A la une COVID-19. La Banque Mondiale confirme que les chiffres de...

COVID-19. La Banque Mondiale confirme que les chiffres de l’Etat algérien sous-estiment sensiblement la réalité de l’épidémie

-

Dans une note de conjoncture publiée récemment par la Banque Mondiale sur la situation économique et financière de l’Algérie et la nécessité d’engager des réformes structurelles pour faire face à la pandémie de la COVID-19, l’institution financière internationale  a confirmé le manque de fiabilité des chiffres avancés par l’Etat algérien concernant l’ampleur des infections au COVID-19 sur le territoire national. 

Dans cette note de conjoncture qui analyse avec beaucoup de profondeur la situation économique et financière du pays, la Banque Mondiale n’hésite pas à affirmer qu’il faut prendre avec beaucoup de pincettes les chiffres officiels communiqués par les autorités algériennes concernant la situation sanitaire.  « Compte tenu du nombre limité des tests disponibles, les cas confirmés sont sans doute sensiblement sous- estimés par rapport aux cas réels », fait remarquer cette note élaborée par les services chargés de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) à la Banque Mondiale.

Le même document explique également que la pandémie de COVID-19 est apparue en Algérie au très mauvais moment. La pandémie a « frappé l’Algérie au moment de la formation d’un nouveau gouvernement chargé de conduire des réformes politiques et économiques, et de rééquilibrer les finances publiques », souligne le même document d’après lequel la pandémie de la COVID-19  a « également rendu urgente l’accélération des réformes structurelles pour rétablir les équilibres macrobudgétaires à long terme et
encourager le développement du secteur privé » en Algérie.

La Banque Mondiale a averti enfin l’Algérie concernant les nombreux « risques à la baisse menacent la reprise économique » du pays. Ces risques majeurs sont « la possibilité d’une crise sanitaire prolongée si un vaccin se fait trop attendre ou s’avère peu efficace ; les difficultés à répondre aux besoins de financement croissants du budget, potentiellement accrus par la réalisation d’importants engagements conditionnels dus aux banques et entreprises publiques ; et l’inflation croissante entraînée en partie par la hausse des prix des importations », souligne en dernier lieu la Banque Mondiale d’après laquelle l’Algérie a grandement besoin « d’ambitieuses réformes structurelles visant à accélérer la transition
vers un modèle de développement économique tiré par le secteur privé, tout en préservant le soutien aux tranches les plus vulnérables de la population ».

 

 

8 COMMENTS

  1. Le pouvoir algérien a de toute évidence la pire gouvernance du monde. A longueur d’articles Algéria Part le prouve. C’est effrayant d’amateurisme.
    Je ne comprends pas comment on peut faire pire que pire. Ce niveau de gabegie est une honte et justifie une Révolution avec une justice implacable pour ces incompétents experts en corruption et mensonges.

  2. On s’en fout de ce que dit la banque mondiale, le plus important c’est ce qui se passe au square !
    Comme cela les vrais patriotes vont pouvoir changer leurs devises.

  3. Cela vous etonne?
    TOUS LES CHIFFRES DU POUVOIR ALGERIEN SONT FAUX OU PAS FIABLES CAR MAL CONSOLIDES. C EST COMME CELA DANS LES dictatures soviétiques.

  4. Tronqué leurs statistiques Quel est l’intérêt de masquer les chiffres réels ? On ne saura jamais le vrai chiffre …….

    Peut etre Algérie ne veut pas perdre la face (………………………)le nombre de personnes contaminées ou décédées du coronavirus est bien supérieur à celui annoncé. Manque de transparence au sein du gouvernement

    Partout dans le monde, les pays tentent de trouver l’équilibre entre la nécessité de sauver des vies

  5. On vit dans un monde ou même les gouvernements occidentaux mentent chaque jour a leur citoyens en amplifiant les morts de covid 19. L’état profond avec ses merdias ont pris le pouvoir.
    @Morgane: « Partout dans le monde, les pays tentent de trouver l’équilibre entre la nécessité de sauver des vies » Ce que tu dit n’est pas vrai, tu n’a pas intérêt a être vieux de 75 ans + en ce moment, si par malheur tu as chopé le covid dans un pays occidental . On te mettra sous respirateur sans médications et on attendras que tu passes de l’autre coté, car tu coûtent chère en frais médicaux et salaire de retraite.

  6. Mae, bonjour ,j ai parle des statistiques en Algérie, personne n est au courant du chiffre exact par rapport a des pays européennes.
    certains pays Comme Ireland essaient de trouver le bon moyen de sauver les vies , et ils ont pris des mesures pour contrôler la circulation du Covid 19. Nous sommes en lockdown depuis décembre jusqu’ au mars , nous travaillons chez nous en plus ne pas dépasser 5 kms et sachez que ce n est pas facile avec un temps pluvieux

    tu es libre de penser et te dire ton opinion, bonne journée

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Pourquoi l’Algérie doit créer un Conseil national de lutte contre la vie chère

Dés le premier jour de ce mois de Ramdhan 2021, les Algériennes et Algériens découvrent avec beaucoup de stupéfaction...

Pourquoi la seule solution qui reste à Algérie Poste est de devenir… Une véritable Banque !

En Algérie, plusieurs bureaux de la Poste sont paralysés pour la 3e journée successive par une grève anarchique que...

Rassemblement de la diaspora algérienne à Marseille pour rendre hommage aux victimes du « printemps noir »

La diaspora algérienne va organiser le 18 Avril prochain à Marseille un rassemblement pour commémorer le triste souvenir du...

Décryptage. Pour se nourrir dignement en Algérie pendant le Ramadhan, il faut prévoir au moins 3178 Da par jour

Le Ramadhan 2021 est parmi les Ramadhan les plus chers et les plus compliqués sur le plan économique et...

Enquête. Les aliments pour bétail, l’autre cause qui explique les prix inaccessibles des viandes en Algérie

C'est une réalité qui n'a jamais suffisamment bien expliquée et racontée aux Algériennes et Algériens. Les prix de toutes...

Confidentiel. Air Algérie : ses avions cloués au sol, mais elle continue de désigner et de payer des représentants à l’étranger

Alors que ses avions sont cloués au sol depuis plusieurs mois, Air Algérie a continué à désigner des nouveaux...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you