A la une COVID-19. Médéa, Relizane, Mila ou M'sila, ces wilayas qui...

COVID-19. Médéa, Relizane, Mila ou M’sila, ces wilayas qui risquent de devenir des foyers dangereux de l’épidémie en Algérie

-

Si l’Algérie débute cette nouvelle année 2021 avec une baisse notable des nouveaux cas confirmés de COVID-19 par rapport aux mois de décembre et novembre 2020, il n’en demeure pas moins que certaines wilayas commencent à subir une inquiétante nouvelle circulation du virus et risquent de devenir les clusters de l’épidémie dans les jours à venir. C’est l’avertissement qui a été lancé par le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme scientifique officiel relevant du ministère algérien de la santé chargé de mener des enquêtes sanitaires sur le terrain afin de cerner l’évolution des épidémies et maladies qui menacent la santé publique. 

Le dernier rapport de l’INSP a relevé ainsi qu’au moins 13 wilayas enregistrent une progression inquiétante des nouvelles contaminations au cours de cette première semaine du mois de janvier. Il s’agit d’une progression de plus de 5 nouveaux cas entre
la période allant du 2 au 4 et la période du 5 au 7 janvier. Dans le centre du pays, une seule wilaya dépasse le seuil de plus de 5 nouveaux cas. Il s’agit de la wilaya de Médéa qui notifie 7 cas durant les trois derniers jours. A l’Est, on retrouve le nombre de wilayas le plus important ayant connu un début de progression alarmant de l’épidémie.

En effet, six wilayas de l’est algérien déclarent une hausse d’au moins 5 cas. Ce sont par ordre croissant Mila (de 2 à 7 cas ; +5 cas), Oum El Bouaghi (de 4 à 9 ; +5 cas), Jijel (de 6 à 19 ; +13 cas), Constantine (de 29 à 43 ; +14 cas), Sétif (de 9 à 29 ; +18 cas) et M’Sila (de 7 à 28 ; +21 cas). A l’Ouest, le nombre de wilayas touchées par de nouvelles progressions des contaminations est aussi élevé. Au moins cinq des douze wilayas de l’ouest algérien ont rapporté durant la première semaine de cette nouvelle année 2021 une augmentation d’au moins cinq cas.  Ce sont les wilayas de Tlemcen (de 12 à 19 cas ; +7 cas), Mascara (de 3 à 8 ; +5 cas), Oran (de 137 à 158 ; +21 cas), Aïn Temouchent (de 13 à 20 ; +7 cas) et Relizane (de 8 à 13 ;+5 cas). Au Sud du pays, une seule la wilaya dépasse ce seuil. Il s’agit de la wilaya de Naama où le nombre de cas passe de 0 à 7 cas entre les deux périodes pré citées ci-haut.

Il est fortement suggéré aux autorités algériennes de surveiller particulièrement ces wilayas qui pourront se transformer en un foyer dangereux de l’épidémie dans les jours, voire semaines à venir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

COVID-19. Attention, augmentation des nouvelles contaminations dans plusieurs wilayas en Algérie

L'Institut National de la Santé Publique (INSP),un organisme scientifique officiel relevant du ministère algérien de la santé chargé de...

COVID-19. Alger, Jijel, Blida et Oran : les 8 wilayas où le nombre des cas hospitalisés est le plus important en Algérie

En dépit du recul des cas contaminés en Algérie, les hôpitaux continuent d'hospitaliser les cas souffrant des formes les...

Document exclusif. Après la COVID-19, la tuberculose inquiète fortement les autorités algériennes

En Algérie, il n'y a pas que l'épidémie de la COVID-19 qui menace particulièrement la santé publique de la...

Le Consulat général de France à Alger déconseille strictement tout déplacement depuis l’Algérie vers la France et de France vers l’Algérie

Ce dimanche 17 janvier, le Consulat général de France à Alger a déconseillé strictement tout déplacement depuis l’Algérie vers...

Confidentiel. Sonatrach : de nouvelles magouilles douteuses autour d’un important marché dans la production des hydrocarbures

A la suite des révélations d'Algérie Part sur l'annulation illégale et surréaliste de séance de l'ouverture des plis commerciaux...

Révélations. L’incroyable parachute doré offert à l’ex-PDG d’Air Algérie

De nombreuses voix au sein et à l'extérieur d'Air Algérie se sont interrogées sur les raisons évoquées officiellement à...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you