigante affaire qui risque de susciter un énorme scandale au sein de l'Agence nationale pour l'amélioration et...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you