COVID-19. Jusqu’à 289 patients en réanimation dans les hôpitaux d’Alger et les autres wilayas du centre du pays

0
564

Le nombre des patients atteints des formes les plus graves de la COVID-19 admis dans les services de réanimation ne cesse d’augmenter dans les hôpitaux publics de la wilaya d’Alger et des autres wilayas du centre du pays, nous apprend le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme scientifique relevant du ministère algérien de la Santé. 

L’INSP note que les hôpitaux de la wilaya d’Alger comme ceux des autres wilayas du centre du pays sont exposés à « une hausse du nombre de patients hospitalisés en unité de soins
intensifs depuis la semaine du 27 septembre au 03 octobre ».  » ‘D’après l’INSP, cette augmentation s’était poursuit durant tout le mois d’octobre et de novembre, et le début de décembre.

« La moyenne quotidienne la plus élevée est observée entre le 29 novembre et le 05 décembre avec 272 patients par jour en réanimation versus 266 la semaine précédente », a relevé ainsi le dernier rapport de l’INSP selon lequel, le nombre des patients admis dans les services de réanimation a augmenté de plus de de 2,2 % entre le 29 novembre et le 05 décembre. Certains jours, le nombre des personnes admises en réanimation a augmenté de manière vertigineuse. Preuve en est, le nombre maximal de patients en unités de soins intensifs dans les hôpitaux des wilayas du centre a atteint les 289 patients. Ce pic a été enregistré le 03 décembre dernier. C’est dire enfin que les formes les plus graves de la COVID-19 font énormément de victimes en Algérie. La vigilance et la prévention sont plus que jamais de mise.