A la une COVID-19 : l'Algérie a l'une des politiques de gestion...

COVID-19 : l’Algérie a l’une des politiques de gestion de la crise les plus inefficaces dans le monde

-

L’Etat algérien a développé l’une des politiques de gestion de la crise sanitaire du COVID-19 les plus inefficaces au monde. C’est du moins ce que dévoile un rapport mondial rendu public le 8 juin dernier et qui analyse et compare la réponse de 200 pays face à la pandémie de coronavirus. Ce rapport mondial établit une estimation du niveau de sûreté face à la Covid-19 dans 200 pays. Il s’agit d’un score établi par le Deep Knowledge Group sur la base de 130 paramètres quantitatifs et qualitatifs, ainsi que sur plus de 11’400 points de données dans diverses catégories telles que l’efficacité de la quarantaine, le suivi et la détection, le niveau de préparation du système de santé ou encore l’efficacité du gouvernement.

Ce rapport mondial nous apprend ainsi que l’Algérie a une note très médiocre concernant l’efficacité gouvernementale dans la gestion de la crise sanitaire du COVID-19. L’Etat algérien récolte à peine 107 points dans cette catégorie de ce classement mondial. C’est l’une des plus mauvaises notes données par le DEEP Knowledge Group. L’Etat algérien est beaucoup plus inefficace que de nombreux autres petits Etats réputés pour leur pauvreté et leurs moyens très modestes. Preuve en est, le Bangladesh (115 points), la Birmanie (126 points), la Moldavie (120 points), la Mongolie (125 points), l’Ukraine (118 points), les Philippines (111 points), la Thailande (144 points), le Cambodge (114 points) et même le plus petit pays au monde le Vatican (110 points) fait beaucoup mieux que l’Algérie en termes d’efficacité de politique de gestion du risque  sanitaire face à la pandémie du COVID-19.

Ces données démontrent que l’Etat algérien a beaucoup failli dans sa mission de gérer le risque sanitaire du COVID-19. Et ces défaillances expliquent, en partie, pourquoi la pandémie continue de faire autant de dégâts sur le territoire algérien.

 

Rappelons enfin que ces données figurent d’un rapport international composé de 250 pages qui a été rendu public le 8 juin dernier ! C’est un classement mondial établi par le Deep Knowledge Group, qui évalue le niveau de sûreté face à la Covid-19.  Les six facteurs pris en compte dans l’étude sont: la qualité de la surveillance et de la détection, l’efficacité des mesures de quarantaine, l’efficacité des gouvernements, ainsi que le niveau de préparation du système de santé et la capacité à réagir aux situations d’urgence. Au total, l’analyse comprend 130 paramètres qualitatifs et quantitatifs.

Le rapport de 250 pages s’appuie sur 500 sources de données, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Université Johns Hopkins, Worldometers et les centres pour la prévention des maladies (CDC) des États-Unis.

Le Deep Knowledge Group est un consortium d’entreprises et d’organisations à but non lucratif appartenant à Deep Knowledge Ventures, une société d’investissement fondée en 2014 à Hong Kong. Il continuera à mettre à jour les classements. Les régions les plus à risque actuellement, selon le rapport, sont l’Afrique subsaharienne et l’Amérique du Sud, ainsi que certains pays du Moyen-Orient et de l’Asie-Pacifique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

COVID-19. Pas moins de 5500 patients gravement atteints en une journée : Alger et ses environs battent le record des hospitalisations

Les chiffres de la 3e vague de l'épidémie de la COVID-19 font froid dans le dos. Les hospitalisations ont...

Confidentiel. Les véritables raisons du limogeage du général-major Noureddine Gouasmia

Nouveau coup de théâtre au sein du sérail algérien.  Noureddine Gouasmia qui dirigeait   le commandement de la Gendarmerie Nationale...

COVID-19. Depuis le 23 juillet dernier, l’Algérie a dépassé le nombre d’hospitalisations record de novembre 2020

Depuis le 23 juillet dernier, l'Algérie a enregistré un alarmant pic des hospitalisations liées aux formes les plus graves...

Exclusif. Les images qui prouvent l’implication d’un haut responsable du renseignement algérien dans le financement occulte du 5e mandat de Bouteflika

Algérie Part a obtenu au cours de ses investigations une vidéo authentique exclusive qui démontre clairement l'implication d'un haut...

Algérie – Ces Militaires Devenus Propagandistes et leurs Relais Devenus Journalistes Complotistes !

Depuis que nous avons révélé au grand jour l’incompétence notoire et les graves dérives du Lieutenant-Colonel Tarik à la...

Révélations. 2e Partie : comment les officiers du général-major Mahfoud ont voulu récupérer le dossier médical de Tebboune pour lui faire du chantage

Algérie Part a entamé, le lundi 26 juillet 2021, la publication d’une enquête d’envergure dans laquelle il est fait...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you